Commencer les comics Spider-Man

Commencer les comics Spider-Man

Spider-Man est sans conteste le super-héros Marvel le plus apprécié du grand public. Pourtant, si tout le monde sait qui est Peter Parker, il n'est pas évident de commencer la lecture des aventures de notre monte-en-l'air préféré après 50 ans de publication. Heureusement, MDCU vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir et vous propose les meilleurs points d'entrée. Sortez vos lance-toiles, c'est parti pour une ballade sur les toits de New York.

LES ORIGINES

Spider-Man est apparu en 1962 dans Amazing Fantasy #15 (en France dans Spider-Man l'intégrale 1962-1963 ou dans l'album Je suis Spider-Man ).

LE PERSONNAGE

Peter Parker est un jeune geek mal dans sa peau qui se fait mordre par une araignée radioactive. Cette morsure le dote de multiples pouvoirs (force, agilité, endurance, vitesse, capacité d'escalader les surfaces verticales, guérison rapide, sens aigu d'un danger imminent...). Ses capacités lui montent à la tête et il néglige les valeurs qu'on lui a enseignées. Hélas, son attitude va indirectement causer la mort de son oncle. Comprenant alors qu'un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, il décide d'enfiler un costume pour combattre le crime et protéger les innocents.
Malheureusement, sa carrière de super-héros new-yorkais lui apporte beaucoup de déconvenues : haï par la presse et pourchassé par ses ennemis, il doit assumer les conséquences de son identité secrète sur sa vie privée et sur ses proches. Heureusement, il garde en toutes circonstances son sens de l'humour salvateur qui le rend si attachant.

ENTOURAGE

Tante May : la seule famille qui reste à Peter.

Mary-Jane : le plus grand amour de Peter (avec Gwen ...).

Black Cat : cette voleuse professionnelle est attirée par Spider-Man et n'hésite pas à l'aider.

J.J. Jameson : il hait Spider-Man et a été le patron de Peter au sein du Daily Buggle.

Flash Thompson : après avoir martyrisé Peter au lycée, la vie n'a pas été facile pour Flash qui a vu ses relations avec le héros se réchauffer ces derniers temps.

Carlie Cooper : elle travaille pour la police scientifique de New York.

Max Modell : scientifique renommé et altruiste, actuellement, il travaille avec Peter Parker .

Spider-Man 2099 : Miguel O'Hara est le Spider-Man d'un futur alternatif qui s'est retrouvé dans notre réalité .

VILAINS

Norman Osborn : ancien Bouffon Vert, c'est l'un des plus grands ennemis de Spider-Man (il a notamment tué une personne qui lui était chère).

Docteur Octopus : génie scientifique et adversaire de la première heure de Spider-Man , il se croit supérieur à son ennemi.

Venom et Carnage : ces symbiotes rendent la vie dure au héros. Quels que soient leurs hôtes, ils essaient de leur imposer leurs pulsions meurtrières.

Electro : criminel aux redoutables pouvoirs électriques, il est l'un des ennemis récurrents de Spider-Man .

Le Rhino : super-vilain à l'intellect limité, il n'arrive pas à s'imposer comme une menace sérieuse.

Sinister Six : l'équipe de vilains qui a donné le plus de mal à Spider-Man. Elle se compose généralement de Doc Octopus , du Vautour , d'Electro, de Kraven, de Mysterio et de l'Homme Sable.

Le Lézard : scientifique ami de Peter qui se transforme malgré lui en un monstre sanguinaire.

Le Caïd : chef de la mafia de NY, il a connu de terribles défaites ces dernières années.

50 ans d'aventures éditoriales

Spider-Man a connu de nombreuses équipes créatives au cours de sa longue carrière. Lancée par Stan Lee et Steve Ditko, la série Amazing Spider-Man rencontra un tel succès qu'au fil des décennies de nouveaux titres consacrés au tisseur de toile furent publiés en parallèle : Spectacular Spider-Man , Web of Spider-Man ...
Les lecteurs se voyaient proposer jusqu'à 4 ou 5 séries chaque mois consacrées au tisseur. Pour ajouter à la confusion, toutes les histoires finirent par former une seule intrigue dans l'interminable et très controversé crossover La Saga du Clone. Devenus illisibles pour les néophytes, Marvel tenta de relancer les différents titres de Spidey sans obtenir le succès espéré.

Il fallut attendre l'arrivée de J. Michael Straczynski pour que la série redevienne intéressante. Celui-ci a mené Peter Parker vers des sentiers inconnus, apportant à ses aventures un ton plus adulte et plus sombre. Le succès fut immédiat et constant, malgré quelques arcs sujets à polémique. Malheureusement, l'évolution du personnage l'amenait trop loin du concept de départ de la série et Marvel décida de faire marche arrière.

Ce fut l'ère Brand New Day. De tous les titres existants, seul Amazing Spider-Man fut conservé et sa périodicité passa à 3 numéros par mois. Pour tenir le rythme, plusieurs équipes artistiques se relayaient tandis que l'éditeur organisait le tout. Le titre renouait avec le ton léger de ses débuts, il redevenait accessible aux néophytes, de nouvelles intrigues et de nouveaux personnages étaient lancés.

Hélas, ce retour aux sources fut loin de faire l'unanimité car il tirait un trait sur des années d'évolution du personnage. Malgré un bilan contrasté, Brand New Day permit de redonner une lisibilité à la série et de mettre en lumière le talent de Dan Slott. Le scénariste finit par se retrouver seul aux manettes et il emmena Peter Parker vers de nouveaux horizons.

