Urban Comics

1 / 1 (2020)

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Mind blown. Je sais plus quoi dire. Déjà Justice League 50 était épique mais là, il n'y a plus d'adjectifs. Comment dire. Geoff Johns est certainement mon auteur préféré. Pourquoi ? J'aime qu'on respecte la continuité. Et ce monsieur, grâce à ce numéro, arrive à réparer la continuité DC petit à petit après Flashpoint et le New52 très intelligemment grâce à plusieurs tours de passe-passe. J'ai pas du tout envie de spoiler quoi que ce soit pour ceux qui veulent préserver leur plaisir, donc je ne vais pas m'étendre sur les détails. Sachez que toutes les futures séries ont droit à un petit teaser en quelques cases et ça donne très envie de toutes les suivre. J'ai presque pleuré à la fin tellement c'était émouvant le retour dans cet univers du narrateur. Franchement, je suis sûr que les autres membres du staff feront de meilleures critiques, mais je le dis avec le cœur: ce numéro est fait pour réunir les fans du Pre-52 et New 52 ainsi que d'une autre histoire « classique », mais là, j'en dirais pas plus parce que vous comprendrez tout le talent de Johns en voyant l'épilogue, qui m'a foutu un frisson. Achetez le numéro, les fans récents vont se régaler, les fans qui ont connu l'ancien univers vont encore plus se régaler, et si vous ne lisez pas encore du DC, c'est peut-être le bon moment de s'y mettre. PS: Ivan Reis, que t'arrive-t-il ? T'es pas en forme pour les dessins ?

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Geoff Johns a réussi à faire ce que l'on attendait de lui, redonner toutes ses lettres de noblesse à l'univers DC et nous redonner espoir. Si la forme prend parfois le pas sur le fond, ce tournant vers Rebirth est une vraie réussite, ponctuée d'une sacrée surprise.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Juste WOW. La lecture de ce comics a été un vrai plaisir. On a des pistes lancées pour la suite, comme Johns sait le faire. On a plein de petits moments ici ou là qui nous donne envie d'aller voir les séries du Rebirth. La twist final est un peu mal amené, mais j'espère que c'est Johns qui retouchera à ces personnages et pas d'autres auteurs moins qualifiés. Bref une excellente lecture, avec le retour de Wally West et une explication qui tient la route, la justification de deux Wally. Et puis 3$ pour 80 pages, c'est une bonne idée. Et Pandora meurt, signant la fin des New 52 avec. Johns s'est associé aux dessinateurs qu'il connait bien et le rendu est très bon, avec un petit moins bien pour Phil Jimenez qui a un style assez old school ici.

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Après l’annonce de son relaunch, beaucoup d’entre nous avaient peur du résultat, et j’en faisais partie. E sachant pas vraiment à quoi m’attendre, et n’étant pas à jour dans mes lectures VO, je voyais tout de même cela comme une nouvelle occasion de (re)découvrir l’univers DC. Et je dois dire que je ne regrette pas la lecture de son one-shot d’introduction. Geoff Johns a su donner un nouveau souffle à l’univers DC qui commençait à s’essouffler. De ses idées, Johns arrive à rectifier les incohérences que les New 52 avaient amenées au fil du temps, tout en conciliant l’univers pré-Flashpoint. Le gros plot twist nous tombe un peu dessus, mais il faut dire qu’il fallait y penser, et ce n’est vraiment pas une mauvaise idée… à découvrir avant les séries solos ce mercredi 1er juin !

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 4 ans

    80 pages à 2.99 $, ça fait déjà bien plaisir, mais de cette qualité, c'est à acheter en double exemplaire ! DC Rebirth réunit de grands dessinateurs et un Geoff Johns en très grande forme, qui se régale à ramener des personnages historiques de DC Comics. On retrouve réellement le DC qu'on aime (sans pour autant dire adieu au New 52) et il y a de quoi être confiant pour la suite. C'est très bien écrit, bien dessiné, on peut regretter l'aspect un peu répétitif et que le personnage principal fait des choix un peu étrange pour s'en sortir, mais dans l'ensemble c'est une excellente lecture, qu'on apprécie plusieurs fois. Cependant même si le twist est très bien amené, j'espère que c'est juste un clin d'oeil intelligent et très méta et qu'on ne reverra plus jamais ces personnages. Ce serait vraiment cracher sur ce chef d'oeuvre que de faire un event sur eux dans les mois à venir et ferait de DC la plus grosse ***** du marché comics, qui profite d'avoir "le meilleur comics au monde" pour se faire du fric. Du coup par précaution, il n'aura pas une note parfaite de ma part ! ^^

  • Pr_Vert
    Pr_Vert

    il y a 4 ans

    Beau, émouvant et épatant ! L'univers Rebirth est lancé et pour le moment, ça sent très bon !

  • Dane521
    Dane521

    il y a 4 ans

    Geoff Johns est un génie et une encyclopédie personnifiée de l'univers DC. Ce récit en est la preuve. L'auteur signe là un chef d'oeuvre qui nous permet de réparer habilement et de manière très accessible le DCverse. Pour les habitués comme pour les nouveaux lecteurs ce numéro introduit parfaitement l'univers futur de DC et chaque série et nouveauté à le droit à sa petite référence et à sa case. On attend encore d'autres surprises. Le Twist est génial et j'attends avec impatience la suite de ce nouvel univers de la Distinguée Concurrence.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    Le One-shot de DC Comics raccrochant les ponts/temporalités/univers, appelez-ça comme vous voudrez entre les comics pré-New 52 et les New 52, nés après l'event Flashpoint en 2011. Le lien entre tout ça, Wally West, Le Kid-Flash puis Flash du Pré-New 52 perdu dans le temps et l'espace qui tente de raccrocher le bus en redonnant la mémoire à son oncle Barry Allen suite aux événements de fin de Flashpoint. Certains événements de début et de fin laissent perplexent quand à l'arrivée d'autres personnages cultes de l'univers DC Comics aux côtés des super héros classique de la Distinguée Concurrence (?) mais chut évitons les spoilers !!! Alors on se dit tout ça pour ça ? Non l'univers de DC Comics depuis plusieurs décennies maintenant est un perpétuel voyage temporel, changement d'univers, de multivers etc...Pourquoi celait changerait-t-il? Certes le lecteur plus récent de DC risque de s'arracher les cheveux mais tout est subtilement expliqué tout au long de ces pages signé Geoff Johns, scénariste émérite et connaisseur des super-héros de la firme car ayant officié sur bons nombres d'entre eux depuis plus d'une dizaine d'années. On apprécie que des dessinateurs historiques de DC très en forme comme Ethan Van Sciver, Gary Frank, Ivan Reis et d'autres se succèdent aux planches pour nous lancer de cette nouvelle page de l'univers DC avec ce Rebirth !