Batman 80 ans par Urban Comics

Batman 80 ans par Urban Comics

Une fois n'est pas coutume, MDCU va plutôt vous proposer une présentation de l'ouvrage édité par Urban ComicsBatman 80 ans, plutôt qu'une véritable critique (d'où l'absence de la mention "review"). La raison en est très simple : il y a déjà énormément de choses à dire sur l'opus en lui-même. Néanmoins, si vous hésitez quant au fait de l'acheter ou non, sachez que nous le recommandons. Si review il y avait eu, on aurait sans doute tapé sur un 4/5. Ceci étant dit, passons à l'ouvrage en lui-même.

Le Bat-Man, une silhouette pleine d'audace et de mystère qui combat l'injustice et interpelle les criminels dans son combat solitaire contre ceux qui nuisent à notre société... son identité demeure inconnue.

Batman 80 ans est sorti le 20 septembre pour 35€. Comme la table des matières le sous-entend, il y a énormément d'auteurs qui sont passés sur cet opus. On peut penser à Scott Snyder, Greg Capullo, Neal Adams, Tom King, Paul Dini, Kevin Smith, Brian M. Bendis, Peter Tomasi, pour ne citer qu'eux. Au total, c'est un beau bébé de 536 pages que l'éditeur vous propose. Mais avant de voir un petit peu plus dans le détail la table des matières, nous allons parler de l'initiative en elle-même.

Qui est cette nouvelle Batgirl qui semble empiéter sur son terrain de chasse ?

Batman 80 ans... Detective Comics #1000... Est-ce que l'on fête l'un ou est-ce que l'on fête l'autre ? La réponse est les deux. En fait, avec cet opus, Urban Comics a décidé de fêter un double anniversaire. D'un côté, il vous propose Detective Comics #1000 (qui aurait très bien pu être proposé seul puisqu'il fait autour de 80 pages). D'un autre côté, il vous propose de revisiter 80 ans d'histoires de Batman . Toujours dans l'optique, de rester dans cette idée de numéro anniversaire de Detective Comics, il n'y a que des numéros de la série Detective Comics dans cet opus. Si cette précision n'est pas claire, n'oubliez pas que les super-héros les plus connus interviennent dans plusieurs séries. Dans le cas de Batman , les deux séries les plus connues sont Batman et Detective Comics (mais il y en a eu d'autres comme The Dark Knight, Batman et Robin , par exemple). Ici, seuls les numéros de Detective Comics seront présents. Il est important de le préciser car ce choix (qui est logique et parfaitement défendable) sous-entend la présence de certaines choses... et l'absence d'autres choses. Si je vous dis que l'opus met en avant la première apparition de certains des plus terribles super-vilains de Batman , vous pensez peut-être que le Joker sera dans les premiers. Eh non ! Pour rappel, le Joker est apparu pour la première fois dans Batman #1. Cet opus ne traitant que des numéros Detective Comics, il n'y a donc pas le premier numéro mettant en avant le Joker. Enfin, il est également à noter que cet opus n'est pas du 100% Batman non plus. Le personnage étant apparu pour la première fois dans Detective Comics #27, il y a donc au moins 26 numéros qui se focalisaient sur d'autres personnages. Ce n'est que par la suite que le Chevalier Noir s'est "accaparé" le titre. A présent que ces petites explications ont été donnés, passons au contenu.

Bruce Wayne a vu un criminel abattre ses parents. A l'époque, les bandes dessinées étaient plus simples, l'exigence narrative moins poussée. Pourtant, nous n'avions pas besoin de plus que ce squelette d'origine. Néanmoins, au fil des interprétations multiples, certains détails ont été ajoutés (la présence de Joe Chill ! Le déguisement de Papa Wayne !), puis annulés, puis grant-morrisonisés, et les informations accumulées, à l'image de la grotte, de la voiture, du signal, des méchants, du chien, de l'hélicoptère, ont été combinés, et mélangés à la manière d'ingrédients dans une recette. Certains constituent des expériences, d'autres reflètent l'époque ou la personnalité.

Extrait de Trauma, par Glen David Gold.