RECAPITULATIF

Au commencement était Spider-Man Pour les amateurs de vintage, autant commencer par le commencement avec la première apparition de Spider-Man dans le mythique Amazing Fantasy #15.
Bien qu'ayant vieilli, les premiers épisodes de Stan Lee et Steve Ditko (remplacé quelques années plus tard par John Romita) restent des classiques incontournables qui gardent un charme intemporel. Ils ont été réédités dans la collection Spider-Man : l'intégrale 1 à 10 (1962 à 1972) par Panini. Même si vers la fin de l'ère Lee, les épisode sont de qualité inégale, poursuivez la série jusqu'au tome 13 (1975) car Gerry Conway, qui succède à Stan Lee, a écrit des sagas qui sont restées dans les annales (la mort d'un personnage cher à Peter, la première saga du clone, l'arrivée du Punisher...).

McFarlane,l'homme qui avait une araignée au crayon. Lorsque David Michelinie reprend le scénario de la série dans les années 80, il est rejoint aux dessins par le jeune prodige Todd McFarlane qui va révolutionner l'aspect visuel du Tisseur. Le run de l'artiste est devenu culte même si, à part l'arrivée de Venom, il n'offre pas de moments forts.
Ces épisodes ont été réédités par Panini. McFarlane a par la suite lancé une autre série tout simplement nommée Spider-Man pour laquelle il a assuré le scénario et le dessin d'une quinzaine d'épisodes réédités en France toujours par Panini.

Toutes les toiles mènent à Spider-Man Notons que si les récits que nous venons de vous proposer constituent des points d'entrée idéaux pour les nouveaux lecteurs quasiment toutes les histoires parues entre les années 60 et 80 sont facilement accessibles. Si une histoire de cette période vous tente, pas la peine de lire ce qui est paru avant, vous arriverez à prendre le train en marche sans être perdus. Straczynski, l'homme qui a brisé tous les tabous
Pour les amateurs de comics modernes et intelligents, nous vous conseillons de vous ruer sur le run de Straczynski. Le scénariste propose une toute nouvelle direction en ajoutant un pan inédit à la mythologie Spider-Man. Il remet en cause les relations entre les personnages, réinvente les origines et les pouvoirs de notre héros, le confronte à de nouveaux adversaires, bouleverse son existence et sa place au sein de l'univers Marvel.

Bref, avec Straczynski, les choses bougent vraiment et tous les tabous tombent. C'est sans doute le meilleur run moderne de Spidey, malgré quelques fautes de goût. L'auteur bouleverse tellement le statu quo du personnage qu'on lui demande de faire machine arrière. Il le fait à contrecoeur dans son dernier arc (One More Day) mais refuse d'en être crédité en tant qu'auteur. Cette fin imposée suscite une vive polémique auprès des fans. Mais, malgré cette triste conclusion, ce run est l'un des sommets de la carrière de Spidey . Du comics audacieux, intelligent et redoutablement efficace. Ça tombe bien, le run vient d'être réédité par Panini dans sa collection Marvel Icons.

Un jour nouveau : on efface tout et on recommence Souhaitant retrouver l'esprit des premières années, Marvel fait table rase de deux décennies d'évolution du personnage au grand dam du lectorat fidèle. Malgré une qualité variable et le défilé d'équipes artistiques, cette nouvelle ère dans la vie du tisseur intitulée Brand New Day est une porte d'entrée idéale : remise à zéro des compteurs, nouvel entourage pour Peter Parker, nouveaux ennemis pour Spider-Man.
Tout est fait pour que le nouveau lecteur trouve ses marques. Et malgré quelques arcs décevants, cette période réserve beaucoup de moments plaisants, notamment les prestations de Dan Slott et de Marcos Martin.

Big Times : des changements dans la continuité. Après Brand New Day vient la période Big Times, saga ambitieuse qui veut bouleverser la vie de Spider-Man. Et qui y réussit très bien. Bien qu'il soit préférable d'avoir lu Brand New Day auparavant, Big Times reste une très bonne porte d'entrée pour l'univers de Spider-Man.

Tout d'abord, c'est relativement récent. Ensuite, les scénarios, tous signés Dan Slott, sont de qualité et la partie graphique, souvent assurée par Humberto Ramos, est très dynamique.
Enfin, les événements actuels dans la série découlent de cette période. Dan Slott s'impose le grand architecte de l'univers Spidey et c'est dans ces pages que ça se passe. Superior Spider-Man : un pari gonflé mais réussi. Amazing Spider-Man s'est arrêtée au numéro 700 pour être remplacée par Superior Spider-Man .

Dans ce nouveau titre, nous avons affaire à un Spider-Man différent. Cependant, plutôt que de commencer par Superior Spider-Man 1, nous vous conseillons de débuter avec le prélude dans la même série qui regroupe les épisodes 698 à 700 d'Amazing Spider-Man .
Si vous souhaitez lire quelque chose de nouveau, qui n'ait jamais été tenté sur le personnage auparavant, jetez-vous sur ces épisodes. Dan Slott fait le pari le plus gonflé de la carrière du Spidey et le risque s'avère payant. Cependant, si vous voulez vous lancer dans cette passionnante saga, sachez qu'il ne s'agit pas d'aventures conventionnelles de Spider-Man puisque ce n'est pas Peter Parker sous le masque.

De One More Day à Big Times, retour sur un run qui a transformé Spider-Man

ATTENTION, le résumé suivant contient un certain nombre de spoilers. Il s'agit de récapituler les événements de ces dernières années. L'arc narratif One More Day remet à zéro la vie de Spider-Man.
Pour Marvel, le personnage s'est éloigné du mythe du jeune geek perdu dans sa vie mais qui sauve des inconnus malgré le danger. De l'époque du début, seuls restent l'humour de Peter et sa tante. Marvel veut retrouver l'esprit du jeune homme fougueux avec une vie privée catastrophique. Alors que Spider-Man a révélé au grand public son identité, ses ennemis passent à l'attaque et Tante May est gravement blessée. Sur son lit de mort, Peter et MJ prennent une terrible décision : faire un pacte avec le démon Méphisto pour sauver la vie de la vielle femme. Le prix à payer, c'est l'amour et le mariage qui lie le couple.

