The Clock Is Ticking

DC Universe: Rebirth (2016)

Rebirth

Superman (2016-2018)

Rebirth

Green Lanterns (2016)

Rebirth

Green Arrow (2016-2018)

Rebirth

Batman (2016)

Wonder Woman: Rebirth #1

Wonder Woman (2016)

That Which You Manifest Is ...

Justice League (2011-2016)

Fear The Reaper

Justice League (2016-2018)

Nightwing : Rebirth

Nightwing (2016)

Forged

Hal Jordan and the Green Lantern Corps (2016)

Who Is Oracle ? - Rebirth

Batgirl & the Birds of Prey (2016-2018)

The Hellblazer: Rebirth

The Hellblazer (2016)

Rebirth

Red Hood and the Outlaws (2016)

Rebirth

Suicide Squad (2016)

Rebirth

Supergirl (2016)

Will The Real Blue Beetle P...

Blue Beetle (2016-2018)

Rebirth

Teen Titans (2016)

Superman est mort, et Lex Luthor a pris sa place dans la Ligue de Justice ainsi qu'en tant que protecteur de Metropolis ! Mais un autre Homme d'Acier est prêt à le remplacer, et un ancien héros oublié fait sa réapparition auprès de Flash. Des événements qui annoncent l'un des plus grands mystères à l'oeuvre dans l'Univers des héros DC.

Contenu : DC Universe Rebirth #1, The Flash Rebirth #1, Titans Rebirth #1, Superman Rebirth #1, Justice League #52, Justice League Rebirth #1, Hal Jordan and the Green Lantern Corps Rebirth #1, Green Lanterns Rebirth #1, Wonder Woman Rebirth #1, Aquaman Rebirth #1, Cyborg Rebirth #1, Green Arrow Rebirth #1, Suicide Squad Rebirth #1, Deathstroke Rebirth #1, The Hellblazer Rebirth #1, Batman Rebirth #1, Nightwing Rebirth #1, Batman Beyond Rebirth #1, Red Hood and the Outlaws Rebirth #1, Batgirl and the Birds of Prey Rebirth #1, Supergirl Rebirth #1, Blue Beetle Rebirth #1, Teen Titans Rebirth #1

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Urban propose une belle √©dition (l'√©quivalent VO co√Ľte quand m√™me 100$) pour plonger dans le Rebirth. Si l'√©pisode principal √©crit par Geoff Johns est immanquable, on peut tiquer sur la pr√©sence de la totalit√© des one-shot Rebirth alors que des s√©ries resteront tr√®s probablement in√©dite en France comme Blue Beetle ou Red Hood and the Outlaws par exemple. Sinon, cela permet de resituer les s√©ries et de savoir lesquels on veut suivre ou non.

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Bart a bien résumé la situation : le one Shot DC Universe Rebirth de Johns est excellent et immanquable et l'édition est très intéressante comparée à la VO, mais les numéros Rebirth ne sont pas très utiles sachant qu'ils seront soit dans les séries concernées soit jamais publiés (et ne sont même pas un bon reflet de la qualité des séries). A prendre si vous ne connaissez pas du tout DC j'imagine

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 4 ans

    On a clairement un achat de collection ici et on peut dors et déjà remercier Urban pour cette initiative de rassembler tous les titres Rebirth. C'est certain que tous les numéros ne sont pas bons, et que ceux qui sont très bons se font même rares finalement, mais on a quand même un joli panorama de tout l'univers DC avec des numéros qui permettent de découvrir et/ou redécouvrir certains personnages et de rentrer en douceur dans cette nouvelle ère. Vu le prix du numéro DC Universe Rebirth #1 seul, ça vaut finalement presque le coup de se laisser tenter par ce bel ouvrage.

