[Review VF] Batman Tome 6

[Review VF] Batman Tome 6

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Batman Tome 6 : Tout le monde aime Ivy. Ecrit par Tom King et dessiné par Tony Daniel et Janin Mikel, il est sorti le 11 janvier pour 17.50€. Il contient les titres US Batman #39-43 + #45-47.

La vie d'un jeune couple n'est pas sans difficultés : c'est ce qu'apprennent au fur et à mesure de leurs missions Batman et Catwoman .
Les deux héros doivent tout d'abord se séparer afin que Batman puisse remplir une mission aux côtés de la Princesse Amazone, Wonder Woman. Puis, ils doivent affronter, seuls et sans aide, un monde entier contrôlé par Poison Ivy ! Enfin, Booster Gold leur prépare un cadeau de fiançailles qui risque bien de leur coûter la vie !

 

 

Une fois n'est pas coutume, Tom King nous offre ici un sixième tome plutôt en demi-teinte. Le côté "gain de temps" ne trompe personne et donne clairement un statut de transition à l'opus. Par chance, cela ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a rien à en retenir, loin de là. L'opus est divisé en trois récits de quelques numéros. Le premier est Pour les siècles des siècles et se concentre sur Batman et Wonder Woman . Le deuxième est Tout le monde aime Ivy. Sans surprise, il tourne autour de la célèbre super-vilaine. Enfin, la troisième histoire est intitulée Le cadeau. Il s'agit d'un récit autour de Booster Gold surtout connu pour mettre en avant, le temps de quelques pages, Catwoman dans sa tenue de 1992 dans le film de Tim Burton : Batman Returns (ou Batman le défi en VF). Au-delà de cela, cette troisième histoire est peut-être la plus complexe, la moins terre-à-terre et la moins intimiste. C'est peut-être celle qui s'éloigne le plus de ce que King a proposé jusque-là. Il y a des chances pour qu'elle soit celle qui vous déroute le plus des trois (oui, les trois déroutent, mais la dernière est peut-être encore un poil au-dessus).

Et au sommet de notre hit-parade... pour la troisième semaine consécutive... le bruit du vent à travers les feuilles d'arbre !

A côté de cela, il reste évident que Tom King est un artiste. Le scénariste est à l'aise sur Batman et maîtrise totalement l'écriture de l'univers du Chevalier Noir . Même chose concernant les dialogues qui sont souvent bien plus profonds qu'il n'y paraît. Le traducteur d'Urban Comics a dû s'amuser plus d'une fois sur certaines bulles. Comme d'habitude, les idées sont plutôt nombreuses et bonnes, tout comme l'humour, relativement rare mais très efficace. 

La première histoire est peut-être la plus particulière. Elle revêt un statut de "grosse parenthèse" évident du fait que cela ne se passe pas réellement dans notre réalité mais tout en étant, d'une grande importance. Dans les grandes lignes, Batman et Wonder Woman sont envoyés ailleurs. Ils livrent une sorte de combat éternel dans un endroit où le temps s'écoule différemment que sur notre Terre. Ainsi, si Catwoman tente d'aider Batman durant quelques heures, ce dernier est en réalité bloqué avec Wonder Woman durant 37 ans. C'est donc une parenthèse car il n'y a pas vraiment de répercussion. Cela-dit, c'est également fondamental car ce récit nous permet de faire le point sur Bruce, sur la sincérité de ses sentimentes, son amour, sa fidélité à Catwoman. C'était une excellente idée qui, encore une fois, a également permis d'avoir quelques bonnes lignes de dialogue.

 

  

 

Pour finir, nous avons l'histoire Tout le monde aime Ivy qui est sans doute la meilleure de l'opus. Un récit à la dimension chaotique très intéressante. Une utopie que Batman ne mettra pas beaucoup de temps à briser après avoir montré à la super-vilaine les limites de son uniVERT "parfait". Une histoire encore une fois assez courte mais avec, pourtant, pas mal de bonnes idées notamment une scène avec Superman qui pourrait très bien devenir culte pour les fans du Chevalier Noir . Après, il est clair qu'il vaut mieux aimer Catwoman . Tom King ne s'en cache pas depuis le début de son run, le point important, c'est la relation entre Batman et Catwoman . Une situation qui fait que l'ancienne super-vilaine est constamment mise en avant. Pour ceux qui ont un peu plus de mal avec cette dernière, la lecture risque de ne pas être évidente. Après tout, on frôle la série Batman et Catwoman Rebirth.

Aujourd'hui, comme chaque jour est un jour de paix et de prospérité d'un bout à l'autre du monde [...]. Nous nous aimons.

Pour ce qui est des dessins, le tout est plutôt bon. Les visages des personnages féminins sont tout bonnement sublimes. Celui de Poison Ivy en pleine page est une véritable claque et il est clairement difficile de ne pas s'attarder un petit peu dessus. Dans un autre registre, la première planche du numéro 42 est également très bonne. De manière générale, on notera qu'il y a un réel souci de la mise en scène de la part des auteurs. Le tout donne un résultat final assez bluffant. Même chose concernant la colorisation qui est plutôt bonne. Rien que les deux numéros autour d'Ivy envoient du lourd lorsque l'on repense à toutes les nuances de vert que l'on peut y trouver. Enfin, les covers sont plutôt bonnes, notamment celle du numéro 40 et celle du numéro 42. 

En bonus, vous trouverez la galerie de couvertures alternatives. Là encore, il y a de très bonnes choses notamment ce qui est proposé par Olivier Coipel et Dave Stewart. Jim Lee est également fidèle à lui-même, il n'y a pas de grosse surprise de ce côté là non plus.

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Tout le monde aime Ivy
- Les dialogues
- La partie graphique

LES POINTS FAIBLES

- Un opus de transition
- Beaucoup de Catwoman ?

 

4

Petite baisse de régime

Conclusion

Un volume qui a des allures de grosse parenthèse. Les idées sont bonnes mais il est difficile de se dire qu'il n'y a pas ici un petit côté "gain de temps" pour arriver au fameux numéro 50.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Batman Damned

[Review VF] Batman Damned

27 Novembre 2019

Edité par Urban Comics

[Review VF] Red Hood & The Outlaws Tome 1

[Review VF] Red Hood & The Outlaws Tome 1

03 Novembre 2019

Edité par Urban Comics

[Review VF] Doom Patrol Tome 1

[Review VF] Doom Patrol Tome 1

22 Octobre 2019

Edité par Urban Comics

Pas d'avis pour le moment.