[Sorties Comics] Mercredi 12 Février

[Sorties Comics] Mercredi 12 Février

Retrouvez ci-dessous toutes les sorties comics prévues aujourd'hui ! 

Vous pouvez laisser votre avis et une note sous chaque sortie ou via la fiche du comics. Il pourra ainsi apparaitre dans cette actu dans la partie "Les Avis de la Communauté".

A noter également que vous pouvez vous inscrire aux alertes par mail via la page Liste d'Achats de votre profil pour ne louper aucune sortie !


Les sorties du jour

DAREDEVIL : L'INTÉGRALE 1971

DAREDEVIL : L'INTÉGRALE 1971

Panini Comics
Auteurs : Conway, Colan

L'une des époques cultes de Daredevil débute ici ! Avec l'arrivée de Gerry Conway au scénario, épaulé par les dessins magnifiques de Gene Colan et l'encrage de Tom Palmer, c'est le commencement d'une nouvelle ère pour l'Homme sans Peur. Et Matt Murdock sera très vite rejoint par Black Widow pour former l'un des duos les plus mythiques de la Maison des Idées !
(Contient les épisodes US Daredevil 72-81, Iron Man 35-36, Amazing Adventures 1-8, publiés précédemment dans les revues L'inattendu 1-5, Strange 71-74 et 80, MARVEL CLASSIC 3 et l'album MARVEL CLASSIC : IRON MAN 1971)
Prix : 35€
  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Enfin !!! Il y a eu un Daredevil de très grande qualité avant Frank Miller. Et c'est ici que vous le trouverez. Un classique. 

  • AZRAEL2099
    AZRAEL2099

    il y a 4 mois

    Déçu par cette intégrale, qui d'ailleurs n'en est plus une et n'en parte que le nom...
    On pourra lire dans la préface que ces "intégrales" seront à présent calquées sur les "Marvel Masterworks" US pour mieux publier les crossovers des futures séries... Sauf que nous sommes en 1971 et le nombre de crossovers est relativement faible chez Marvel, et surtout chez DD à cette époque.
    Alors oui, il y a un crossover avec Iron Man durant 2 numéros qui trouvent leur place à juste titre dans ce volume, mais que viennent faire les 8 numéros de Black Widow ici? Sauf erreur de ma part, ces histoires n'apportent rien aux histoires suivantes consacrées à DD...
    N'aurait-il pas été plus judicieux d'inclure à la place Daredevil#82 & Daredevil King-size Special #2, titres de l'année 1971 consacré au Diable Rouge?
    Enfin, il y a tout de même du bon dans cette intégrale: le retour de Karen Page, les manigances du mystérieux M.KLINE qui implique Foggy & le Hibou, le Zodiaque, Nick Fury, les dessins de Gene Colan.
    Le reste est selon moi totalement dispensable: Le Taureau, Tagak le seigneur des léopards, El Condor...
    Une intégrale qui ne restera pas dans les mémoires!

     

    • Adfab
      Adfab

      En réponse à AZRAEL2099

      il y a 4 mois

      AZRAEL2099, râler pour le plaisir de râler, à un moment ça finit par se voir !
      Vous protestez au sujet des 8 épisodes de Black Widow, moi je me réjouis d'avoir enfin pu lire ces 8 épisodes inédits.
      Vous protestez au sujet de l'absence de Daredevil king-size annual 2, mais vous êtes-vous renseigné au moins du contenu de cette annual ? Ce n'est juste qu'une reprise de Daredevil 10 et 11 d'octobre et décembre 1965 !! Qu'auraient bien pu faire ces 2 épisodes dans cette intégrale ??
      Vous protestez car cette intégrale n'en est pas une car elle ne contient pas l'épisode de décembre 1971 et dans le même temps, vous trouvez qu'on aurait pu se passer de 4 ou 5 épisodes, les épisodes dispensables de janvier à mai 1971 !!

      • AZRAEL2099
        AZRAEL2099

        En réponse à Adfab

        il y a 4 mois

        Bonjour,
        Je ne faisais que donner mon avis quant à la lecture & le contenu de cette dernière intégrale et ne prend aucun plaisir à râler (ce que je fais assez rarement...).
        Pour ma part, bien qu'ils soient inédits, les épisodes de Black Widow auraient pu être publiés dans un Marvel Gold ou "Je suis Black Widow", mais pas dans l'intégrale DD, bien que la série deviendra l'année suivante "Daredevil & Black Widow".
        J'ignorai le contenu de Daredevil king-size annual 2... Mais vous avez raison, et à juste titre, il n'est pas nécessaire de l'inclure à cette intégrale.
        Concernant les épisodes de Janvier à mai 1971, le terme "dispensable" n'est effectivement pas approprié: je voulais dire qu'ils ne resteraient pas selon moi, dans les mémoires, mais trouvent néanmoins leur place dans cette intégrale.

Auteurs : Conway, Colan

L'une des époques cultes de Daredevil débute ici ! Avec l'arrivée de Gerry Conway au scénario, épaulé par les dessins magnifiques de Gene Colan et l'encrage de Tom Palmer, c'est le commencement d'une nouvelle ère pour l'Homme sans Peur. Et Matt Murdock sera très vite rejoint par Black Widow pour former l'un des duos les plus mythiques de la Maison des Idées !
(Contient les épisodes US Daredevil 72-81, Iron Man 35-36, Amazing Adventures 1-8, publiés précédemment dans les revues L'inattendu 1-5, Strange 71-74 et 80, MARVEL CLASSIC 3 et l'album MARVEL CLASSIC : IRON MAN 1971)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Enfin !!! Il y a eu un Daredevil de très grande qualité avant Frank Miller. Et c'est ici que vous le trouverez. Un classique. 