  • CAPTAINBAT
    CAPTAINBAT

    il y a 3 ans

    Une super bonne id√©e de la part d'Urban. Ce bouquin va vous permettre de go√Ľter √† toute les s√©ries pour pouvoir faire vos choix, de plus a un prix tr√®s abordable

  • BatSyde
    BatSyde

    il y a 3 ans

    Bb j'ai

  • Jay
    Jay

    il y a 3 ans

    Bonjour,

    J'ai commencé il y a peu à acheter les comics DC, mon 1er était DC Univers HS#1 en kiosque, j'ai ensuite continué à acheter tous les DC rebirth sortie en kiosque, je n'ai encore rien acheté en Librerie, mais en me renseignant j'ai compris qu'il y avait des "gros" livre pour plusieurs personnages (Batman rebrith #1, The Flash Rebirth #1, etc...). Du coup je ne comprends pas trop ce que contient ce livre-là.

    En lisans le contenu qui se trouve dans la description, j'ai cru comprendre que c'était un combiné de tous ces gros livre : Batman Rebirth #1, The Flash Rebirth #1, Superman Rebirth #1, etc...

    C'est bien ça, si j'achète celui-ci je n'aurai pas à acheter séparément tous les gros livres ?

    • scarletspider
      scarletspider

      En réponse à Jay

      il y a 3 ans

      En fait là tu as juste tous les épisodes 1 de chaque série pour te donner une idée desquelles tu veux suivre. Mais par contre les autres albums de librairie eux regroupent plusieurs épisodes d'une seule série par tomes donc il y en aura qui ne sont pas dans cet albums.

  • scarletspider
    scarletspider

    il y a 2 ans

    Un très bon recueil qui permet de voir le début du Rebirth de DC en suivant les numéros 1 de chaque série. Grâce à cela on peut déterminer les séries que l'on veut suivre ou non et on a une bonne explications de ce qu'il s'est passé avant lors des new 52. En bref, c'est à conseiller surtout à ceux qui ne savent pas par quelle série commencer mais même les fans y trouveront leur compte. Par contre s'ils achetent les séries de chacun ça va faire doublon ^^

Aujourd’hui, MDCU vous propose la review d’un gros pavé : DC Universe Rebirth. Pour rappel, ce gros bébé de presque 600 pages est sorti le 15 mai au prix de 35 euros. A ne pas manquer ? A oublier ? Nous allons voir ça.

Superman est mort, et Lex Luthor a pris sa place dans la Ligue de Justice ainsi qu'en tant que protecteur de Metropolis ! Mais un autre Homme d'Acier est prêt à le remplacer, et un ancien héros oublié fait sa réapparition auprès de Flash. Des événements qui annoncent l'un des plus grands mystères à l'oeuvre dans l'Univers des héros DC.

Contenu : DC Universe Rebirth #1, The Flash Rebirth #1, Titans Rebirth #1, Superman Rebirth #1, Justice League #52, Justice League Rebirth #1, Hal Jordan and the Green Lantern Corps Rebirth #1, Green Lanterns Rebirth #1, Wonder Woman Rebirth #1, Aquaman Rebirth #1, Cyborg Rebirth #1, Green Arrow Rebirth #1, Suicide Squad Rebirth #1, Deathstroke Rebirth #1, The Hellblazer Rebirth #1, Batman Rebirth #1, Nightwing Rebirth #1, Batman Beyond Rebirth #1, Red Hood and the Outlaws Rebirth #1, Batgirl and the Birds of Prey Rebirth #1, Supergirl Rebirth #1, Blue Beetle Rebirth #1, Teen Titans Rebirth #1

Une fois n’est pas coutume, un petit rappel est nécessaire pour comprendre l’intérêt de ce livre. En 2011, DC Comics décide de faire un relaunch de toutes ses séries (appelé New 52). Pour lancer ledit relaunch, l’éditeur charge Geoff Johns d’écrire un scénario pour expliquer ces changements. L’auteur met alors en place Flashpoint, une histoire qui tourne essentiellement autour de l’univers de Flash mais qui aura des répercussions sur tous les univers (pour les intéressés, vous pouvez lire le dossier sur le film animé Flashpoint, directement tiré du comics du même nom, en cliquant ici).

