Commencer les comics : Justice League

Commencer les comics : Justice League

On peut dire sans se tromper que la Justice League est LA plus grande équipe de l'univers DC. En plus d'avoir lutté contre les plus grandes menaces de l'univers DC, c'est une équipe à l'histoire riche qui a connu de nombreuses incarnations et dérivés de l'équipe principale. Elle a aussi connu de nombreuses adaptations que cela soit en dessins animés avec la mythique série animée Justice League/Justice LeagueUnlimited ( La Ligue des justiciers/La Nouvelle Ligue des justiciers pour la VF), en films animés, en séries TV ainsi qu'en films. Avec les reboots et relaunchs propres à DC Comics, on pourrait s'y perdre et rater la découverte de la richesse de cette équipe. Mais heureusement, vous pouvez compter sur MDCU pour remédier à cela !
Avec la sortie de la Snyder Cut qui remet la Justice League sur le devant de la scéne, l’occasion semble idéale pour vous proposer un nouveau guide de lecture made in MDCU Comics pour s’y retrouver. 

LES ORIGINES

L'équipe Justice League of America est apparue pour la première fois en 1960 dans The Brave and The Bold #28. L’équipe a été créée par Gardner Fox et Mike Sekowsky. Mais c’est ensuite dans Justice League of America (Vol 1) #9 que l’on découvre l’origine de la formation de l’équipe (dans sa version pré-Crisis Infinite On Earths). Ses origines seront revisitées deux fois. La première, c’est lors de la maxi-série JLA: Year One qui raconte les origines de l’équipe post-Crisis Infinite On Earths. La seconde fois, c’est lors des New 52 avec l'arc Origins de Justice League (Vol 2) #1-6.

LES PERSONNAGES

Le roster de l'équipe est composé généralement de sept membres voire plus si l'équipe a des réservistes. Si l’équipe a connu énormément de membres au fil du temps, on retrouve généralement les membres fondateurs d’une version de l’équipe à une autre notamment : les "Big Seven". 

Big Seven :

Superman : Dernier survivant de Krypton , il a été élevé par un couple du Kansas. Après avoir découvert ses pouvoirs et sa nature extraterrestre, il a décidé d'utiliser ses pouvoirs au service de la vérité, de la Justice et de l'idéal humain.

Batman : Suite au meurtre de ses parents, Bruce Wayne mène une croisade contre le crime et fait régner la Justice à Gotham City.

Wonder Woman : Princesse des Amazones, elle a rejoint le monde des hommes en tant qu'ambassadrice pour y faire régner la paix. Elle possède des pouvoirs surhumains ainsi que le Lasso de Vérité.

Aquaman : Roi de l'Atlantis. Il est mi-atlante, mi-humain. Il peut respirer sous l'eau et communiquer avec la faune marine. Il est marié à Mera qui, elle aussi, a rejoint l'équipe pendant un temps.

Green Lantern : Tous les Green Lantern Terriens ont rejoint au moins une version de la Justice League :

  • Hal Jordan : Pilote de l'Air Force et très souvent tête brûlée. Il fut l'un des fondateurs de l'équipe et rejoignit souvent la formation principale ou des équipes annexes.
  • John Stewart : Ancien militaire et architecte, il fut le remplaçant de Hal Jordan lors d'indisponibilité avant d'être un Green Lantern à plein temps. Il a rejoint plusieurs incarnations de l'équipe dont la plus récente suite aux événements de No Justice .
  • Guy Gardner : Connu pour être un trouble-fête prétentieux et dragueur, il rejoignit la Justice  League International où ses relations avec ses coéquipiers n'étaient pas les meilleures. Avec le temps, son caractère s'adoucit, mais il reste arrogant.
  • Kyle Rayner : Jeune dessinateur qui utilise son imagination pour maîtriser les pouvoirs de l'anneau. Il fut pendant longtemps le dernier Green Lantern suite à l'arc Emerald Twilight. Il a rejoint l'équipe lors de la période JLA.
  • Simon Baz : Accusé a tord de terrorisme par le gouvernement américain, il sera, au début, un Green Lantern par erreur avant d'intégrer officiellement le corps. Il rejoint d'abord la Justice  League of America dirigée par Waller avant de rejoindre l'équipe officielle durant la période DC Rebirth.
  • Jessica Cruz : Suite au meurtre de ses amies, elle souffre d'anxiété et a peur se sortir de chez elle. Elle fut choisie par l'anneau Volthoom avant de s'en débarrasser pour être jugé digne d'être un Green Lantern. Elle rejoint l'équipe principale au début de la période DC Rebirth avant de rejoindre une équipe annexe dans Justice League Odyssey.

