[TPAMC#11] Atlas, leur univers impitoyable

[TPAMC#11] Atlas, leur univers impitoyable
Aujourd'hui, je vous propose un "Touche Pas A Mes Comics" qui met en avant l'équipe des "Agent of Atlas" Il n'y a aucun spoilers pour les lecteurs vf même si la série n'est pas parue en France donc bonne lecture et venez en parler sur le forum, on ne vous attend pas mais c'est pas grave, y'a de la place !


ATLAS, TON UNIVERS IMPITOYABLE


Que font un singe, un robot et un extraterrestre dans une soucoupe volante ?

A la fin de Secret Invasion, Norman Osborn prend le pouvoir dans l'univers Marvel et en devient le Super-flic. Les héros vont commencer à se cacher (mais pas trop, faut pas abuser non plus, sinon y'aura plus rien à dire : imaginez le titre New Avengers remplacé par « The fabulous Hood Crew » par exemple!). Tous les héros ? Non, un petit groupe d'irréductible...ok, une bande de gros taré va foutre le bordel dans la vie de Osborn. Qui ? Qui ose ??? Les « Agent of Atlas » bien sûr ! Mais c'est qui ça, se demande tout lecteur fidèle des magazines Panini ? Si vous lisez la magazine Spider-Man , vous êtes tombés sur une petite histoire avec eux (il y a presque 2 ans). Pareil pour les lecteurs du premier numéro du magazine Dark Reign. Il y a aussi eu un album sur la première minie-série sorti en librairie. Pour le reste en vf, rien, et c'est dommage. Un peu d'histoire maintenant. Agent of Atlas est une équipe qui regroupe des personnages créés dans les années 50 par la firme Atlas, ancêtre de Marvel. L'équipe présente différents personnages oubliés (hormis Namora) mais elle n'a pas eu d'aventures jusqu'en 2006. Cette année là, une minie-série a pour la première fois racontée les aventures de l'équipe. Ce qui est originale est le passé de celle-ci : comme pour Sentry mais en plus simple, on nous fait croire que cette équipe a eu des aventures dans les années 50 (alors que chacun vivait réellement des aventures solos dans divers titres à cette époque). On a donc créé un background ancré dans la SF des années 50, ce qui va permettre de développer des histoires complétement loufoques.






Bah il foutent le zouk !!!

Cette équipe à un casting très original. Le leader est Jimmy Woo, ancien agent du Shield, FBI and co; à ses cotés, Gorilla-Man, un humain maudit qui a l'apparence d'un gorille qui parle et adore les groooooooooos flingues; Namora, cousine du prince Namor, elle vole et a une puissance surhumaine; Venus, une sirène qui pourrait être la déesse grecque du même nom, elle a une voix qui hypnotise ses ennemis; M-11, un vieux robot au design année 50 mais assez puissant; enfin, Marvel-Boy (aucun lien avec les autres), un extraterrestre venu de la planète Vénus. Ce petit groupe se balade en soucoupe volante (ouais, rien que ça j'adore !), se bastonne comme des gamins dès que la mission est lancée et n'hésite pas à s'attaquer à plus gros qu'elle. Si la série s'appelle Agent of Atlas, c'est pas pour faire joli-joli. Dans la mini-série, on découvre ces héros qui travaille pour une organisation millénaire appelée....Atlas. A la fin, les héros renversent les dirigeants qui sont, on va dire, des bad guys. Ils prennent donc le pouvoir d'un empire criminel avec des tentacules qui débouchent partout (industrie, recherche, finance). Le but est alors de transformer cet empire en une organisation pacifique. Dernier détail : le conseiller personnel du chef d'Atlas (donc désormais de Woo) est un dragon géant qui parle. Quand aux serviteurs, c'est des moines shaolins. On résume : un dragon, un singe qui parle, un robot bourré d'arme, une soucoupe volante, un empire criminel qui s'entend sous des centaines de kilomètres soutterains.....Toujours pas convaincu ? De quoi ça parle alors la série de 2009 ? Bah dans cette série lancée au début du Dark Reign, le groupe décide de s'attaquer à Osborn. Ils se font passer pour des marchands d'arme pour mieux le flouer. Ils jettent des kilos d'or par les fenêtres de la soucoupe, humilient ses hommes....Tant-pis pour eux, ils devront affronter les New Avengers et les Thunderbolts !