Toutefois, le changement dans la continuité va être plus important que prévu. Non seulement Peter redevient un célibataire vivant chez sa tante mais Harry Osborn revient également à la vie et de nouveau vilains apparaissent. Le public a oublié la révélation de l'identité de Spider-Man , tout comme les héros et vilains. Cette histoire est disponible dans ASM #544-545 mais si vous ne pouvez pas la lire (ce n'est pas forcément un chef-d'oeuvre et le scénariste a même refusé d'être crédité pour le final), sachez juste que Spider-Man a sacrifié son passé pour sauver sa tante.

Suite à cette histoire, un nouvelle ère s'ouvre pour Spider-Man . Hormis des faits immuables comme la mort de Gwen , les événements des dernières années sont effacés, modifiés ou oubliés. C'est un véritable retour en arrière qui se fait de manière isolée par rapport au reste de l'univers Marvel (la terrible ascension de Norman Osborn n'est par exemple pas impactée). BRAND NEW DAY, c'est la nouvelle époque et ça commence au #546.

De nouveaux vilains (Menace, Mister Negative...) font leur apparition et l'entourage de Peter se renouvelle avec un colocataire et des potentielles girlfriends. Rassurez-vous, le Daily Bugle reste... pour quelques épisodes. Les épisodes #565-567 mettent en scène la fille de Kraven.

Le #568 présente le retour de Norman Osborn à la tête de ses Thunderbolts dans New Ways To Die. C'est un point d'entrée intéressant car il s'agit du début de la seconde phase de BND. Les nouveaux personnages sont installés et commencent à révéler tous leurs secrets. L'épisode #574 est important pour les fans de Venom car il présente le sort de Flash Thompson. Quant aux épisodes #578-579, ils vont avoir un impact énorme sur la vie de Peter et de sa tante avec l'arrivée du père de J.J.Jameson.

American Son : dès le #595, c'est le second retour de Osborn dans la série. Cette fois, le vilain a pris du galon vu qu'il dirige l'ex-SHIELD. Toutefois, son fils Harry ne va pas laisser son père tout ruiner. Le numéro anniversaire #600, émouvant avec Doc Octopus et le mariage de Tante May , amorce un retour des vieux personnages MJ (#601-605), Black Cat (#606-607), Ben Reily (#608-610) et enfin les vilains classiques (Sandman, Electro, Mysterio, Rhino, Lézard) lors de The Gauntlet qui est une sorte de prélude aux événements à venir (#612-633).

C'est alors le début de Grim Hunt avec le #634, une saga qui a reçu de bonnes critiques de la part des fans avec le retour de Kraven et de Kaine. One Moment In Time à suivi à partir du #638 et revient sur le polémique One More Day. Enfin, Origin of Species du #642 au #647 marque la fin de Brand New Day.

Big Time arrive au #648 et marque le début d'une nouvelle ère. La série n'a plus un rythme de parution de 3 épisodes par mois ni un roulement entre les artistes (scénaristes et dessinateurs). Dan Slott est le seul maître à bord en compagnie de Humberto Ramos et Stefano Caselli. Les fans ne font plus le deuil du passé de Peter car le niveau de la série a considérablement augmenté et les anciens personnages sont de retour. Le Hobgoblin est de retour et le #654.1 présente les origines du nouveau Venom (Flash Thompson qui utilise le symbiote sur les ordres de l'armée) et va permette de lancer une nouvelle série sur ce personnage. No One Dies au #655-656 puis Return Of Anti-Venom au #663-664 préparent le premier gros event de Dan Slott.

Ce premier event de l'ère Big Time, c'est Spider-Island au #666. New York est attaquée par Le Chacal (ouais, le gars de la saga du clone) qui donne des pouvoirs à tous les habitants de la ville. Quels pouvoirs ? Ceux de Spider-Man bien sûr ! A noter que les épisodes précédents servent de prélude avec quelques pages à la fin des de chaque numéro.

Après l'épisode #676 qui annonce le retour des Sinister Six, Ends of Earth commence au #682 et frappe fort avec ces vilains qui passent à l'attaque. Mais Spider-Man va vite devoir s'en remettre pour affronter le Lezard dans l'arc suivant (No Turning Back, merci le film de Sony) puis Morbius. Enfin, les numéros #698-700 sont entrés dans la légende avec l'affrontement final entre le Docteur Octopus et Spider-Man.

 

Recueil pour le néophyte : 

Je Suis Spider-Man

Synopsis : Découvrez les récits les plus importants de la carrière de Spider-Man ! Cet album exceptionnel retrace les origines du héros, la disparition de sa bien-aimée Gwen Stacy , ses combats historiques face à Venom et au Bouffon vert, sa rencontre avec le président Obama et beaucoup d’autres aventures.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Anthologie.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Afa : Pour 22 €, voici une excellente introduction à l'univers du Tisseur. Les différentes époques y sont représentées et on y retrouve quelques uns des temps forts de sa carrière. Une bonne idée de cadeau si vous voulez faire découvrir Spidey à un neveu, à un ami où à quelqu'un qui connaît les films mais pas les comics.

 

 

Points d'Entrée :

Pour information, les points d'entrées et les volumes inclus dedans sont dans l'ordre chronologique.

Spider-Man - Intégrale

Synopsis : Retrouvez les premières aventures de Spider-Man , le héros le plus célèbre de l'univers Marvel. Au cours de ces neuf épisodes, Peter Parker va découvrir ses nouveaux pouvoirs, croiser les Quatre Fantastiques puis combattre de nombreux ennemis tels que le Vautour , le Caméléon, l'Homme-Sable, le Lézard et le redoutable Docteur Octopus . Des récits inoubliables !

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Intégrale (toujours en cours d'édition). Attention, il existe trois séries : Amazing Spider-Man , la série principale, Spectacular Spider-Man , la petite soeur, et Spider-Man Team-Up, tout est dans le titre.

Prérequis : Aucun.