 

Flash : Deux porteurs du costume ont rejoint l'équipe :

  • Barry Allen : Expert de la police scientifique à Central City qui, il est devenu l'homme le plus rapide au monde suite à un accident mêlant la foudre.
  • Wally West : Neveu de Barry Allen , anciennement connu sous le nom de Kid Flash. Il a repris le flambeau suite à la mort du précédent Flash lors de COIE. Il possède les mêmes pouvoirs que Barry si ce n'est qu'il est connu pour être plus rapide que son oncle.

 

Martian Manhunter : Dernier de la race des Martiens Verts, il est un puissant télépathe et métamorphe connu pour son addiction aux oreos. Membre de pratiquement toutes les incarnations de l’équipe, il ne sera plus dans le roster principal après sa mort et pendant la période New 52. Il la rejoindra de nouveau après les événements de No Justice .

Cyborg : Ancien rugbyman qui, suite à un accident, se retrouve fusionner avec une Mother Box. Il est capable de se connecter a tous les systèmes de télécommunications, de maîtriser tous types de technologies et de se téléporter via les Tunnels-Booms. Lors de la période des New 52 il est le septième membre fondateur qui remplace Martian Manhunter dans la formation initiale de l’équipe. 

A côté de cela, nous allons retrouver d’autres membres récurrents ou qui sont restés durant une longue période :

Green Arrow : Milliardaire qui, suite à son séjour sur une île déserte où il a appris à manier l'arc pour pouvoir survivre, est revenu faire régner la Justice dans sa ville. Il a souvent eu des opinions politiques différentes avec les membres de la ligue.

Black Canary : Partenaire de Green Arrow. C'est une combattante experte en arts martiaux qui possède le Cri du Canari, un cri extrêmement puissant capable de détruire des objets et d'étourdir ses adversaires. Suite à COIE, elle a été un membre fondateur de l’équipe jusqu’à ce qu'elle subisse un retcon après Infinite Crisis.

Hawkman et Hawkgirl : Couple de puissants guerriers qui peuvent voler grâce au Nth Metal. Suite à une malédiction, ils sont condamnés à se réincarner au fil des siècles. Ce qui fait que différentes versions d'eux même intègrent l'équipe.

Atom : Alias Ray Palmer. C'est un scientifique qui a créé un équipement lui donnant le pouvoir de rétrécir pour atteindre la taille d’un Atome.

Zatanna : Fille du magicien Zatara, elle maîtrise la magie inversée consistant à formuler des incantations magiques à l'envers. Elle a fait partie de la première Justice  League of America et a été membre des différentes versions de la Justice  League Dark.

Plastic Man : Ancien criminel qui s'est reconverti en rejoignant la JLA. Possédant des pouvoirs élastiques, il est un membre important de la période Morrison à Kelly (ou JLA).

VILAINS

Darkseid : Tyran qui règne en maître sur d’Apokolips. Il est la plus grande menace de l’univers DC qu'il essaye de soumettre en recherchant la mystérieuse équation d’Anti-vie.

Injustice League/Legion of Doom : Inspiré par la Legion of Doom du dessin animé Super Friends, elle est composée d'ennemis de la Justice  League. Elle a connu différentes incarnations dont la dernière en date, la Legion of Doom, qui est l’ennemi principale du titre New Justice.

Starro : C’est un alien en forme d’étoile de mer géante et télépathe qui a affronté l’équipe lors de sa première apparition en comics (ce qui l'a fait entré dans l'Histoire de DC Comics). C’est un ennemi récurrent qui, depuis Rebirth, connaît une version plus comique surnommé « Jarro » (car il vit dans une Jarre).

Crime Syndicate of America/Le Syndicat du Crime : Version parallèle de l'équipe venant de Terre-3. Elle s'est souvent confrontée à la Justice  League et a connu de nombreuses versions alternatives. Ses principaux membres sont Ultraman, Owlman, Superwoman, Johnny Quick et Power Ring.

Secret Society of Super Villains/La Société Secrétes des Super-Vilains : Formé et contrôlé mentalement à l'origine par Darkseid, elle finit par se rebeller en découvrant les machinations derrière leurs formations. Elle connut, par la suite, plusieurs incarnations dont l'une des plus connues est celle qui opérait pendant la période liée à Infinite Crisis. On peut également citer celle dirigée par le Syndicat du Crime durant les New 52.

Despero : Tyran intergalactique possédant des pouvoirs télépathiques et de régénérations. Il est l'un des premiers vilains de l'équipe en plus d'en être un récurrent.

Amazo : Androide inventé par le Professeur IVO qui peut répliquer n'importe quel pouvoir.

