[Review VF] James Bond 06. Corps à corps

[Review VF] James Bond 06. Corps à corps

La série James Bond paraissant chez Delcourt atteint désormais son tome 6. Le chiffre importe peu cependant, les histoires étant complètes par album, et donc indépendantes. Vous trouverez tout de même l’avis de MDCU sur tous les tomes précédents sur ces liens :

James Bond 01. VARGR

James Bond 02. Eidolon

James Bond 3 et 4 : Hammerhead + Kill Chain

James Bond 05 - Black Box

Après Warren Ellis, Andy Diggle et Benjamin Percy, c’est au tour d’Alex Kot d’écrire une histoire de Bond. Le scénariste a choisi une approche plutôt originale pour son récit dont le titre a été traduit par Corps à corps. Le principe est simple : chaque chapitre s’intéresse à une partie du corps. Nous avons donc le corps, le cerveau, les tripes, le cœur et les poumons. L’idée est que ces éléments donnent un thème à l’histoire que raconte le chapitre.

Le concept fonctionne plutôt bien. Par exemple, dans le premier chapitre, le corps, Bond est physiquement dans un sale état. Alors qu’il se fait soigner par un médecin, il raconte sa mission. Les plaies de son corps permettent le souvenir de ses actions. Le deuxième chapitre, le cerveau, Bond interroge une femme scientifique qui a conçu et vendu un dangereux virus. Je laisse le mystère sur les autres chapitres, mais deux aspects sont à souligner.

D’abord, le scénariste réfute tout manichéisme, et n’hésite pas, par retournement de situation, à nous interroger sur les actions de Bond. Le personnage est loin d’être le bon héros qu’on imagine, et cette profondeur est bienvenue. L’autre aspect concerne la cohérence générale de l’album. Si au début, chaque chapitre raconte une histoire, des liens vont finir par se révéler, jusqu’au chapitre final, le seul qui n’a pas comme titre une partie du corps. Ce choix est une excellente idée, et permet de raconter plusieurs histoires en en racontant qu’une seule.

Le dessin suit la même logique que le scénario, et chaque chapitre a un dessinateur différent. La seule exception est le premier et dernier chapitre, tous les deux gérés par Luca Casalanguida, l’artiste qui était déjà sur les tomes 3 et 4 de la série. Son style est efficace bien qu’un peu grossier. Les autres dessinateurs sont Antonio Fuso, Rapha Lobosco, Eoin Marron et Hayden Sherman. Les styles varient légèrement, mais sont tous très corrects.

Finalement, ce tome est une excellente surprise. Raconter une histoire de James Bond, surtout en BD, est un exercice qui peut se révéler délicat tant les codes sont marqués. Cependant, par une idée originale, Kot s’en sort très bien. Il nous propose un Bond travaillé, mature et usé par son travail, en nuançant ses actions et en ancrant son récit dans un monde actuel, notamment en lien avec le Brexit. En bonus, Delcourt nous propose une interview du scénariste et une galerie de couvertures.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un concept malin
- Un récit bien structuré
- Pas de manichéisme

LES POINTS FAIBLES

- Les dessins

 

4

Une réussite

Conclusion

Un très bon album de James Bond, qui renouvelle l’intérêt par un concept intéressant.

 

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Tony Chu - Édition Gargantuesque T01

[Review VF] Tony Chu - Édition Gargantuesque T01

08 Janvier 2022

L'édition ultime ?

[Review VF] From Hell T03 - Édition Couleur

[Review VF] From Hell T03 - Édition Couleur

06 Janvier 2022

L'oeuvre géniale d'Alan Moore et Eddie Campbell

[Review VF] La Brigade Chimérique - Ultime Renaissance

[Review VF] La Brigade Chimérique - Ultime Renaissance

05 Janvier 2022

Enfin la suite de La Brigade Chimérique !

Pas d'avis pour le moment.