Que peut-on trouver dans ces pages ? Pas mal de choses, à dire vrai. Concernant la partie comics, nous trouvons, comme déjà signalé, Detective Comics #1000 mais également 26 numéros de la série. Le plus Ancien est Detective Comics #20 sorti en 1938. Il est d'ailleurs un de ces numéros qui mettent en avant un personnage autre que Batman . Nous avons, bien évidemment, l'incontournable Detective Comics #27 autrement dit la première histoire autour du Chevalier Noir suivi de plusieurs numéros jugés incontournables par l'éditeur. Detective Comics #38 et la première apparition de Robin , le garçon prodige mais également les premières apparitions du Sphinx , Harvey Kent, Bat-Mite ou encore Clayface pour ne citer qu'eux. Autant de numéros historiques, importants dans l'Histoire avec un grand H de Batman et qui nous permet également de voir découvrir ou redécouvrir une époque clairement différente. Une époque où les besoins scénaristiques étaient moins poussés (cf Detective Comics #27, Gordon dit à Bruce Wayne un truc du genre "oh mais je viens d'apprendre qu'il y a un meurtre, cher ami. Désirez-vous voir le corps avec moi ?" et Bruce qui répond un truc du genre "oh mais bien sûr, avec plaisir"), où les personnages étaient différents (Harvey Kent au lieu de Harvey Dent ) et surtout moins travaillés, moins appronfondis (à l'époque, c'était le changement physique qui avait fait que Dent avait pété un plomb, la psychologie du personnage n'avait pas encore été travaillée outre mesure). Une époque où Batman était bien différent (dans le premier numéro, il dit "une fin adéquate pour ceux de son espèce" lorsqu'un personnage meurt en tombant dans une cuve d'acide). Tout ceci en plus d'apprécier, bien évidemment, l'évolution graphique des personnages (que cela soit à travers les numéros ou les covers).

Pour les enfants, et pour bon nombre d'Américains, les années 1940 et 1950 constituaient une période parfois troublée. Nous percevions Batman comme un héros, capable de nous protéger des forces sur lesquelles nous n'avions aucun contrôle. Mais lui le pouvait. Il avait été frappé par l'indicible tragédie de ses parents assassinés sous ses yeux. Sa guerre contre le crime était animée de sa volonté de préserver les autres d'un tel drame.

Extrait de l'avant-propos de Patrick Leahy

Enfin, le travail éditorial est également varié et, finalement, assez complet. Il est rare qu'Urban Comics propose autant d'éléments pour accompagner des récits. En plus des numéros de Detective Comics et de la Table des Matières, nous avons une galerie de covers, les biographies des auteurs, une introduction de Dani Didio, une note de l'éditeur Paul Levitz, un avant propos de Patrick Leachy, des Pin-up... bref, il y a énormément de choses à se mettre sous la dent.

En somme un opus assez incontournable pour l'Histoire de Batman mais qui représente aussi, par extension, une partie majeure de l'Histoire de DC.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Le trailer de la série animée Harley Quinn !

Le trailer de la série animée Harley Quinn !

12 Novembre 2019

Harley à son compte !

Date de fin connue pour la série Arrow

Date de fin connue pour la série Arrow

11 Novembre 2019

Et pour les débuts de Legends of Tomorrow

1er teaser pour Crisis on Infinite Earths !

1er teaser pour Crisis on Infinite Earths !

11 Novembre 2019

Brandon Routh en Superman !

  • trek6604
    trek6604

    il y a 1 mois

    Encore une news (ici et ailleurs) à propos des 80 ans de Batman.
    C'est moi (qui suis amnésique ou qui manque d'objectivité) ou on n'a pas autant parlé,célébré (ici et ailleurs bis) les 80 ans de Superman il y a 6 ans.

    Je sais bien qu'il est le plus cool des super-héros pour la plupart des gens car (pour simplifier au max) un justicier dark pour un monde dark parait "plus mieux",plus cool,plus passionant ...(alors que bon,être un boyscout dans un monde dark me parait carrèment plus difficile.C'que j'en dis moi!) mais j'ai l'impression qu'il n'y a presque pas un jour où on en parle pas (ici ou ailleurs ter) de l'anniversaire du chevalier noir.
    C'est sûrement subjectif,cela dit!

    Et puis,bon,faut croire que c'est un leitmotiv personnel,continuel,mais totalement involontaire,d'avoir la sensation permanente de ne pas être dans le "camp" du plus populaire quand on est fan de Superman (v Batman) ou Star Trek (v Star Wars) pour ne parler que des "franchises" que j'apprécie loin devant les autres.

    Ceci étant dit,je l'aime bien quand même Batounet et donc: Bonne Anniversaire Bat'mec!

