[Review VF] Spawn tome 21 : Prémonition

[Review VF] Spawn tome 21 : Prémonition

Spawn en version intégrale atteint son tome 21 chez Delcourt, et son contenu est le même que celui des tomes 5 et 6 de La Saga Infernale sortis en 2014 chez le même éditeur.

Suite aux évènements du tome 20, dont vous pouvez retrouver la critique sur MDCU, Jim Downing continue de fouiller son passé. Le lien avec Al Simmons est fait notamment par le biais de Jason Wynn. Ce tome contient donc son lot de révélations, et la saga de Downing fait un sérieux pas en avant. Nous comprenons enfin en partie ce que Todd McFarlane avait derrière la tête quand il a chamboulé sa série

Le tome entre ensuite dans un passage un peu mou, où peu de choses ne se passent. La deuxième partie relance la machine en se centrant beaucoup sur son personnage principal, Jim Downing, notamment en s’intéressant à deux aspects scénaristiques. D’abord, le costume de Spawn prend les commandes, et utilise le corps de Downing contre sa volonté et sans qu’il le sache. Il poursuit ses propres desseins, un peu à la Dr Jekyll et Mr Hyde.

Autre élément d’intrigue intéressant est la popularité de Downing qui se trouve pris entre deux feux. D’un côté, une partie du public le considère comme un messie, alors qu’à l’opposé, d’autres pensent qu’il est l’envoyé du diable. Sauf que ces deux aspects sont présents chez Downing, malgré ce qu’il pense. L’idée est plutôt bien développée au cours de cet arc narratif.

L’avantage de l’arrivée du personnage de Jim Downing, c’est que McFarlane a pu reprendre ses intrigues sur de nouvelles bases. Toute cette saga, qui se déroule du tome 19 à 22, a vraiment une cohérence, à la fois au scénario et au dessin. Ce tome 21 est donc parfaitement dans la continuité du précédent. Au final, les quatre tomes forment un tout, et il n’y a pas vraiment d’intérêt de les lire indépendamment les uns des autres. D’ailleurs, le prochain tome sera le dernier de la saga Downing, avant que la série ne reparte sur d’autres idées.

Ce tome a aussi la particularité d’accueillir dans ses pages le personnage de Haunt. Le timing est donc plutôt bien trouvé pour Delcourt qui a réédité la série en intégrale il y a environ un an. Celle-ci n’ayant pas réellement de conclusion, quelques éléments vont être donnés dans la série Spawn.

Au niveau du dessin, Szymon Kudranski est toujours à la barre, avec ses qualités et ses défauts. Son découpage est mieux maîtrisé, et ses planches sont plus lisibles qu’au début, mais ça reste très sombre. L’aspect très graphique de Spawn n’est donc pas vraiment de retour, et c’est normal puisque le dessin de Kudranski reste très lié à l’histoire de Jim Downing.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Quelques révélations
- Préparation pour la conclusion
- L'arrivée de Haunt

LES POINTS FAIBLES

- Un tome à ne pas lire seul
- Petit coup de mou

 

3.5

 

Conclusion

Les aventures de Jim Downing continue, dans la lignée de l’important tome précédent, tout en préparant la conclusion dans le tome suivant.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Le Fléau tome 4 - Nouvelle Édition

[Review VF] Le Fléau tome 4 - Nouvelle Édition

26 Novembre 2022

Quatrième tome sur six

[Review VF] Nocterra tome 2

[Review VF] Nocterra tome 2

23 Novembre 2022

Back in black

[Review VF] Blade Runner 2029 tome 3

[Review VF] Blade Runner 2029 tome 3

20 Novembre 2022

Conclusion de la série

Pas d'avis pour le moment.