[TPAMC#09] Le retour des légionnaires

[TPAMC#09] Le retour des légionnaires
Ce matin, je vous propose un "Touche Pas A Mes Comics" qui détail les coulisses du retour de la Legion des Super-Héros. Attention, ce n'est pas un dossier exhaustif, juste un coup d'œil avec des explications pour les novices. Au passage, on vous remercie de votre attention, vous êtes de plus en plus nombreux à lire cette chronique, donc n'hésitez surtout pas à faire pétez=r les commentaires, mêmes assassins ! Il n'y a aucun spoilers pour les lecteurs vf donc bonne lecture et venez en parler sur le forum, on ne vous attend pas mais c'est pas grave, y'a de la place !



LE RETOUR DES LEGIONNAIRES


Une mythologie tentaculaire

La Légion des Super-Héros (LSH) est une équipe de jeunes héros qui officie au 30/31ème siècle dans l'univers DC. Pour faire simple, chaque membre représente une planète (il y a des humains et beaucoup d'aliens, ce n'est pas tant la race que la planète d'origine qui compte pour le concept d'aliens dans la LSH) et défend l'univers. La LSH combat le crime à travers l'espace en hommage à un Ancien héros de la Terre, un certain... Superman ! En effet, les légionnaires se retrouvent dans les valeurs de paix de l'homme d'acier et l'inviteront même à de nombreuses reprises à les rejoindre pour vivre de grandes aventures. Ainsi, alors que Clark officiait sous le nom de Superboy , la LSH l'a invité au 31ème siècle. Bien sûr, ils ont fait en sorte que Kal-El ne sache rien de son propre futur et, par la suite, Superman continua ses visites.



Il y a toujours eu une interaction entre Superman et la LSH (sauf à une époque où Superboy avait été rayé de la continuité DC, les rapports étaient autres). Superman ou la LSH ont fréquemment voyagé pour prévenir un danger ou résoudre une situation que l'autre ne pouvait surmonter seul. La LSH représente les premiers amis super-héros que Superboy a eu. Quelque soient les versions, il y a des constantes : le trio de fondateurs (Cosmic Boy, Saturn Girl et Lightning Lad), le génie Brainiac 5 (descendant de l'ennemi de Superman mais c'est un gentil), de nombreux membres similaires, R.J.Brande qui a réuni ces ados pour défendre les Planètes-Unies, certains ennemis récurrents... Mais les 3 grosses versions (1958-1994, 1994-2004 et 2004-2007) vont foutre le bordel dans l'esprit des fans, les reboots successifs se révélant désastreux.




Le Trou Noir

Cette franchise a eu un succès phénoménal, surtout dans les années 70/80. On a affaire, si on combine tous les volumes et spin-off, à plus de 1000 comics sur 50 ans. Il y a eu plusieurs versions, une bonne centaine de membres, beaucoup d'ennemis et des sagas cultes. Historiquement, la LSH est liée à Superman. Apparu dans la série Adventure Comics, elle a poursuit son histoire dans de nombreuses séries. Si on devait définir ce groupe, on pourrait penser aux X-Men (on dit aussi cela pour les Teen Titans). Beaucoup de personnages, du soap, des morts, des retours, des équipes qui changent selon les époques.... Bref, la Legion est une institution. Sauf que, comme tout bon mammouth, la LSH a dépéris que ce soit artistiquement (même syndromes que les X-men, en gros on a les mêmes histoires qui tournent en rond depuis 50 ans) ou au niveau des ventes/buzz. Si on ajoute les problèmes de continuité (DC a modifié beaucoup de détails dans la vie de Superman ce qui a, par ricoché, affecté la LSH), la LSH est tombée dans un trou noir dans un coin de l'univers DC.



Difficile a suivre en temps normal pour tout non-initié, il a fallu aussi comprendre les multiples changement propres à la LSH. Ainsi, certains personnages ont changé de noms ou d'origines. A chaque fois, on a eu l'impression d'effacer le passé pour recommencer sans succès. Ces problèmes sont liés au gros défaut de DC : la firme est longtemps restée « meurtrie » par les conséquences de son crossover Crisis on Infinite Earths, sensé régler tous les problèmes de continuité en modifiant profondément l'univers mais ayant entrainé beaucoup d'erreurs. Or, la LSH se situe dans le futur et est liée à ce passé modifié. Elle subit donc sans raisons parfois des décisions éditoriales douteuses qui ne la concerne pas de prime abord.