  • AZRAEL2099
    AZRAEL2099

    il y a 4 mois

    Déçu par cette intégrale, qui d'ailleurs n'en est plus une et n'en parte que le nom...
    On pourra lire dans la préface que ces "intégrales" seront à présent calquées sur les "Marvel Masterworks" US pour mieux publier les crossovers des futures séries... Sauf que nous sommes en 1971 et le nombre de crossovers est relativement faible chez Marvel, et surtout chez DD à cette époque.
    Alors oui, il y a un crossover avec Iron Man durant 2 numéros qui trouvent leur place à juste titre dans ce volume, mais que viennent faire les 8 numéros de Black Widow ici? Sauf erreur de ma part, ces histoires n'apportent rien aux histoires suivantes consacrées à DD...
    N'aurait-il pas été plus judicieux d'inclure à la place Daredevil#82 & Daredevil King-size Special #2, titres de l'année 1971 consacré au Diable Rouge?
    Enfin, il y a tout de même du bon dans cette intégrale: le retour de Karen Page, les manigances du mystérieux M.KLINE qui implique Foggy & le Hibou, le Zodiaque, Nick Fury, les dessins de Gene Colan.
    Le reste est selon moi totalement dispensable: Le Taureau, Tagak le seigneur des léopards, El Condor...
    Une intégrale qui ne restera pas dans les mémoires!

     

    • Adfab
      Adfab

      En réponse à AZRAEL2099

      il y a 4 mois

      AZRAEL2099, râler pour le plaisir de râler, à un moment ça finit par se voir !
      Vous protestez au sujet des 8 épisodes de Black Widow, moi je me réjouis d'avoir enfin pu lire ces 8 épisodes inédits.
      Vous protestez au sujet de l'absence de Daredevil king-size annual 2, mais vous êtes-vous renseigné au moins du contenu de cette annual ? Ce n'est juste qu'une reprise de Daredevil 10 et 11 d'octobre et décembre 1965 !! Qu'auraient bien pu faire ces 2 épisodes dans cette intégrale ??
      Vous protestez car cette intégrale n'en est pas une car elle ne contient pas l'épisode de décembre 1971 et dans le même temps, vous trouvez qu'on aurait pu se passer de 4 ou 5 épisodes, les épisodes dispensables de janvier à mai 1971 !!

      • AZRAEL2099
        AZRAEL2099

        En réponse à Adfab

        il y a 4 mois

        Bonjour,
        Je ne faisais que donner mon avis quant à la lecture & le contenu de cette dernière intégrale et ne prend aucun plaisir à râler (ce que je fais assez rarement...).
        Pour ma part, bien qu'ils soient inédits, les épisodes de Black Widow auraient pu être publiés dans un Marvel Gold ou "Je suis Black Widow", mais pas dans l'intégrale DD, bien que la série deviendra l'année suivante "Daredevil & Black Widow".
        J'ignorai le contenu de Daredevil king-size annual 2... Mais vous avez raison, et à juste titre, il n'est pas nécessaire de l'inclure à cette intégrale.
        Concernant les épisodes de Janvier à mai 1971, le terme "dispensable" n'est effectivement pas approprié: je voulais dire qu'ils ne resteraient pas selon moi, dans les mémoires, mais trouvent néanmoins leur place dans cette intégrale.

CAPTAIN MARVEL : L'INTÉGRALE 1969-1972

CAPTAIN MARVEL : L'INTÉGRALE 1969-1972

Panini Comics

Pas de note
Auteurs : Friedrich, Thomas, Kane, Springer

Le super-héros kree, Mar-Vell, poursuit sa bataille conte le sournois colonel Yon-Rogg. Et lorsque Roy Thomas et Gil Kane arrivent sur le titre, ils donnent un nouveau costume iconique au héros et Captain Marvel fusionne avec Rick Jones !
(Contient les épisodes US Captain Marvel (1968) 13-21 et Not Brand Ecch 9, publiés précédemment dans les revues Marvel 13, Strange 64-68, Strange Special Origines 169-181 et 4 inédits)
Prix : 35€
  • Adfab
    Adfab

    il y a 1 an

    Fiche fausse. Ce n'est pas l'intégrale 69-72 mais 69-70. 208 pages et 9 épisodes pour 35 €, formidable non ? De même, il n'y a pas 4 inédits. Et aucun épisode de cette intégrale n'a été précédemment publié dans Marvel 13. Ne copiez pas bêtement les erreurs de Panini !

Auteurs : Friedrich, Thomas, Kane, Springer

Le super-héros kree, Mar-Vell, poursuit sa bataille conte le sournois colonel Yon-Rogg. Et lorsque Roy Thomas et Gil Kane arrivent sur le titre, ils donnent un nouveau costume iconique au héros et Captain Marvel fusionne avec Rick Jones !
(Contient les épisodes US Captain Marvel (1968) 13-21 et Not Brand Ecch 9, publiés précédemment dans les revues Marvel 13, Strange 64-68, Strange Special Origines 169-181 et 4 inédits)

  • Adfab
    Adfab

    il y a 1 an

    Fiche fausse. Ce n'est pas l'intégrale 69-72 mais 69-70. 208 pages et 9 épisodes pour 35 €, formidable non ? De même, il n'y a pas 4 inédits. Et aucun épisode de cette intégrale n'a été précédemment publié dans Marvel 13. Ne copiez pas bêtement les erreurs de Panini !

