Commencer les comics : Suicide Squad

Commencer les comics : Suicide Squad

Très peu d'équipes chez DC comme la Suicide Squad, ont gagné une popularité récente aussi grande, bénéficiant de 2 films live-action, de multiples apparitions dans des séries TV, en films d'animation et dessins animés. La Suicide Squad (ou Escadron Suicide dans la langue de Molière) aussi appelé Task Force X, n'est pas forcément une équipe où les volontaires se bousculent. Le concept est simple, recruter des super-vilains contre leur gré pour les envoyer dans des missions souvent illégales où les chances de survie sont faibles. Alors qu'elle revient au cinéma sous la houlette de James Gunn, c'est le moment idéal pour un nouveau guide consacré à la plus dangereuse équipe de l'univers DC !

 

LES ORIGINES

La première version de l’équipe apparaît lors du Silver Age en 1959 dans The Brave and the Bold #25 par Robert Kanigher et Ross Andru. La version moderne est créée par John Ostrander et John Byrne dans Legends #2. Le lien entre les 2 équipes sera révélés dans Secret Origins (Vol 2) #14, ainsi que les origines d’Amanda Waller .

LES PERSONNAGES

Si le roster de l’équipe est censé changer souvent (Que ça soit en fonction de la mission ou simplement parce que tout le monde ne survit pas à une mission), elle possède quelques membres récurrents qu’on retrouve souvent dans l’équipe en fonction des époques :

Amanda Waller : Créatrice de la Suicide Squad moderne. Elle est le boss dans la majorité de ses incarnations. Impitoyable, elle n’hésite pas à tuer les criminels et à se salir les mains pour accomplir ses objectifs.

Rick Flag : Chef de l’équipe qui doit maîtriser les membres. Il est le petit-fils (ou fils) de Rick Flag qui dirigeait la Suicide Squad durant le Silver Age.

Deadshot : Un Tireur d’élite qui ne rate jamais sa cible. Il a une fille qui est souvent sa raison de continuer à vivre. C'est aussi un membre vétéran de presque toutes les itérations de l’équipe.

Captain Boomerang : Ennemi récurrent de Flash et membres des Rogues . C'est un expert en lancer de Boomerangs en tout genre (Explosif, tranchant ...). Il est un membre récurrent de presque toutes les itérations de l’équipe.

Harley Quinn : Ancienne psychiatre et compagne du Joker . Depuis les New 52, elle est un membre régulier de l’équipe.

Bronze Tiger : Connu comme l'un des plus grands combattants d'arts martiaux. Il a été entraîné par Richards Dragons avant de se faire laver le cerveau par la Ligue des Assassins pour en faire un de ses membres. Il retrouvera totalement sa mémoire grâce à Amanda Waller qui en fera un membre fréquent de l'équipe.

L’enchantresse : Une entité magique dont son hôte est la dessinatrice June Moone. Elle est un membre récurrent de l’équipe.

Nightshade : Super-héroine possédant des pouvoirs magiques avec l'abilité de manipuler les ombres pouvant se téléporter dedans ou se transformer en ombres. Elle rejoint le Suicide Squad à condition d'utiliser l'équipe pour accomplir une mission personnelle. Par la suite, on la retrouvera notamment dans le Shadowpact suite à Infinite Crisis.

King Shark : Requin humanoïde se disant être le fils du dieu marin "Shark God". Il est utilisé pour ses capacités aquatiques et physiques, ainsi que sa voracité. Il est un membre récurrent de l'équipe durant l'ère New 52.

   

 

VILAINS

Brimstone : Un être artificiel crée par Darkseid lors des événements de l’event Legends. C’est le premier Vilain que la Suicide Squad moderne affronte.

Jihad : Une équipe terroriste internationale originaire du Qurac. Dirigée par Rustam, elle a affronté différentes incarnations de l’équipe.

Justice League : La plus grande équipe des Super-héros. Elle ou ses membres entrent en conflit avec la Suicide Squad notamment lors de désaccords idéologiques.

Regulus : Leader du groupe Terroriste Basilisk et Ancien membre de la Team 7. Il était la menace principale des premiers arcs de la série version New 52.

