[Review VF] King Spawn tome 2

[Review VF] King Spawn tome 2

Le premier tome de King Spawn avait été une très bonne surprise, et donnait envie de découvrir le tome 2. Ca tombe bien, il est sorti mercredi dernier chez Delcourt, et nous allons voir si l’attente était méritée.

King Spawn est une série dérivée de Spawn, dont le sujet est le trône vacant de l’enfer. Un groupe regroupant certains ennemis de Spawn, la Cour des Prêtres, a une petite idée de qui devrait devenir le roi des enfers, et ce n’est personne d’autre qu’Al Simmons. Azraël est leur chef, et son argument pour le convaincre est de lui promettre qu’il pourra ressusciter Wanda , son amour et la raison de son retour sur Terre en Spawn. La proposition est alléchante, mais Spawn la refuse. Gaia et le vert veulent aussi ce couronnement. Al Simmons fait ce qu’il sait faire, il décide de passer à l’attaque.

Cette série prend de la hauteur, et traite les camps en puissance, en particulier l’enfer et le vert. Chaque camp défend ses intérêt, et parait comme mauvais, puisque prêt à tout pour arriver à ses fins. Spawn se retrouve au cente de ces conflits, ce qui rappelle les débuts du personnage. Sauf que la série n’oublie pas l’expérience qu’a acquise Simmons depuis, et il sait désormais se défendre. Le scénariste, Sean Lewis, arrive donc à renouer avec l’ambiance des débuts de la série tout en proposant quelque chose d’intéressant et de nouveau. Il remet aussi sur le devant de la scène la relation entre Al et Wanda , sauf que celle-ci a évolué, et n’est plus aussi naïve qu’auparavant.

Ce tome fait la part belle au Spawn vengeur, qui part à la chasse de la cour des Prêtres. L’album est en bonne partie porté sur l’action. Contrairement aux autres séries avec Al Simmons, il est cette fois au centre de l’histoire, et les autres Spawn sont mis de côté. La série essaie aussi d’innover dans sa narration, avec un chapitre plus centré sur Terry. Les dessins passent en noir et blanc, et l’ombre de Spawn se fait ressentir avec des pointes de couleur rouge. La mise en scène est plutôt réussie, et renouvelle le plaisir de lecture.

Les dessins de Javi Fernandez, très bons, s’améliorent de numéro en numéro. Certaines planches sont magnifiques, et marquantes. L’artiste n’a pas peur de glisser régulièrement vers l’horreur pure qui contraste avec son style lisse au premier abord. Certains dessins sont très violents, marquent la lecture et donnent une ambiance assez malsaine à la série. Du point de vue graphique, la proposition est donc à la hauteur.

L’album offre quelques bonus intéressants, notamment une galerie de couvertures et une superbe couverture française inédite de Paul Renaud. Il contient aussi deux histoires courtes qui étaient présentes dans le premier numéro américain. Chacune introduit un nouveau personnage. Comme elles sont courtes, elles restent assez anecdotiques, et on ne sait pas encore ce que deviendront ces personnages. L’exhaustivité de Delcourt est tout de même appréciable.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'ambiance des débuts
- Le retour du vert
- Simmons au centre
- Les dessins

LES POINTS FAIBLES

- Les histoires bonus secondaires

 

4

 

Conclusion

King Spawn continue à maintenir sa qualité, et se trouve être probablement la meilleure série Spawn actuelle. L’intrigue plus resserrée autour d’Al Simmons, la narration mieux maîtrisée que dans la série principale, la proposition graphique sont autant d’arguments qui pourront plaire aux lecteurs.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Les Affamés du crépuscule tome 1

[Review VF] Les Affamés du crépuscule tome 1

15 Juin 2024

Une histoire de fantasy prometteuse

[Review VF] King Spawn tome 4

[Review VF] King Spawn tome 4

05 Juin 2024

La meilleure série spin-off ?

[Review VF] Fire Power tome 5

[Review VF] Fire Power tome 5

04 Juin 2024

Avant-dernier tome !

Pas d'avis pour le moment.