STAR WARS : L'ÈRE DE LA RÉSISTANCE - LES HÉROS

STAR WARS : L'ÈRE DE LA RÉSISTANCE - LES HÉROS

Panini Comics

Pas de note
Auteurs : Taylor, Rosanas

Poe Dameron et BB-8 sont en mission tandis que l'ombre du maléfique Premier Ordre s'étend sur la galaxie. Finn, Rose Tico, Holdoet Maz Kanata vivent de palpitantes aventures se déroulant avant les événements de Star Wars : Le Réveil de la Force. Rey, R2-D2 et Chewbacca doivent quant à eux faire un détour inattendu avant de retrouver Luke Skywalker. Ces combattants de la liberté sont les héros de la Résistance et ils luttent sans relâche pour défendre la galaxie.
(Contient les épisodes US Star Wars : Age of Resistance Poe Dameron 1, Rey 1, Finn 1, Rose Tico 1 et Special 1, inédits)
Prix : 17€

Auteurs : Taylor, Rosanas

Poe Dameron et BB-8 sont en mission tandis que l'ombre du maléfique Premier Ordre s'étend sur la galaxie. Finn, Rose Tico, Holdoet Maz Kanata vivent de palpitantes aventures se déroulant avant les événements de Star Wars : Le Réveil de la Force. Rey, R2-D2 et Chewbacca doivent quant à eux faire un détour inattendu avant de retrouver Luke Skywalker. Ces combattants de la liberté sont les héros de la Résistance et ils luttent sans relâche pour défendre la galaxie.
(Contient les épisodes US Star Wars : Age of Resistance Poe Dameron 1, Rey 1, Finn 1, Rose Tico 1 et Special 1, inédits)

NEW AVENGERS T01

NEW AVENGERS T01

Panini Comics
Auteurs : Hickman, Epting

L'équipe secrète des Illuminati compte dans ses rangs les êtres les plus intelligents et les plus puissants au monde : la Panthère Noire, Iron Man, le Docteur Strange, Flèche Noire, Mr Fantastique et Namor, le prince des mers. Tandis que les univers parallèles rentrent en collision les uns avec les autres, le groupe va devoir prendre de dramatiques décisions afin de protéger la Terre. Et si les Pierres de l'Infini ne leur étaient d'aucun secours ?
(Contient les épisodes US New Avengers (2013) 1-12 publiés précédemment dans les albums MARVEL NOW: NEW AVENGERS 1-2)
Prix : 32€
  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 1 an

    La petite soeur de la série Avengers aussi scénarisée par Hickman. Les deux doivent se lire en parallèle pour savourer comme il se doit les events Infinity et surtout Secret Wars. Hickman, fidèle à lui-même, nous propose une saga un peu froide, mais très bien construite et passionnante. Cette série se focalise sur les Illuminati qui doivent faire des choix moraux compliqués, dans le secret, qui impliqueront des conséquences à venir. J'adore !

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 1 an

    Retour en arrière sur les débuts de la grande saga d'Hickman sur les Avengers, avec la série New Avengers. Des débuts en douceur mais qui introduisent déjà beaucoup de concepts et préparent parfaitement le terrain pour la suite, qui ménera jusqu'à Secret Wars. Steve Epting est fidèle à son talent et sa réputation.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Je confirme ce qu'ont écrit mes camarades. Et j'ajouterai que cette série reprend intelligemment le concept des Illuminati de Bendis.

  • nextRIXX
    nextRIXX

    il y a 4 mois

    Je dirais bof... Il faut savoir que les séries avengers et new avengers se croisent et que pour lire (et surtout comprendre) ce run il faut lire sa série sœur... dont le tome 2 n'est pas encore sorti. Il aurait été fair-play de la part de Panini de prévenir ses lecteurs que ce tome ne se suffit pas à lui même. Je mets quand même trois étoiles car en ayant l'intégralité de l'histoire on à une nouvelle preuve de l'efficacité d'Hickman et du talent de Deodato (j'ai plus de mal avec Epting). 

Auteurs : Hickman, Epting

L'équipe secrète des Illuminati compte dans ses rangs les êtres les plus intelligents et les plus puissants au monde : la Panthère Noire, Iron Man, le Docteur Strange, Flèche Noire, Mr Fantastique et Namor, le prince des mers. Tandis que les univers parallèles rentrent en collision les uns avec les autres, le groupe va devoir prendre de dramatiques décisions afin de protéger la Terre. Et si les Pierres de l'Infini ne leur étaient d'aucun secours ?
(Contient les épisodes US New Avengers (2013) 1-12 publiés précédemment dans les albums MARVEL NOW: NEW AVENGERS 1-2)

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 1 an

    La petite soeur de la série Avengers aussi scénarisée par Hickman. Les deux doivent se lire en parallèle pour savourer comme il se doit les events Infinity et surtout Secret Wars. Hickman, fidèle à lui-même, nous propose une saga un peu froide, mais très bien construite et passionnante. Cette série se focalise sur les Illuminati qui doivent faire des choix moraux compliqués, dans le secret, qui impliqueront des conséquences à venir. J'adore !