   

Recueil pour le néophyte :

Suicide Squad The Worst Of

Synopsis : Bloodsport, Javelot, le Penseur, Ratcatcher, Peacemaker, Savant, la Fouine, Mongal, King Shark, et le terrifiant Polka-Dot-Man ! Voici les nouvelles recrues enrôlées par le gouvernement américain et placées sous les ordres d'Amanda Waller et de Rick Flag, au sein de la Force Spéciale X, la Suicide Squad ! Aux côtés des vétérans, Harley Quinn et Captain Boomerang, revivez les moments les plus mémorables de leurs carrières et découvrez les pires secrets de la plus déglinguée des équipes de l'Univers DC, révélés par les plus grands noms des comics, parmi lesquels : Jim LEE, John BYRNE, Dan JURGENS, Humberto RAMOS, Jeph Loeb , Geoff JOHNS ou bien encore Dave GIBBONS !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques.

Prérequis : Aucun

L'avis de MDCU : Si vous êtes curieux d'en savoir plus sur les alter ego comics des membres du futur film cette anthologie fourre-tout est un bon indicateur. Les numéros proposés sont un véritable pot-pourri venant de différents titres et époques permettant de connaître leurs premières apparitions ou d'avoir un numéro centré sur eux. Tous ne se valent pas et certains numéros appellent à lire une suite, mais ça reste une bonne lecture comportant quelques numéros inédits en France.

Points d'entrée :

La Légende De Darkseid

Synopsis : Tyran incontesté de la planète Apokolips, Darkseid est le plus redoutable adversaire que la Ligue de Justice ait dû affronter. Désireux de ternir à jamais la réputation des légendes de la Terre, il envoie ses âmes damnées à l’assaut des grands médias, pour une campagne de calomnies attisant la haine du public à leur endroit.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Nemesis.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Legends, premier event post-crisis (celle de 1986), réintroduisait Darkseid dans le DCverse comme un vilain majeur. La trame initiale est plutôt bien pensée même si le scénario aurait gagné à être signé Byrne, Ostrander ne faisant pas de merveilles. Un récit fondateur pour le DC post-crisis complété par une série d'épisodes signés Byrne, dont certains largement postérieurs au récit initial. Vous retrouverez ou découvrirez dans ce tome ce qui fait le charme d'un des plus célèbres vilains DC.

Les Archives De La Suicide Squad

Synopsis : Afin de protéger les intérêts et la sécurité du monde libre, Amanda Waller dirige un programme ultra-secret de recrutement d'anciens super-vilains condamnés à perpétuité. En échange d'une remise de peine, ceux-ci accomplissent les missions les plus dangereuses, risquant à chaque fois leur vie. Deadshot, Captain Boomerang, l'Enchanteresse ou Nightshade font désormais partie de ce qu'ils ont surnommé « la Suicide Squad ».

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques (3 tomes parus).

Prérequis : La mini-série Legends à retrouver dans La Légende De Darkseid pour la première apparition de l’équipe moderne.

L'avis de MDCU : Une lecture présentant le Suicide Squad tel qu'il est supposée être : badass et véritablement suicidaire ! Un univers assez noir avec des personnages pleins d'humour, certes, mais qui sont surtout un peu plus salauds à chaque page tournée. Ajoutez à cela le fait que chaque membre de l'équipe soit travaillé, avec une réelle volonté d'ancrer le récit dans la réalité, et vous avez une excellente lecture. Cette série n'est pas seulement destinée aux fans du Suicide Squad, mais aux amoureux de la BD au sens large.

Ensuite : Après la fin de leur première série régulière, l'équipe ne tomba pas dans l'oubli. On la retrouva en tant qu'invitée dans d'autres titres avec des membres différents, ainsi que dans 2 autres volumes en 2002 et en 2007. En VF, on peut là trouver comme apparitions marquantes dans la série Checkmate (Amanda Waller est un membre de l'agence et dirige toujours l'équipe) et Deadshot & les Secret Six tome 3 (Waller veut récupérer Deadshot dans la Suicide Squad, dont le créateur originel de l'équipe vient écrire quelques numéros).

 

Période New 52 :

Suicide Squad Intégrale

Synopsis : Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrière les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d'un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s'avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d'un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Renaissance (1 tome paru).