    • Ben Skull
      Ben Skull

      En réponse à trek6604

      il y a 1 mois

      À mon avis par rapport à 2013 il y a le fait que c'est 1938 qui est retenu en majorité donc c'était plus l'année dernière qu'il y a 6 ans qu'on considérait fêter ses 80 ans et le Batman Day qu'on a tous les ans alors qu'il ne me semble pas avoir entendu parler d'un Superman Day doit être pour quelque chose dans la différence de popularité des deux événements, que ce soit en 2013 ou en 2018
      Cela dit on a eu Michael Ronsenbaum et Tom Weilling a la comic-con 2018 XD (ouais je sais un seul Superman pour les 80 ans c'est pas ouf comme prix de consolation)

    • mmat1986
      mmat1986

      En réponse à trek6604

      il y a 1 mois

      Le prix joue fortement aussi, du moins auprès du public pour l'annif de Sup le bouquin coutait 80€, ici 35€ pour Batman et auprès du public "large" ça fait des années que Superman se vend moins bien que Batman à cause des idée préconcues des gens que Superman est un grand con souriant qui ne rencontre aucune difficulté sauf devant la kryptonite, du coup cette idée (fausse) suffit à le rendre moins interessant que Batman qui est une sorte de James Bond déguisé...

      Après va dire au public que Superman ce n'est pas que ça, avec des succès de séries télé telle que "Lois et Clarck" qui a enfoncé le cloue pendant quasiment environs 10piges ...

      • Krislenoob
        Krislenoob

        En réponse à mmat1986

        il y a 1 mois

        Il faut dire que même chez DC on a pas fait grand chose pour rendre le personnage plus sexy que Batman à toute époque.
        Supes était souvent lisse et trop boyscout... ces dernières années c'est différent et c'est un personnage dont j'apprécie beaucoup les plus récents récits.
        Après Batman a été mieux "entretenu" dans l'esprit collectif ces 50 dernières années entre la série de 68 les comics, les dessins animés de très bonne facture, les jeux vidéos réussis , les films (bons, mauvais et très bons)...
        Et Batman, comme le joker (et la majeur partie de la clique des antagonistes de la chauve souris) ont une très grande spécificité qui les rendent plus crédibles : pas de super pouvoirs! Et ça peut jouer aussi quant à l'identification au personnage. OK tout le monde n'est pas orphelin milliardaire, mais personne ne se sent kryptonien à coup sûr  (ou alors il faut consulter)

        mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Krislenoob

        il y a 1 mois

        Comme tu dis et en revenant sur les vilains, effectivement  en dehors des fans, les gens ne te citeront que Lex Luthor , quelques uns te citeront peut être Doomsday comme il a été plusieurs fois utilisés à la télé et dans BvS mais qui te citera réellement un Brainiac, metallo, toy man etc? en dehors des fans très peu de monde alors que Batman bah là ça va te sortir du monde ... c'est triste car effectivement Superman est un très bon personnage mais le public est également fautif car car on lui sert une version différente de Superman, ça gueule aussi , du coup quand tu compare Superman ne fonctionne qu'à la télé

        Monsieur Ramior
        Monsieur Ramior

        En réponse à mmat1986

        il y a 1 mois

        Aquaman avait le m^me probleme.

        A cause du dessins animé "super friend", où il à été très mal utiliser, le personnage était devennu une grosse blague, même auprès des profanes.

        Il à fallu un blockbuster pour nettoyer sa réputation.

        mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Monsieur Ramior

        il y a 1 mois

        Aquaman ne trust tout de même pas le sommet des ventes pour autant et le succès du film est loin d'avoir changé les mentalité à son sujet, j'ai pas mal de contact qui on regardé le film suite a la pub sur le fait que c'était un succès et qui ont tout de même considéré le film et le perso comme étant de la merde, 

        et tu cites "super friends" mais regardes Aquaman dans "Batman the brave and the bold" il y ai tout aussi ridicule, le ton de la série passant mieux vu le côté assumé de parodier l'âge d'or et d'argent

        Ben Skull
        Ben Skull

        En réponse à Krislenoob

        il y a 1 mois

        Sans oublier que quasiment tous les ennemis de Batman sont iconiques. Joker, Freeze, Ivy, Clayface, Double-Face, Bane, l'Épouvantail (et j'en passe) sont tous très complexes, intéressants et frôle l'univers de l'horreur ce qui leur donne une certaine attractivité aux yeux du public (si on voulait faire un film d'horreur avec un ennemi de Batman on aurait l'embarras du choix) (et Batman est plongé dans l'univers policier) alors que côté Superman on retient Luthor, Doomsday et Zod et à la limite Ultra-Humanite ou Bizarro mais il faut réfléchir un peu avant que Metallo ou Mongul ne nous viennent à l'esprit pourtant il y a de la matière avec des ennemis récents mais très peu popularisés (Mister Oz et H'el). La popularité et la qualité des super-héros dépend énormément de leurs ennemis alors c'est clair que Bat démonte Sup sur ce point et ce depuis des décennies