Prometheus : Se présentant comme un opposé de Batman que cela soit en intelligence ou capacité. Il fut l'un des ennemis les plus coriaces durant le run de Morrison sur le titre. Il est aussi tristement célèbre pour être l'esprit derrière la tragédie du titre Justice League: Cry for Justice .

 

Recueil pour le néophyte :

Justice League Anthologie

Synopsis : À partir de 1960, la Ligue de Justice a évolué depuis ses débuts où elle réunissait sept membres fondateurs. Elle a ensuite évolué, est devenue internationale et s'est dissoute et reformée plusieurs fois. Pierre angulaire de l'Univers DC, sa série a été supervisée par les auteurs les plus célèbres. Cette anthologie propose onze récits complets évoquant les différentes versions et époques de la Ligue de Justice , réalisées par une multitude d'artistes légendaires.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Anthologie.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Une anthologie qui plaira aux novices tant elle regroupe plusieurs rencontres avec des Terre parallèles dans le style Silver Agedes histoires importantes (pour la majorité) dans la construction de la Justice League au fil du temps.

 

Points d’entrée :

Les séries sont présentées dans l'ordre chronologique.

Crisis On Infinite Earths Le Compagnon

Synopsis : Au commencement était le Multivers : une multitude d'univers parallèles défendus ou tyrannisés par des centaines de surhommes. La Ligue de Justice a ainsi pu rencontrer au cours de voyages extra-dimensionnels les héros les plus réputés de ces différentes Terres : la Société de Justice , les Combattants de la Liberté, les Sept Soldats de la Victoire, le Syndicat du Crime ou la Famille Marvel.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Essentiels.

Prérequis : Contient plusieurs épisodes de la première série Justice League of America, permettant d'avoir un aperçu de l'équipe avant Crisis on Infinite Earths.

L'avis de MDCU : Un tome idéal pour découvrir plusieurs épisodes de la Justice  League of America, mais aussi certains des plus importants numéros qui présentaient les premières apparitions des différentes Terres du Multivers DC ainsi que les crossovers les plus marquants en lien avec ces dernières. Accompagné d'auteurs et de dessinateurs vétérans, ce comics est idéal pour les fans de récits oldies ou pour votre culture générale.

La Légende De Darkseid

Synopsis : Tyran incontesté de la planète Apokolips, Darkseid est le plus redoutable adversaire que la Ligue de Justice ait dû affronter. Désireux de ternir à jamais la réputation des légendes de la Terre, il envoie ses âmes damnées à l’assaut des grands médias, pour une campagne de calomnies attisant la haine du public à leur endroit.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Nemesis.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Legends, premier event post-crisis (celle de 1986), réintroduisait Darkseid dans le DCverse comme un vilain majeur. La trame initiale est plutôt bien pensée même si le scénario aurait gagné à être signé Byrne, Ostrander ne faisant pas de merveilles. Un récit fondateur pour le DC post-crisis complété par une série d'épisodes signés Byrne, dont certains largement postérieurs au récit initial. Vous retrouverez ou découvrirez dans ce tome ce qui fait le charme d'un des plus célèbres vilains DC.

Justice League International

Synopsis : Après avoir subi la Crise des Terres infinies et l'invasion de Darkseid, c'est un nouveau jour qui se lève pour les super-héros, et une nouvelle Ligue de Justice qui se forme, à dimension mondiale. Mais celle-ci, financée par le mystérieux magnat Maxwell Lord, est autant menacée par des dissensions internes que par les nombreux adversaires qu'elle rencontre.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Essentiels 2 tomes parus actuellement.

Prérequis : La Légende De Darkseid pour le contexte de la formation de l'équipe mais pas obligatoire pour comprendre.

L'avis de MDCU : Très éloigné du style blockbuster qu'a pu adopter le titre avec l'arrivé de Morrison. C'est une autre approche de l'équipe orientée vers l'humour et des personnages moins connus, mais tous aussi intéressants et mémorables. Un des titres les plus marquants suite à COIE.

Justice League Of America Tome 0

Synopsis : La Ligue de Justice est devenue au fil des ans, la principale force de frappe rassemblant les plus grands héros de la Terre. Mais au départ, ils n’étaient que cinq. Cinq héros novices et encore hésitants : Aquaman, Green Lantern, Black Canary, Flash et le Limier Martien, qui durent apprendre à faire équipe et se faire confiance mutuellement, alors qu’une organisation secrète planifiait l’asservissement de l’humanité.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Cet ouvrage inédit en France a pour mission de prendre les membres principaux de la JLA post-Crisis et de leur donner de la consistance. Pour cela, Waid fait appel à Martian Manhunter, The Flash , Green Lantern, Aquaman et Black Canary . Certains viendront se plaindre du manque de Superman ou de Batman , mais soyons honnêtes, on connait déjà beaucoup de choses sur eux. Au tour des autres de se retrouver sur la scène principale ! 12 numéros, 352 pages d’histoires réussies sur les débuts de la JLA sans changer ce que l’on sait déjà de l’univers DC. À ne surtout pas manquer.

