La sélection MDCU pour votre été

La sélection MDCU pour votre été

En dehors du soleil, des journées plus longuement éclairées et des moustiques, l'été signifie généralement, un peu plus de temps pour soi, et donc forcément, un peu plus de temps pour la lecture ! En plein coeur de cet été 2019, la rédaction MDCU vous propose sa sélection pour cette saison, avec un coup de coeur immanquable par membre du staff. Nouveauté, classique intemporel, série en cours, tout y passe, avec comme règle de conduite que le livre en question soit encore trouvable, évidemment.

 

  ☀️ La sélection MDCU pour votre été☀️

 

JULIEN

L'été, les vacances, c'est souvent synonyme de voyage, et je vous invite à l'un des plus beaux voyages de ces dernières années en comics. Celui de la puissante Thor , racontée avec magie par Jason Aaron.

Guide de lecture : Le scénariste reprend le personnage de Thor (homme) en 2012 avec la série Thor: God of Thunder lors de Marvel NOW!, pour 25 numéros. Suite à cela, arrive l'event Original Sin , dans lequel Thor devient "unworthy" et perd son marteau. C'est à ce moment que commence le voyage de la nouvelle Thor , une femme qui reprend le marteau. Pour lire son aventure au complet, il faut donc simplement suivre les deux séries suivantes : Thor (8 numéros) et The Mighty Thor (30 numéros). Bref, en VF, ce qui nous intéresse, il y a juste à lire la série All-New Thor en 4 tomes + La mort de la puissante Thor dans la collection Marvel Legacy (qui vient juste de sortir et conclue la saga).

Avis : Clairement l'un des meilleurs runs de ces dernières années, tout éditeur confondu. Jason Aaron offre un vent de renouveau et un souffle équipe à la franchise Thor avec ce nouveau personnage, qu'il est impossible de ne pas aimer. C'est le Thor le plus humain que vous aurez l'occasion de lire, et ce n'est pas peu dire. On s'attache au personnage, à ses luttes, on redécouvre et voyage à travers tous les royaumes de l'Arbre Monde avec elle et surtout, on vibre. Vous allez vivre de nombreuses émotions jusqu'à l'apothéose du final grandiose, digne de l'histoire de ce personnage. Il y aussi de très bonnes idées inventives concernant MJ ölnir, et Thor en général, et tout cela s'intégre dans une saga plus large d'Aaron, liée à la Guerre des Royaumes. L'un des autres grands facteurs de cette réussite réside dans le dessin absolument dingue de Russell Dauterman. Thor est superbe, les combats explosent des pages, les découpages sont inventifs et pertinents et c'est absolument fantastique, dans tous les sens du terme. Il ne réalise pas tous les numéros mais a crée le personnage avec Aaron et l'aura suivi du début à la fin. 

 

HAWKGUY

Un comics que je me lis chaque année, c'est bien Scott Pilgrim de Brian Lee O'Malley !

Avis : Ai-je besoin de présenter l'un des meilleurs comics de tous les temps ? Je ne pense pas, surtout que sa (mauvaise) adaptation est bien connue de la communauté geek. Scott Pilgrim est une oeuvre qui ne me lasse jamais malgré les années, aussi brillant dans la forme que le fond, qui réussit à être juste dans l'écriture du passage à l'age adulte comme être délicieusement débile et habile dans son référencement (n'est-ce pas RPO ?). Chaque lecture m'en apprend plus sur cet univers et sur moi-même et c'est le genre de comics qui se lit aussi bien sur la plage, au travail ou en pleine nuit. Et coup de bol, il est plutôt petit (donc facile à caser dans le sac à dos) et Hi Comics le réédite en ce moment dans une édition double. Ok, les covers sont laides mais c'est le prix à payer pour passer un super moment et réaliser enfin que le film d'Edgar Wright n'était pas si bon que ça

Guide de lecture : Série complète en 6 tomes. L'éditeur Hi Comics réédite actuellement la série en volumes doubles (donc 3 tomes), il n'y a qu'à prendre le train en marche. Sinon, Milady Graphics avait sorti une version couleur de la série, qu'il est peut-être encore possible de trouver.

 

JEFF

Manifest Destiny

Avis : Un comics qui va vous présenter la magnifique faune et la prodigieuse flore américaine lors de l'arrivée des colons. Une faune et une flore un petit peu... revisitées. Edité chez Delcourt, ce comics aux allures de roman est une très belle aventure qui mêle de beaux dessins et à une narration différente, posée et précise. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est à découvrir.

Guide de lecture : Série en cours de publication, 4 tomes sur 6 au total sont disponibles en France.

 

CYRILLE

Death Or Glory

Avis : Un vent de fraîcheur pour accompagner l'été, cette nouvelle pépite signée Rick Remender saura vous embarquer dans des courses poursuites entre différents protagonistes. L'une des meilleures scènes de voiture en comics, une protagoniste attachante, et pas mal de thèmes intéressants qui y sont abordés, Bengal sublime le tout avec son trait cartoon mais qui s'adapte pourtant parfaitement à l'histoire. Honnêtement mon coup de cœur et pour 10 euros, foncez !

