Auteurs : Aaron, Dauterman

Jane Foster doit renoncer à Mjolnir et à être Thor. Son corps affaibli par le cancer ne supporte plus cette charge. Mais à l'autre bout de la galaxie, Mangogse rapproche d'Asgard. Les dieux ne seront pas assez puissants pour faire face à cette menace. Quand Odinson sera tombé, est-ce que Jane aura le choix ? Découvrez la fin tragique d'une héroïne dans La mort de la puissante Thor.
(Contient les épisodes US Mighty Thor 700-706 et Thor At the Gates of Valhalla, publiés précédemment dans les softcovers MARVEL LEGACY : AVENGERS EXTRA 2-4)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    On a beau dire, le fan de comics amateur de grosse castagne aime bien verser sa petite larme de temps en temps. Et là, il est heureux le fan de comics. Il a de beaux combats mais aussi une belle tragédie, la fin inéluctable de la puissante Thor. C'est un des moments les plus marquants du run déjà incontournable de Jason Aaron et c'est magnifiquement illustré par Dauterman. A une époque où l'on a remplacé avec plus ou moins de bonheur nos héros par des versions politiquement correctes pour des raisons purement marketing, Aaron nous prouve que l'héroïsme ne dépend pas du sexe du protagoniste et que la puissante Thor valait bien son homologue masculin. Mais là ne réside pas l'intérêt de la série. Non, peu importe que le porteur du marteau soit une femme. Il faut juste qu'il soit digne et que ses histoires soient passionnantes. Et ça, les auteurs l'ont bien compris.

  • Cyrille
    Cyrille Staff MDCU

    il y a 1 an

    Tout a été dit par mon camarade, la fin de cette Thor est bien amenée et Aaron gère bien son taff. Les dessins sont un must-have, bref foncez !

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 1 an

    La saga de Jane Foster en Thor restera tout là-haut parmi mes préférées chez Marvel, tout est génial de l'écriture aux époustouflants dessins et ce final est grandiose.

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 1 an

    Une fin de saga magistrale et sublime pour un personnage tiraillé entre son désir de vivre et sa soif de justice. Poignant. À lire absolument.

  • A Peter
    A Peter

    il y a 2 mois

    Sélectionnée au festival d'Angoulême, cette histoire est poignante et nous intérroge sur le sens du sacrifice. 

Aujourd'hui, nouvelle review d'un album sorti cet été, j'ai nommé Marvel Legacy : La Mort De La Puissante Thor. En voici le synopsis:

Auteurs : Aaron, Dauterman

Jane Foster doit renoncer à Mjolnir et à être Thor. Son corps affaibli par le cancer ne supporte plus cette charge. Mais à l'autre bout de la galaxie, Mangogse rapproche d'Asgard. Les dieux ne seront pas assez puissants pour faire face à cette menace. Quand Odinson sera tombé, est-ce que Jane aura le choix ? Découvrez la fin tragique d'une héroïne dans La mort de la puissante Thor.
(Contient les épisodes US Mighty Thor 700-706 et Thor At the Gates of Valhalla, publiés précédemment dans les softcovers MARVEL LEGACY : AVENGERS EXTRA 2-4)

Avant toute chose, une petite explication pour comprendre ce tome. On pourrait croire que c'est un "numéro 1" mais attention, il contient la fin du run d'Aaron et Dauterman sur Mighty Thor. C'est à dire qu'il se place chronologiquement à la suite du Tome 4 d'All-New Thor de la collection Marvel Now en librairie. Mais rassurez-vous, ne pas avoir lu les tomes précédents ne diminue en rien la qualité intrinsèque de l'ouvrage. Et quelle ouvrage !

Revenons un peu en arrière. Qui aurait pu dire qu'en 2014, au moment où Aaron lancait un nouveau volume sur Thor et que celui-ci allait être remplacé par une femme, cette série allait avoir un succès retentissant, tant commercialement que qualitativement ? Il faut dire que le postulat de base était osé : Thor devenait une femme, à l'apparence frêle, et on ne connaissait absolument rien d'elle. Certains lecteurs à l'époque pouvaient même être sceptique devant tant de changements. Sauf qu'Aaron étant Aaron, il a su embarquer tout le monde dans sa saga magistrale, qui a donné un véritable coup de fraicheur malgré tout sur l'univers d'Asgard, bien aidé il faut dire par un Dautermann fantastique aux dessins. Après moults péripéties et avoir découvert que c'était Jane Foster qui était sous le masque, nous arrivons à l'album du jour.

Celui-ci est le point culminant de l'histoire qu'a voulu nous raconter Jason Aaron. Thor a plusieurs combats à mener : Malekith met le bazar dans les 10 royaumes, une menace bien connue va arriver pour la castagne et surtout, il y a un cancer à vaincre. Oui, Jane Foster est atteinte d'un cancer qui la met devant un terrible dilemme : être ou ne pas être Thor. Plus elle se transforme, plus elle risque de mourir en redevenant "humaine". Et ça, quand on a le sens du devoir comme elle, c'est difficile. La saga du jour est donc une lutte permanente pour elle entre son désir de vivre et son désir de justice.

Ce tome, faisant partie de l'ère "Legacy", est rempli d'émotions fortes. Il y a du sacrifice, des larmes, des batailles épiques. Et tout ça, mis en images par un Russel Dautermann vraiment au top de sa forme. Rien que pour les pages, ça vaut le coup d'oeil. Les traits sont fins et les dessins colorés. Certains éditeurs oublient parfois que pour les comics, les dessins sont plus qu'importants. Combien de fois on a eu un scénario super mais mis en pages de façon horrible (et l'inverse aussi) ? Je pense qu'un comics est vraiment réussi lorsqu'un auteur fournit un bon script et qu'il rencontre un super dessinateur pour former une véritable équipe et livrer un travail comme celui qu'est "La Mort de la Puissante Thor".

Avoir lu les précédents numéros est bien sûr plus que conseillé pour apprécier pleins de dialogues et évènements forts à 100% mais malgré tout, je pense qu'on peut savourer le travail de l'équipe créative directement sans problèmes. La trame sur le cancer de Jane est vraiment poignante et tout le long de l'histoire (et vu le titre de l'album), on se demande comment ça va se terminer. Sauf qu'avant d'arriver à la conclusion, on passe par pleins de scènes d'échanges avec les différents personnages secondaires qu'on a aussi apprécié au fil du temps (plusieurs on leurs petits moments de gloire) et surtout un combat (et quel combat !) contre Mangog. Oui, celui-là, si vous êtes fan de Thor, vous savez que ça va se foutre sur la tronche et violemment quand il se pointe. Rien que le combat final pourrait justifier l'achat de ce numéro. Il n'y a aucune retenue.

La fin est bien sûr émouvante et on peut dire que chaque fin est aussi un commencement. C'est pourquoi, vu la qualité de ce tome, et de ce qui va bientôt sortir en France par Aaron (qui a dit "War of the Realms" ?), que l'achat de Marvel Legacy : La Mort De La Puissante Thor est plus que vivement conseillé.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les dessins
- Jane Foster
- Mjolnir
- Mangog
- Les combats
- Les émotions
- J'ai plus de place tellement on pourrait en citer.

LES POINTS FAIBLES

- Aucun

 

5

Bravo à l'équipe créative pour nous avoir livré cette sublime série.

Conclusion

Une fin de saga magistrale et sublime pour un personnage tiraillé entre son désir de vivre et sa soif de justice. Poignant. À lire absolument.