Panini Comics

Panini Comics

2 / 8 (2021)

Panini Comics

1 / 4 (2021)

Crossbones retient la fille du Red Skull, Synthia Schmidt, prisonnière et essai de lui faire rappeler son passé par tous les moyens possibles (vidéos, bourrage de crâne, passage à tabac et torture) après la programmation qu'elle a subit aux mains du S.H.I.E.L.D. pour lui faire tout oublier.

On apprend qu'elle a échappée de justesse à la mort aux mains de son propre père à sa naissance, sauvée par Mother Night puis a été élevée pour suivre les traces du Red Skull. Elle a été vieillie par une machine lorsque le Skull était mourant pour son devenir son héritière mais fut à nouveau rajeunie par le SHIELD quand ils la capturèrent.

Après des jours de lutte, les souvenirs reviennent à Synthia qui redevient elle-même et accepte la proposition de Crossbones de donner un héritier au Red Skull.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Mais qu’est-ce qu’elle est bien cette série ! Brubaker assure comme un malade. On a le droit ici à un p’tit numéro de transition après le gros arc du Winter Soldier mais c’est tout aussi voir même mieux. C’est dans la continuité, c’est très intéressant, très mature et sérieux et toujours très bien écrit, bref, c’est du lourd ! Transition oui mais pas de baisse de rythme ou de coupure avec le reste comme ça avait pu l’être avec Jack Monroe. Brubaker enchaine donc sur une nouvelle histoire mais totalement en lien avec ce qu’on a eu jusqu’à maintenant, ça fait d’ailleurs suite à un passage qu’on a vu dans le numéro #9 où Crossbones récupérait la fille. J’ai beaucoup aimé le ton très noir et violent donné à ce numéro et j’ai été pris du début à la fin, tellement que l’absence totale de Captain America se fait à peine ressentir, ce qui est un pari quand même risqué à la base. On sort de ce numéro avec une nouvelle menace pour Cap, et c’est bien là l’intérêt. J’ai beaucoup apprécié les dessins de Perkins, surement même plus que ceux d’Epting, et les styles étant assez similaires on n’est pas dépaysés. C’est donc une bonne nouvelle qu’il s’occupe aussi des prochains numéros. Les couleurs sont elles aussi très sympas et créent toujours cette ambiance qui colle parfaitement. Un très bon numéro qui me donne de nouveau envie de lire rapidement la suite, après l’arc Winter Soldier qui m’avait un peu déçu.