Guide le lecture : Série en cours, le premier tome vient tout juste de sortir chez Urban Comics.

 

SOFIA

Selina Kyle : Catwoman, tome 1

 Avis : Le scénario de Joëlle Jones est très classique dans son déroulé. Catwoman qui met son nez dans les affaires d’une famille politique riche et puissante avec de sombres secrets, et voit donc sa vie menacée. Le rythme est bon mais aurait mérité un peu plus de peps, car certains points de l’intrigue traînent un peu en longueur. Mais ses petits points négatifs sont relégués au second plan quand on voit la maîtrise que possède Joëlle Jones sur Selina Kyle. Car ici, si la jeune femme enfile volontiers son costume de Catwoman, c’est avant tout à masque découvert qu’elle se révèle la plus intéressante. C’est en s’appuyant sur des éléments imaginés par Ed Brubaker durant son run que Jones écrit son récit. On peut le voir par rapport au passé de Selina, de l’attachement qu’elle porte sur sa ville natale mais surtout le lien affectif qu’elle a avec sa sœur, Maggie. Sensible, fragile, forte, et déterminée, c’est ainsi que le lecteur perçoit le personnage. On peut même dire qu’elle nous apparaît sous un nouveau jour, et qu’on la découvre plus complexe que la simple “voleuse de bijoux en costume de cuir jouant au chat et la souris avec Batman ”. La psyché du personnage est mise en page à travers les pensées de Selina devenue insomniaque ainsi que par le dessin de Jones. La famille Creel est censée représenter la menace de ce premier arc, notamment la matriarche Raina. Si cette dernière possède un esprit dangereux, on est quelque peu perdu face aux motivations de cette femme au bord de la folie. Le dessin de Jones est exceptionnel. En voyant la prestance que dégage Selina Kyle il est difficile d’imaginer quelqu’un d’autre que Jones la dessiner. Chaque geste témoigne de la grâce qu’est cette femme, de la beauté qu’elle renvoi aux personnes autour. Il y aussi cette assurance qui est à la fois un masque et une vérité. Les yeux et le regard de Selina on de quoi damner un homme ou une femme sur place. Magnifique. Avec ce premier tome, Joëlle Jones invite aussi bien les anciens lecteurs que les nouveaux à découvrir une Catwoman plus aboutie. [LIRE LA REVIEW COMPLÈTE DE SOFIA ICI]

Guide le lecture : Série en cours, avec un tome aux éditions Urban Comics.

 

ADRIEN

BPRD. Un Mal bien connu (+ le reste)

Avis : Que le fiasco du film Hellboy ne vous refroidisse pas, la qualité se trouve dans les comics ! Imaginez que le personnage a plus de 25 ans désormais, et a lancé un univers incroyable. La série régulière Hellboy est terminée, mais son spin-off, BPRD, a pris de l’ampleur et sa relève. Mike Mignola est un génie du dessin, avec son style propre et ses jeux sur les ombres, mais il a prouvé qu’il était très bon dans le scénario, et surtout dans la gestion d’un univers qu’il maitrise. Pour ces vacances d’été, mais aussi pour toutes les autres occasions, je vous conseillerai de vous jeter dans l’aventure sans hésitation pour peu que l’ambiance fantastique noire, tentée de Lovecraft, vous attire. Cependant, cette année a une particularité qui me pousse à mettre la série BPRD dans cette sélection : c’est la fin. En effet, le premier tome de la dernière série, Un Mal bien connu, vient tout juste de sortir, et le tome 2 ne devrait pas tarder marquant la toute fin de la grande saga commencée des années auparavant. C’est donc le moment parfait pour commencer, pour lire a minima l’enchevêtrement des séries Hellboy et BPRD, et pour prendre son pied, tout simplement.

Guide le lecture : Série Hellboy finie en 13 tomes, série BPRD finie en 11 tomes, série BPRD L'Enfer sur Terre finie en 8 tomes et série BPRD Un Mal bien connu dont le premier tome sur deux vient juste de sortir, le tout chez Delcourt.

 