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : Urban réédite la série des New 52 en intégrale. On restera seulement sur le run d'Adam Glass qui était très bon. Le premier arc était sympa et présentait des membres pas très connus aux côtés d'autres bien plus célèbres. Ce premier arc montre bien que les personnages peuvent mourir sans que ce ne soit grave car ils sont remplaçables. L'auteur nous pose une menace qui sera utilisée tout au long de son run. Bref, une très bonne série à tester

 

Période DC Rebirth :

Suicide Squad Rebirth

Synopsis : Le gouvernement réinstalle Amanda Waller à la tête de la Suicide Squad, et celle-ci sélectionne une nouvelle escouade de criminels et d'assassins, à la tête de laquelle elle place le colonel Rick Flag ! Mais la première mission qui réunit Captain Boomerang, Deadshot, Harley Quinn, Killer Croc et Katana, consiste à recruter un nouveau membre encore plus terrible et incontrôlable que l'équipe.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth en 7 tomes.

Prérequis : Aucun.

L'avis de MDCU : DC surfe sur le film en nous offrant un comics blockbuster décérébré avec l'équipe du film. C'est assez mauvais, aucun effort de la part de Jim Lee et ça vous rappellera surement de mauvais souvenirs... mais ça se lit assez bien. Mention spéciale au April's Fool, qui est tout de même bien sympa !

Justice League Vs Suicide Squad

Synopsis : La Ligue de Justice défend depuis des années la Terre des menaces cosmiques les plus redoutables !
La Suicide Squad, elle, remplit les missions les plus dangereuses pour le compte du gouvernement et, surtout, de leur chef, Amanda Waller . Bien que Batman voie d'un mauvais oeil ce groupe, un nouvel adversaire surpuissant va forcer les deux équipes à s'allier... si elles ne s'entredéchirent pas avant !

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : Aucun (ou si nécessaire Suicide Squad Rebirth tome 1 à 2 et Batman Rebirth tome 2)

L'avis de MDCU : C'est pas un crossover de ouf mais ça reste sympa, surtout avec ce mode de parution où on a tous les épisodes ensemble. On assiste aussi au retour de certains personnages qu'on a pas revus dans l'univers DC depuis un bail. À part ça, ça reste un déroulement typique des histoires où 2 équipes "s'affrontent" : après la bagarre des débuts, on peut s'attaquer à la véritable menace. Les conséquences de cet évènement sont mineures mais ouvriront la porte à une nouvelle série JLA. Le seul point un peu gênant, c'est la qualité des dessins qui diminue au fil des pages et des artistes, mais ça reste très lisible.

Aquaman Rebirth Tome 5

Synopsis : Luttant pour conserver le trône de l'Atlantide face à Aquaman et la résistance, le roi Rath tente le tout pour le tout en libérant une forme de magie ancestrale, perdue depuis des siècles.
Aquaman et ses alliés parviendront-ils à mettre fin à cette guerre intestine et à enfin renverser ce souverain dont les origines restent à découvrir ?

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth.

Prérequis : Aucun

L'avis de MDCU : Petit crossover entre Aquaman et la Suicide Squad qui a été placé dans ce tome ayant plus de lien avec Aquaman . Le crossover est sympathique mais très basique dans son déroulé et remplit le cahiers de charges de ce qu'on attend de ce genre de rencontre. Il n'a cependant guère de conséquences pour les 2 titres, il permet surtout de montrer les tensions entre les USA et Atlantis. Ainsi que de faire intervenir de nouveaux membres pour le Suicide Squad. Le tout servi par un graphisme classique mais efficace.

Suicide Squad Renégats

Synopsis : Changement drastique à la tête de la Suicide Squad : depuis des années, cette dernière était dirigée par l'implacable Amanda Waller , qui commandait d'une poigne de fer ces super-vilains en quête de remise de peine.
Mais elle cède aujourd'hui sa place au non moins terrible Lok. Sa première décision ? Intégrer à la Suicide Squad les membres survivants d'une équipe de super-héros contestataires.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Rebirth en 2 tomes.

Prérequis : Aucun

L'avis de MDCU : Une belle surprise que voilà. La suicide Squad de Tom Taylor est passionnant à lire. Il y développe son intrigue, amène de nouveaux personnages auxquels on s'attache sans délaisser les membres de premier plan comme Deadshot ou Harley Quinn . Bref, un Suicide Squad chaudement recommandé et qui ne comptera que deux  tomes, la série étant déjà annulée par DC.


Pour en savoir plus sur les membres de l'équipe :

La Cible De Deadshot

Synopsis : Floyd Lawton a longtemps cherché sa voie. Un temps justicier, il mit finalement ses talents exceptionnels de tireur d’élite au service du plus offrant, devenant l’un des assassins les plus redoutés de la profession. Désormais connu sous le nom de Deadshot, Lawton tue sans remord et met un point d’honneur à honorer ses contrats qu’elles que soient les motivations de ses commanditaires.

