Commencer les comics : Daredevil

Commencer les comics : Daredevil
Chez Marvel, pas besoin de reboot. Les comics nous offrent certes des aventures formidables mais c'est parfois difficile de se lancer dans la lecture lorsqu'on ne sait pas du tout par où commencer. Cependant, Marvel est connu pour son accessibilité et les auteurs ont laissé des portes d'entrée pour les nouveaux lecteurs.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur le cas de Daredevil, alias l'Homme Sans Peur, un super-héros urbain culte qui a conquis un nouveau public avec l'arrivée en 2015 de sa série télévisée sur la plate-forme Netflix.
 

LES ORIGINES

Daredevil est apparu pour la première fois dans Daredevil #1 en 1964. Créé par Stan Lee et Bill Everett, le personnage a depuis traversé les décennies, et il est même brièvement devenu un Avenger en 2011 lorsqu’il a intégré l’équipe alors dirigée par Luke Cage, les New Avengers.
Depuis la même année, c’est Mark Waid qui nous conte les histoires du héros dans un run acclamé par la critique qui est entré dans une seconde phase en 2014, avec le lancement d’une nouvelle série. Aux Etats-Unis, une nouvelle équipe artistique (Charles Soule et Ron Garney) vient de prendre en mains le destin du justicier aveugle.

 

LE PERSONNAGE

Matt Murdock est à la ville l’un des avocats éminents de la juridiction de New York. Son naturel plutôt enjoué (du moins dans les débuts de la série) tranche radicalement avec Daredevil, son avatar super-héroïque plutôt sombre. Reconnu comme étant sans peur dans le milieu, il fait régner l’ordre dans tout Manhattan, mais plus particulièrement dans le quartier de Hell’s Kitchen.

Après avoir perdu sa mère dès son plus jeune âge, il a été élevé par son père, boxeur de profession. Il a un jour été renversé par un camion et s’est retrouvé aspergé de produits toxiques durant l’accident, perdant au passage la vue, mais gagnant une grande acuité en ce qui concerne les quatre autres sens. Il possède notamment une vision spéciale type radar à 360° lui permettant de savoir tout ce qu’il se passe autour de lui.

L’assassinat de son père par la pègre locale après une affaire de combat truqué non respectée à la fin de son adolescence l’a profondément marqué. Cela le poussera à s’entrainer corps et âme afin de mettre à profit ses capacités extraordinaires pour faire le bien. Il prendra l’identité de Daredevil (ce qui signifie casse-cou en français), le surnom que lui avaient donné les gamins du quartier pour l’embêter.
 

ENTOURAGE

Foggy Nelson : Ami de Matt de toujours, ils ont fondé ensemble leur cabinet à Manhattan. C’est l’une des rares personnes à savoir que Matt est Daredevil avant que les tabloïdes newyorkais ne le dévoilent publiquement.

Karen Page : Elle a été la première secrétaire du cabinet de Foggy et Matt et a été au centre d’un triangle amoureux entre les trois.

 
Attention Spoiler


 
Elektra Natchios : La fille de diplomate qui deviendra une mercenaire ninja entraînée par La Main a un temps fricoté avec Matt à l’occasion d’une année d’étude passée à New York. 
 

  


VILAINS

Le Caïd : Initialement ennemi du Tisseur apparu dans Amazing Spider-Man #50, Wilson Fisk en tant que parrain newyorkais est devenu l’ennemi juré de l’Homme Sans Peur. Sous la plume de Frank Miller, il devient machiavélique et décime l’entourage du héros.

Bullseye : En tant qu’assassin de deux des femmes les plus importantes dans la vie de Murdock, ce dernier s’inscrit forcément comme l’un des pires ennemis de Matt.

Typhoid Mary : Une comédienne devenue super-vilain à cause de Daredevil. Ce dernier la défenestra accidentellement en poursuivant l’assassin de son père. Schizophrène, elle est tantôt comédienne, tantôt psychopathe armée de sabre.
 

Points d’entrée :

Les séries sont présentées dans l'ordre chronologique.

Daredevil - Intégrale

Synopsis : Découvrez les origines de Matt Murdock, cet avocat aveugle aux sens ultra-développés. N'hésitant pas à revêtir le costume de l'homme sans peur, il affronte de nombreux criminels tels que le Hibou et l'Homme Pourpre. Faites aussi la connaissance de Foggy Nelson et Karen Page.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Intégrale (attention, si vous voyez les années 81 à 83, cela correspond au Daredevil de Frank Miller dans le format Icons).

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Afa : Même si ce ne sont pas les meilleurs épisodes des années 60, le lecteur français pourra enfin découvrir dans une édition en couleur les premiers épisodes de DD. Comme dirait Daredevil, à acheter les yeux fermés...

 

 

Daredevil Par Frank Miller

Synopsis : Au début des années 80, Frank Miller révolutionne la série Daredevil et redéfinit le personnage. Ces épisodes incontournables sont aujourd'hui réédités à l'occasion des 50 ans de l'homme sans peur ! Découvrez notamment lapremière apparition d'Elektra, la redoutable mercenaire ninja et Ancien amour de Daredevil.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Icons en 3 tomes plus un tome 0.