Retour vers le futur

Revenons un peu à l'objectif de Marvel : injecter dans son univers une dose de SF style 50's avec de gros délires assumés. Cette histoire, ancrée dans le passé, rend hommage à pas mal de vieux films du genre. On se demande parfois sur quoi on tombe en tournant la page (je vais pas spoiler, mais le coup des triangles qui permettent de voyager dans une autre dimension... mortel...). Pour faire du buzz, Marvel joue la carte Wolverine en présentant une petite histoire qui aurait vu la rencontre du poilu avec le groupe. Il faut avouer que les histoires du groupe ne sont pas forcément très accessibles. Pour une fois que l'on a pas besoin de connaître toute la continuité Marvel ! Cependant, certains concepts, jouissifs, peuvent rebuter les non initiés. Je citerais une série comme Doctor Who (c'est pas le même délire mais on a ce sentiment d'avoir une œuvre atypique). Rapidement, le groupe va délaisser Osborn pour revenir sur son propre passé et surtout l'organisation soeur d'Atlas, j'ai nommée The Yellow Claw (ouais ça fait très film de ninjas). Elle est dirigée par une femme que Woo a aimé, mais bon là il faut se bastonner, et ça Gorilla-Man et M-11, ils adoooooooorent ! On est en plein film de kung-fu/SF/van damme/karaté kid (sans le délire art martial, mais pour le background). On a des deux organisations qui s'affrontent, des personnages qui utilisent des méthodes non conventionnelles, beaucoup de Flash -backs, Woo qui découvre des secrets sur son organisation, des dragons qui crachent du feu...Cette série est faite pour une lecture en album. Ça tombe bien, la série a été annulée au bout de 11 épisodes donc vous pouvez vous les procurez en album anglais sans vous ruinez (pas contre bouuuuuuuuuuuuh annulé mais on voit ça de suite).




Jeff Parker in da place !

Jeff Parker fait partie des scénaristes qui montent chez Marvel. Il a bossé comme un malade sur cette série qui est son bébé. Marvel lui fait confiance et les très bonnes critiques lui ont permis de décrocher les titres de scénariste des séries Thunderbolts (en ce moment en vf) et de Hulk (en ce moment en vo). Si la série a été annulée (ou plutôt mis en pause, Marvel a utilisé ce terme là), Parker a pu poursuivre son histoire dans d'autres titres (comme Thuderbolts ou des minies-séries sur ces personnages). Les ventes de la série étaient mauvaise pour deux raisons : des personnages pas très célèbres, ce qui fait, dans un contexte tendu du marché des comics, une méfiance des lecteurs qui doivent faire des choix et qui ont peur d'une annulation précipitée; une relative autonomie narrative du titre (dans la seconde partie) qui est contre-productive, car donne une image implicite de titre « non cruciale pour les crossovers » donc réservé aux fans, fidèles certes, mais pas si nombreux. C'est simple, tous le monde trouve cette série cool, mais y'a pas mal de série qui sont à lire avant elle (vengeurs, x-men, etc...). C'est pas grave, Marvel n'abandonne pas cette équipe et va pour une fois être très patiente.






Come-back de la mort qui tue ?

La série a été lancée au début du Dark Reign mais ne marche pas. Elle a cependant glané des fans et reçus de très bonnes critiques. Marvel ne veut pas abandonner le titre (à la différence des séries Doctor Vodoo, Sword et Spider-Woman par exemple). Elle va alors profiter du crossover SIEGE et de l'arrivée de l'Heroic Age, nouvel ère dans l'univers Marvel, pour relancer la franchise. Mais avant, il faut faire du level-up en augmentant la célébrité des personnages. Pour ce faire, 4 mini-séries vont mettre en avant ces joyeux dingues : X-Men VS Agent of Atlas, Avengers VS Agent of Atlas, Gorilla-Man et Marvel-Boy : The Uranian. En plus, les personnages ont participé à l'évent Assault on New Olympus qui a vu Hercules affronté les siens. Il est alors temps de lancer une nouvelle série, tout simplement nommée « Atlas ». Le premier arc accueil 3-D Man, le héros qui a permis de repousser les Skrulls dans la série Avengers : The Initiative. Il est un peu tôt pour donner un avis définitif, surtout sur l'implication de ces héros dans de futurs crossovers. Le prochain crossover (pas les évent à la SHADOWLAND ou CHAOS WAR) nous donnera une bonne indication. En attendant, faites vous plaisir, prenez vous les albums, vous passerez un bon moment.








Les autres numéros de "Touche pas à mes comics" :

Iron Man : Reboot en mode sans échec

Dark Reign : Allume la lumière

Young Avengers : Papa est en haut, maman est en bas

Wonder Woman : Autopsie d'une icône à l'abandon

Captain America : T'aurais pas vu mon bouclier ?

Mais qui est donc Booster Gold ?

Méritons-nous DC Comics en France ?

Sentry ou le syndrome Superman

Le retour des légionnaires

La relance de Superman
Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[TPAMC 51] Valiant Comics

[TPAMC 51] Valiant Comics

15 Décembre 2013

Le retour fracassant d'un éditeur de talent

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

TPAMC N°50 – LE PLUS GRAND SECRET DES COMICS

08 Décembre 2013

Et aussi ce que nous prépare Marvel pour 2014

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

[TPAMC#49] X-MEN REGENESIS : BACK TO EAST !

07 Septembre 2012

Scott et Logan se mettent sur la gueule

  • benou
    benou

    il y a 13 ans

    et voila bravo ça donne envi. j'hésite depuis 1 an a acheter cette série mais j'ai peur de m'ennuyer

  • Leto
    Leto - Rédacteur de l'article

    il y a 13 ans

    Laisse toi tenter par le coté obscur des comics !

  • Docteur
    Docteur

    il y a 13 ans

    Déjà suivi dans un numéro détonnant de Secret Invasion et je retrouve parfaitement la description faite par Leto.