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 1 an

    Retour en arrière sur les débuts de la grande saga d'Hickman sur les Avengers, avec la série New Avengers. Des débuts en douceur mais qui introduisent déjà beaucoup de concepts et préparent parfaitement le terrain pour la suite, qui ménera jusqu'à Secret Wars. Steve Epting est fidèle à son talent et sa réputation.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Je confirme ce qu'ont écrit mes camarades. Et j'ajouterai que cette série reprend intelligemment le concept des Illuminati de Bendis.

  • nextRIXX
    nextRIXX

    il y a 4 mois

    Je dirais bof... Il faut savoir que les séries avengers et new avengers se croisent et que pour lire (et surtout comprendre) ce run il faut lire sa série sœur... dont le tome 2 n'est pas encore sorti. Il aurait été fair-play de la part de Panini de prévenir ses lecteurs que ce tome ne se suffit pas à lui même. Je mets quand même trois étoiles car en ayant l'intégralité de l'histoire on à une nouvelle preuve de l'efficacité d'Hickman et du talent de Deodato (j'ai plus de mal avec Epting). 

LA MORT DE CAPTAIN MARVEL

LA MORT DE CAPTAIN MARVEL

Panini Comics
Auteur :Starlin

(Re)découvrez les derniers moments de la vie du Captain Marvel original, le guerrier kree devenu un grand héros de la Terre puis Protecteur de l’Univers. Mais c’est sur la planète Titan qu’il a livré le combat le plus dangereux de sa vie, en compagnie de sa bien-aimée Elysius et de tous ceux présents à ses côtés lors de ses nombreuses batailles.
(Contient les épisodes US Captain Marvel (1968) 34, Marvel Spotlight (1979) 1-2 et OGN : The Death of Captain Marvel publiés précédemment dans les revues Titans 29-30 et Strange 77 ainsi que l'album MARVEL BEST OF : LA MORT DE CAPTAIN MARVEL)
Prix : 20€
  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Jim a donné ses lettres de noblesse au cosmique chez Marvel, il a inventé Thanos mais, pour beaucoup, il est surtout l'auteur du premier Graphic Novel Marvel, The Death of Captain Marvel. Cette mort d'un super-héros à une époque où ça ne se faisait pas avant profondément marqué les esprits. Au point que quelques décennies plus tard, Mar-Vell est toujours mort sans jamais aviir été ressuscité. C'est le seul super-héros que  Marvel a laissé dans sa tombe. À quoi est dû cet exploit ? Sans doute parce que Captain Marvel est plus intéressant mort que vivant. Et surtout parce que sa mort est unique. Mar-Vell n'est pas mort au combat, il est mort d'un cancer. Le ramener reviendrait d'une certaine façon à nier la réalité de cette maladie auxquels énormément de gens sont confrontés. Vous l'aurez compris, ce récit bouleversant ne ressemble à aucun de ses contemporains. Un très grand classique, sans suspense mais riche en émotion. 

Auteur :Starlin

(Re)découvrez les derniers moments de la vie du Captain Marvel original, le guerrier kree devenu un grand héros de la Terre puis Protecteur de l’Univers. Mais c’est sur la planète Titan qu’il a livré le combat le plus dangereux de sa vie, en compagnie de sa bien-aimée Elysius et de tous ceux présents à ses côtés lors de ses nombreuses batailles.
(Contient les épisodes US Captain Marvel (1968) 34, Marvel Spotlight (1979) 1-2 et OGN : The Death of Captain Marvel publiés précédemment dans les revues Titans 29-30 et Strange 77 ainsi que l'album MARVEL BEST OF : LA MORT DE CAPTAIN MARVEL)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Jim a donné ses lettres de noblesse au cosmique chez Marvel, il a inventé Thanos mais, pour beaucoup, il est surtout l'auteur du premier Graphic Novel Marvel, The Death of Captain Marvel. Cette mort d'un super-héros à une époque où ça ne se faisait pas avant profondément marqué les esprits. Au point que quelques décennies plus tard, Mar-Vell est toujours mort sans jamais aviir été ressuscité. C'est le seul super-héros que  Marvel a laissé dans sa tombe. À quoi est dû cet exploit ? Sans doute parce que Captain Marvel est plus intéressant mort que vivant. Et surtout parce que sa mort est unique. Mar-Vell n'est pas mort au combat, il est mort d'un cancer. Le ramener reviendrait d'une certaine façon à nier la réalité de cette maladie auxquels énormément de gens sont confrontés. Vous l'aurez compris, ce récit bouleversant ne ressemble à aucun de ses contemporains. Un très grand classique, sans suspense mais riche en émotion. 

SPIDER-MAN : L'INTÉGRALE 1969 (NOUVELLE ÉDITION)

SPIDER-MAN : L'INTÉGRALE 1969 (NOUVELLE ÉDITION)

Panini Comics
Auteurs : Lee, Romita Sr, Buscema

Ce volume réunit toutes les parutions consacrés à Spidey durant l'année 1969. Outre les épisodes réguliers d'Amazing Spider-Man avec le grand retour du Caïd, du Shocker, du Lézard, on y découvre également les origines de Prowler et la fameuse histoire de la tablette renfermant le secret de l'immortalité.
Prix : 35€

Auteurs : Lee, Romita Sr, Buscema

Ce volume réunit toutes les parutions consacrés à Spidey durant l'année 1969. Outre les épisodes réguliers d'Amazing Spider-Man avec le grand retour du Caïd, du Shocker, du Lézard, on y découvre également les origines de Prowler et la fameuse histoire de la tablette renfermant le secret de l'immortalité.

