Out Of Time Part 1

Captain America (2004)

Out Of Time Part 2

Captain America (2004)

Out Of Time Part 3

Captain America (2004)

Out Of Time Part 4

Captain America (2004)

Out Of Time Part 5

Captain America (2004)

Out Of Time Part 6

Captain America (2004)

The Winter Soldier Part 1

Captain America (2004)

The Winter Soldier Part 2

Captain America (2004)

The Winter Soldier Part 3

Captain America (2004)

The Winter Soldier Part 4

Captain America (2004)

The Winter Soldier Part 5

Captain America (2004)

The Winter Soldier Part 6

Captain America (2004)

Red Is The Darkest Color

Captain America (2004)

Collision Courses Part 1

Captain America (2004)

Secrets of Iron & Fire

Mini-séries & One-shots Captain America

Collision Courses Part 2

Captain America (2004)

Auteurs : Ed Brubaker, Steve Epting, Michael Lark, John Paul Leon, Lee Weeks, Mike Perkins

Bucky Barnes, le partenaire de Steve Rogers durant la Seconde Guerre mondiale, fait son grand retour. Il est désormais un tueur professionnel connu sous le nom de Soldat de l’Hiver, au service du général Lukin. Cherchant à récupérer une arme au pouvoir illimité,Captain America va alors se retrouver face à son ancien allié.
(Contient les épisodes US Captain America (2005) 1-9, 11-17 ; Captain America 65th Anniversary Special 1, publiés précédemment dans les revues MARVEL ICONS (V1) 5 à 13, 15 à 21 et 31 ainsi que dans les albums MARVEL DELUXE : CAPTAIN AMERICA - LA LÉGENDE VIVANTE et L'HIVER MEURTRIER)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Le meilleur run sur Captain America. Indispensable, surtout si vous avez aimé le film Captain America: The Winter Soldier. C'est graphiquement très beau, bien rythmé, avec des rebondissements, une ambiance plutôt espionnage. Que du bon !!! Que du beau !!! Que du bonheur !!!

  • Alecs
    Alecs Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Afa à tout dit ! Si il n y avait qu'une histoire à lire sur Captain America, ça serait celle la pour moi. A ne pas hésiter ! Un must-have !

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 5 ans

    Le matériel collecté ici est tout simplement indispensable ! Ed Brubaker attaque son run sur le héros à la bannière étoilée très fort et nous régale page après page. Si la suite reste excellente, elle sera tout de même un cran en dessous de ce tome initial qui nous rappelle pourquoi l'on aie les comics.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Le nombre de rééditions de cette série devrait vous mettre sur la piste, c'est clairement un immanquable ! Ed Brubaker et Steve Epting signe un chef d'oeuvre du genre et si vous n'avez pas encore découvert l'un des tous meilleurs runs sur le personnage de Captain America, vous avez une nouvelle occasion de corriger cela, à bon prix en plus !

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 5 ans

    J'en rajoute une couche : même si vous n'êtes pas spécialement fan du personnage de Captain America, cet arc de Brubaker mérite d'être lu tellement il est bon. C'est un peu dommage de le sortir dans cette collection alors que les Marvel Deluxe sont assez récents, et encore trouvables, mais ça permet de proposer un format différent (le prix semblant à peu près équivalent). Un classique à lire et relire !

  • Erak
    Erak

    il y a 5 ans

    Un récit culte qui mérite amplement ces 5 étoiles que ce soit le scénario de Brubaker ou les dessins de Steve Epting ou Marcos Martin. Tous lecteurs se doivent d'avoir ce run dans leur bibliothèque Par contre pourquoi cette édition ? 16 chapitres pour 36€ là ou le deluxe (toujours disponible) en contient 13 pour 29€ dans un format plus grand et avec un papier brillant ... Je ne suis pas sure que le chapitrage et la superbe couverture justifie l'achat de ce chef d'oeuvre dans la collection Icons plutôt qu'en Deluxe.

  • Alice
    Alice

    il y a 2 ans

    Bonjour,
    Savez vous où est ce qu'il serait possible de se procurer ce tome ? Car je ne le trouve null part, je suis prête à l'acheter d'occasion si vous avez des sites à me conseiller ! :)

L'année dernière sortait dans les salles le second volet des aventures de Captain America. Succès commercial et critique, The Winter Soldier de son p'tit nom était en partie inspiré d'une saga signée Ed Brubaker et Steve Epting, débutée en 2004. Trois tomes Marvel Deluxe, sortis il y a tout juste trois ans, nous avaient permis de mettre la main une première fois en version librairie. Fort du succès du film, Panini a pris la décision de rééditer ce run de Brubaker dans leur nouvelle collection Marvel Icons. Elle se fera en plusieurs parties, et c'est aujourd'hui sur le premier tome que nous allons nous attarder.

