[Review VF] Walking Dead Prestige - Negan, l'alpha et l'omega

[Review VF] Walking Dead Prestige - Negan, l'alpha et l'omega

Envie de toujours plus de Walking Dead ? Negan est de nouveau la vedette d’un nouvel album ! Le méchant emblématique de la série a toujours captivé, mais attention ce tome ne s’adresse pas à tout le monde.

Le premier constat à faire concernant Negan, l'alpha et l'omega se situe au niveau de son format. Cartonné, l’album s’inscrit dans la lignée de ce qui est fait avec la réédition "prestige" en intégrales. Si vous avez la première version de la série, avec les tomes souples, il est possible que vous possédiez déjà ces histoires. En effet, elles sont au nombre de deux : Here’s Negan et Negan Lives. La première a été publiée dans l’album Walking Dead – Negan, et le second a été fourni avec l’album Walking Dead - L'Étranger et le retour de Negan . L’intérêt de ce tome Negan, l'alpha et l'omega est donc bien de compléter la collection Prestige.

Here’s Negan se déroule avant la première rencontre avec Negan dans la série. En gros, il s’agit des origines du personnage, puisqu’on découvre son histoire. Ce genre d’exercice n’est jamais facile, surtout pour un personnage aussi emblématique. Raconter son histoire risque de le rendre plus humain, et moins flippant. Delcourt l’a bien compris, et a choisi de le publier une fois la réédition totalement terminée. Le récit est tout de même intéressant, notamment parce qu’il permet de voir l’apparition de la pandémie et l’arrivée des zombies, que l’on ne voit pas dans la série principale. Et puis, le point de vue est différent.

Negan a vécu beaucoup de choses en parallèle des aventures de Rick Grimes . En quelques pages, tout Walking Dead est condensé, et ça fonctionne. Surtout, le personnage de Negan se comprend mieux, et son évolution dans la série principale s’explique plus facilement. Les ficelles scénaristiques sont parfois un peu grosses, mais si vous avez adoré Walking Dead, ce récit rallonge efficacement le plaisir. En revanche, vous ne raterez pas grand-chose si vous vous cantonnez à la série. Bref, un bonus appréciable pour voir l’évolution et la genèse de Negan , et mieux le comprendre.

Le deuxième est un peu plus particulier, puisqu’il se situe après la fin de la série. Il s’agit d’un comics offert aux comic shops aux Etats-Unis pour les aider lors du premier confinement de la pandémie de Covid-19. Difficile d’en parler sans trop en dire, notamment sur la fin ouverte, mais l’histoire est finalement dispensable. C’est un peu caricatural, avec notamment des personnages faisant référence à d’autres : Lucy proche de Lucille, et Derick qui ressemble un peu trop à Rick. C’est très secondaire, et c’est dommage de faire revenir Walking Dead pour une histoire si superficielle.

Au dessin, tout l’album est géré par Charlie Adlard, ce qui est une bonne chose, même si, comme Robert Kirkman, il est plus inspiré dans la première histoire que dans la seconde. Si vous l’avez aimé sur la série principale, vous ne serez pas dépaysés, c’est toujours très bon. L’album se termine par une galerie de couvertures consacrées à Negan : aucune surprise, il s’agit de couvertures déjà vues de la série principale.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Prolonge l'aventure Walking Dead
- Perso toujours intéressant

LES POINTS FAIBLES

- En partie dispensable

 

3

Pour les fans

Conclusion

Negan, L'alpha Et L'omega contient deux histoires sur Negan , permettant d’approfondir le personnage. L’une est bien meilleure que l’autre, mais le tout s’adresse plutôt aux fans de la série dans sa version "prestige".

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Fire Power T03

[Review VF] Fire Power T03

24 Novembre 2021

Le Shang-chi du papa de Walking Dead

[Review VF] Safrane Chu T01

[Review VF] Safrane Chu T01

22 Novembre 2021

La série dérivée de Tony Chu

[Review VF] Haunt - Intégrale

[Review VF] Haunt - Intégrale

21 Novembre 2021

3 tomes en 1

Pas d'avis pour le moment.