X-MEN : L'INTÉGRALE 1982 (NOUVELLE ÉDITION)

X-MEN : L'INTÉGRALE 1982 (NOUVELLE ÉDITION)

Panini Comics

Pas de note
Auteurs : Claremont, Cockrum

Dans ce nouveau tome, Chris Claremont et Dave Cockrum envoient les X-Men dans l'espace où ils retrouvent notamment les Starjammers, Carol Danvers et les Broods.
Prix : 35€

Auteurs : Claremont, Cockrum

Dans ce nouveau tome, Chris Claremont et Dave Cockrum envoient les X-Men dans l'espace où ils retrouvent notamment les Starjammers, Carol Danvers et les Broods.

AVENGERS : ÉTAT DE SIÈGE

AVENGERS : ÉTAT DE SIÈGE

Panini Comics
Auteurs : Stern, Buscema

C'est l'une des heures les plus sombres de l'histoire des Avengers : leur manoir est assiégé par les Maîtres du Mal et le baron Zémo! Captain America, Namor, Hercule, la Guêpe, le Chevalier Noir et Captain Marvel affrontent les futurs membres des Thunderbolts dans un combat dont ils ne sortiront pas indemne ! Découvrez État de siège, le chef-d’œuvre de Roger Stern, John Buscema et Tom Palmer.
(Contient les épisodes US Avengers 270-277 publiés précédemment dans l'album MARVEL BEST OF: AVENGERS : ETAT DE SIEGE)
Prix : 22€
  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Point d'orgue du beau et hélas sous-estimé run de Roger Stern et John Buscema, État de siège connaît étonnamment une nouvelle réédition. Tant mieux pour ceux qui auraient raté cette saga où les Avengers sont en très mauvaise posture. Des héros vaincus, une tension maximale et un vrai plaisir de lecture. 

Auteurs : Stern, Buscema

C'est l'une des heures les plus sombres de l'histoire des Avengers : leur manoir est assiégé par les Maîtres du Mal et le baron Zémo! Captain America, Namor, Hercule, la Guêpe, le Chevalier Noir et Captain Marvel affrontent les futurs membres des Thunderbolts dans un combat dont ils ne sortiront pas indemne ! Découvrez État de siège, le chef-d’œuvre de Roger Stern, John Buscema et Tom Palmer.
(Contient les épisodes US Avengers 270-277 publiés précédemment dans l'album MARVEL BEST OF: AVENGERS : ETAT DE SIEGE)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Point d'orgue du beau et hélas sous-estimé run de Roger Stern et John Buscema, État de siège connaît étonnamment une nouvelle réédition. Tant mieux pour ceux qui auraient raté cette saga où les Avengers sont en très mauvaise posture. Des héros vaincus, une tension maximale et un vrai plaisir de lecture. 

SWING T02

SWING T02

Panini Comics
Auteurs : Hawkins, Cheung, Li

Les aventures échangistes de Danet Cathy continuent tandis qu'ils explorent leur limites et découvrent que la confiance est la clé de voûte de leur relation.
(Contient les épisodes US Swing 2, inédits)
Prix : 18€

Auteurs : Hawkins, Cheung, Li

Les aventures échangistes de Danet Cathy continuent tandis qu'ils explorent leur limites et découvrent que la confiance est la clé de voûte de leur relation.
(Contient les épisodes US Swing 2, inédits)

SHARKEY THE BOUNTY HUNTER

SHARKEY THE BOUNTY HUNTER

Panini Comics
Auteurs : Millar, Bianchi

Après The Magic Order et Prodigy, découvrez la nouvelle collaboration de Mark Millar(Civil War) et Netflix ! Sharkey est un chasseur de prime, parcourant la galaxie à travers son camion de glaces reconverti : avec son nouveau jeune partenaire à la peau verte, il va se lancer dans son contrat le plus dangereux de sa vie !
(Contient les épisodes US Sharkey the Bounty hunter 1-6, inédits)
Prix : 22€

Auteurs : Millar, Bianchi

Après The Magic Order et Prodigy, découvrez la nouvelle collaboration de Mark Millar(Civil War) et Netflix ! Sharkey est un chasseur de prime, parcourant la galaxie à travers son camion de glaces reconverti : avec son nouveau jeune partenaire à la peau verte, il va se lancer dans son contrat le plus dangereux de sa vie !
(Contient les épisodes US Sharkey the Bounty hunter 1-6, inédits)

THOR T01 : RENAISSANCE

THOR T01 : RENAISSANCE

Panini Comics
Auteurs : Straczynski, Coipel

Ragnarok a éradiqué tous les dieux et déesses d'Asgard. Thorn'a rien pu faire pour l'empêcher mais au moins, ils ont disparus sur une note héroïque brisant le cycle des résurrections à jamais. Mais la nature a horreur du vide et Mjonir est retombé sur Terre attendant qu'un mortel le brandisse de nouveau. Et lorsque Donald Blake se saisit du marteau, un nouveau cycle commence tandis que les dieux réapparaissent aux quatre coins du monde…
(Contient les épisodes US Thor (2007) 1-8 et Fantastic Four 536-537, publiés précédemment dans les albums MARVEL SELECT: THOR 1 et MARVEL DELUXE : CIVIL WAR PRELUDE)
Prix : 32€
  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 1 an

