Au début de sa carrière, le Chevalier Noir s'opposa aux manigances du professeur Hugo Strange, un psychiatre doublé d'un scientifique dément, à la tête d'une armée de monstres mutants difformes. À cette même époque, Batman devint également la cible du Moine Fou, une créature de la nuit aux pouvoirs surhumains. Deux affrontements qui allaient créer la légende du Chevalier Noir, et entamé la relation de couple que Bruce Wayne tenta de mener de front avec la riche héritière Julie Madison... (contenu : Batman and The Monster Men #1-6 + Batman and the Mad Monk #1-6)

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Deux très bons récits de l’univers du justicier de Gotham. On y découvre des enquêtes brutales sans pour autant tomber dans la violence gratuite, et revient sur une partie des jeunes années de Batman. Le vilain The Monk est l’un des moins connu à l’heure actuelle de par son piètre intérêt dans les années 30, que l’équipe créative a su présenter sous un meilleur jour.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 3 ans

    Les 2 histoires sont aussi bonnes l'une que l'autre.

  • Lecture DC
    Lecture DC

    il y a 1 an

    Batman et les monstres est la suite directe de Batman : Année Un. Ce comics introduit le premier super-vilain : Professeur Hugo Strange. Personnellement, je ne le connaissais pas et je trouve que ses origines sont bien amenées. Il y a des combats, du sang et quelques massacres… n’oublie pas le terme 'monstres' dans le titre quand même.

    Lire la suite sur le blog Lecture DC.
    ----> Lire la suite sur https://lecture-dc.fr/hugo-strange-batman-monstres/
    ----> En savoir plus sur l'Ordre de Lecture DC Comics sur https://lecture-dc.fr 

    INTRIGUES 4/5
    DESSINS 5/5
    PERSONNAGES 4.5/5

    LES PLUS
    La première confrontation de Batman face à du surnaturel
    Des illustrations dans la lignée de Batman : Année Un
    Des intrigues principales et secondaires qui se recoupent très bien...

    LES MOINS
    ... soutenues par un rythme parfois trop dynamique

Batman and the Monster Men #1

Batman and the Monster Men (2006)

Batman and the Monster Men #2

Batman and the Monster Men (2006)

Batman and the Monster Men #3

Batman and the Monster Men (2006)

Batman and the Monster Men #4

Batman and the Monster Men (2006)

Batman and the Monster Men #5

Batman and the Monster Men (2006)

Batman and the Monster Men #6

Batman and the Monster Men (2006)

Dark Moon Rising, Part 1

Batman and the Mad Monk (2006)

Dark Moon Rising, Part 2

Batman and the Mad Monk (2006)

Dark Moon Rising, Part 3

Batman and the Mad Monk (2006)

Dark Moon Rising, Part 4

Batman and the Mad Monk (2006)

Dark Moon Rising, Part 5

Batman and the Mad Monk (2006)

Dark Moon Rising, Part 6

Batman and the Mad Monk (2006)

La review du jour concerne un titre proposé par Urban ComicsBatman et les Monstres. Réalisé par Matt Wagner, il est sorti le 20 octobre pour 28 euros.

Au début de sa carrière, le Chevalier Noir s'opposa aux manigances du professeur Hugo Strange, un psychiatre doublé d'un scientifique dément, à la tête d'une armée de monstres mutants difformes. À cette même époque, Batman devint également la cible du Moine Fou, une créature de la nuit aux pouvoirs surhumains. Deux affrontements qui allaient créer la légende du Chevalier Noir, et entamé la relation de couple que Bruce Wayne tenta de mener de front avec la riche héritière Julie Madison... (contenu : Batman and The Monster Men #1-6 + Batman and the Mad Monk #1-6)

Un titre digne d'une fanfiction d'un gamin de 11 ans, une cover discutable, un résumé qui parle de monstres, de mutants, de Moine Fou... il y a de quoi avoir peur ! Pourtant, la qualité est là et bien là. Il faut dire aussi qu'avec une première planche qui met en avant un article de journal signé Vicky Vale et qui parle de Red Hood, de cuve d'acide, d'homme chauve-souris, les doutes s'envolent rapidement.

Batman et les Monstres est captivant. Sous ses airs de Year One à la sauce surnaturelle, l'auteur nous présente une histoire simple et pourtant intéressante et efficace. Un récit violent où les blessures pour Batman sont nombreuses mais également avec une très bonne dose d'enquête. Plusieurs scènes sont magistrales comme le combat entre Batman et les fameux monstres ou encore la première rencontre entre le Chevalier Noir et le Docteur Strange, mêlée à énormément d'observations mutuelles.

Autre point positif, de nombreux thèmes sont abordés comme la folie, la peur, la mort ainsi que des questions bien connues du Batverse qui sont remises sur le tapis avec en tête « Batman est-il une source d'inspiration pour les pourritures vivant à Gotham City » ?

 

Les personnages sont travaillés notamment Julie Madison dont le lecteur voit fréquement les pensées. Bien pratique pour approfondir le personnage féminin tout en en apprenant un peu plus sur Bruce Wayne dont les apparitions sont plus nombreuses que d'ordinaire (par exemple, on mentionne le fait qu'il ne mange qu'un steak et des légumes la plupart du temps lors de ses repas). Il y a de l'humour, pas mal de références sympathiques à DC au sens large (Superman et Flash notamment) et de bons petits dialogues. Par exemple : « Ecoute bien charogne. J'ai un message pour toi et pour tes copains ripux qui font honte à leur uniforme. A partir d'aujourd'hui, ici, c'est le territoire de James Gordon ».

Bien sûr, tout n'est pas parfait. On peut se demander comment Strange fait pour manipuler les monstres et la deuxième histoire va peut-être un peu loin dans le surnaturel, mais cela reste largement surmontable.

Les dessins sont plutôt bons bien que la quantité de détails dépende des personnages. La colorisation et le jeu avec les ombres sont quant à eux irréprochables. Aussi, les fameux monstres sont particulièrement impressionnants.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La violence
- L'enquête
- Le côté year one
- L'affrontement avec les monstres
- Les dessins

LES POINTS FAIBLES

- Une deuxième partie moins intéressante

 

4

Une excellente surprise

Conclusion

Un opus qui n'attire pas vraiment à première vue, mais qui vaut clairement le détour. Amateurs de Batman et/ou de surnaturel, c'est à tenter !