Panini Comics

Panini Comics

1 / 8 (2020)

Panini Comics

1 / 4 (2020)

Une équipe d'intervention du SHIELD, dont Fury, Rogers et Carter, se rend en Chine au Q.G. de la Kronas Corporation, sans aucune autorisation officielle, pour tenter de coincer Aleksander Lukin, détenteur du cube cosmique et responsable de l'explosion de Philadelphie, et d'en apprendre plus sur le Winter Soldier. Mais arrivés dans son bureau, celui-ci est en réunion avec des responsables des Nations Unies qui demandent au SHIELD de se retirer immédiatement, leur disant que leur action aura des conséquences.

Dans un centre de réeducation du Nevada, Crossbones vient récupérer la fille du Red Skull...

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 ans

    Et bien dites-moi, il se passe beaucoup de choses dans ce numéro. On s’ennui pas, l’intrigue fait de jolies bons imprévisibles en avant et on a le droit à un face à face Cap/Lukin, quand même ! Bucky/Winter Soldier est un peu mis en retrait ici pour se consacrer au grand vilain, Lukin, Brubaker fait un peu durer le suspens sur cette histoire et puis il reste 4 numéros derrière, c’est pas un mal. J’aime toujours autant la narration, présent, scène passé, présent, etc, ça nous permet de comprendre une scène qu’on vient de lire juste avant et nous donne des infos sur la suivante, ça fait apprécier un peu plus la lecture. Sur l’histoire elle-même, j’ai beaucoup aimé, Steve/Sharon entrain de se chamailler, Fury ultra motivé à arrêter Lukin, et ce retournement de situation que j’ai pas vu venir avec la protection de Lukin par les Nations Unies, joli twist, qui épaissit l’intrigue et va encore plus enrager Cap et Fury. Du tout bon. Et Crossbones qui vient chercher la fille de Red Skull ?? Ca sent bon ça ! Epting laisse sa place à Lark aux dessins pour ce numéro, et ça se voit tout de suite, c’est quand même moins bon. Notamment au niveau des visages, qui sont un peu trop joufflus et y a parfois un peu trop de coups de crayons, ça fait pas très naturel. Mais les dessins mettent bien en scène le récit, notamment dans les phases d’action. Un très bon numéro dans l’ensemble, supérieur aux trois derniers, et qui promet encore du lourd pour la suite.