    Excellent début de run pour Straczynski sur Thor, très cinématographique avec un Coipel au top. A noter qu'il s'agit d'une réédition d'un Deluxe, mais le contenu est légèrement différent : 2 one-shots Thor ont été remplacés par 2 Fantastic Four scénarisés par Stracz, en lien avec Mjolnir et menant vers Civil War. Pourquoi pas.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 1 an

    Réédition de l'un des tout meilleurs run sur le personnage de Thor. Straczynski a fait du bon et du moins bon mais il était ici en très grande forme, c'est très accessible, très bien construit et magnifiquement écrit. Et il ne pouvait pas être mieux accompagné que par Coipel, qui signe un somptueux travail. Attention, risque d'orgasme !

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Entre le run de Simonson et celui d'Aaron, il y eut cette modernisation du mythe par Straczynski et Coipel. Dommage que les auteurs ne soient pas restés jusqu'au bout de leur récit car c'est une réussite. 

Auteurs : Straczynski, Coipel

Ragnarok a éradiqué tous les dieux et déesses d'Asgard. Thorn'a rien pu faire pour l'empêcher mais au moins, ils ont disparus sur une note héroïque brisant le cycle des résurrections à jamais. Mais la nature a horreur du vide et Mjonir est retombé sur Terre attendant qu'un mortel le brandisse de nouveau. Et lorsque Donald Blake se saisit du marteau, un nouveau cycle commence tandis que les dieux réapparaissent aux quatre coins du monde…
(Contient les épisodes US Thor (2007) 1-8 et Fantastic Four 536-537, publiés précédemment dans les albums MARVEL SELECT: THOR 1 et MARVEL DELUXE : CIVIL WAR PRELUDE)

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 1 an

    Excellent début de run pour Straczynski sur Thor, très cinématographique avec un Coipel au top. A noter qu'il s'agit d'une réédition d'un Deluxe, mais le contenu est légèrement différent : 2 one-shots Thor ont été remplacés par 2 Fantastic Four scénarisés par Stracz, en lien avec Mjolnir et menant vers Civil War. Pourquoi pas.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 1 an

    Réédition de l'un des tout meilleurs run sur le personnage de Thor. Straczynski a fait du bon et du moins bon mais il était ici en très grande forme, c'est très accessible, très bien construit et magnifiquement écrit. Et il ne pouvait pas être mieux accompagné que par Coipel, qui signe un somptueux travail. Attention, risque d'orgasme !

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Entre le run de Simonson et celui d'Aaron, il y eut cette modernisation du mythe par Straczynski et Coipel. Dommage que les auteurs ne soient pas restés jusqu'au bout de leur récit car c'est une réussite. 

Omni V1

Omni V1

Les Humanoïdes Associés
Chirurgienne d’exception, Cecelia Cobbina acquiert la capacité de penser à la vitesse de la lumière. Submergée par des perceptions nouvelles, elle doit surmonter la paralysie née du trop-plein d’options et cherche à percer le plus grand mystère de sa vie.
Prix : 14.99€

Chirurgienne d’exception, Cecelia Cobbina acquiert la capacité de penser à la vitesse de la lumière. Submergée par des perceptions nouvelles, elle doit surmonter la paralysie née du trop-plein d’options et cherche à percer le plus grand mystère de sa vie.

Moonshadow

Moonshadow

Akiléos

Pas de note
Moonshadow, vieil homme âgé de 120 ans, fils d’une hippie et d’un extra-terrestre, est au seuil de sa vie. Se penchant sur son passé, il raconte l’enlèvement de sa mère et de son chat, Frodo, par une entité éclatante ressemblant à la lune avec un faciès humain. De cet enlèvement naitra un enfant splendide et mélancolique. Devenant orphelin à l’adolescence, Moonshadow, accompagné du chat de sa mère et d’une humanoïde vénale nommée Ira, décide d’aller vivre dans les étoiles. Ce faisant, il y perdra un peu de son innocence, tentant également de trouver un sens aux actions de son père.

Une œuvre culte offerte pour la première fois dans sa forme la plus aboutie et définitive.
Prix : 39€

Moonshadow, vieil homme âgé de 120 ans, fils d’une hippie et d’un extra-terrestre, est au seuil de sa vie. Se penchant sur son passé, il raconte l’enlèvement de sa mère et de son chat, Frodo, par une entité éclatante ressemblant à la lune avec un faciès humain. De cet enlèvement naitra un enfant splendide et mélancolique. Devenant orphelin à l’adolescence, Moonshadow, accompagné du chat de sa mère et d’une humanoïde vénale nommée Ira, décide d’aller vivre dans les étoiles. Ce faisant, il y perdra un peu de son innocence, tentant également de trouver un sens aux actions de son père.

Une œuvre culte offerte pour la première fois dans sa forme la plus aboutie et définitive.

