Veuillez patienter ...

Marvel

4 / 5 (2006)

Image Comics

176 / 193 (1999)

DC Comics

1 / 6 (2017)

DC Comics

1 / 6 (2017)

Marvel

6 / 6 (2018)

Marvel

1 / 5 (2018)

  • P'tit Bougnat
    P'tit Bougnat

    il y a 5 jours

    Iron fist arrive au bâtiment de Meachum Industries situé à Manhattan et va devoir affronter de nombreux pièges mortels ainsi que des hommes armés. Une fois tous ces pièges franchis, il entre dans le bureau d'Harold Meachum, l'homme qui a ,jadis, tué son père. Mais, à sa place, il est confronté à un assassin costumé dont on ne connaît pas encore le nom.

    Mon avis
    Pour une meilleure compréhension de l'épisode, plusieurs flashbacks nous rappellent comment le père de Danny Rand est mort par Harold Meachum dix ans auparavant. Car si vous n'avez pas lu les précédents épisodes, on ne sait pas vraiment ce que fait ici Iron Fist. Les dessins de Larry Hama sont de bonne facture mais on n'a pas l'impression d'avancer dans cette histoire de Doug Moench.
    La preuve en est, au début de l'épisode, Iron Fist est après Harold Meachum et à la dernière page, c'est encore le cas. Toujours est-il, qu'il n'a pas encore pu rencontrer l'assassin de son père. Il ne sait pas où le trouver et de plus, le mystère s'épaissit, avec ce ninja qui l'a sauvé avant de franchir la dernière porte. On a vraiment l'impression de faire du surplace dans cette intrigue. En fait, tout au long des dix-huit pages, Iron fist échappe à tous les pièges mortels les uns après les autres comme si rien ne pouvait l'atteindre. Sur ce coup-là, Doug Moench n'a pas beaucoup forcé son talent d'écrivain.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Première partie de cet événement auto-contenu et on ne perd pas de temps. On commence par l'inauguration de la tour Arkham, puis on passe sur un flash-forward de 3 semaines où l'on voit que tout a dégénéré. On voit différents personnages de la Bat-Family et ça fait plaisir. On a hâte de voir ou cela va aller et si on va osciller entre passé / présent/ futur à chaque fois. C'est en tout cas assez engageant et les dessins d'Ivan Reis sont un gros plus. Le back-up est plutôt sympa et s'interesse à un personnage mis en avant dans le numéro. 

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Conclusion du premier arc de la série qui met un terme à la menace de Marit Lage dans un gros combat qui implique énormément de Planeswlakers. D'ailleurs, il y aura des pertes dans les personnages les plus emblématiques. Le combat est bien mené et on ne voit pas l'épisode passer. La conclusion justifie le fait que le prochain arc se centrera sur d'autres planeswalkers. Graphiquement, c'est solide et on identifie rapidement les personnages que l'on connait bien. 

  • Uraphire
    Uraphire Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Un nouveau numéro qui reste dans la lignée des numéros précédents. On n'est pas dépaysé dans l'écriture tant le style de Taylor ressort de façon cliché à force, mais qui réussit toujours à proposer des moments surprenants comme il sait le faire. Ce sont surtout les dessins qui sont toujours aussi sublimes et dont le trait doux contraste avec la violence de cet univers.

  • Uraphire
    Uraphire Staff MDCU

    il y a 1 mois

    L'intrigue avance tranquillement malgré le côté bordélique du scénario, on peut espérer que ça s'accélère dans les 2 épisodes restants. Il y a beaucoup de dessinateurs adaptés à chaque monde qu'on visite, mais rend la lecture un peu indigeste par la présence de tant de styles différents. Mais ça reste toujours très sympa de voir les terres du Multivers et de chercher les analogues à d'autres éditeurs. La fin signe le retour d'un ennemi important, mais l'auteur semble utiliser la menace au premier degré sans prendre en compte son côté méta. À voir comment il l'utilisera.

  • Uraphire
    Uraphire Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Conclusion attendue du passage d'Hickman sur la franchise des mutants, et malgré beaucoup d'éléments réussis, il reste un sentiment de déception sur la fin. Notamment sur les éléments qu'Hickman n'utilisera pas au final. Le numéro reste satisfaisant à lire et il sait proposer des moments marquants avec les dessins qui se marient à la perfection à la mise en scène. S'il met fin à une des intrigues centrales de HoX/PoX, il laisse pas mal d'éléments excitants que les auteurs développeront et laisse ce nouveau statut quo qui a déjà marqué l'histoire moderne des X-men entre de bonne mains (?).

  • P'tit Bougnat
    P'tit Bougnat

    il y a 1 mois

    C'est la deuxième apparition du Shocker dans la série Amazing Spider-Man et il va donner du fil à retordre à notre héros. Il n'est certes pas le vilain le plus dangereux que Spidey a affronté jusqu'ici puisqu'à aucun moment, notre héros n'a été en danger de mort comme il a pu l'être précédemment avec le Lézard par exemple. Un mot concernant les auteurs de cet épisode, nous avons le droit à l'incontournable Stan Lee à l'écriture et à deux piliers de l'univers Marvel, à savoir, John Buscema et John Romita Sr. D'un point de vue scénaristique, la patte de Stan Lee est reconnaissable puisque Peter Parker doit régler ses problèmes personnels tandis que Spider-Man doit s'occuper du vilain de service. Pour ma part, les dessins de Buscema et Romita sont beaucoup plus dynamiques que leurs prédécesseurs si on les compare à ceux de Steve Ditko en son temps. Ce n'est certainement pas un épisode incontournable dans la vie du tisseur mais il se laisse lire avec plaisir.
     

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Une antholigie totalement oubliable si ce n'est l'histoire écrite par Paul Dini et Alan Burnett, seuls grands noms de ce comics, qui se passe dans l'univers de la série Batman TAS. Le reste oscille entre le sympa et l'inutile, mention spéciale à l'histoire de Bizarro que je n'ai pas pu terminer. Graphiquement ce n'est pas forcément mieux ave là aussi très peu de nom connu au dela de Jason Howard et Pop Mhan.