[Review VF] Miss Marvel 1. Métamorphose

[Review VF] Miss Marvel 1. Métamorphose

Depuis hier, mercredi 4 février, a débarqué en librairie une nouvelle série de la gamme All-New Marvel NOW !, qui est un nouvelle version de la série Ms. Marvel mais qui présente surtout un tout nouveau personnage dans le costume de l'héroïne. Nouveau personnage, nouvelles origines, nouvelles aventures, les auteurs G. Willow Wilson (scénario) et Adrian Alphona (dessins) s'en donnent à cœur joie pour amener une vague de fraicheur dans l'univers Marvel et nous offrent une très belle série.

 


 

Carol Danvers ayant abandonné le titre de Ms Marvel pour celui de Captain Marvel , ce dernier était donc libre et a trouvé une remplaçante en la personne de la jeune adolescente Kamala Khan. Au premier abord, ce titre ressemble à tout autre récit d'adolescent qui se découvre des pouvoirs et devient un super-héros, dans la vaine de ce qui a été fait avec Nova depuis Marvel NOW ! ou de l'archétype que peut représenter Spider-Man . Et je ne sais pas pour vous, mais ces histoires m'intéressent de moins en moins, on n'y trouve plus vraiment d'originalité ni de prise de risque. Heureusement, dès les premières pages de ce Ms. Marvel, on se rend vite compte que l'on a à faire à quelque chose d'assez différent, une ambiance particulière, quelque chose de moins super-héroïque et d'un peu plus « indé ». On ne se retrouve pas plongé dans une grande aventure aux proportions délirantes avec un rythme allant à cent à l'heure mais plutôt dans la petite vie tranquille et familiale d'une adolescente d'origine musulmane vivant dans le New Jersey. La série respecte bien sûr tous les codes des séries ayant des personnages principaux adolescents : des parents lourdingues, une vie tumultueuse au lycéen, des relations compliquées avec amis et amoureux, problématiques de la confiance en soi et de la recherche de soi. Mais tout est fait avec pas mal d'originalité, grâce à une écriture intelligente, de l'humour et un soupçon de dérision bien plaisant. Le pouvoir de Kamala (que je ne révèlerais pas pour ne pas gâcher le premier numéro) en lui-même est déjà une grosse originalité et apporte de nombreuses situations très fun. Et toutes les étapes auxquelles l'on n'échappe pas : découverte des pouvoirs, entrainement et maitrise de ceux-ci, création du costume, vont être un peu détournées par beaucoup d'humour, offrant une approche fraiche et fun de ces codes que l'on connait par cœur.
 


L'origine religieuse du personnage a été le grand sujet de discussion lors de l'annonce de cette nouvelle série, et pas toujours pour les bonnes raisons malheureusement, mais il est clair que c'est un élément important et très présent dans l'histoire. Et c'est un vrai bonus car il est approché de manière assez légère et encore une fois avec une certaine dérision et pas mal d'humour. Cet élément religieux apporte un vrai charme à la série, notamment grâce à la famille de Kamala. Là où l'on peut souvent avoir des parents absents ou jouant un rôle mineur dans d'autres séries du genre, ici le contexte familiale est très présent et les parents sont des personnages vraiment bien écrits et très attachants. Il y a un côté très « traditionnel » bien retranscrit dans la relation entre la jeune fille et ses parents qui est très beau et fait du bien à lire. Ce qui crée un paradoxe amusant avec une Kamala qui essaie un peu d'échapper à ce monde, le passage à la mosquée et les références au Cheik étant assez drôle dans ce sens.
 


Mais là où ce Ms. Marvel brille le plus, c'est justement dans l'approche de cette Ms. Marvel et le développement du personnage de Kamala. L'approche est originale à plusieurs niveaux, premièrement dans le fait que Kamala soit d'abord une fan de Ms. Marvel et que c'est pour cette raison qu'elle va choisir de devenir cette super-héroïne. Les pouvoirs et le costume ne lui sont pas tombés dessus comme un fardeau qu'elle a dû apprendre à accepter, ou comme un héritage, c'est elle-même qui fait ce choix lorsqu'elle se découvre d'étranges pouvoirs (la scène où elle discute avec les Avengers est d'ailleurs bien imaginée). Et c'est tellement fun de la voir se balader avec un sac et un T-shirt Ms Marvel ! Ce qui nous mène à l'autre point original et rudement bien travaillé, la psychologie de Kamala, son combat intérieur, ses doutes et sa motivation pour devenir une super-héroïne. Comme toute adolescente, Kamala se cherche, elle ne sait pas qui elle est, problème qui est exacerbé par son contexte familial qui essaie de la confiner dans un moule bien définie alors qu'elle inspire peut-être à plus. L'apparition de ses pouvoirs et de tous les évènements qui vont suivre sont donc une chance pour elle de pouvoir redémarrer à zéro et se redéfinir elle-même. Le combat intérieur le plus courant pour un nouveau jeune super-héros va être « Est-ce que je vais être à la hauteur ? Est-ce que je peux être un super-héros ? », alors qu'ici Kamala ne doute pas vraiment de ça, même si ses premières sorties sont loin d'être parfaites et qu'elle a évidemment des doutes. Mais la plus grosse interrogation pour elle est plutôt « Qui suis-je ? Qui puis-je être ? Puis-je être Ms. Marvel ? ». Et c'est bien ce qui lui fera finalement dire « Peut-être bien que le nom appartient à quiconque a le courage de combattre », lorsqu'elle acceptera sa nouvelle identité. C'est cet aspect-là qui est très intéressant et très bien retranscrit par d'excellents monologues internes. On peut aussi noter que son pouvoir est finalement une belle réflexion de son problème d'identité, je ne sais pas si c'est voulu mais c'est une petite touche vraiment bien vue. Dans l'ensemble Kamala est vraiment bien écrite, de manière très juste, et le fait qu'elle le soit par une femme elle-même de religion musulmane a sans aucun doute un grand rôle à jouer là-dedans.