Malgré un cinquième volume depuis 2004, la franchise ne se relevait pas de son marasme artistique. Sans le navire amiral Adventure Comics et avec une série Legion anecdotique (quelque soit son nom, et on a même eu le droit pendant un moment à un « Supergirl and the Legion of Super-Heroes », c'est dire !), les aventures des légionnaires n'avait plus aucun impact sur le reste de l'univers DC et semblaient abandonnées à un triste sort. Elles n'arrivaient pas à retrouver le niveau de l'âge d'or de la franchise. Il a fallu attendre la saga liée à Final Crisis pour que Geoff Johns dénoue ce nœud en mettant les pieds dans le plat : il a pris les différentes versions de la LSH et en a tiré au final un seul groupe, déclaré comme unique héritier de cette mythologie.




Le come-back des légionnaires

En 2005, le crossover Infinite Crisis a pour but de solder les erreurs de continuité apparus depuis 20 ans. On a alors droit à un univers DC tout neuf avec chaque franchise remise à sa place. Il y a eu aussi quelques couacs, dont celui de Flash (on va pas parler de Wonder Woman , hein Julien). A cette époque, le jeune Bart (4ème Flash ) reprend le flambeau des Flash suite à la disparition de Wally (3ème Flash ) lors de Infinite Crisis. Au bout de 13 numéros, la série est annulée et le héros est sacrifié. Problème : il n'y a plus de Flash (ne pleure pas Woulfo). Comment faire ? Bah c'est simple, on va ramener le précédent Flash et reprendre la série à son ancienne numérotation (plus de 200 numéros, comme ça le lecteur se sentira rassuré). Les scénaristes vont alors utiliser l'habituel crossover JLA/JSA (tout les 4 ans environs). A cette époque, les deux séries ont repris au numéros 1. L'un des membres de la JSA, Starman, est aussi un légionnaire qui vit à notre époque depuis peu. Les héros vont alors découvrir que d'autres légionnaires sont cachés sur Terre à notre ère pour une mystérieuse raison. On ne sait pas quelle est la version des légionnaires présents. Ce n'est pas le plus important pour l'instant. Ce qui l'est, c'est la relation avec Superman . Ce dernier a bizarrement été tenu à l'écart de cette opération, alors que c'est leur ami. En fait, les scénaristes (dont Johns) préparent déjà le retour de la LSH sur le devant de la scène. Mais pour cela, il faut faire le ménage : c'est le premier acte.



Cette histoire s'appelle « Lightning Saga ». A la fin, Wally est de retour grâce aux efforts de la LSH qui a sacrifié l'un des siens pour réussir. Malheureusement, tous pensaient ramener à la vie Barry, le second Flash . C'est pas grave. Ce qui est important, c'est que la LSH a repris contact avec Superman . Autre chose : outre Starman, on sait que la LSH a une autre mission dans notre ère. Mais cela est une autre histoire que j'aborderais par la suite. Pour l'instant, si on met de coté ce qui était au même moment publié par DC sur la LSH, on a juste une interaction entre certains membres dont on ne connait pas la version (58, 94, 2004 ou nouveau ?) et les équipes JLA/JSA pour sauver Flash . La seconde partie de cette renaissance aura alors lieu dans les pages d'Action Comics.



Depuis Infinite Crisis, Geoff Johns a repris la série et remet en selle les ennemis de Superman . Il actualise ces personnages, gomme les incohérences et redéfini les menaces. Après Luthor, Zod et Bizarro (et avant Brainiac ), il va s'attarder sur la LSH. Je vous conseille cet arc paru dans le magazine de Panini « Superman & Batman », c'est un bon point d'entrée pour les nouveaux lecteurs. Suite à la saga du retour de Flash , Superman se rend dans le futur et va aider les légionnaires. Il va y rencontrer ce qu'on pourrait définir comme une 4ème version de la LSH, l'actuelle, appelée aussi « Post-Infinite Crisis ». Johns pose une situation assez simple qui va lui permettre de balayer devant la porte : la LSH est dissoute depuis un certain temps. En effet, les terriens ont chassé les aliens (la LSH avait sa base sur Terre) et les Planètes-Unies n'ont plus confiance en la LSH. Ses membres sont chassés, emprisonnés, disparus ou ont quitté le service actif. Je ne vais pas vous spoiler sur les détails de cette belle histoire (« Superman and the Legion of Super-Heroes ») mais vous présenter la fin. Bien sûr, les héros gagnent mais, plus important, sont obligés de tout reconstruire. Cela permet à Johns d'apporter ses modifications sans trop d'heurts. La LSH est de nouveau en service et va participer au prochain crossover, Final Crisis. Elle doit rassembler ses membres, se faire une nouvelle réputation et reprendre certaines histoires d'un bon pied.