Une touche de couleur

Une touche de couleur

Delcourt
Scénariste : KROSOCZKA Jarrett
Illustrateur : KROSOCZKA Jarrett
Coloriste : KROSOCZKA Jarrett

À travers une approche douce et sincère, Jarrett J. Krosoczka raconte comment grandir dans une famille aux prises à la dépendance, mais aussi l’adolescence, les déchirures, le pouvoir de l’art et de la création.
Un jour, l’enseignant de Jarrett veut qu’il dessine sa famille : une maman et un papa. Sauf que sa mère, toxicomane et alcoolique, passe son temps en centre de désintoxication et son père, il ne le connaît pas. Ce petit garçon a été élevé par ses grandsparents : deux personnalités très imposantes mais qui vont l’aimer. Sa passion pour le dessin lui permettra de surmonter cette enfance, faite de secrets et de non-dits.
Prix : 24.95€
  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 1 mois

    C'est un fait. Avec un tel synopsis, on a l'impression que l'auteur en fait des caisses et que l'on peut déjà sortir les violons. Rassurez-vous, rien ne serait plus faux. En fait, cela fait sans doute un sacré bout de temps que nous n'avons pas eu droit à un livre aussi sincère. Vous l'aurez compris, il s'agit ici d'un livre "tranche de vie" (on peut même dire que l'on est dans l'autobiographique puisque l'auteur nous livre ici sa jeunesse). Et le point fort réside dans le fait que chaque page transpire la douceur et la sincérité. Vous prendrez de plein fouet la naïveté de l'enfant et la froideur de l'adolescent. Tout ceci est possible grâce à plusieurs points. Tout d'abord, bien évidemment, le narrateur est l'auteur du livre. Il utilise donc constamment le "je", ce qui créé un lien évident avec le lecteur. Ensuite, les anecdotes sont extrêmement parlantes. Lorsque Jarrett parle de ses grands-parents, il parle de la guerre, de la séparation, des mariages de l'époque, de l'argent... Le genre d'anecdote qui refait de temps en temps surface lors des repas de famille. Tout cela pour dire qu'il est possible que vous ayez déjà entendu ce genre d'anecdotes de la bouche de votre tante ou de votre grand-père. Voici un exemple tout bête : "Elle voulait appeler le bébé Holly, car elle avait toujours adoré ce prénom. Mais la voisine d'en face avait un chat nommé ainsi. Alors ils ont décidé de l'appeler Lynn". Qui n'a jamais entendu une histoire de ce genre ?
    L'autre point fort majeur est le fait que l'auteur décrit les personnes qui l'entourent comme elles le sont / comme elles l'étaient. Il ne semble y avoir ni édulcoration, ni diabolisation. Il faut prendre les personnages comme ils viennent avec leur complexité, leurs nombreuses qualités et leurs nombreux défauts; Vous pouvez très bien adorer un personnage et le détester la page d'après. En somme... comme dans la réalité donc. Ce n'est pas tant le personnage que vous aimez mais plus une facette de ce dernier. Or, il est peu probable que vous appréciez toutes les facettes d'un personnage (ou d'une personne). Cette approche rend certaines scènes d'autant plus fortes comme la scène de la peluche pour ne citer qu'elle. Ajoutez à cela des dialogues forts, des mots qui ne sont mâchés ("ça vous tuerait de vous marier avant de commencer à pondre ?") et vous vous retrouvez une bande dessinée qui sort réellement du lot.
    Par contre, pour ce qui est de la partie graphique, c'est déjà un petit peu plus litigieux. En fait, le travail présenté est bon. De plus, il colle plutôt à l'oeuvre en général et aux thèmes abordés mais cela n'enlève rien au fait que la technique utilisée reste peu conventionnelle. Et comme d'habitude, lorsque ce n'est pas conventionnel, il y a des chances que cela dérange. En fait, l'auteur réalise toutes les pages à la peinture à l'huile (ndlr : j'espère ne pas me tromper...). Il y a donc un effet brouillon/flou. Et autant le dire tout de suite, tout le livre est ainsi. Si vous n'aimez que les cases avec le classique crayonné/encrage/colorisation, ce n'est peut-être pas un livre pour vous. Pour tous les autres... foncez ! D'autant plus que la partie graphique possède bien moins de limites que l'on pourrait le croire. Il n'y a qu'à voir les scènes de cauchemars du personnage principal qui permettent à l'auteur d'avoir une approche différente et qui sont très efficaces. A noter que c'est le scénariste qui fait le dessin. Or, on vous a expliqué combien la sincérité était omniprésente dans ce livre. Il est donc tout bonnement impossible de remplacer les dessins sous peine de perdre de cette sincérité, justement.
    En bonus, vous trouverez les notes de l'auteur, les note techniques ainsi que les notes de la traductrice. A titre personnel, je pense que tous ces éléments font partie intégrante de l'oeuvre. C'est notamment dans cette partie que l'on découvre pourquoi "une touche de couleur" ou encore pourquoi cette cover.