Justice League Of America

Synopsis : Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Green Lantern, Flash, le Limier Martien... Ce sont les plus grands super-héros de la Terre, ceux vers qui le monde entier se tourne lorsque les menaces extraterrestres ou surnaturelles menacent son existence. Ensemble, ils forment la Ligue de Justice , et leur première mission les oppose à une équipe concurrente, désireuse de résoudre tous les maux de l'humanité : de la famine à la maladie... mais à quel prix ?

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques en 6 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Si vous aimez le travail de Morrison et son esprit complexe, vous allez adorer son run sur la JLA. Des combats, des enjeux de tailles, tout est réuni pour nous faire passer un bon moment. Comme pour Batman , la mythologie des super-héros est présente et importante, alors accrochez-vous à vos capes.

Justice League Crise D’identité

Synopsis : Sue Dibny la femme d'Extensiman, l'un des membres de la Ligue de Justice , a été assassinée. Le meurtrier a pu déjouer les systèmes de sécurité installés par les plus grands héros de la Terre. L'enquête menée par les justiciers va mettre à jour un complot au sein même de la Ligue et un terrible secret concernant leur traitement des super-vilains !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Que rajouter ? Alors que DC nous habitue à des crises au niveau de l'univers et même au-delà, là nous avons une crise à dimension humaine. Les super-héros entrent dans ce récit dans le XXIème siècle. C'est très juste dans l'émotion. Une histoire à lire absolument, vous ne verrez plus les super-héros DC de la même manière !

 

Infinite Crisis Tome 3

Synopsis : Autrefois, le docteur Bruce Gordon était le possesseur du diamant d’Eclipso qui lui permettait de contrôler cet esprit maléfique ancestral. Aujourd’hui ce dernier est libre… libre d’investir n’importe quel esprit sur Terre, même celui du plus puissant des héros : Superman ! Un problème supplémentaire qui s’ajoute à la crise de confiance qui secoue les héros de la Ligue de Justice , sur le point de dissoudre l’équipe !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques.

Prérequis : Justice League Crise D’identité pour connaître la situation menant à ce tome.

L'avis de MDCU : Un tome qui contient un arc de la JLA qui fait suite à Justice League Crise D’identité. Les auteurs traitent les conséquences des actes de l'équipe proposant des raisonnements intéressants sur la limite à franchir pour protéger leur identité secrète. Même si ça tourne rapidement à une bataille classique, l'intrigue est bien ficelée et possède des conséquences sur les membres de l'équipe qui en ressortira changée.

 

Période New 52 :

Justice League Intégrale

Synopsis : Il y a cinq ans nul ne connaissait l'existence des super-héros.
Avec l'apparition de Superman , Batman, Green Lantern et Wonder Woman , les autorités, effrayées par la puissance de ses individus, les déclarèrent hors-la-loi. Cependant, lorsque Darkseid projeta de conquérir la Terre, les humains durent se placer sous la protection de leurs héros. Voici le récit de la première union des super-héros : la célèbre Ligue de Justice .

Comment je lis ça : Dans la collection DC Renaissance en 4 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Nouvelle édition de la série blockbuster qui avait porté le reboot de DC en 2011. Il y a du bon et du moins bon au travers des différents arcs proposés dans cette intégrale et on peut apprécier le fait que le niveau ne fera quasiment que monter jusqu'à la conclusion de la série. Un bon point d'entrée dans l'univers DC ou à conseiller pour les personnes qui souhaitent découvrir les comics mais on reste tout de même dans de la série d'action qui ne va pas chercher beaucoup plus loin, il y a mieux dans le genre. La partie artistique devrait satisfaire tout le monde.