Guest-stars pour se faire de la pub

La LSH a repris contact avec Sup. De plus, le 31ème siècle a été dépoussiéré et offre une nouvelle vision de la franchise, prête à repartir à l'assaut de l'univers DC. A ce moment là, il n'y a plus aucune série estampillée LSH. Avant de revenir sous son propre nom, la franchise va devoir réinvestir l'esprit des fans et surtout des non-initiés.



Le 3ème acte va donc se dérouler lors de Final Crisis. Pour les lecteurs de Coutdown (série qui fait suite à 52, je conseille les deux), Superboy-Prime arrive au 31ème siècle. Quand à Superman, il doit faire face à Darkseid qui fout le bordel à notre ère dans Final Crisis. Les deux Sup vont retrouver la Légion dans une histoire par Geoff Johns (« Legion of 3 Worlds », parue en librairie chez Panini) qui va ramener à la vie 2 héros : Superboy (Conner Kent des Teen Titans) et Bart Allen (le 4ème Flash ). La LSH va à la fois combattre Superboy -Prime, utiliser certains de ses membres présent au 21ème siècle pour ramener à la vie les deux membres des Teen Titans et surtout rencontrer les anciennes versions de la LSH : celle de 1994 et celle de 2004.



A la fin de cette saga, il ne va rester que la Légion présentée dans « Lightning Saga » et « Superman and the Legion of Super-Heroes », la 4ème et nouvelle version appelée « Post-Infinite Crisis ». Les personnages de la franchise Superman sont donc de nouveau en contact avec la LSH, on va alors pouvoir aborder la dernière phase. Dans la grande saga New Krypton qui a duré environ un an et demie aux USA, la LSH va faire son apparition vers la fin et effectuer une mission cruciale. Je ne vais pas vous en dévoilee plus, mais juste préciser que le sort des légionnaires présent dans notre ère sera définitivement réglé. La LSH en a aura fini avec le 21ème siècle et pourra se projeter à nouveau sur son propre futur.




Les REBELS ré-ouvrent la porte

Je préfère prévenir d'avance : j'ai été le premier à déclarer qu'il était impossible de voir à nouveau deux séries Legion dans le contexte actuel du marché des comics. J'ai eu tort, c'est carrément l'inverse : il y en a 3 ! Qui connaît la série R.E.B.E.L.S. ? On aime bien dans le staff cette série qui ne paraît pas en France. A la base, dans les années 90, alors que la LSH clôt une époque, DC lance une nouvelle série : L.E.G.I.O.N. 89. Il y est question de Brainiac 2 aka Vril Dox , le fils de Brianiac (ou plutôt un clône élevé comme tel). Ce type est aussi fort que son père mais sans le coté vilain génocidaire. Non, lui, il est borderline. En gros, tout dépend de son intérêt : si, pour atteindre son objectif, il doit faire du bien ou du mal, il n'hésitera pas. Il n'est pas méchant mais n'hésite pas à laisser tomber les gens ou les manipuler. Avec son propre groupe, il va créer au 20ème siècle une police intergalactique concurrente du Green Lantern Corps : la LEGION. Il passe des contrats de sécurité avec des planètes pour les protéger. Bien sûr, dans la famille Brainiac , rien ne se passe normalement. En 1994, une série prend la suite : R.E.B.E.L.S. 94. Les héros sont en fuite et font face notamment au propre fils de Vril, qui au passage n'est qu'un bébé !!!! Bref, ce spin-off qui se déroule à notre époque reprend des personnages de même races que certains légionnaires et veut répliquer la recette. Si la série s'arrête en 1996, le personnage s'installe dans l'univers DC.



En 2005, lors de Infinite Crisis, on retrouve la Legion de Dox qui protège environ 80 planètes grâce à une armée de robots (il veut éviter toute rébellion ou problème). Il va participer à la guerre Rann/Thanagar qui a déchiré la partie « cosmique » de l'univers DC. Par la suite, le personnage aura le droit à une nouvelle série intitulée R.E.B.E.L.S. (là encore, Dox s'est fait piqué son armée et est fugitif). Si les ventes sont faibles, la qualité est au rendez-vous et un noyau dur de fans existe. DC va alors utiliser ce titre comme porte étendard de cette partie de son univers en rassemblant les brebis galeuses et les héros oubliés. De nombreux personnages vont rejoindre le groupe (Adam Strange, Captain Comet, Firestar...) avec les différentes races d'aliens de l'univers qui s'affrontent (ainsi que Starro en guest, mais bien différent des épisodes de la JLA). Depuis, ce titre propose une vision rafraichissante et complémentaire de la franchise Green Lantern . On y explore le secteur Véga, nid à problèmes et lieu de conflit continuel. Tout ça pour dire que DC a réussi à réintroduire une série estampillée Legion, et je me suis bien gouré en pensant qu'il n'y avait pas de place pour la LSH. La route est toute tracée pour une vraie série LSH.