Prérequis : Aucun.

L'avis de Julien : Un run légendaire et sûrement ce qu'il s'est fait de mieux sur le personnage. Si vous ne l'avez pas encore d'une manière ou d'une autre, voici une nouvelle occasion pour vous, à un prix raisonnable.

 

 

Daredevil - Sous L'aile Du Diable

Synopsis : En 1998, Joe Quesada et Jimmy Palmiotti créent la collection Marvel Knights pour relancer les héros Marvel classiques. Redécouvrez la première superbe aventure de Daredevil qui donne un deuxième souffle à l'Homme sans Peur. L'épisode Le Diable en question, plus rare, complète les huit chapitres de ce récit illustré par Joe Quesada.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Select.

Prérequis : Aucun. 

L'avis d'Adrien L. : Joe Quesada est bien trop rare au dessin, et pourtant il a du talent. La création de la collection Marvel Knights lui a assurément permis de devenir plus tard le rédacteur en chef de Marvel. En tout cas, c'est une excellente introduction pour Daredevil. On retrouve dans cette mini-série la plupart des thèmes chers à notre héros cornus. C'est à la fois un hommage au travail qu'a pu faire Frank Miller notamment et le départ d'une nouvelle ère pour une grande série. C'est à lire au moins une fois dans sa vie, et cette réédition est une bonne occasion de rattraper son retard !

Daredevil - L'Homme Sans Peur

Synopsis : Découvrez un chapitre incontournable de l’histoire de Daredevil ! Un mystérieux individu compte tuer le caïd et prendre sa place. Mais il ne souhaite pas seulement diriger la pègre new-yorkaise, il veut aussi éliminer le célèbre avocat Matt Murdock. Lorsque sa véritable identité est révélée dans les journaux, l’Homme sans Peur va vivre les plus difficiles moments de sa carrière.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Select en 4 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Afa : La meilleure saga de Daredevil depuis Frank Miller. On peut détester à juste titre Bendis mais ce qu'il a accompli sur DD est tout simplement à couper le souffle. De l'audace, de vraies prises de risque, un rythme et un style qui tranchaient avec la production habituelle de l'époque. Fini les costumes et l'identité réelle, fini de jouer. La réalité rattrape Matt Murdock et son quotidien devient un cauchemar. Un vrai polar, un comic book qui rappelle les meilleures séries HBO. Et la révélation du génie de Maleev qui n'a pas son pareil pour les ambiances urbaines avec un style photoréaliste aussi efficace qu'envoûtant.

Daredevil Par Brubaker

Synopsis : Depuis quelques années, Matt Murdock connaît une existence agitée, au point qu’il se retrouve derrière les barreaux. Abandonné par ses amis, il assiste impuissant au déclin de Hell's Kitchen. Dos au mur, jusqu'où ira Daredevil ? Avec également un épisode spécial centré sur Foggy Nelson, le meilleur ami de Matt.

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Deluxe (pour l'instant 3 tomes parus).

Prérequis : Le run de Bendis pour comprendre la situation de Daredevil au début.

L'avis d'Adrien L. : Le run de Bendis était vraiment excellent, et le changement de scénariste pouvait faire peur. Mais la suite est assurée par le très bon Brubaker, et ce qui est impressionnant, c'est qu'il arrive à garder l'ambiance que Bendis avait apporté à la série. Pourtant la tâche n'était pas facile, car le run de Bendis se terminait sur une conclusion très ouverte. Bref, si vous avez aimé le Daredevil de Bendis, jetez-vous sur celui de Brubaker, vous ne serez pas déçus !

Daredevil Par Mark Waid

Synopsis : Daredevil est de retour à New-York. Matt Murdock est de nouveau avocat et il est accompagné par Foggy. Tout va bien pour lui ! Klaw, La Tâche et tous les malfrats de New-York ont cependant bien l’intention de lui faire perdre son optimisme !

Comment je lis ça : Dans la collection Marvel Icons en 2 tomes.

Prérequis : Soit vous lisez les runs précédents permettant de l'apprécier au maximum, soit vous n'en tenez pas compte mais n'allez pas venir vous plaindre.

L'avis d'Hawkguy : Daredevil est un personnage si intéressant que quasiment tous les auteurs qui l'ont écrit ont fait de bons runs, et celui-ci ne déroge pas à la règle ! Mark Waid récupère le personnage au fond du trou et décide d'oublier la direction très noire des dernières années pour revenir au DD de Stan Lee, le Diable un peu plus joyeux qui affronte des ennemis assez extravertis, quitte à le sortir de sa zone de confort. Pour autant, Mark Waid ne tire pas un trait sur le passé et nous fait poser des questions sur la santé de Matt : est-il réellement devenu plus optimiste ou est-ce une dépression déguisée ? Un très bon run qui gagne en puissance au fil des épisodes, qui change des travaux récents sur le personnage mais qui demande d'avoir lu les précédents runs sur Daredevil pour vraiment l'apprécier !