L'avis de Batdetective : Les premières histoires sur Spider-Man rassemblées dans une prestigieuse édition. Alors oui cela a bien vieilli (tant au niveau scénario que dessins) mais ça reste du culte de chez culte.

 

Spider-Man - La Dernière Chasse de Kraven

Synopsis : Kraven a traqué tous les animaux de la création. Pourtant, une proie lui échappe encore : Spider-Man ! Bien décidé à prouver qu'il est le maître, le Chasseur va endosser le costume du héros et usurper son identité après l'avoir envoyé six pieds sous terre.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Events.

Prérequis : Aucun.

L'avis de Cyrille : Un incontournable de l'univers du tisseur. C'est sombre, parfois malsain, où Kraven tient le rôle d'antagoniste principal. Les dessins retransmettent très bien l'ambiance et vous aurez l'une des meilleures caractérisation de Kraven. En plus c'est accessible, donc vous n'avez aucune excuse pour ne pas l'acheter sauf si vous le possédez déjà.

 

 

Période McFarlane :

Spider-Man Par David Michelinie et Todd McFarlane

Synopsis : De 1988 à 1990, le scénariste David Michelinie et le dessinateur Todd McFarlane révolutionnent l'histoire de Spider-Man avec des épisodes devenus aujourd'hui des classiques. Dans ce premier tome dédié à leur prestation, Spidey affronte notamment le Docteur Octopus , Venom, l'Homme Sable et le Rôdeur.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Icons en 2 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Adrien L. : On a ici de très bonnes histoires de Spider-Man , mises en image par un McFarlane un peu jeune, mais dont le style si particulier explose et le fera devenir une super-star du comics. C'est culte, et à ce prix-là, on ne se prive pas !

 

 

Spider-Man Par Todd McFarlane

Synopsis : Spider-Man se lance à la poursuite du Lézard afin de mettre un terme à la croisade meurtrière de ce dernier. Avec l'aide de Ghost Rider , Spidey est ensuite confronté au Super-Bouffon puis à un mystérieux tueur qui pourrait bien être... Wolverine ! Et il doit également affronter le Fléau aux côtés d'X-Force.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Icons.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Afa : Des épisodes de légende. Avec cette série, McFarlane obtenait une plus grande liberté créative et allait nous livrer un Spidey qui flirte avec l'horreur. Le premier numéro pulvérisa tous les records de vente et encouragea l'auteur à lancer Image et Spawn. Avec 25 ans de recul, les 5 premiers épisodes demeurent très bons mais le reste est plus anecdotique. Le style de McFarlane a depuis perdu de sa modernité mais ça reste des épisodes que tout fan de Spidey ou de Todd doivent posséder.

 

Période Straczynski :

Spider-Man Par J. Michael Straczynski

Synopsis : Cet imposant album vous propose le début dela prestation de J. Michael Straczynski. Une véritable révolution dans l'univers de Spider-Man ! Un mystérieux individu nommé Ezekiel bouleverse la vie de Peter Parker et remet en question l'origine même des pouvoirs de Spidey . Tante May, quant à elle, va faire une surprenante découverte. Également au sommaire, un épisode marquant dans lequel Spider-Man fait face aux événements du 11 septembre 2001.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Icons en 3 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Afa : OUIIIIIIIIIIII !!! Panini propose enfin des éditions satisfaisantes pour les rééditions de ses runs récents. Et là, l'éditeur italien a l'excellent goût de commencer cette collection par le génial run de Straczynski et Romita Jr.. 

 

Spider-Man - New Avenger

Synopsis : Suite à une évasion massive du Raft, Captain America et Iron Man décident de reformer les Avengers et, pour la première fois, invitent Spider-Man à les rejoindre. Ensemble, ces New Avengers doivent retrouver les fugitifs mais aussi lutter contre l'Hydra et ses nouveaux surhommes. 

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans le même run.

L'avis d'Afa : Bonne idée que de publier des épisodes de Stracz qui n'avaient jamais connu les honneurs de la librairie. Ce ne sont pas les épisodes les plus marquants mais ça reste une période sympathique avec Deodato Jr aux pinceaux. Le hic, c'est que ce tome est rempli pour moitié d'une mini-série qui n'est pas signée Straczynski. Mais comme cette mini-série est complémentaire de la série principale et est agréable à lire, il n'y a pas arnaque. Cela n'empêchera pas les lecteurs de grincer des dents de devoir débourser 30 euros pour 6 épisodes d'ASM plus une minisérie quand la collection Icons propose des volumes bien plus conséquents pour un prix presque équivalent.

 

Spider-Man - L'Autre

Synopsis : Jusqu'à présent, Peter Parker mène une vie de rêve. Il a rejoint les Avengers et habite au sein de la tour Stark avec son épouse Mary Jane et sa Tante May . Mais depuis peu, il fait des cauchemars et sa santé décline. Désormais, les jours du héros sont comptés ! Spider-Man devra évoluer ou mourir !

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : On recommande les icons juste avant mais ça peut s'aborder sans aucune lecture.

L'avis de Susano-Wo : Un classique du Spider-Man moderne avec l'apparition d'une toute nouvelle menace, l'Autre. Si elle n'est pas exempte de défaut, cette saga reste l'un des moments du run de Straczynski sur le titre. A ne pas louper !!

 

 

Civil War - Prélude

Synopsis : Spider-Man a désormais un nouveau costume... offert par Tony Stark ! Une amitié qui va déterminer le choix de Spidey durant le conflit à venir. Les Quatre Fantastiques, quant à eux, enquêtent sur un mystérieux objet tombé du ciel tandis que se reforme l'équipe secrète des Illuminati. Et les New Warriors sont les stars d'une émission télévisée.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Afa : Encore ? Oui, Panini a réussi à trouver d'autres épisodes à publier sous l'appellation très lucrative Civil War. Avant de râler par principe, reconnaissons tout d'abord que les épisodes des FF, de Spidey et des Avengers sont de très bonne facture. Les épisodes de Spidey permettent de mieux comprendre le choix du camp de Peter. Mais le véritable plat de résistance, c'est la mini-série New Warriors . Aussi incroyable que ça puisse paraître depuis le temps que Panini publie du Civil War, elle est encore inédite. J'avoue ne pas l'avoir lue. Mais pas sûr que la présence de Skottie Young pas encore star aux dessins suffira à me convaincre de la lire.