Comment je lis ça : Dans la collection DC Nemesis.

Prérequis : Aucun

L'avis de MDCU : Divisé en 3 récits. La première histoire est une mini-série qui date de 1988 qui permet d’approfondir le personnage tout en faisant un point sur son histoire. Le récit est bien mené, sans concession, et nous montre un personnage complexe, avec une vie complexe. La conclusion est à la hauteur du reste, et on prend beaucoup de plaisir à suivre ce héros. L’histoire est mature, intelligente, et riche en action et révélations. C’est un très bon choix pour découvrir le personnage. Au niveau des dessins, Luke McDonnell se débrouille très bien, malgré une colorisation de l’époque, donc qui a vieilli. La deuxième histoire est un numéro de Legends of the Dark Knight de 2007. Au scénario, Christos N. Gage nous propose une histoire assez classique, mais plutôt intéressante puisque plus psychologique que physique. Au dessin, Phil Winslade nous offre une belle prestation, avec un trait fin et un découpage intéressant avec de petites cases. Enfin, le dernier récit est tiré d’un Secret Six de 2010, de nouveau écrit par Ostrander. Nous assistons à une discussion entre le vilain et un prêtre. L’histoire se situe durant la période où Batman est mort. Deadshot raconte de nouveau succinctement son histoire, puis, plus intéressant, raconte sa première rencontre avec Batman. Même s'il est un peu anecdotique, ce chapitre permet de creuser la relation entre Deadshot et Batman, et conclut parfaitement l’album centré sur le vilain. Les dessins de Jim Calafiore sont corrects, sans être transcendants.
 

Sur Les Traces De... Deadshot

Synopsis : Tueur à gages de profession, Deadshot a une nouvelle cible. Mais lorsqu'on lui demande de faire équipe avec Will Evans, un membre de la Force Spéciale X, il sent bien que la situation n'est pas au beau fixe. Et quand les fantômes de son passé resurgissent et que ses employeurs semblent se retourner contre lui, c'est une tout autre affaire qui se présente à lui. L'assassin le plus précis du monde y fera-t-il face... ?

Comment je lis ça : Dans la collection DC Nemesis.

Prérequis : Aucun

L'avis de MDCU : Y avait-il besoin de publier ce récit ? Non, pas vraiment. Si l'histoire est sympathique et remet en avant le passé de Deadshot, il y a des choses bien plus intéressante à publier. Avec ce récit, je ne suis pas certain que même les fans du personnage de Deadshot ou du Suicide Squad en général seront contents de la lecture. Passez votre chemin, et gardez votre argent. Les Archives du Suicide Squad tome 1, publié récemment, est vraiment beaucoup mieux.

Suicide Squad Présente : Peacemaker

Synopsis : Diplomate de profession, Christopher Smith sait mieux que personne que certains conflits ne peuvent se régler qu'avec la manière forte. Aussi, lorsque la situation l'exige, il endosse le costume du Peacemaker et se charge de donner un coup de pouce à la Liberté lorsque les négociations semblent bloquées. Et ses coups de pouce, il les met toujours en pleine tête... Son petit monde bascule lorsque ce défenseur des valeurs américaines découvre qu'il est en réalité le fils d'un Ancien commandant de camp de concentration...

Comment je lis ça : Dans la collection DC Classiques.

Prérequis : Aucun

L'avis de MDCU : Une bonnne idée pour découvrir le personnage tel qu'il a été imaginé. Le premier récit est captivant et bien rythmé malgré le manque de connaissance des numéros précédents de la série Vigilante. Le second récit est plus lourd et centré sur le récit d'action, mais pas dénué d'intérêt notamment pour les origines de son père et apporte un peu de profondeur (un dilemme moral) au personnage.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Commencer les comics : Bloodshot

Commencer les comics : Bloodshot

17 Janvier 2022

Plus sanglant que Wolverine !

Commencer les comics : Venom

Commencer les comics : Venom

21 Octobre 2021

Le plus baveux des Anti-héros

Commencer les comics : Justice League

Commencer les comics : Justice League

25 Avril 2021

Découvrez les plus grands Super-héros de l'univers DC

Pas d'avis pour le moment.