Daredevil

Synopsis : Matt Murdock, alias Daredevil, vit à présent sous le soleil de San Francisco. Il protège cette ville en tant que héros costumé et avocat. Mais ce nouveau départ voit aussi le retour de célèbres ennemis tel que Le Hibou .

Comment je lis ça : Dans la collection 100% Marvel en 4 tomes.

Prérequis : La série Daredevil de Mark Waid dans la collection Marvel Icons.

L'avis d'Hawkguy : Fin d'un run remarquable pour Mark Waid, peut-être pas l'un des meilleurs mais une vraie bouffée d'air pour Daredevil. Waid a su ramener le Daredevil fun pré-Miller tout en conservant son titre de roi des dépressifs ou remettre Foggy au premier plan ; tandis que j'ai pu découvrir Chris Samnee, un excellent dessinateur comme il l'a encore prouvé récemment en VO avec Black Widow.
'aurais adoré les voir encore un an sur le titre mais toute bonne chose a une fin et autant stopper avant que la qualité ne soit plus là. Et donc, ce final ? Et bien, ce n'est pas aussi bon que je l'aurais souhaité, beaucoup de tension pour finalement pas assez de conséquence, mais d'un autre côté c'est peut être ce que Waid souhaitait. Donc en conclusion : lisez le run de Waid et Samnee !

All-New Daredevil

Synopsis : Matt Murdock est de retour à Hell’s Kitchen mais avec un nouveau costume et un nouveau travail : avocat de l’accusation ! Passé de l’autre côté du barreau, Daredevil va devoir faire face à de nouveaux défis…dont celui de s’occuper de son protégé, Blindspot

Comment je lis ça : Dans la collection 100% Marvel (3 tomes parus pour l'instant).

Prérequis : Aucun.

L'avis d'Hawkguy : Après l'excellent run de Waid et Samnee, c'est Charles Soule et Ron Garney qui reprennent les aventures de Daredevil et premier constat, ils ont profité de Secret Wars et le gap des 6 mois pour changer pas mal la vie de Matt Murdock.
Nouveau costume, nouveau job en tant que procureur et le plus important peut être, son identité est à nouveau redevenue secrète. Comment ? Mystère. Et c'est un peu ce qui me gène, si Soule va nous donner des indices, il va attendre quelques arcs pour nous révéler comment Matt a fait et pourquoi il est devenu un mec aussi détestable. Problème, on se doute que c'est un coup mystique et j'ai un peu peur que la révélation soit très banale. Car outre ce mystère, la série n'est pas très intéressante. Graphiquement c'est très bon, ça colle tout à fait à ce retour à un Daredevil très dark. Pour le reste par contre... Mouais. J'espère que la suite me fera changer d'avis...

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 4 ans

    Il sera mis à jour à ce moment là. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai fait le choix de ne pas proposer les ouvrages de Frank Miller, ça sera chose faite dès le mois prochain.

  • arnaldo17
    arnaldo17

    il y a 3 ans

    Merci pour ce dossier, par contre je l'ai malheuresement vu trop tard puisque j'ai commencé avec Daredevil father hier que j'ai pas encore lu ^^ Mais je compte m'acheter les gros Frank Miller après :)

  • DJ
    DJ

    il y a 2 ans

    Je sais pas si vous aviez remarqué mais le DD sur l'image en bannière c'est Spidey ^^
    Peter avait enfilé le costume de Murdock pour le "dépanner" (Iron Fist aussi fera ça juste avant et pendant Civil War)

  • TheRiseArrow

    Personnellement j'aime bien le début du run de Soule et Garney. On retrouve un DD moins joyeux, qui a un plan et c'est pour ce plan (dont on ne sait pas grand chose) qu'il a repris son identité cachée. J'attends de voir ce que ça va donner, mais le fait qu'il soit de retour à NY et sous une identité secreète fait beaucoup de bien.

    • Edradis
      Edradis

      En réponse à TheRiseArrow

      il y a 2 mois

      Moi je trouve que ce run est le plus mauvais que j'ai lu (et je lis DD depuis Smith et Quesada)

      • TheRiseArrow
        TheRiseArrow

        En réponse à Edradis

        il y a 2 mois

        Ce run divise tout le monde ! Comme quoi les goûts et les couleurs... Après j'ai pas aimé la période Californie de Waid, donc ça doit y faire aussi... et je trouve que les dessins apportent vraiment...
        Chacun son avis après tout ! On verra comment le run se placera dans la mythologie de l'Homme sans peur après le passage de Soule.

  • Soul
    Soul

    il y a 2 mois

    Bonjour,
    J'adorais au début Daredevil, mais aux fils du temps, les dessins, la direction des hitoires, m'a lassé du personnage, il partait trop à la dérive.
    Je sais, que beaucoup aime les personnages badass, ce n'est pas mon cas.
    Dans les méchants, moi je mettrai 
    Gladiateur
    Mister Fear
    L'Homme aux échasses 
    Le Hibou
    Le Tireur 
    Le Caîd