Papy reprend sa série

Il y a un peu plus d'un an, DC a relancé la série Adventure Comics. Suite au succès des apparitions de la LSH dans divers titres, DC a proposé des histoires sur Conner Kent , l'actuel Superboy revenu à la vie lors de Final Crisis, ainsi qu'une dizaine de pages (second feature) à la fin de chaque épisodes centrées sur la LSH. Le but était de présenter les enjeux et les menaces qui attendent la nouvelle équipe, découlant directement des aventures vues plus haut. Au bout d'un an, le titre a repris sa numérotation d'origine (512ème numéro) et narre désormais les aventures du premier Superboy (Kal-El, l'actuel Superman , et non plus Conner qui va avoir le droit à sa propre série) alors qu'il rendait visite à la Legion pendant son adolescence. C'est une sorte de « Les aventures de Superboy et la Legion », donc l'auteur en profite pour révéler des secrets sur le groupe et il revient sur certains moments clés. Quand au présent (ou futur si vous avez suivi !), une nouvelle série à vue le jour. Ce 6ème volume, intitulé tout simplement « Legion of Super-Heroes », présente les aventures de la LSH suite à Final Crisis et la fin de New Krypton .



Le point commun entre les deux séries ? Le scénariste, Paul Levitz. Il y a peu, c'était le président de DC Comics. Suite à la réorganisation de l'entreprise pour concurrencer l'offensive de Marvel dans les divers médias, il a quitté son poste et repris son rôle de scénariste. En effet, figurez-vous que Paul Levitz a écrit les histoires de la LSH entre 1974 et 1989, soit l'époque charnière de la franchise ! Son retour aux manettes sur les bases posées par Johns, le nouvel architecte en chef de l'univers DC (il a vu cette fonction officialisée, c'est dire; cela permet enfin à la LSH d'avoir une cohérence avec le reste de l'univers DC) promet de grandes sagas telles celles qui ont forgé la mythologie des légionnaires. Il a commencé son run sur les 2 séries en poursuivant les pistes lancées ces 3 dernières années mais aussi en ramenant des personnages et intrigues issues du passé. On ne peut donc lui souhaiter qu'une chose : à quand un évent centré sur la LSH qui touche tout l'univers DC ?






Les autres numéros de "Touche pas à mes comics" :

Iron Man : Reboot en mode sans échec

Dark Reign : Allume la lumière

Young Avengers : Papa est en haut, maman est en bas

Wonder Woman : Autopsie d'une icône à l'abandon

Captain America : T'aurais pas vu mon bouclier ?

Mais qui est donc Booster Gold ?

Méritons-nous DC Comics en France ?

Sentry ou le syndrome Superman
Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[TPAMC 51] Valiant Comics

[TPAMC 51] Valiant Comics

15 Décembre 2013

Le retour fracassant d'un éditeur de talent

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

08 Décembre 2013

Et aussi ce que nous prépare Marvel pour 2014

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

07 Septembre 2012

Scott et Logan se mettent sur la gueule

  • Lynks
    Lynks

    il y a 9 ans

    Long Live The Legion ! On les voit aussi dans Superman: Secret Origin #2.

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 9 ans

    Oui c'est vrai bonne remarque Lynks, cela fait aussi parti de la campagne de reconnexion avec le reste de l'univers DC.

  • Ben1138
    Ben1138

    il y a 9 ans

    Super numéro comme d'hab ! Bravo !

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 9 ans

    je l'ai trouvé un peu moins intéressant que les autres mais paradoxalement, c'est celui où j'en ai appris le plus ^^ Ça doit être l'effet Superman xD Taff impressionnant quand même, ça ne change pas vraiment ça :p

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 9 ans

    Merci ! Sinon faut dire que j'ai survolé la chose, donc si a la base on est pas fan de ce genre de série ma rapidité n'aura pas aidée à s'intéresser, désolé !

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 9 ans

    Super boulot! Très instructif et très intéressant!

  • Guillaume
    Guillaume

    il y a 9 ans

    Je connaissais rien du sujet ! (comme d'hab ?) Merci !

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 9 ans

    Merci beaucoup, j'ai pu apprendre pas mal de chose encore :D