Scénario : Robert KIRKMAN
Dessin : Charlie ADLARD Stefano GAUDIANO

Après un dernier briefing, Rick rassemble ses troupes et va au Sanctuaire où sont regroupés les Sauveurs. Il annonce à Negan que la Colline ne livrera plus de marchandises et propose une trêve. Negan refuse et apprend à Rick que la Colline s'est jointe à lui ! Plus rien ne peut stopper le déchaînement de destruction... Kirkman et Adlard accélèrent le rythme de la série phénomène.
(contient Walking Dead #115-120)

  • Alecs
    Alecs Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Ça bouge ça bouge !! La guerre est déclarée et ça va être lourd de conséquences. Le début d'un arc exceptionnel qui relance clairement l’intérêt de la série et qui va nous amener là ou on ne s'y attend pas ! INDISPENSABLE !

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 7 ans

    C'est parti pour le gros arc "All Out War" avec la première moitié des 12 numéros qui le composent. Et Kirkman ne déçoit toujours pas, c'est du haut niveau. Les choses s'accélèrent vraiment et vous allez avoir du mal à lâcher votre bouquin avant la dernière page. Gaudiano rejoint l'équipe à l'encrage et je trouve qu'il réussit à mettre encore plus en avant les dessins d'Adlard.

ALL-OUT WAR BEGINS!

The Walking Dead

ALL OUT WAR, part 2

The Walking Dead

ALL OUT WAR, part 3

The Walking Dead

ALL OUT WAR, PART 4

The Walking Dead

ALL OUT WAR, PART 5

The Walking Dead

ALL OUT WAR, PART 6

The Walking Dead

Cette critique ne contient aucun spoiler si (et uniquement si) vous avez lu les 19 tomes précédents. 

Enfin nous y voilà. Cela faisait plus d'un an que le conflit se profilait. Il y a 15 numéros, Negan faisait son entrée remarquée dans la série en éclatant la tête de Glenn comme une pastèque à l'aide de sa batte de base-ball. Aujourd'hui, Rick réagit avec le style qui est le sien : en déclarant une guerre totale et sans concession. L'arc tant attendu All Out War est désormais officiellement lancé. Et il s'annonce sans pitié.
 
[galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1403467576_140.jpg[/galerie2]

Depuis que le Gouverneur a pris d'assaut la prison dans le tome 8, les lecteurs se plaignent du fait que le titre ne se renouvelle pas assez ou n'arrive pas à retrouver l'intensité dramatique de ses débuts. Et avouons-le, même si The Walking Dead est restée sur la longueur d'une très grande qualité, ces reproches n'étaient pas complètement infondées. Robert Kirkman a donc décidé de se lancer dans l'arc le plus ambitieux de la série depuis sa création : All Out War met en scène une guerre totale entre les communautés de survivants dans une saga s'étalant sur 12 numéros. Avec des enjeux bien plus élevés que tout ce que l'on avait connu jusqu'à présent. A l'instar de ses protagonistes, le scénariste jette toutes ses forces dans la bataille. Et remporte par KO la première manche.

En abordant le thème de la guerre, Kirkman ne s'éloigne pas du genre horrifique comme on pourrait le redouter. Au contraire, la guerre pousse chacun dans ses derniers retranchements et montre les extrémités auxquelles en arrivent les combattant pour survivre... ou pour satisfaire leurs penchants sadiques. Autant dire que ce cycle est le paroxysme, la quintescence de ce qu'est The Walking Dead, à savoir une série d'horreur où tout peut arriver, l'horreur revêtant ici le manteau du conflit armé.
 
[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1403467578_517.jpg[/img_reelle]

Kirkman, qui est un conteur né, abat ses atouts un par un, ne laissant les lecteurs découvrir la stratégie de chaque faction que lorsqu'elle est mise en oeuvre. L'effet est immédiat : délicieuse angoisse et frissons garantis. Dans un récit à la construction exemplaire, l'auteur enchaîne les retournements de situation, les trahisons et les fausses pistes. Avant même que le premier coup de feu ne soit tiré, les premières surprises nous laissent pantois. Tantôt un belligérant abat un joker qui remet totalement en cause la stratégie adverse, tantôt une carte maîtresse se révèle complètement inutile. Nous assistons autant à un combat violent et impitoyable qu'à une partie entre des joueurs aussi vicieux qu'expérimentés, Negan et Rick. Et, comme dans toute guerre, les victimes s'accumulent rapidement dans les différents camps.

