Man Without Fear #1

Man Without Fear (2019)

Man Without Fear #2

Man Without Fear (2019)

Man Without Fear #3

Man Without Fear (2019)

Man Without Fear #4

Man Without Fear (2019)

Man Without Fear #5

Man Without Fear (2019)

Auteurs : MacKay, Beyruth, Landini, Coello, Villanelli

Après l'accident de Matt Murdock, la ville est privée de Daredevil. Comment ce manque affecte le Caïd, Foggy et les alliés de Matt ? Est ce que Hell's Kitchen peut se passer de l'homme sans Peur ?
(Contient les épisodes US Man without Fear (2019) 1-5, inédits)

  • enz'art
    enz'art

    il y a 1 an

    Pas top comme comics. On y ressent beaucoup les longueurs . Blabla pas des plus intéressants. Pendant le comics , on ne sait pas où le scenariste veut en venir . En nous  proposant les flashs back n'ayant pas de grands rapport avec la situation ( qui est que Matt est très faible ) . Bref , sympa à lire mais sans plus .  On s'attendrait à mieux ! Hate de voir la suite ! 

  • AZRAEL2099
    AZRAEL2099

    il y a 1 an

    Epilogue à la dernière série de Charles Soule dédiée à DD, ce tome n'apporte, selon moi, pas grand chose au personnage.
    Suite à l'accident dont il a été victime dans le dernier tome, Matt Murdock en pleine convalescence à l'hôpital, reçoit la visite de Blindspot, des Défenseurs, de Foggy Nelson, du Caïd... et de sa propre peur!
    On devine (pour la énième fois...) comment prendra fin l'histoire pour amener la nouvelle série de Chip Zdarsky dans les mois prochains.
    Je n'ai pas adhéré au scénario de Jed MacKay bien que les dessins de Danilo S.Beyruth , Paolo Villanelli, Stefano Landini et Iban Coello soient néanmoins plaisants et retranscrivent au mieux l'univers de DD.
    Tout n'est cependant pas à jeter dans ce tome, les multiples flashbacks correspondant aux gros events de l'univers de DD ces 50 dernières années méritent le coup d'oeil.
    Mention spéciale à Kyle Hotz pour les covers de cette mini-série.

  • A Peter
    A Peter

    il y a 2 mois

    Matt Murdock reçoit des invités sur son lit d'hopital et doute de sa capacité à redevenir Daredevil. La psychologie du personnage est effleurée mais pas assez développée pour en faire une oeuvre culte. Le récit est court et se lie bien.