 

Civil War tome 2 : Vendetta

Synopsis : Retrouvez dans leur ensemble les sept épisodes de Marc Guggenheim et Humberto Ramos, où Wolverine part à la recherche de Nitro, mais aussi la saga Journal de Guerre, de Paul Jenkins et Ramon Bachs.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Civil War premier du nom.

L'avis de Cyrille : On a là un tome assez important pour l'univers du tisseur car il lance la saga Un Jour De Plus. Les épisodes de Spidey sont excellents et très prenant. L'histoire de Wolverine est sympatique, vu qu'on suit l'origine de ce qui a déclenchée l'event.

 

 

 

Spider-Man - Un Jour de Plus

Synopsis : Un mystérieux tueur a tiré sur Tante May , qui agonise à l'hôpital. Pour Spider-Man , c'est le début d'une sombre période qui l'amènera à affronter Méphisto. Avec Un jour de plus, J.M. Straczynski, Joe Quesada et Ron Garney signent une histoire qui va radicalement changer l'univers du héros.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Civil War tome 2 : Vendetta.

L'avis de Cyrille : Des épisodes qui sont restés dans la mythologie mais pas pour la bonne raison. C'est bien dessiné, mais l'histoire sort d'on ne sait où, on ne sait pas pourquoi Marvel s'est dit que ce serait une bonne idée mais ils l'ont fait. Même si on a fait le deuil depuis le temps, c'est quand même assez dommage d'offrir une régression à Peter Parker. A voir si vous voulez vous laisser tenter par ces numéros qui ont redéfini l'univers du tisseur.

 

Période Brand New Day :

Spider-Man - Un Jour Nouveau

Synopsis : Cet album est sans aucun doute l’un de ceux que tout fan de Spider-Man se doit d’avoir dans sa bibliothèque. Il signe un nouveau départ pour le Tisseur et présente des histoires considérées comme faisant partie des meilleures sagas consacrées à Spidey (et il y en a beaucoup !).

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Hawkguy : Civil War avait apporté un changement intéressant et attendu à Spidey... Marvel en a décidé autrement, dommage que ce fut si court. Alors y a de bonnes idées, comme le retour de Harry (vu que Peter avait perdu quasiment tous ses proches), mais bon, c'est mal géré et on gardera en travers de la gorge certains changements et la peur de faire évoluer le personnage. Mais je conçois que ça reste un bon point d'entrée pour les nouveaux lecteurs, qui devraient y trouver leurs attentes.

 

Spider-Man - La Première Chasse de Kraven

Synopsis : Dix nouveaux épisodes de Spider-Man version Un jour nouveau. Désormais célibataire, Peter Parker se démène entre son travail de photographe, des nymphettes irrésistibles et des super-criminels ! En bonus, une longue histoire spéciale inédite : The Short Halloween.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans la période Brand New Day.

L'avis d'Adrien L. : On continue un jour nouveau. Les artistes qui se succèdent sont plutôt bons. Le récit est agréable et se laisse lire avec plaisir. Cependant, ça ne va pas chercher plus loin. C'est du bon Spidey mais sans plus.

 

 

Spider-Man - 36 Façons de Mourir

Synopsis : Les Thunderbolts de Norman Osborn débarquent à New York dans le but d'abattre Spider-Man , considéré désormais comme un criminel ! Eddie Brock a, quant à lui, une étrange réaction provoquée par la présence de Venom . Retrouvez également des récits qui mettent en scène le soldat Flash Thompson et Spider-Man contre Hammerhead !

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans la période Brand New Day.

L'avis d'Afa : Brand New Day fut un cauchemar pour les lecteurs avec un retour en arrière dans la vie de Spidey artificiel et mal fagoté. Et la noria des équipes artistiques n'a pas aidé à stabiliser le titre. Cependant, on y trouve de bonnes sagas (dont une présente dans ce tome) et un jeune scénariste prend progressivement le dessus sur ses camarades : Dan Slott. Allez, courage, Spidey recommence à redevenir intéressant même si le meilleur reste encore à venir.

 

Spider-Man - Diffamation

Synopsis : Tandis que les élections pour le poste de maire de New York se rapprochent, Spider-Man poursuit son combat contre Menace. Mais qui est réellement cet adversaire ? Spidey s'apprête à découvrir toute la vérité... Il va également affronter l'Homme de Métal, faire équipe avec les Quatre Fantastiques et rencontrer le président Obama !

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans la période Brand New Day.

L'avis d'Afa : Du fun, de bons auteurs et un travail honnête. Ca devrait suffire. Mais Brand New Day souffre toujours de la succession d'équipes artistiques et d'un côté artificiel qui ne disparaîtra que lorsque Slott sera seul aux manettes. On est loin des sommets que la série a connu ou connaîtra par la suite mais ça se laisse lire.

 

 

Spider-Man - Au Nom Du Fils

Synopsis : Sans grande surprise, le nouveau maire de New York, J. Jonah Jameson a Spider-Man dans le collimateur. Mais Peter Parker doit gérer une crise autrement plus grave. Aux yeux du public, Norman Osborn est devenu un héros. À la tête du H.A.M.M.E.R. et des Dark Avengers, le machiavélique entrepreneur est déterminé à écraser le Tisseur une fois pour toutes. Pour arriver à ses fins, il recrute son propre fils, ami de Peter, Harry Osborn. 

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans la période Brand New Day.