Que les amoureux de zombies ne hurlent pas à la trahison. Le scénariste ne les a pas laissé tombé et se rappelle que nos survivants sont entourés de morts-vivants. Et que ces derniers constituent toujours une menace. Mais, cette fois, nos cadavres ambulants sont employés dans un rôle assez inédit dans la série. Les ennemis de mes ennemis peuvent-ils être mes amis ? Et si les zombies étaient invités à participer à cet affrontement ? Guerre entre plusieurs clans, trahisons, crudité, jeux d'alliances, morts en série tout en gardant le fantastique en trame de fond... ce volume de Game of Thrones Walking Dead tient toutes ses promesses. 
 
[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1403467585_510.png[/img_reelle]

Il n'est désormais plus possibles de dire que ça ne bouge pas assez dans Waliking Dead. All Out War vient à peine de commencer que, déjà, cet arc est appelé à marquer les esprits et modifier durablement le statu quo (comme diraient Marvel et DC, plus rien ne sera jamais comme avant). Il permet également de mettre en avant des personnages jusqu'ici peu exploités, les gros bras habituels du clan de Rick étant pour une fois en retrait. Mais est-ce pour mieux les tuer ou pour remplacer des combattants destinés à mourir ? L'avenir nous le dira. En attendant, on sent que, malgré tous les éléments choquants de ce volume, Kirkman garde quelques atouts dans sa manche et n'a pas fini de nous surprendre.

A la lecture des pages, on comprend pourquoi les auteurs sont passés à un rythme bimensuel. Les épisodes se dévorent à une vitesse fulgurante et les événements s'enchaînent avec une grande fluidité (si l'on excepte de narration d'Ézéchiel qui rompt inutilement le style d'écriture de la série). On imagine mal qu'il faille attendre un mois entre chaque épisode, d'autant que l'intrigue avance peu en 22 pages. D'ailleurs, le lecteur français gagne à lire cette série en recueil car, malgré les cliffhangers, les fascicules ne sont pas assez consistants pour assouvir l'insatiable appétit des fans.

[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1403467785_739.png[/img_reelle]

Pour tenir le rythme de deux épisodes par mois, Charlie Adlard s'est, pour la première fois depuis son arrivée sur la série, adjoint les services d'un encreur. Même si le style du talentueeux Stefano Gaudiano s'inscrit dans la continuité graphique des volumes précédents, l'oeil aguerri du fan reconnaîtra aussitôt la différence, aussi subtile soit-elle. Là où Adlard aime épurer son trait, Gaudiano s'attarde davantage sur les détails et apporte une texture plus fine. Son encrage très propre se marie bien avec les crayonnés d'Adlard et il serait abusif de parler de rupture graphique. Cependant, on poura regretter la plume plus épaisse du maître qui rendait son travail plus personnel et ses planches plus marquantes.

[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1403467573_675.jpg[/img_reelle]
 
Fin stratège et narrateur hors pair, Kirkman a retrouvé le feu sacré. Il nous offre un feu d'artifice de toute beauté avec un mélange détonnant entre l'horreur et le récit de guerre. Et dire que ceci n'est que le premier tiers de cette saga mémorable ! Étant donné la qualité de ce tome, on ne s'inquiète pas de la capacité du scénariste à nous proposer des rebondissements à couper le souffle dans les épisodes à venir. Walking Dead a retrouvé son trône. Qu'on se le dise !

P.S. : si vous êtes encore en manque, le troisième roman Walking Dead : La chute du Gouverneur vient de paraître. Et si ça ne vous suffit pas, le 6e numéro de Walking Dead, le magazine officiel est également disponible. 

[conclusion=4,5][/conclusion][onaime]- la série à son sommet
- de sacrés retournements de situation
- la fin du statu quo
- tous les coups sont permis[/onaime][onaimepas]- Adlard ne s'encre plus[/onaimepas]
 


 
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /srv/data/web/vhosts/www.mdcu-comics.fr/htdocs/footer.php on line 154: include_once(./pub/tag.php): failed to open stream: No such file or directory
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /srv/data/web/vhosts/www.mdcu-comics.fr/htdocs/footer.php on line 154: include_once(): Failed opening './pub/tag.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/srv/data/web/includes')