[Avent #18] [Review VF] Injustice Tome 10

[Avent #18] [Review VF] Injustice Tome 10

La review du jour est le tome 10 d'Injustice : Année 5, deuxième partie. Edité par Urban Comics, il est sorti le 3 novembre pour 15 euros.

Les années passent, et bien que les insurgés maintiennent avec ténacité leurs positions face à l'oppresseur, il faut bien admettre que leur nombre se réduit comme peau de chagrin.Catwoman a récemment choisi de reprendre ses larcins nocturnes, suivie de près par sa nouvelle amie Harley Quinn . Pour ne rien arranger, Damian, déjà adversaire de son père dans cette guerre des titans, vient d'endosser le costume du défunt Nightwing . Qu'arrivera-t-il lorsque Batman et son fils de sang se retrouveront face à face sur le champ de bataille ?

Contenu : Injustice: Gods Among Us: Year Five Vol. 2 (#8-14)

De manière générale, les qualités et les défauts que l'on cite sont un peu les mêmes à chaque nouveau tome sorti. Par exemple, côté défaut, on parle souvent de personnages introduits sans réelle logique, ou de débats bâclées en quelques phylactères. Dans ce tome 10, les choses sont un peu différentes.

Sans aller jusqu'à dire que nous avons droit aux débats les plus phylosophiques que l'on ait jamais vu, on ne peut nier que l'auteur prend cette fois le temps de développer ses idées, de soigner ses personnages, et surtout de construire l'enchaînement des manipulations entre les personnages et autres retournements de situation.

On peut penser à Bizarro qui est définitivement la bonne surprise de cette série et qui nous en fait voir encore de toutes les couleurs (le « vacheburger » était très sympa), ou à Lex Luthor dont le rôle est, depuis le début de la série, à la hauteur du personnage. Pour ce qui est des deux personnages principaux à savoir Superman et Batman , il y a également des choses à dire. Concernant Superman , il est à noter que le personnage continue de plonger dans la noirceur et le despotisme. Nous mettons une phrase de ce type à chaque review ou presque et nous en avons conscience mais en même temps, c'est un fait avéré. A chaque fois, nous pensons que le personnage a atteint le maximum de son potentiel et pourtant, nous nous trompons à chaque nouveau tome. Comme quoi, on peut toujours aller plus loin ! Pour ce qui est de Batman , il faut bien admettre qu'il est loin d'être au centre des débats de ce tome 10. Plutôt absent la première moitié du livre, il est remis sur le devant de la scène dans la deuxième moitié mais plus en qualité du mec qui est tombé dans le panneau qu'en qualité de leader de la résistance. Dommage.


A côté de cela, on notera que d'excellentes idées s'enchaînent comme de mettre Alfred au centre de l'intrigue, le deuil des Lascars qui permet de relancer le débat autour de Flash , l'intervention de la population et l'art et la manière de s'opposer au système. Les dialogues sont plutôt travaillés et plusieurs punchlines ont leur petit effet (« je vous prive de vos libertés individuelles... faites avec ! »). Il y a de l'humour ci et là qui reste plaisant comme le débat autour de l'âge d'Alfred. Enfin, quelques scènes sortent clairement du lot comme le truel entre Doomsday , Superman et Bizarro .

Une fois n'est pas coutume, le seul truc qui cloche dans ce volume est Harley Quinn . Toujours aussi présente, elle ne sert pourtant l'histoire qu'une fois sur deux. Les monologues sont assez longs et son combat avec Shazam est anecdotique et ne présente aucune répercussion.

Concernant les dessins, le tout est plutôt bon. De plus, de nombreuses maladresses présentes dans les anciens tomes sont ici aussi balayées. On peut penser au découpage qui semblait parfois mal maîtrisé par le passé. 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'évolution de Superman qui n'a aucune limite
- Les traitement de Luthor et de Bizarro
- Les dessins
- Le combat Doomsday , Bizarro, Superman
- Alfred Pennyworth

LES POINTS FAIBLES

- Un Batman un peu effacé, un peu passif
- Le combat Harley Quinn / Shazam qui n'a pas lieu d'être

 

4.5

Le retour des bonnes idées !

Conclusion

La série a beau s'étendre sur plus de dix tomes, l'univers Injustice n'a pas encore dévoilé toutes ses cartes. Le scénariste nous livre ici un excellent opus avec une construction bien mieux maîtrisée que celle proposée dans les derniers tomes et de très bonnes idées exploitées jusqu'au bout. Un très bon récit avec action pour maître-mot.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] All-Star Batman Tome 3

[Review VF] All-Star Batman Tome 3

16 Juillet 2018

Edité par Urban Comics

[Review VF] Mike Carey présente Hellblazer Tome 2

[Review VF] Mike Carey présente Hellblazer Tome 2

06 Juillet 2018

Edité par Urban Comics

Urban Comics sera à la Comic Con 2018

Urban Comics sera à la Comic Con 2018

04 Juillet 2018

Rendez-vous à Paris

Pas d'avis pour le moment.