[Review VF] Hellboy 16. Le Cirque De Minuit

[Review VF] Hellboy 16. Le Cirque De Minuit

Malgré tout ce qui s’est passé dans l’univers de Hellboy, la toute première série publiée par Delcourt continue de s’enrichir de nouveaux albums. Nous allons voir ce que contient ce tome 16.

Loin des évènements en cours dans la série BPRD, cet album se focalise sur des aventures passées de Hellboy. Pour être précis, il contient deux histoires complètes. La première se situe en 1948, et on y retrouve notre fougueux jeune Hellboy. Le personnage s’interroge encore beaucoup sur son identité et la vision qu’ont les autres de lui. Il va alors s’échapper de la base du BPRD, et va se retrouver dans le cirque de minuit. C'est l'occasion de retouver l’ambiance des vieux cirques, avec ses bêtes de foire, le tout teinté de fantastique. Mike Mignola est au scénario, et nous en présente sa vision fantasmée et lyrique. Comme d’habitude, il intègre parfaitement Hellboy là-dedans, en rajoutant quelques flashbacks.

L’ambiance se fait aussi grâce à la collaboration entre Duncan Fegredo au dessin et Dave Stewart aux couleurs. Le trait et les ombres, très marqués au début, s’estompent lorsque Hellboy découvre le cirque, et le dessin prend un style un peu plus aquarelle. L’impression d’étrange marche plutôt bien grâce à ce petit procédé. Pour revenir à l’histoire, Mignola s’en sert pour encore approfondir son personnage, en faisant un parallèle avec Pinocchio notamment. Mais mieux encore, la réalité cachée derrière ce cirque révèle des éléments qui seront développés plus tard dans Hellboy en Enfer. Ce récit date de 2013 aux Etats-Unis et nous donne un aperçu de ce qui arrivera en Enfer, deux ans plus tard.

Dans la deuxième histoire, Hellboy est cette fois un adulte. Elle se titre Dans le Silence des abysses, et est récente puisqu’elle a été publiée en 2017 aux Etats-Unis. L’intrigue se place très précisément dans la chronologie du personnage, puisqu’un rapide rappel des évènements est donné : il s’agit de la suite de Hellboy - Le Troisième souhait publié en 2001 par Delcourt. Hellboy parcourt le monde seul. Il prend cette fois un petit bateau, mais va vite être capturé en mer par des marins. Leur bateau semble Ancien , et les personnages aussi. L’atmosphère est très mystérieuse, un peu fantomatique. Ils reviennent d’une fouille archéologique qui a réveillé quelque chose.

L’ambiance s’inspire des légendes marines, et Hellboy va d’ailleurs croiser de nombreuses créatures sortis des océans. Elle est toujours bien travaillée, tout comme l’histoire. Mais le gros plus de ce récit est le dessin. Il est exécuté par Gary Gianni. L’artiste a déjà une belle carrière derrière lui, et s’est notamment occupé de Prince Valiant pendant 8 ans. Son trait est très fin et détaillé, et rappelle les illustrations que l’on pouvait trouver dans de vieux livres. Ca colle très bien au côté maritime de l’histoire, et crée une ambiance assez unique pour du Hellboy. Le plaisir de lecture est donc très présent.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

Les ambiances
Les dessins
Les références

LES POINTS FAIBLES

Rien de vraiment neuf

 

4

Toujours bon

Conclusion

En soi, l’album apporte peu de chose à l’univers de Hellboy. Cependant, la qualité des artistes travaillant dessus offre des histoires très agréables à feuilleter avec une très forte ambiance. Toujours un plaisir de lire du Hellboy !

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Spawn - Renaissance 4

[Review VF] Spawn - Renaissance 4

22 Avril 2018

De nouvelles bases

[Review VF] Strangers In Paradise Intégrale II

[Review VF] Strangers In Paradise Intégrale II

18 Avril 2018

L'histoire de Katchoo, Francine, et les autres

[Review VF] 30 jours de nuit Tome 6

[Review VF] 30 jours de nuit Tome 6

14 Avril 2018

Edité par Delcourt

Pas d'avis pour le moment.