Justice League Dark

Synopsis : Lorsque la voyante Madame Xanadu pressentit un danger imminent pour l'humanité, elle rassembla en un groupe les plus efficaces des mystiques. Dirigée par l'arnaqueur anglais John Constantine, cette Ligue des Ténèbres est constituée de Zatanna , une magicienne fille d'un célèbre prestidigitateur ; Deadman, un trapéziste fantôme, l'Orchidée Noire, une spécialiste du déguisement et Andrew Bennett, un vampire. Envoyé par le colonel Steve Trevor au secours du Docteur Mist, le groupe va devoir affronter un immortel sans foi ni loi : Felix Faust.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Renaissance.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Belle surprise que cette édition librairie de Justice League Dark si longtemps après sa parution en kiosque. Surtout à un prix pareil, avec un DVD par-dessus le marché. Cette série n'est pas du grand Lemire mais elle se laisse diablement lire. Les amateurs du côté sombre et mystique de DC seront comblés. Ceux qui aiment le Constantine le seront sans doute moins, mais la faute n'incombe pas à Lemire mais à DC qui ramène Swamp Thing et Constantine dans le monde des superslips où ils sont nés. Heureusement, le traitement qui est fait des personnages permet d'avaler un peu plus facilement la pillule. Au final, une très bonne lecture.

 

Période DC Rebirth :

Justice League Rebirth

Synopsis : À l'aube d'une nouvelle ère, les plus grands héros de la Terre restent unis contre l'adversité. Endeuillés par la perte de l'Homme d'Acier, ils continuent de défendre leur planète de ses pires dangers. Et pour ce faire, la Justice League accueille trois nouveaux membres dans son équipe, incluant un certain... Superman ! Qui est cet être venu d'un monde mort et peut-on seulement lui faire confiance ?

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth en 6 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Le premier arc de Justice League par Hitch souffre évidemement de la comparaison avec Johns et la qualité n'est pas là. Lisez-le et vous aurez lu tous les arcs de Hitch, les situations étant toujours les mêmes. Les dessins de Daniel aident à supporter le tout.

 

Justice League Vs Suicide Squad

Synopsis : La Ligue de Justice défend depuis des années la Terre des menaces cosmiques les plus redoutables !
La Suicide Squad, elle, remplit les missions les plus dangereuses pour le compte du gouvernement et, surtout, de leur chef, Amanda Waller . Bien que Batman voie d'un mauvais oeil ce groupe, un nouvel adversaire surpuissant va forcer les deux équipes à s'allier... si elles ne s'entredéchirent pas avant !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : Aucun (ou si nécessaire Suicide Squad Rebirth tome 1 à 2 et Batman Rebirth tome 2)

L'avis de MDCU : C'est pas un crossover de ouf mais ça reste sympa, surtout avec ce mode de parution où on a tous les épisodes ensemble. On assiste aussi au retour de certains personnages qu'on a pas revu dans l'univers DC depuis un bail. À part ça, ça reste un déroulement typique des histoires où 2 équipes "s'affrontent" : après la bagarre des débuts, on peut s'attaquer à la véritable menace. Les conséquences de cet évènement sont mineures mais ouvriront la porte à une nouvelle série JLA. Le seul point un peu gênant, c'est la qualité des dessins qui diminue au fil du temps et des artistes mais ça reste très lisible.

Justice League : No Justice

Synopsis : Après la destruction du mur cosmique de la Source, Brainiac attaque une fois de plus Metropolis et force la Ligue de Justice à trouver de nouveaux alliés pour le contrer.
Son but ? Les préparer à affronter les Titans Oméga : des entités représentant les énergies qui régissent l'Univers tels le Merveilleux, la Sagesse, le Mystère et l'Entropie. Chacune des entités tient à renverser les autres afin de devenir la seule puissance régentant la création.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : Batman Metal pour comprendre.

L'avis de MDCU : Introduction aux différentes séries Justice League qui vont arriver, ce tome est une histoire qui fait suite à Metal. On y voit plusieurs groupes formés de héros, vilains et même certains Titans pour aller endiguer une menace cosmique. C'est plutôt bien fait même si on sent que c'est un peu décompressé. La partie graphique est excellente puisqu'elle est signée Francis Manapul principalement

Synopsis : J'onn J'onzz, le Limier Martien, est en charge de la toute nouvelle Ligue de Justice : plus qu'une simple équipe, cette Ligue est une véritable armée rassemblant les héros les plus aguerris de la Terre.
Mais la formation de cette nouvelle force de défense entraîne la création d'une nouvelle Légion Fatale composée de leurs plus féroces ennemis. Dirigée par Lex Luthor , elle rassemble Sinestro , Cheetah, Black Manta et bien d'autres dont un être démoniaque issu de la dernière bataille de la Ligue contre Barbatos !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth en 4 tomes.

Prérequis : No Justice pour connaître l’origine du nouveau statu quo, et Batman Metal dans une moindre mesure.