 

On pourra peut-être reprocher à ce premier arc d'introduction du personnage ses « vilains » et son intrigue autour de ces vilains. On dit souvent que pour une « origin story » solide il faut un vilain solide, ce qui n'est pas vraiment le cas ici. C'est cependant loin d'être dramatique puisque d'une part l'histoire sera développée sur le long terme et que l'on n'a qu'un avant-goût de la vraie menace dans ce tome 1. Ce qui nous offre d'ailleurs un cliffhanger tellement « What The Fuck ?! » qui donne bien envie d'en savoir plus. Et d'autre part, c'est un parti pris de se concentrer sur Kamala et c'est déjà passionnant en soi.
 


Le dessinateur Adrian Alphona n'est pas très connu dans le milieu du comic cook est a principalement travaillé sur la série Runaways, au côté de Brian K. Vaughan. Son style aide beaucoup à donner cet aspect un peu « indé » au titre avec des traits assez brutes et moins travaillés et lisses que la plupart des titres de super-héros. Le découpage des planches fait aussi un peu moins super-héros, pas de "splash pages" ou de grandes scènes de baston, on a une approche plus intimiste. C'est très joli dans l'ensemble, il retranscrit bien les origines ethniques des personnages dans leur physique, sans tomber dans le « too much ». Il réussit aussi à créer, avec le coloriste Ian Herring, une vraie belle ambiance pour ce titre. Par contre, son style un peu négligé a ses dérives, notamment dans certaines cases ou arrière-plans qui sont assez bâclés.

 

En Résumé

 

LES POINT FORTS

- L'écriture de Kamala
- L'humour
- Le détournement des codes
- La très belle ambiance générale

LES POINT FAIBLES

- La menace de l'arc

 

4

Succombez aux charmes de la nouvelle Miss Marvel !

{C}

Conclusion

Cette nouvelle Ms. Marvel est une vraie bouffée d'air frais pour les titres super-héroïque, de même que pour les titres aux personnages ados et de même que pour les publications de Marvel en général. G. Willow Wilson nous fait découvrir un personnage original qu'elle maitrise à merveille, parce qu'elle y a surement mis beaucoup d'elle-même, dans une « origin story » qui se joue des codes avec humour et propose de la nouveauté dans son approche du genre. Ce serait bien dommage de passer à côté !

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Spider-Man : Far From Home, le prologue du film

[Review VF] Spider-Man : Far From Home, le prologue du film

21 Aout 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

18 Juillet 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 60

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 60

16 Juillet 2019

Edité par Panini Comics

  • Bubl
    Bubl

    il y a 5 ans

    Je l'ai Lu hier et adorer très bon titre très coloré et très drôle

  • Pixy
    Pixy

    il y a 5 ans

    Merci pour la review :) Petite question, est-ce que cette série va être intégrée à l'univers marvel, aux avengers, et avoir un lien avec des événements ?

    • Julien
      Julien - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à Pixy

      il y a 5 ans

      La série n'est pas vraiment lien avec d'autres pour le moment, elle évolue très bien dans son coin. Le personnage de Kamala par contre est déjà apparu dans d'autres séries comme SHIELD ou Amazing Spider-Man.

      • Pixy
        Pixy

        En réponse à Julien

        il y a 5 ans

        D'acc merci =) Je vais chez mon libraire ce soir chopper Uncanny Avengers et All New X-Men, je vais surement me laisser tenter aussi par celui-la ( et Sidekick =D mais HS ^^)

        Noisybear
        Noisybear

        En réponse à Pixy

        il y a 5 ans

        Elel est intégrée à l'univers Marvel, dans le sens où il s'agit d'une conséquence à Infinity; De plus, dans le prochain tome, il y aura un featuring très drôle de Wolverine !!

  • Axel
    Axel

    il y a 5 ans

    Je trouve Kamala Khan plus supere que supere. Elle pétille de nouveauté...je manque un peu d'originalité car je suis fièere que ce soit écrit par une femme musulmane de confession.
    Vivement la suite. Au fait, c'est pour quand?

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 5 ans


    Suite aux événements d'Infinity, et le combat entre Thanos et Black Bolt/Flèche Noire, une bombe tératogène a été déployée.
    Les vapeurs de cette technologie ont pour but de réveiller les gênes Inhumains sommeillant sur une partie de la population terrienne.
    Kamala Khan, jeune adolescente musulmane de 16 ans résidant à Jersey City, est touchée par cette brume qui l’évanouie.
    A l'issue, elle se réveille avec des pouvoirs lui permettant de se prendre pour son héroïne favorite Miss Marvel devenue Captain Marvel dernièrement.
    Venant d'une famille pakistanaise bercée dans les principes de l'islam, la jeune fille devra affirmer son identité lorsqu'elle prendra conscience de ses pouvoirs et de la responsabilité que cela implique. tout cela, un frère aîné conservateur, une mère parano et un père obnubiler à voir sa fille concentrer sur ses études.
    Les débuts très frais d'une nouvelle héroïne Marvel par le scénario de G. Willow Wilson, sous l'impulsion de Sana Amanat, éditirice Marvel de confession musulmane, et les dessins de Adrian Alphona.
    Une bonne introduction au personnage en attendant d'en voir plus dans un prochain tome.
    Et pourquoi pas voir Kamala Khan auprès des Vangers et de son idole Cpt Marvel.
    Panini comics poursuit sa nouvelle ligne éditoriale avec du chapitrage à la clé et les variant cover en bonus.
    4/5