The Amazing Spider-Man (1963) - Who Was Ben Reilly? Part 1

Who Was Ben Reilly? Part 1

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Who Was Ben Reilly? Part 2

Who Was Ben Reilly? Part 2

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Who Was Ben Reilly? Part 3

Who Was Ben Reilly? Part 3

The Amazing Spider-Man (1963)

One-Shots Spider-Man - The List - Spider-Man: The Last Name

The List - Spider-Man: The ...

One-Shots Spider-Man

The Amazing Spider-Man (1963) - This Man, This (Expletive Deleted)

This Man, This (Expletive D...

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Power To The People, Part 1

Power to the People, Part 1

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Power To The People, Part 2

Power to the People, Part 2...

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Power To The People, Part 3

Power to the People, Part 3

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Keemia's Castle, Part 1

Keemia's Castle, Part 1

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Keemia's Castle, Part 2

Keemia's Castle, Part 2

The Amazing Spider-Man (1963)

Auteurs : Mark Waid, Fred Van Lente, Marc Guggenheim, Luke Ross, Marco Checchetto, Paul Azaceta, Javier Pulido

Electro est désespéré : ses pouvoirs sont devenus instables et il est victime de la crise financière. Le super-vilain attaque alors les médias et Wall Street, et contre toute attente, il est soutenu par un peuple révolté contre les institutions. En s'opposant à Electro, Spider-Man doit alors affronter ceux qu’il a toujours protégés : les New-Yorkais. Et pour ne rien arranger, Norman Osborn et l’Homme Sable font leur grand retour dans la vie du Tisseur.
(Contient les épisodes US Amazing Spider-Man (1963) 608-616 et Dark Reign The List Spider-Man 1, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN (V2) 129-131, DARK REIGN HS 2 et 1 inédit)

  • AfA
    AfAStaff MDCU

    il y a 4 mois

    Entre les runs de Straczynski et Slott, il y a eu un passage pendant lequel plusieurs équipes artistiques se succédaient à chaque arc mais tout en cherchant à garder une continuité et une homogénéité. Le but était de fournir des épisodes à une cadence plus importante. Les auteurs (de talent) avaient pour consigne de retrouver le goût du Spidez-Man classique dans des aventures abordables et relativement légères. Bref, le Spidey que tout le monde aime. Au final, rien de mauvais, c'est même plaisant à lire mais cela manque d'ambition et de vision. Divertissant mais pas marquant.