Urban Comics

1 / 1 (2020)

Urban Comics

2 / 7 (2020)

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Bravo. Le relaunch "Rebirth" fait vraiment du bien à beaucoup de titres jusqu'à présent. Et Wonder Woman ne déroge pas à la règle. Après une prestation plus que passable de la part des "Finch", Greg Rucka prend les commandes. L'histoire est un peu en 2 parties: on a droit d'abord à une Wonder Woman qui cherche la vérité sur son histoire (ce qui permet au passage de montrer les différentes origines du personnage au fil des ans de façon intelligente) et sur elle-même, tout ça dessiné par William Sharp. Ensuite, Wondie se change pour son nouveau costume (design sympa au demeurant) et atterrit sur l'Olympe pour avoir des réponses. Cette partie est illustrée par un Liam Sharp au sommet, j'ai hâte de le voir sur les prochains numéros. C'est donc un très bon épisode pour attaquer "l'univers Wonder Woman", et qui met en place des mystères pour la suite (le thème des héros manipulés ou observés est quand même récurrent dans les One-Shots Rebirth).

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Ce qu'il est intelligent ce numéro et ressemble à un vrai Rebirth. Après les différents changements des origines et de la mythologie de Wonder Woman plus que discutables dont on a eu droit avec les NEW 52, Greg Rucka réussit habilement à tout remettre en doute, tout en gardant ce qui a été fait et en ramenant le passé. Et il le fait de manière très intéressante puisqu'un peu à l'image de Johns pour DC Universe Rebirth et la cause de la création de la réalité des NEW 52, Rucka impute cela à une grande menace, pour le moment encore mystérieuse. Et on retrouve tout de suite une vraie voix pour l'Amazone, ce que l'on avait perdu depuis un moment. On a tous les éléments pour un bon numéro de renaissance, c'est bien écrit et c'est très beau, que ce soit Matthew Clark qui livre une très belle Wonder Woman, assez épique, ou Liam Sharp qui balance des décors de malade. Et surtout, cette séparation annoncée entre un Year One d'un côté et l'intrigue actuelle de l'autre, fait vraiment envie et promet du très bon. Vivement.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Un autre bon numéro de Rebirth. Greg Rucka est un scénariste génial et le prouve encore une fois en mettant en doute les origines de Wonder Woman, quelles sont les vrais ? Celles de New 52, celles d'avant Flashpoint? C'est sûrement un des aspects qui sera abordé dans le prochain arc alors que l'on pensait autre chose à la lecture de Justice League et du DCU Rebirth de Johns. Le récit est habilement mené et si la narration est similaire à celle d'Aquaman, ici, ce n'est pas lourd et on est absorbé par le récit. Du coup, ca sera un peu plus dur pour les nouveaux lecteurs qui n'auront pas le fin mot de l'histoire sur les origines de l'Amazone pour l'instant. Côté dessins, Matthew Clark fait un bon travail mais est totalement évincé par Liam Sharp qui livre des pages somptueuses et hyper détaillées. J'espère qu'il arrivera à tenir la cadence avec ce niveau de détail. C'est juste impressionnant.

  • Dane521
    Dane521

    il y a 4 ans

    Bon alors j'ai pas accroché même si le numéro est bien construit et présente la série qui sera en 2 parties : Origines avec Year One dans les numéros pairs et la recherche sur les mensonges du passé dans les numéros impairs. Je n'ai pas accroché à l'histoire mais je vais continuer à suivre et relirai ce numéro peut-être que ça me fera changer de vision

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Adieu Wonder Woman sous l’ère du couple Finch qui avaient fait perdre le titre en qualité, sans pour autant tomber dans la torture (attention ce commentaire n’engage que moi hein). Ici, Greg Rucka réussit à imposer ses idées sans effacer ce qui a été fait au niveau de Wonder Woman depuis 2011. Ce premier numéro est prenant et intéressant. Les illustrations de Sharp sont excellentes. Espérons que la qualité soit toujours au rendez-vous sur le long terme.