        Adam
        Adam

        En réponse à Ben Skull

        il y a 1 mois

        "La popularité et la qualité des super-héros dépend énormément de leurs ennemis alors c'est clair que Bat démonte Sup sur ce point et ce depuis des décennies "
        -> Pas seulement superman! Avec son lor, batou explose tout les autres persos de comics (marve et dc confondus)  qui n'ont pas autant de mechants aussi vite identifiables. J'ai galéré avant de faire un top 10 des ennemis de superman avec des mechants que j'ai vu au moins 2 fois à l'oeuvre alors que pour batman c'est difficile de retenir seulement 20 persos.

        Le souci avec le kryptonien a été resumé par Dennis O'Neil a qui on a confié le perso au debut des années 70: Comment veux tu ecrire des histoire avec un mec capable de tracter des planètes ??? Je sais que le temps a passé depuis les délires de l'age d'argent et que les auteurs ont revu sa puissance à la baisse. Mais le probleme deumeure chez le grand public qui rejette le kryptonien car "il peut tout faire à part mettre son slip en dessous de ses collants"(ils n'avaient pas vu les new52). Le film JL de 2017 n'a d'ailleurs pas arrangé les choses en les montrants desemparé sans lui.
        J'ai beau repeter à ceux que je cotoie qu'il n'y a pas que la kryptonite, qu'il est sensible à la magie, qu'il peut être blessé par le trident d'aquaman, qu'il peut être assomé par un train lancé  toute vitesse...

        Concernant la celebration des 80ans  de Batou contre ceux de superman l'an dernier malheureusement il n'y a pas que pendant les années anniversaires. Tout les mois normaux (c'est à dire sans sortie d'un film à l'approche) t'as au moins un titre du batverse qui sort car c'est ce qui se vend le mieux.

      • Cossak
        Cossak

        En réponse à mmat1986

        il y a 1 mois

        Perso si je lis du Sup aujourd hui c est en grande partie parce que j ai suivi la serie Lois et Clark et vu les films de Christopher Reeve quand j étais gosse.

        mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Cossak

        il y a 1 mois

        J'espères tout de même que c'est plus grâce à Christopher Reeve que te vient l'envie de lire du Superman

        Jeff
        Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

        En réponse à mmat1986

        il y a 1 mois

        Bon, difficile de ne pas en parler vu le débat animé qui a été lancé. Il y a un article qui sera proposé par MDCU dès ce week-end sur le sujet :)

        Adam
        Adam

        En réponse à Jeff

        il y a 1 mois

        C'est sur quel sujet precisement vu qu'on digresse facilement ? La popularité de la chauve souris superieur à celle du kryptonien et de ses collegues de la JL?  les lors respectifs ? ou les 2 ?

        Jeff
        Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

        En réponse à Adam

        il y a 1 mois

        La différence du traitement marketing entre Batman et Superman.

    • Le Crapaud 99
      Le Crapaud 99

      En réponse à trek6604

      il y a 1 mois

      Tout simplement parce que BATMAN EST LE BOSS du game ;)

  • Krislenoob
    Krislenoob

    il y a 1 mois

    @Jeff MDCU : on est d'accord pour dire que si on a déjà Detective #1000 et le recueil "Batman anthologie" de chez Urban, cet achat n'est pas forcément très pertinent, si?

    • Jeff
      Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à Krislenoob

      il y a 1 mois

      Les numéros ne sont pas 100% identiques mais je suis d'accord, difficile de parler d'achat pertinent si tu as déjà Detective #1000 et le recueil "Batman anthologie".
      A titre personnel, j'ai beaucoup aimé lire la première histoire du Sphinx ou de l'ancien Harvey Dent. Cela fait partie de la culture Batman. Après, il est clair qu'il y avait des choses bien plus dispensables. C'est un petit peu le défaut de ce genre d'opus. Mais bon... cela reste mieux que de se taper tous les intégrales de tel ou tel personnage ^^'. Le mieux est peut-être de le feuilleter afin de voir si les personnages mis en avant te plaisent ou non.

  • Adam
    Adam

    il y a 1 mois

    "Bruce Wane a vu un criminel abattre ses parents. "
    C'est Trauma qui a fait la faute sur le nom du milliardaire ou il y a une coquille ? Contrairement à Harvey Kent, celui là n'existe pas d'aprés google. ^^

    • Jeff
      Jeff - Rédacteur de l'article Staff MDCU

      En réponse à Adam

      il y a 1 mois

      Bruce Wayne et Harvey Kent. C'est corrigé :)