 

 

 

Avant de me lancer dans le vif du sujet, il est important de contextualiser tout ça ! Lorsqu'Ed Brubaker débarque sur la série, Steve Rogers est au plus mal ! Entre la dissolution des Avengers et la mort de Clint Barton/Hawkeye, le calme légendaire du Captain est mis à rude épreuve. Cerise sur le gâteau, Rogers est hanté par les tragiques événements de son passé et fait de nombreux cauchemars au sujet de sa participation à la Seconde Guerre Mondiale et surtout, de la mort de son ami Bucky. L'occasion d'aborder un premier point fondamental : le traitement de Steve, et sa relation avec les différents personnages, super-héros ou non. J'ai toujours trouvé en Captain America, un personnage plat, un peu boy-scout (au même titre que Superman) qui ne nous offrait pas l'opportunité de plonger un peu plus dans son intimité. Que nenni ! Brubaker fait de Captain America un personnage profond et torturé, rongé par son passé ravagé par la guerre et par la perte d'amis proches.

 

De plus, la relation qu'il entretient avec les personnages secondaires est toujours juste et bien amenée, que ce soit avec Crâne Rouge ou l'Agent 13, en passant par Fury et Bucky. C'est avec plaisir que nous retrouvons Rogers, qui profite du talent de Brubaker pour se rendre plus intéressant à suivre qu'à l'accoutumée. Et c'est justement le personnage de Bucky qui apporte un énorme plus au récit du scénariste : la rivalité entre les deux personnages est là, telle que l'on peut la retrouver dans le film des frères Russo (notons d'ailleurs, les superbes séquences de flashbacks, toujours réussies). Mieux, tous les personnages prenant part aux hostilités ont droit à un excellent traitement, décidément l'un des gros points forts du travail de Brubaker. Prenons par exemple le personnage Aleksander Lukin, un investisseur russe prenant de plus en plus d'ampleur à mesure que l'histoire avance, ou encore Erika Holsten, dont les origines mystérieuses font d'elles un personnage d'ores et déjà dantesque.

 

 

Mais la qualité de ce run réside également dans un point-clé : un scénario béton. Le récit raconté par Brubaker est une mine d'or, où tout va crescendo. Le scénariste parvient à nous transporter dans cette histoire, et les rares faux pas qu'il fait sont rapidement balayés par les pages qui se suivent, toujours plus surprenantes. Le récit est fluide et on ne décroche pas de sa lecture. Doucement, Brubaker met en place une gigantesque fresque où se côtoient conflits politiques, mémoires d'un Bucky déchu et histoire d'amour, tout en s'inscrivant parfaitement dans notre histoire et dans notre monde actuel. Ce run est donc l'occasion pour Brubaker d'aborder de nouveaux sujets qui collent parfaitement au personnage, sans se montrer pompeux pour autant.

 

Aux côtés d'Ed Brubaker, Steve Epting nous livre des dessins de grande qualité. En effet, pas grand-chose à redire sur ce point, on se retrouve avec des illustrations collant parfaitement avec le récit, un bon point dans la mesure où l'ambiance joue parfois un rôle-clé. Si vous êtes du genre tatillon, vous pourrez néanmoins reprocher un léger manque de dynamisme et de linéarité lors de certains combats. Évidemment, cela n'entachera en rien notre avis sur cet album, et ne devrait pas vous gêner lors de votre lecture. D'autres dessinateurs officient également sur la série, on pense notamment à Michael Lark ou John Paul Leon qui parviennent sans trop de mal, à rendre honneur au personnage.

 

 

Enfin, parlons un peu plus de l'édition en elle-même. Au compteur, 16 chapitres (dont un one-shot pour les 75 ans de Captain America), pour un total de 386 pages. Avec un tel nombre de pages, vous vous doutez bien que ce n'est pas donné : 36€ pour vous l'approprier. Un prix qui pique un peu, mais qui est au final assez respectable, tant par la qualité de l'édition que par l'ingéniosité du run. On attend la suite impatiemment !  

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

-Un excellent scénario
-Des dessins de qualité
-Steve Rogers
-Ça se lit vite !
-Une belle édition

LES POINTS FAIBLES

-Un prix qui en rebutera certains

 

4.5

Jetez-vous dessus !

Conclusion

Brubaker nous offre là un run d'exception, et ce n'est pas fini ! La suite devrait paraître d'ici quelques mois. En attendant, vous pouvez acheter ce premier tome les yeux fermés, vous ne devriez pas le regretter !