L'avis de MDCU : Scott Snyder continue sa grande saga lancée dans Batman Metal et Justice League: No Justice en reprenant en grandes pompes la série Justice League. On retrouve ici toutes les qualités mais aussi les défauts du scénariste, c'est une saga passionnante dont les bonnes idées fusent dans tous les sens mais c'est aussi parfois trop abondant et difficile à suivre. Nénamoins, l'écriture est de qualité et toujours intelligente, et vous êtes sûrs d'en prendre plein les yeux avec Cheung et Jimenez au dessin. Une lecture assez lourde, qui demande de bien s'accrocher mais qui en vaut vraiment la peine !

Justice League Dark Rebirth

Synopsis : Si la Ligue de Justice s'occupe des menaces cosmiques et des groupes de super-criminels, la Ligue des Ténèbres, elle, arpente les recoins obscurs et magiques de l'univers.
Dirigée par Wonder Woman , l'équipe est constituée de la magicienne Zatanna , de la Créature du Marais, de Man-Bat, du Détective Chimp et du puissant Docteur Fate . Mais tous ces pouvoirs combinés seront-ils à même de vaincre le terrifiant Homme-à-l'envers ?

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth en 4 tomes.

Prérequis : No Justice pour connaître l’origine du nouveau statu quo mais se détache assez vite donc pas forcément nécessaire.

L'avis de MDCU : L'achat du mois si vous êtes amateur de l'univers magique de DC. James Tynion IV réunit des personnages variés et fait apparaitre certains personnages que l'on n'avait pas vu depuis un moment. C'est très plaisant à lire. Urban voit les choses en grand en proposant aussi le crossover avec Wonder Woman . Les deux arc proposés amènent de grands changements dans l'univers magique et il y a des conséquences faites pour durer. En plus, l'auteur condense énormément ses histoires, ce qui fait qu'on a l'impression que tout avance très vite, mais du coup, les numéros sont assez verbeux et longs à lire.
Une série solide avec une composition d'équipe assez étrange au premier abord mais qui fonctionne parfaitemment. James Tynion IV confirme sa qualité de scénariste. N'hésitez pas si vous aimez la partie magique de l'univers DC.

Justice League Doom War

Synopsis : Lex Luthor, influencé par l'entité Perpetua, mère des Monitors et conceptrice du Multivers, a depuis quelque temps fondé et dirigé une Légion Fatale dans le but de prouver à l'humanité qu'une seule voie était possible pour la sauver : celle du Mal absolu.
Déclarant une « année du crime » et proposant à chaque super-vilain d'augmenter ses capacités afin de triompher de leurs ennemis, Lex Luthor utilise la technologie extraterrestre pour se métamorphoser en Apex Lex, un être à même de diriger le monde une fois celui-ci asservi.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : La série New Justice , c’est la suite directe.

L'avis de MDCU : Encore un choix curieux d'Urban qui choisit de mettre la conclusion du run de Scott Snyder dans un tome à part de la série. On a un arc bien long mais au final décomposé en plusieurs phases. Il se passe énormément de choses, des choses complètement WTF à la Snyder. La seule déception est la conclusion qui force à aller voir ailleurs plutôt que d'être contenu dans le titre. Urban propose aussi des one-shot publié dans le cadre de Year of the Villain lancé par cet arc mais il n'en valent franchement pas la peine.

Justice League Doom War – épilogue

Synopsis : Alors qu’il vient de remporter une victoire décisive dans sa guerre contre les Justice League unies du Multivers, Lex Luthor pensait débuter son règne en préparant l’avènement de sa reine Perpetua sur Terre.
Surgissant des ténèbres, entourés de ses agents infectés, le Batman Qui Rit entend cependant réclamer son dû et, pourquoi pas, récupérer la part du lion au passage. Le duel entre les deux prédateurs ultimes changera pour longtemps la face du monde.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : Justice League Doom War, la série New Justice et le Batman qui Rit - Les Infectés.

L'avis de MDCU : Urban publie ici la mini-série qui fait le lien entre le run de Snyder sur Justice League (le précédent tome), la série Batman /Superman et précède Death Metal qui arrivera plus tard dans l'année. On y voit la guerre de pouvoir entre l'Apex Lex Luthor et le Batman qui Rit qui ont des projets pour le monde pour plus ou moins le débarasser de ses héros. C'est plutôt sympa mais c'est dommage de ne pas avoir un seul et unique dessinateur pour 4 épisodes.

 

Justice League Endless Winter

Synopsis : Il y a un millier d'années, un dieu nordique répondant au nom de Frost King a menacé le monde et ses habitants. À l'époque, une équipe de héros composée de Black Adam , la Créature du Marais, Hippolyte et Viking Prince s'était rassemblée pour s'opposer à cette ancienne divinité capable de contrôler des écosystèmes entiers. Le combat s'était alors soldée par une victoire... mais à quel prix ? Aujourd'hui, le géant de glace est de retour de son exil, et un blizzard mortel l'accompagne...