L'avis d'Adrien L. : Période très agréable du tisseur, avec différentes équipes sur le titre. Ok, il y avait Straczynski avant, et il y a Slott après, mais ça n'enlève pas la qualité de ces histoires.

 

 

Spider-Man - L'étrangère Aux Cheveux Roux

Synopsis : Le Docteur Octopus est mourant et il n'a plus rien à perdre. Ce constat le pousse à vouloir vaincre Spider-Man une bonne fois pour toutes. Puis, Mary Jane Watson et la Chatte Noire reviennent dans la vie de Peter Parker . Les deux femmes vont faire tourner la tête à notre héros.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans la période Brand New Day.

L'avis d'Afa : L'étrangère aux cheveux roux fait évidemment référence à Mary-Jane Watson, de retour dans la vie de Peter Parker . Et avec elle, la vie sentimentale du monte-en-l'air risque bien d'être chamboulée. Dans ce volume, les différentes équipes artistiques qui se succèdent ont décidé de mettre l'accent sur la vie sentimentale extrêmement complexe de Peter Parker . Entre quiproquos et multiples prétendantes, tous les ressorts de la comédie romantiques sont utilisés pour la plus grande joie du lecteur. Marvel a à coeur de retrouver la légèreté des grandes heures de Spidey et y parvient plutôt bien. Ces épisodes de qualité ne sont cependant pas appelés à devenir des classiques mais un numéro sort du lot : le 600. Cet épisode anniversaire dessiné par John Romita Jr et scénarisé par Dan Slott voit le mariage de Tante May et l'apparition de la nouvelle version d'Octopus. Même s'il n'est pas encore l'unique auteur de Spider-Man , Slott plante ici les graines de son futur Superior Spider-Man . Un très bon numéro anniversaire complété par des histoires courtes réalisées par des auteurs et artistes prestigieux. Une bonne pioche dans la période Brand New Day.

 

Spider-Man - Le Pouvoir Au Peuple

Synopsis : Electro est désespéré : ses pouvoirs sont devenus instables et il est victime de la crise financière. Le super-vilain attaque alors les médias et Wall Street, et contre toute attente, il est soutenu par un peuple révolté contre les institutions. En s'opposant à Electro, Spider-Man doit alors affronter ceux qu’il a toujours protégés : les New-Yorkais. Et pour ne rien arranger, Norman Osborn et l’Homme Sable font leur grand retour dans la vie du Tisseur. 

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe.

Prérequis : Ce qui a été fait avant dans la période Brand New Day.

L'avis d'Afa : Entre les runs de Straczynski et Slott, il y a eu un passage pendant lequel plusieurs équipes artistiques se succédaient à chaque arc mais tout en cherchant à garder une continuité et une homogénéité. Le but était de fournir des épisodes à une cadence plus importante. Les auteurs (de talent) avaient pour consigne de retrouver le goût du Spider-Man classique dans des aventures abordables et relativement légères. Bref, le Spidey que tout le monde aime. Au final, rien de mauvais, c'est même plaisant à lire mais cela manque d'ambition et de vision. Divertissant mais pas marquant.

 

Période Big Time :

Spider-Man - Spider-Island

Synopsis : Peter Parker a une vie bien remplie. Il jongle entre son emploi aux laboratoires Horizon et sa carrière de super-héros en tant que Spider-Man . Membre des Avengers et des Quatre Fantastiques, il va devoir compter sur l'aide de tous ses coéquipiers alors que tous les habitants de Manhattan possèdent désormais les mêmes pouvoirs que lui. Soyez les bienvenus à Spider-Island.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe ou Marvel Events.

Prérequis : Aucun.

L'avis de Cyrille : Une très bonne saga de Spider-Man par Slott pour ma part, on ajoute à ça de bons artistes comme Ramos et Caselli et vous obtenez un classique de Spider-Man qui peut être lu par les nouveaux lecteurs. Le meilleur dans tout ça ? C'est que c'est moins cher que le Deluxe du même nom et qu'il devrait y avoir plus de page en plus ! (Oui oui, on peut également dire que c'est douteux.)

 

Période Marvel NOW! : 

 

Période Superior : 

The Superior Spider-Man

Synopsis : Le nouveau Spider-Man est arrivé et il est beaucoup mieux que le précédent ! Plus intelligent, plus fort… supérieur, quoi ! Et il va vite pouvoir le prouver face aux Sinister Six ! Découvrez dès à présent le début d'une nouvelle ère arachnéenne. Avec des suppléments inédits !

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel NOW! en 6 tomes + un tome prélude.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Hawkguy : Jetez vous sur ce petit bijou ! Slott se régale à développer l'idée exposée dans le dernier numéro d'Amazing Spider-Man et ne perd pas son temps en exposition. C'est aussi l'occasion d'admirer le coup de crayon du talentueux Ryan Stegman dans ce récit frais et provoquant. Au bout de quelques numéros, vous risquez de prier pour que Peter Parker ne reprenne pas le masque !

 

Période Amazing : 

The Amazing Spider-Man

Synopsis : Electro n'arrive plus à contrôler ses pouvoirs depuis qu'ils ont été modifiés par Spider-Man . La Chatte Noire après des années à essayer de s'intégrer est devenue la risée de New-York à cause du Tisseur. Ensemble, les deux vilains vont tout mettre en œuvre pour le faire payer ! Peter Parker va devoir gérer les conséquences des actes du Spider-Man supérieur, à commencer par Anna-Maria. 

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel NOW! en 5 tomes.

Prérequis : Lire la série The Superior Spider-Man .

L'avis de Cyrille : On assiste enfin au retour de Peter Parker , et ça fait du bien ! Au programme, des révélations, les déboires de Peter Parker , de l'humour et l'élément déclencheur à la saga Spider-Verse. Ajoutés à cela les magnifiques dessins de Humberto Ramos et vous passerez un bon moment à lire. Les seuls points négatifs sont probablement la mentalité de Peter Parker qui n'a aucune idée de comment diriger une entreprise et le fait que ce tome n'est pas accessible au premier abord étant donné qu'il est la suite direct du tome 6 de Superior Spider-Man . Aussi, cette série sert surtout de transition à la série post Secret Wars.

