[Review VF] Batman et les Monstres

[Review VF] Batman et les Monstres

La review du jour concerne un titre proposé par Urban ComicsBatman et les Monstres. Réalisé par Matt Wagner, il est sorti le 20 octobre pour 28 euros.

Au début de sa carrière, le Chevalier Noir s'opposa aux manigances du professeur Hugo Strange , un psychiatre doublé d'un scientifique dément, à la tête d'une armée de monstres mutants difformes. À cette même époque, Batman devint également la cible du Moine Fou, une créature de la nuit aux pouvoirs surhumains. Deux affrontements qui allaient créer la légende du Chevalier Noir , et entamé la relation de couple que Bruce Wayne tenta de mener de front avec la riche héritière Julie Madison... (contenu : Batman and The Monster Men #1-6 + Batman and the Mad Monk #1-6)

Un titre digne d'une fanfiction d'un gamin de 11 ans, une cover discutable, un résumé qui parle de monstres, de mutants, de Moine Fou... il y a de quoi avoir peur ! Pourtant, la qualité est là et bien là. Il faut dire aussi qu'avec une première planche qui met en avant un article de journal signé Vicky Vale et qui parle de Red Hood, de cuve d'acide, d'homme chauve-souris, les doutes s'envolent rapidement.

Batman et les Monstres est captivant. Sous ses airs de Year One à la sauce surnaturelle, l'auteur nous présente une histoire simple et pourtant intéressante et efficace. Un récit violent où les blessures pour Batman sont nombreuses mais également avec une très bonne dose d'enquête. Plusieurs scènes sont magistrales comme le combat entre Batman et les fameux monstres ou encore la première rencontre entre le Chevalier Noir et le Docteur Strange, mêlée à énormément d'observations mutuelles.

Autre point positif, de nombreux thèmes sont abordés comme la folie, la peur, la mort ainsi que des questions bien connues du Batverse qui sont remises sur le tapis avec en tête « Batman est-il une source d'inspiration pour les pourritures vivant à Gotham City » ?

 

Les personnages sont travaillés notamment Julie Madison dont le lecteur voit fréquement les pensées. Bien pratique pour approfondir le personnage féminin tout en en apprenant un peu plus sur Bruce Wayne dont les apparitions sont plus nombreuses que d'ordinaire (par exemple, on mentionne le fait qu'il ne mange qu'un steak et des légumes la plupart du temps lors de ses repas). Il y a de l'humour, pas mal de références sympathiques à DC au sens large (Superman et Flash notamment) et de bons petits dialogues. Par exemple : « Ecoute bien charogne. J'ai un message pour toi et pour tes copains ripux qui font honte à leur uniforme. A partir d'aujourd'hui, ici, c'est le territoire de James Gordon ».

Bien sûr, tout n'est pas parfait. On peut se demander comment Strange fait pour manipuler les monstres et la deuxième histoire va peut-être un peu loin dans le surnaturel, mais cela reste largement surmontable.

Les dessins sont plutôt bons bien que la quantité de détails dépende des personnages. La colorisation et le jeu avec les ombres sont quant à eux irréprochables. Aussi, les fameux monstres sont particulièrement impressionnants.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La violence
- L'enquête
- Le côté year one
- L'affrontement avec les monstres
- Les dessins

LES POINTS FAIBLES

- Une deuxième partie moins intéressante

 

4

Une excellente surprise

Conclusion

Un opus qui n'attire pas vraiment à première vue, mais qui vaut clairement le détour. Amateurs de Batman et/ou de surnaturel, c'est à tenter !

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Batman Arkham : Le Sphinx

[Review VF] Batman Arkham : Le Sphinx

04 Décembre 2021

Edité par Urban Comics

[Review VF] Sleepless

[Review VF] Sleepless

28 Novembre 2021

Edité par Urban Comics

[Review VF] Infidel

[Review VF] Infidel

24 Novembre 2021

Edité par Urban Comics

  • mmat1986
    mmat1986

    il y a 4 ans

    "Un titre digne d'une fanfiction d'un gamin de 11 ans, une cover discutable" boh je trouvais que c'était un clin d'oeil sympa envers les titres horrifiques et mystérieux d'EC comics mais tu n'es peut être pas fan de ces titres? ou pas fais le rapprochement?

    • Jeff
      Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à mmat1986

      il y a 4 ans

      Les deux. On peut reconnaître l'importance d'une chose snas en être fan.
      Genre je reconnais l'importance de Metallica mais je n'accroche pas. Je préfère un Maiden ou un System.

      • mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Jeff

        il y a 4 ans

        Oui c'est clair que l'un n'empêche pas l'autre

  • La Nuisance
    La Nuisance

    il y a 4 ans

    Superman et Flass ?

    • Jeff
      Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à La Nuisance

      il y a 4 ans

      Flass, le mec qui cherchait de noises à Gordon au tout début.

  • Citizen974
    Citizen974

    il y a 4 ans

    "Un titre digne d'une fanfiction d'un gamin de 11 ans, une cover discutable, un résumé qui parle de monstres, de mutants, de Moine Fou... il y a de quoi avoir peur ! "

    Lol bizzaremment j'ai toujours bien aimé cette couverture ^^", même chose pour le travail de Wagner.
    Et le titre français me faisait penser à une adaptation fr de Batman and The Monsters Men, pas plus pas moins.
    Mais je suppose qu'on interprète différemment. (j'ai un grand respect pour toi Jeff, hein. Me tape pas)

    • Jeff
      Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à Citizen974

      il y a 4 ans

      Ahah meuh non. Je ne tape pas les gens encore moins ceux qui sont sympas ^^

  • Cerb R
    Cerb R

    il y a 4 ans

    Pour prendre la défense de Jeff, j'ai vu ce bouquin à Cultura et effectivement entre le titre et la cover je ne suis même pas allé plus loin, je l'ai même pas ouvert. En plus la typo du titre Batman est différente des autres oeuvres, du coup je pensais à un livre jeunesse, dans le genre Batman Adventure
    Merci pour la rectification, je me laisserai peut être tenter du coup, cette période m'intéresse beaucoup (Year One, Homme qui Rit, Long Halloween, bref les débuts du Batman moderne)
    Bref vive cette review, elle était faite pour moi

    • mmat1986
      mmat1986

      En réponse à Cerb R

      il y a 4 ans

      Pour une fois qu'urban met vraiment la cover en valeur de par le choix du lettrage ou le coté légèrement brillant, c'est le principal repproche que je ferait au titres Rebirth les covers sont massacrées par un rectangle blanc contenant les titres du plus laid effet par exemple