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Du crossover extrêmement classique et assez paresseux. On passera un bon moment c'est certain, mais tout, de la narration à la gestion des numéros et des péripéties, fait assez vieillot et manque de saveur. On appréciera quand même ce genre de grands crossovers sur de nombreuses séries, touchant tout l'univers et tous les personnages, qui se font de plus en plus rares. L'aspect moins positif qui en découle est la diversité des dessinateurs, mais je trouve personnellement que ça a son charme.

 

One Shots :

Justice League - L’autre Terre

Synopsis : Aux confins de l’univers existe une Terre en apparence semblable à la nôtre… En apparence, car en lieu et place de la Ligue de Justice y existent leurs doubles maléfiques, réunis en un Syndicat du Crime invincible. Seul héros de cette planète, Lex Luthor échappe à la vigilance du Syndicat et vient demander secours à la Ligue.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Deluxe.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Un excellent Graphic Novel par un duo qui se connait bien, Grant Morrison et Frank Quitely. C'est un choix intéressant de la part d'Urban de le publier en même temps que les débuts de Forever Evil, puisqu'il s'agit de l'introduction des mêmes personnages, le Syndicat du Crime . Vous pouvez donc comparer les deux versions et autant vous dire que celle-ci est bien meilleure. Un classique DC à avoir dans sa collection.

Justice League - Icônes

Synopsis : Superman tente de sauver l'humanité de la famine, Batman mène une guerre contre le crime sans fin, Wonder Woman lutte contre l'oppression des femmes, Captain Marvel vient en aide aux enfants handicapés et la Ligue de Justice voit un virus maléfique se propager à travers le globe. Plus qu'à leurs pouvoirs, c'est à leur force de caractère et à leurs convictions que les plus grands héros de la Terre vont devoir faire appel.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Deluxe.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : C'est graphiquement superbe, icônique, touchant, mais ça risque de ne pas plaire à tout le monde. En effet, vous ne trouverez point ici de combats spectaculaires, juste des bons sentiments et une innocence qui pourront agacer certains. Paul Dini et Alex Ross nous remémorent ce qui fait l'âme des plus grands héros de DC. Si le résultat est réussi, la narration de ces récits contemplatifs sort des sentiers habituels et crée une distance avec le lecteur l'empêchant de plonger dans le récit et lui donnant plus l'impression d'admirer un beau livre que de lire une histoire. Splendide malgré tout, indispensable aux amoureux de DC et d'Alex Ross.

Justice

Synopsis : Ils sont les plus grands super-héros de la Terre : réunis en une Ligue de Justice imbattable, ils ont toujours fait de leur mieux pour protéger la Terre et l'Univers des menaces les plus variées et diverses. Mais aujourd'hui, leurs plus grands ennemis ont décidé d'utiliser leurs dons pour résoudre les maux que subit l'humanité au quotidien. Mais leurs motifs sont-ils réellement aussi altruistes qu'ils le prétendent ?

Comment je lis ça : Dans la collection DC Essentiels.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Une histoire classique et intemporelle rendant hommage à la Justice League, le tout sublimé par le talent d'Alex Ross. Même si le maître des pinceaux se contente de peindre les dessins de Doug Braithwaite, le rendu est aussi beau que s'il avait tout illustré seul. Un récit hors continuité idéal au parfum old school qui réjouira les fans et permettra aux novices de découvrir la ligue sans difficulté.

Kingdom Come

Synopsis : Dans un futur possible, les super-héros d'antan ont été surclassés, puis remplacés par une nouvelle génération plus agressive, mais aussi plus amorale.
Aussi, lorsque ces surhommes rayent accidentellement le Kansas de la carte des États-Unis, c'est au premier d'entre eux, Superman, de sortir de sa retraite et d'inculquer à cette nouvelle garde le goût pour la vérité et la Justice . L'Homme d'Acier devra également combattre une association surprenante : celle de Lex Luthor , son pire ennemi, avec Batman , son Ancien allié !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Black Label.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Kingdom Come, c'est génial. Paru dans les années 90, la série nous présente un avenir sombre de DC. L'histoire de Waid contenue dans cet album se suffit à elle-même, et est captivante, nous montrant les versions agées de nos super-héros, et ce qu'est devenu l'univers. Il contient tout de même de nombreuses références à l'univers classique, qu'il faut connaitre un minimum pour mieux savourer le récit. N'oublions pas les magnifiques peintures de Ross qui embellit le tout. Un must have.