Dernièrement, DC Comics a voulu prendre une nouvelle direction. Sans totalement supprimer le New 52, le tout est tout de même présenté comme étant un nouveau départ. Il charge donc une nouvelle fois Geoff Johns d’écrire une histoire pour expliquer ces changements. Cette fois, il écrit donc DC Universe Rebirth, dont la critique est disponible ici.

 

Le volume proposé par DC Comics reprend donc tous les premiers numéros des séries régulières de ce DC Rebirth soit 23 au total. Vous n’avez donc pas une histoire complète mais le début de 23 séries. Avec un tel format, il y a forcément un point négatif : la suite des histoires. En effet, les lecteurs VF devront faire attention à ne pas déprimer. Ils vont lire ici plusieurs numéros voire apprécier plusieurs numéros tout en sachant qu’ils n’auront jamais la suite, Urban ne pouvant donner suite à 23 séries, bien évidemment. A côté de cela, les points positifs sont nombreux et ce, quel que soit le profil du lecteur. Pour le débutant, il s’agit d’un très bon point d’entrée. Vous pouvez suivre plusieurs personnage sans avoir à vous soucier de ce qu’il s’est passé auparavant (ou presque, mais Urban Comics fait tout de même un petit topo bien pratique au début de l’opus afin d’expliquer notamment le cas Superman). Vous avez donc ici l’occasion de voir si DC est fait pour vous, d’une part, mais aussi l’occasion de voir quels sont les univers que vous préférez. En somme, pour les débutants, vous pouvez vous faire la main sur les personnages de DC avec ce volume. Pratique, n’est-ce pas ?

 

Les lecteurs déjà confirmés peuvent également y trouver leur intérêt. Passer par ce volume est le meilleur moyen pour savoir ce qui vous attend par la suite et commencer à faire sa liste des séries à suivre. De plus, ce volume marque le retour de nombreux anciens personnages délaissés par DC lors du New 52 (ndlr : c’est d’ailleurs l’une des raisons de la création de ce Rebirth) avec, en tête, Wally West. Ce dernier est le personnage central du DC Universe Rebirth. Lorsque l’on sait combien le personnage a manqué aux fans lors du New 52, on ne peut que se dire que les plus anciens lecteurs de DC seront sous le charme. D’ailleurs, il est important de relever que la nostalgie est une carte que va jouer Geoff Johns et avec brio. Il ne va pas se contenter de faire revenir Wally. Au détour des liens directs effectués avec Flashpoint, Crisis on Infinite Earths et le New 52, Geoff Johns va mettre en avant le fait que le passé, c’est sacré. « On n’oublie pas » pourrait être le mot d’ordre de ce volume, porté avec fierté et courage par notre ami Wally.

Forcément, tout n’est pas bon. Cela serait bien trop facile. Ainsi, Supergirl Rebirth #1 est décevant tandis que Blue Beetle Rebirth #1 est carrément à revoir. A l’inverse, vous avez des séries qui commencent très fort comme Superman Rebirth #1, suite directe du déjà très apprécié Lois et Clark. Vous avez également de bonnes surprises comme Batman Beyond Rebirth #1 qui pourtant, lors du New 52, était un univers difficilement appréciable (deux tomes plutôt bons mais sans suite et une série Futures End pour le moins… particulière).

Enfin, on peut noter le retour de Geoff Johns sur Green Lantern, univers sur lequel il avait fait des miracles, bien qu’il soit encore trop tôt pour en parler. Son premier numéro n’est pas mauvais mais il n’a rien d’exceptionnel non plus pour le moment. Une série à surveiller donc.

De manière générale, l’opus se lit d’une traite. Les séries clairement mauvaises se comptent sur les doigts de la main. Pour les autres, cela varie du passable au très bon. Pour résumé, Urban Comics nous propose ici un comics avec un excellent rapport quantité/prix ET un excellent rapport qualité/prix.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Excellent rapport qualité/prix
- Excellent rapport quantité/prix
- Idéal pour la plupart des lecteurs de DC Comics

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

4.5

Idéal !

Conclusion

Une excellente initiative de la part d'Urban Comics