Scénariste : KROSOCZKA Jarrett
Illustrateur : KROSOCZKA Jarrett
Coloriste : KROSOCZKA Jarrett

À travers une approche douce et sincère, Jarrett J. Krosoczka raconte comment grandir dans une famille aux prises à la dépendance, mais aussi l’adolescence, les déchirures, le pouvoir de l’art et de la création.
Un jour, l’enseignant de Jarrett veut qu’il dessine sa famille : une maman et un papa. Sauf que sa mère, toxicomane et alcoolique, passe son temps en centre de désintoxication et son père, il ne le connaît pas. Ce petit garçon a été élevé par ses grandsparents : deux personnalités très imposantes mais qui vont l’aimer. Sa passion pour le dessin lui permettra de surmonter cette enfance, faite de secrets et de non-dits.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 1 mois

    C'est un fait. Avec un tel synopsis, on a l'impression que l'auteur en fait des caisses et que l'on peut déjà sortir les violons. Rassurez-vous, rien ne serait plus faux. En fait, cela fait sans doute un sacré bout de temps que nous n'avons pas eu droit à un livre aussi sincère. Vous l'aurez compris, il s'agit ici d'un livre "tranche de vie" (on peut même dire que l'on est dans l'autobiographique puisque l'auteur nous livre ici sa jeunesse). Et le point fort réside dans le fait que chaque page transpire la douceur et la sincérité. Vous prendrez de plein fouet la naïveté de l'enfant et la froideur de l'adolescent. Tout ceci est possible grâce à plusieurs points. Tout d'abord, bien évidemment, le narrateur est l'auteur du livre. Il utilise donc constamment le "je", ce qui créé un lien évident avec le lecteur. Ensuite, les anecdotes sont extrêmement parlantes. Lorsque Jarrett parle de ses grands-parents, il parle de la guerre, de la séparation, des mariages de l'époque, de l'argent... Le genre d'anecdote qui refait de temps en temps surface lors des repas de famille. Tout cela pour dire qu'il est possible que vous ayez déjà entendu ce genre d'anecdotes de la bouche de votre tante ou de votre grand-père. Voici un exemple tout bête : "Elle voulait appeler le bébé Holly, car elle avait toujours adoré ce prénom. Mais la voisine d'en face avait un chat nommé ainsi. Alors ils ont décidé de l'appeler Lynn". Qui n'a jamais entendu une histoire de ce genre ?
    L'autre point fort majeur est le fait que l'auteur décrit les personnes qui l'entourent comme elles le sont / comme elles l'étaient. Il ne semble y avoir ni édulcoration, ni diabolisation. Il faut prendre les personnages comme ils viennent avec leur complexité, leurs nombreuses qualités et leurs nombreux défauts; Vous pouvez très bien adorer un personnage et le détester la page d'après. En somme... comme dans la réalité donc. Ce n'est pas tant le personnage que vous aimez mais plus une facette de ce dernier. Or, il est peu probable que vous appréciez toutes les facettes d'un personnage (ou d'une personne). Cette approche rend certaines scènes d'autant plus fortes comme la scène de la peluche pour ne citer qu'elle. Ajoutez à cela des dialogues forts, des mots qui ne sont mâchés ("ça vous tuerait de vous marier avant de commencer à pondre ?") et vous vous retrouvez une bande dessinée qui sort réellement du lot.
    Par contre, pour ce qui est de la partie graphique, c'est déjà un petit peu plus litigieux. En fait, le travail présenté est bon. De plus, il colle plutôt à l'oeuvre en général et aux thèmes abordés mais cela n'enlève rien au fait que la technique utilisée reste peu conventionnelle. Et comme d'habitude, lorsque ce n'est pas conventionnel, il y a des chances que cela dérange. En fait, l'auteur réalise toutes les pages à la peinture à l'huile (ndlr : j'espère ne pas me tromper...). Il y a donc un effet brouillon/flou. Et autant le dire tout de suite, tout le livre est ainsi. Si vous n'aimez que les cases avec le classique crayonné/encrage/colorisation, ce n'est peut-être pas un livre pour vous. Pour tous les autres... foncez ! D'autant plus que la partie graphique possède bien moins de limites que l'on pourrait le croire. Il n'y a qu'à voir les scènes de cauchemars du personnage principal qui permettent à l'auteur d'avoir une approche différente et qui sont très efficaces. A noter que c'est le scénariste qui fait le dessin. Or, on vous a expliqué combien la sincérité était omniprésente dans ce livre. Il est donc tout bonnement impossible de remplacer les dessins sous peine de perdre de cette sincérité, justement.
    En bonus, vous trouverez les notes de l'auteur, les note techniques ainsi que les notes de la traductrice. A titre personnel, je pense que tous ces éléments font partie intégrante de l'oeuvre. C'est notamment dans cette partie que l'on découvre pourquoi "une touche de couleur" ou encore pourquoi cette cover.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Ajoutez vos comics sur MDCU !

Ajoutez vos comics sur MDCU !

05 Aout 2020

Ajoutez-les tous !

La sélection de l'été 2020

La sélection de l'été 2020

04 Aout 2020

Du soleil, des masques et des comics

  • Adam
    Adam

    il y a 6 mois

    "Jim a donné ses lettres de noblesse au cosmique chez Marvel, il a inventé Thanos mais, pour beaucoup, il est surtout l'auteur du premier Graphic Novel Marvel, The Death of Captain Marvel. "
    -> Ben pour moi il est surtout le mec qui t'ecrit des paragraphes pompeux et soulant dans les dialogues de ces personnages avec une mention speciale à Adam Warlock. Il m'a fait hair le blondinet avant que ce dernier retrouve grace à mes yeux sous la plume de Dan Abnett.
    Concernant le reçit lui même j'ai effectviement bien apprecié la mort de CM et le fait que ce ne soit pas une grosse blague comme à l'accoutumé.