DC The New Frontier

Synopsis : Durant les années 1950, l'Amérique en pleine Guerre Froide plonge dans la paranoïa et met au ban de la société les premiers super-héros des années quarante.
Mais des cendres de cette époque révolue vont éclore de nouveaux justiciers parmi lesquels J'onn J'onzz , Barry Allen ou encore Hal Jordan . Et cette génération de héros issue de la course à l'espace va devoir enquêter sur un mystère des plus anciens menaçant de conquérir la Terre.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Black Label.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Plongez dans le passé de l'univers DC avec ce récit à la fois moderne et nostalgique, au ton adulte et au graphisme faussement naïf. Le regretté Darwin Cooke, génie du 9e art, montre ici toute l'étendue de son talent de scénariste et de dessinateur. Un diamant qu'Urban se décide enfin à rééditer. À lire, à posséder et à admirer. 

Justice League/Black Hammer

Synopsis : Venant de mondes différents, la Ligue de Justice et Les Champions oubliés de Spiral City étaient amenés à ne jamais se rencontrer.
Mais lorsque qu'un mystérieux voyageur temporel croise leur chemin, tout bascule. Les anciens héros de Spiral City se retrouvent sur Terre-2 tandis que Batman , Superman, Wonder Woman et le reste de la Ligue atterrissent dans la paisible ferme des compagnons d'armes du héros disparu Black Hammer. Si les héros ont échangé leurs places, les problèmes restent bien les mêmes !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Deluxe.

Prérequis : Connaître l'univers de Black Hammer.

L'avis de MDCU : Une mini-série qui voit la rencontre de la Justice League et ceux de Black Hammer, menée par Jeff Lemire, que demander de plus ? Les deux équipes se retrouvent interverties et cela lance une intrigue intéressante avec des personnages disparus. Le team-up entre les deux équipes donne envie d'en savoir plus. Esperons qu'une suite verra le jour à l'occasion. 

 

Les Comics, c'est pour les gosses aussi :

Justice League Aventures

Synopsis : Lors qu'une menace d'ordre planétaire fait surface, lorsqu'aucune issue n'est possible et qu'aucun super-héros n'est capable de braver le danger seul, c'est à la Ligue de Justice d'entrer en action. Composée de Superman , Wonder Woman, Batman, Green Lantern, Flash, Hawkgirl et du Limier Martien, cette équipe de super-héros aux pouvoirs et aux capacités aussi variés que la personnalité de ses membres veille sur notre Terre. Mais tous les super-héros n'ont pas le tempérament pour faire équipe.

Comment je lis ça : Dans la collection Urban Kids en 3 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Pour les fans du célèbre dessin animé La Ligue des Justiciers, cette série est idéale pour en prolonger l'expérience. Elle se permet d'adapter des éléments inédits en restant fidéle à l'ambiance de l'oeuvre original. Avec un style graphique proche du dessin animé et un prix idéal. C'est une bonne lecture pour les enfants et pour les adultes !

Chère Justice League

Synopsis : Pour la toute première fois de leur histoire, les plus grands héros de la Ligue de Justice ont accepté de répondre en toute honnêteté aux questions les plus intimes de leurs fans !
Quand ils ne sont pas en missions, bien sûr. Ça paraît difficilement imaginable, mais arrive-t-il à Superman de faire des erreurs ? Comment et avec qui Wonder Woman a-t-elle fêté ses douze ans ? Est-ce qu'à force de vivre sous l'eau, Aquaman sent le poisson ? Les héros tels que vous ne les avez jamais imaginés vous réservent encore leur lot de surprises !

Comment je lis ça : Dans la collection Urban Kids.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : 

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Commencer les comics : Venom

Commencer les comics : Venom

21 Octobre 2021

Le plus baveux des Anti-héros

Commencer les comics : X-Men

Commencer les comics : X-Men

10 Décembre 2020

Quels points d'entrée pour la X-franchise ?

Commencer les comics : Iron Man

Commencer les comics : Iron Man

03 Décembre 2020

Chez Marvel, pas de reboot !

  • Pascal
    Pascal

    il y a 2 mois

    Un grand merci pour ce guide de lecture, je n'ai rarement vu aussi complet !
    D'autres guides de lecture sont-ils prévus ( des nouveaux ou des grosses mises à jour ) ?

    • Uraphire
      Uraphire - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à Pascal

      il y a 6 jours

      Hello, merci pour le commentaire. :)
      Effectivement d'autres guides sont prévus, que ça soit de nouveaux ou des grosses MAJ. Une nouvelle sur Venom est sortie aujourd'hui et une MAJ sur Captain America est prévue.