 

Période Secret Wars :

Secret Wars - Spider-Man (Renouveler ses voeux)

Synopsis : Sur Battleworld, dans la région dominée par le Régent, Peter Parker a renoncé à incarner Spider-Man . Il vit avec sa femme Mary Jane et leur fille. Mais l’appel des lance-toiles se fait entendre. Le Tisseur est-il prêt à renouer avec sa carrière super-héroïque, ou est-ce que ses responsabilités les plus importantes maintenant sont celles de père et de mari ?

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel NOW!.

Prérequis : Aucun.

L'avis de Sofia : Mini-série issue de Secret Wars qui a connu un grand succès auprès des fans de Spider-Man , et de l'époque où MJ et Peter formaient encore un couple. Ici, les deux sont mariés et ont eu une petite fille. Peter a renoncé à porter le costume pour protéger sa famille et jouer son rôle de père, pourtant les ennuis ne sont jamais loin... Il est touchant de voir Peter en papa. MJ est toujours un personnage que j'adore, et leur fille possèdes la répartie de son père... et bien plus.

 

Période All-New, All-Different Marvel :

All-New Amazing Spider-Man

Synopsis : Peter, désormais PDG de Parker Industries, ne se déplace jamais sans son garde du corps Spider-Man ! Le héros va devoir affronter une équipe de super-vilains redoutable. Face au Zodiaque, le Tisseur pourra compter sur Mockingbird. 

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel NOW!.

Prérequis : Aucun (ou si vous avez envie de dépenser, les séries Superior et Amazing Spider-Man dans la même collection).

L'avis de Cyrille : On a là un bon premier tome de Spider-Man , à la fois rafraîchissant sans pour autant dénaturer le personnage. Slott sait où il va, et toutes les pistes lancées le prouvent. De plus, les dessins permettent d’apprécier davantage l’histoire et correspondent bien à ce nouveau Peter Parker , à savoir une personne mature. Néanmois la suite va descendre petit à petit en qualité et on aura juste des histoires funs, Slott ne sachant pas comment se renouveler.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Commencer les comics Black Panther

Commencer les comics Black Panther

20 Février 2018

Mroaaar

Commencer les comics : Iron Man

Commencer les comics : Iron Man

11 Février 2018

Chez Marvel, pas de reboot !

Commencer les comics : Daredevil

Commencer les comics : Daredevil

31 Décembre 2017

Daredevil, l'Homme Sans Peur

  • Leto
    Leto

    il y a 6 ans

    L'humour et la bravoure sont présent sur tous les supports pour Spidey. le truc en plus, c'est la profusion de vilains dans les comics, je pense que spidey est le héros (avec Batman et les X-men) qui a le plus d'adversaire.

  • Vinc3nt
    Vinc3nt

    il y a 6 ans

    Je pense que le premier point d'entrée idéal (mais qui n'est pas tout récent je le reconnais) est le début du run de J. M. Straczynski, cela permettrait de mieux comprendre la saga the OTHER) Si vous n'avez pas envie de remonter si loin le mieux est de commencer à BIG TIME, car entre les deux c'est une véritable boucherie, où on s'ennuie sec à l'exception de l'arc Grim Hunt.

  • Leto
    Leto

    il y a 6 ans

    J'ai pensé au début de JMS mais 2001 c'est trop loin. C'est pour ça que j'ai au moins mis The Other sachant que perso j'ai commencé quelques numéros avant et que j'ai bien compris à l'époque (meme si javais pas le délire du totem). Après c'est vrai que qualité du début de BND (et OMD) est faible mais de nombreux personnages sont introduits, c'est une vraie remise à zéro et ça s'améliore vraiment au fil des épisodes. Certains arcs comme new vays to die, american son ou Grim Hunt sont sympas. Après les commentaires sont fait pour que chacun donne son point d'entrée et des conseils de lecture donc merci Vinc3nt

  • benjaaman
    benjaaman

    il y a 6 ans

    Dans Spider man il y a que spider man que j'aime bien ... Je laisse tomber cette série. Les vilains on pas assez d'envergure et la ville est fade. Peter me manquera ... je suiverai juste l'univers avec le nouveau Spider même si ... je trouve que certains nouveaux pouvoirs sont ...

  • Bubl
    Bubl

    il y a 6 ans

    Moi je lis Scarlet Spider :-) ça change :-) y'a pas 3 000 super héros à détroit donc ça donne un petit aspect vigilant à Kaine :D

  • Woody
    Woody

    il y a 4 ans

    C'est en lisant cet article que je me suis rendu compte qu'à part les 400 premiers numéros d'Amazing, je n'ai pas raté grand chose de l'histoire de Spidey et ça fait plaisir !

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 4 ans

    Ce n'est qu'un historique de quelques points d'entrées qui nous praissent judicieux, il ne s'agit pas d'un historique des aventures du héros. En ayant loupé les 400 premiers numéros, tu as forcément loupé énormément de choses, mais les événements majeurs de cette époque sont souvent largement réutilisés dans les films et séries animées.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Non seulement ce sont des points d'entrée mais, sur le long terme, on a tendance dans tous les comics à retourner au statu quo, d'où cette fausse impression de n'avoir rien manqué. En effet, une saga peut être excellente sans avoir de conséquences à long terme. En revanche, il est vrai que les séries de Spidey hors Amazing SM ne sont clairement pas indispensables, à quelques runs et crossovers près. Pour moi, les premiers épisodes de Lee et Ditko puis Romita Sr sont tout simplement légendaires. Dire que tu n'as rien raté en ne les lisant pas alors que 80 % des concepts vus sur la série aujourd'hui viennent de ces épisodes frôlent l'hérésie :)