AFA

Mister Miracle

Avis : Ce ne sont pas les chefs-d'œuvre qui manquent sur les étalages des comicshops, cet été. Entre Black Hammer et Swamp Thing, la concurrence est rude. Mais mon choix s'est porté sur une œuvre assez unique, Mister Miracle de Tom King. Ce récit peut se lire indépendamment du DC Universe mais il est recommandé d'avoir quand même quelques notions du Quatrième Monde de Jack Kirby pour pouvoir comprendre et apprécier ce récit hors normes. Scott Free, alias Mister Miracle, vient de tenter de se suicider. Dépressif, il est épaulé par sa femme Big Barda. Le couple habite la Côte Ouest tandis que la guerre continue de faire rage entre New Genesis et Apokolips. Et voici nos héros partagés entre leur vie très terre-à-terre d'Américains et leur participation au conflit cosmique en cours. Si cette œuvre a tant marqué, c'est principalement grâce à l'art de la narration de Tom King. On peut être à juste titre allergique à ses tics d'écriture. Cependant, il faut reconnaître qu'il est ici brillant et à son sommet. Reprenant le gaufrier à neuf cases de Watchmen, le récit partage également avec le master opus de Moore cette ambition de révolutionner le genre. En ancrant les personnages dans le quotidien, même lors des moments censés être emphatiques, il instaure une distance salvatrice avec les histoires traditionnelles de super-héros et de dieux bigarrés. En mettant au même plan la liste des courses et l'issue d'un combat capital pour la guerre, King met en exergue l'absurdité de celle-ci et arrive à nous faire sourire même dans les moments les plus dramatiques. Alternant sans transition le tragique et le loufoque, la banalité et le gigantisme, King distille un ton et une atmosphère sans équivalents. Une œuvre qui s'impose d'office comme une référence.

Guide lecture : Maxi-série en 12 numéros disponible en un seul volume chez Urban Comics.

 

BARTALLEN

Flèche Noire - Le roi emprisonné 

Avis : Alors que Marvel a essayé de nous noyer sous un tas de séries sur les Inhumains, celle-ci se detache du lot. On retrouve le roi des Inhumains emprisonné dans l'espace et il va très rapidement devoir s'allier à d'autres détenus pour s'échapper. Parmi eux, on trouve un enfant alien (en apparence du moins) et, plus surprenant, l'Homme Absorbant. Saladin Ahmed arrive à nous rendre sympathique cet ennemi classique de Thor et on s'attache aussi au petit extraterrestre. On a même des épisodes très émouvants. Et pour une fois, on peut lire Flèche Noir parler sans tout détruire. On a une bonne petite série en 12 numéros qui se permet en plus d'être raccord avec la série Royals où une scène de rêve est également présente mais du point de vue de Médusa. Graphiquement, on est plus proche d'une série indé qu'un blockbuster de Marvel, mais le trait de Christian Ward donne un certain charme à la série.

Guide lecture : Maxi-série en 12 numéros disponible en un seul volume chez Panini Comics.

 

HATTORIH

Immortal Hulk

Avis : Oubliez tout ce que vous connaissez sur le personnage prénommé Hulk. On est très loin de la version "Hulk écrase" et même de l'ambiance de l'univers Marvel en général. Si vous n'étiez pas au courant, le géant vert était décédé dans Civil War II. Al Ewing a eu la tache de le ramener parmi nous sauf qu'il ne le fait pas revenir comme avant. La mort n'est pas une expérience anodine et ça laisse des traces, et quelles traces ! Je ne vais pas m'étaler en compliments tant je pourrais citer tous les mots du dictionnaire : incroyable, génial, super, etc...Cette série est clairement LA série Marvel du moment. Et ce n'est pas du chiqué : Al Ewing a livré un travail fabuleux et recréé la mythologie du personnage en s'appuyant sur d'anciens éléments tout en faisant du neuf. Et ce "neuf", c'est l'horreur, l'horreur absolue. Je le dis clairement : vous n'êtes pas préparé à ce que vous allez voir dans certaines pages. Je me demande même comment on peut mettre ça dans des mains plus jeunes : c'est un comics adulte. C'est ultra gore parfois mais ce n'est pas de la surenchère : tout est calculé de façon intelligente pour décupler son expérience de lecture et laisser un impact dans la tête du lecteur. J'ai le plaisir de lire cette série en VO et je peux vous le dire : la qualité ne baisse pas et même ça devient encore mieux. Investir dans cette série n'est pas une mauvaise idée, surtout si vous êtes fan de métaphysique, d'horreur, de tragédie, de l'histoire Marvel, nouveau ou Ancien lecteur : bref, fan de chef-d'oeuvre.

Guide lecture : Série en cours chez Panini, 2 tomes parus

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Zap' MDCU] Sorties du 11/09/2019

[Zap' MDCU] Sorties du 11/09/2019

18 Septembre 2019

Justice League Odyssey, Miles Morales: Spider-Man, Go Go Power Rangers

[Sorties Comics] Mercredi 18 Septembre

[Sorties Comics] Mercredi 18 Septembre

18 Septembre 2019

Qu'avez-vous prévu d'acheter ?

[Sorties Comics] Vendredi 13 Septembre

[Sorties Comics] Vendredi 13 Septembre

13 Septembre 2019

Qu'avez-vous prévu d'acheter ?

  • Adam
    Adam

    il y a 2 mois

    "Avis : Alors que Marcel a essayé de nous noyer sous un tas de séries sur les Inhumains "
    Qui c'est ce Marcel indélicat ? xd
     

    • BartAllen
      BartAllen Staff MDCU

      En réponse à Adam

      il y a 2 mois

      Pas la moindre idée, mais il a été banni de la critique :)