  • Nicolas.90s

    Très bon dossier, personnelement j'ai toujours été fan de Spidey, alors j'ai commencer les comics l'année dernière avec les Numéros 698 a 700 (en vf dans le numéro 12 de Spider-Man) puis j'ai enchainé sur Superior que j'achéte tous les mois, j'ai acheter Je Suis Spider - Man pour avoir les histoires les plus importantes, et aussi le numéro 1 D'Amazing de cette année en VO, j'ai aussi les principaux arcs de la vie du tisseur et c'est très facile de comprendre avec sa. Si je devais conseiller a un "débutant" ce serait donc dans l'ordre "Je Suis Spider-Man" l'exellent "Spider-Island" l'arc D'Amazing 700 (il doit être assez dur a trouver en VF maintenant je pense) puis aller vers Superior grâce au récente publication de Panini, puis continuez vers le retour D'Amazing pour la continuité. J'attend aussi avec impatience Spider-Verse que sera j'espère aussi bien que Spider-Island Voila :)

  • baba05
    baba05

    il y a 4 ans

    Bonjour à tous, voici mon premier message sur le site. J'ai découvert mdcu-comics depuis peu et même si j'aime l'univers marvel depuis longtemps, je ne mettais jamais vraiment lancé dans une collection de comics (temps, argent ...). En grand fan de star wars, j'ai pas mal de bd star wars, mais voilà presque un an que je me suis lancé dans cette aventure des comics marvel et particulièrement spider-man. J'ai voulu commencer par un personnage qui met familier depuis que je suis petit et dont je connaissais déjà l'univers, car il n'est pas facile de suivre toutes les séries et univers. Donc voilà pour mon premier message en espérant qu'il y en aura d'autres.

  • Alecs
    Alecs Staff MDCU

    il y a 4 ans

    baba05 a écrit:
    Bonjour à tous, voici mon premier message sur le site. J'ai découvert mdcu-comics depuis peu et même si j'aime l'univers marvel depuis longtemps, je ne mettais jamais vraiment lancé dans une collection de comics (temps, argent ...). En grand fan de star wars, j'ai pas mal de bd star wars, mais voilà presque un an que je me suis lancé dans cette aventure des comics marvel et particulièrement spider-man. J'ai voulu commencer par un personnage qui met familier depuis que je suis petit et dont je connaissais déjà l'univers, car il n'est pas facile de suivre toutes les séries et univers. Donc voilà pour mon premier message en espérant qu'il y en aura d'autres.
    Bienvenue à toi et bonne lecture :-)

  • jy77
    jy77

    il y a 2 ans

    Perso j'ai commencé avec One more day et Brand New Day (avec les autres tomes sortie en Marvel Deluxe) et puisque je n'avais pas le poids de la continuité (juste connaître Civil War) j'ai trouvé que c'était un excellent point d'entrée. Ensuite je compte me prendre le run de McFarlane et Straczynski et les intégrales Panini (j'ai commencé celle 1962-1963 les dessins sont très sympa et même si je suis pas fan du style d'écriture de Stan Lee la c'est très bon). Sinon le Marvel Select "Spider-Man le dernier combat" est une bonne histoire pour pas trop cher en plus.  

  • Girlfriend
    Girlfriend

    il y a 2 ans

    Bonjour,
    j'aimerais acheter des spider-man pour l'anniversaire de mon copain mais je ne sais pas su tout ce que je dois prendre..
    j'aimerais commencer par le run de straczynski, pouvez vous me dire les titres de tout ce qui serait interessant donc ce qu'il faut que j'achete ensuite ? et si je dois en acheter parmis ceux qui sont sortis avant ? je suis completement perdu..

  • Alzio 117
    Alzio 117

    il y a 3 mois

    Personnellement je trouve que Spidey a perdu en saveur depuis longtemps sans revenir au niveau. Le dernier combat, l'Autre, Civil war... on avait un niveau soutenu à cette époque je trouve, que ce soit en dessin ou scénar'
    le post Civil-War est fade et ils regressent encore pour reconstruire le cercle familial/amical de Peter à l'identique. Les ennemis se succèdent sans vraiment marqué, de nouveaux disparaissent aussi rapidement qu'ils apparaissent. Spider-Island est pas mal avec la chasse des Kraven.
    Mais dernièrement avec Parker Industries on a l'impression que Parker est aussi fortuné et influent que Stark... et tout est toujours lié à Parker Industries, idem de la Conspiration des Clones qui démarre pourtant bien.
    Supérior Spiderman était une bonne idée mais trop longue à mon goût, et en dehors de la Chatte Noire a peu déformé le paysage du tisseur.

    Après évidemment les intégrals depuis 63 sont prenant (même si parfois redondant) et il faut prendre le temps de les lire, c'est ici que l'on sent l'âme de Peter et l'importance de sa simplicité et de ses problèmes du quotidien.

    Pour le reste, Straczynski, McFarlane, il ne faut pas hésiter! Slott aussi d'ailleurs

  • Gus
    Gus

    il y a 3 mois

    Je profite de la réedition de l'article pour demander un truc : Quelqu'un sait si Panini va réediter la saga du clone en integrale, comme ils l'ont fait pour maximum carnage en 2 tomes il y'a peu ? 
    Je sais qu'elle est controversée mais je voudrais vraiment la relire en entier.

    • Stick-man
      Stick-man Staff MDCU

      En réponse à Gus

      il y a 3 mois

      Ca avait était fait avec 2 omnibus
      https://www.mdcu-comics.fr/comics/mag-vf-1462-panini-comics-marvel-omnibus-spider-man-la-saga-du-clone-1/

      • Gus
        Gus

        En réponse à Stick-man

        il y a 3 mois

        Merci pour l'info mr :) mais à en juger par certains avis l'edition semblerait incomplète et pas forcement bien calé chronologiquement, je vais peut être passer mon chemin du coup....
        Mais merci encore !