How To Murder The Earth

Final Crisis (2008)

New Heaven, New Earth

Final Crisis (2008)

Domino Effect

Batman And Robin (2009)

The Circus of Strange

Batman And Robin (2009)

Mommy Made of Nails

Batman And Robin (2009)

Red Right Hand

Batman And Robin (2009)

Scarlet

Batman And Robin (2009)

Flamingo is Here

Batman And Robin (2009)

Pearly and the Pit

Batman And Robin (2009)

Broken

Batman And Robin (2009)

Batman vs. Batman

Batman And Robin (2009)

Scénario: Morrison – Dessin: Quitely

Tome 3 sur 8

Bruce Wayne est mort ! Gotham ne peut rester sans protection et c'est à Dick Grayson et Damian Wayne de reprendre le flambeau sous les masques de Batman et Robin ! Leur baptême du feu ne se fera pas sans heurts et ils devront bien vite affronter les menaces du Professeur Pyg, du Red Hood et d'un Bruce Wayne zombie !
(contient des pages tirées de Final Crisis # 6-7, Batman and Robin #1-9)

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 8 ans

    Culte, un récit culte et il faut foncer là-dessus. On a ce qu'il s'est fait de mieux sur Batman ses dernières années et Morrison continue de s'amuser à refaçonner la franchise.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 8 ans

    C'est un petit bijou cette série "Batman & Robin" ! Grant Morrison se lâche totalement et met son imagination débordante et son excentricité au service de ce qui ressemble à un OVNI dans le batverse mais qui est tellement génial. Ajouté à ça les débuts du duo Dick Grayson/Damian Wayne, dont la relation est super fun à suivre, et les fabuleux dessins de Quitely, Tan et Stewart et vous avez encore un homerun de Morrison.

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 8 ans

    Batman & Robin est une série magnifique, que tout fan de comics se doit d'avoir lu ! Le duo est remarquablement écrit, bref c'est un incontournable de l'univers de Batman.

  • Lordo
    Lordo Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Immanquable si on aime Batman, et Morrison, c'est vraiment une sublime histoire (et d'ailleurs on atteint le stade de Batman mag les prix vont donc baisser).

  • Star-lord
    Star-lord

    il y a 8 ans

    Morrison sur Batman c'est génial , il est plus qu'à l'aise avec les persos de l'univers et nous livre des histoires d'anthologie ! Fonce !

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 8 ans

    Bruce Wayne est mort ! Du moins tout le monde le pense. Gotham ne peut rester sans protection alors Dick Grayson (1er Robin puis Nightwing) et Damian Wayne reprennent le flambeau sous les masques de Batman et Robin. Leur baptême du feu ne se fera pas sans heurts et devront affronter les menaces du Pr. Pyg, de Red Hood/Jason Todd et d’un Bruce Wayne /Batman cloné et ressuscité défectueux et psychopathe. Entre ses doutes d’exercer le rôle du Chevalier Noir et la fierté et vantardise de son side-kick, Richard « Dick » Grayson va devoir trouver en lui la force d’être digne de son mentor disparu.Un excellent tome 3 des œuvres de Grant Morrison sur le Caped Crusader où Urban Comics a eu l’intelligence de faire paraître des pages de Final Crisis où l’on voit l’ultime affrontement entre Darkseid et Batman et le lieu où à été transporté ce dernier suite à sa mort supposée. défectueux et psychopathe. Entre ses doutes d’exercer le rôle du Chevalier Noir et la fierté et vantardise de son side-kick, Richard « Dick » Grayson va devoir trouver en lui la force d’être digne de son mentor disparu.Un excellent tome 3 des œuvres de Grant Morrison sur le Caped Crusader où Urban Comics a eu l’intelligence de faire paraître des pages de Final Crisis où l’on voit l’ultime affrontement entre Darkseid et Batman et le lieu où à été transporté ce dernier suite à sa mort supposée.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 2 ans

    Excellent

[u]Synopsis :[/u] [i]Bruce Wayne est mort ! Gotham ne peut rester sans protection et c'est à Dick Grayson et Damian Wayne de reprendre le flambeau sous les masques de Batman et Robin ! Leur baptême du feu ne se fera pas sans heurts et ils devront bien vite affronter les menaces du Professeur Pyg, du Red Hood et d'un Bruce Wayne zombie ! (contient des pages tirées de Final Crisis # 6-7, Batman and Robin #1-9).[/i] [b]Date de sortie :[/b] Paru le 26/10/2012. [b]Prix :[/b] 22.5€. [b]Scénario :[/b] Grant Morrison. [b]Dessins :[/b] Frank Quitely, Philip Than et Cameron Stewart.
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1351721749.jpg[/img]
[titre]Contexte.[/titre] Ce troisième tome est tout naturellement la suite des deux précédents et Grant Morrison continue de poursuivre son excellent travail avec la Batverse. Ainsi, je vous déconseille donc fortement de débuter ce run par ce troisième tome ! Lisez les deux précédents car sans cela, vous ne pourrez saisir toutes les subtilités du récit et savourer pleinement l’histoire de Morrison. Vous pouvez retrouver les reviews des deux premiers tomes en cliquant [url=http://www.mdcu-comics.fr/news-007971-urban-comics-vf-grant-morrison-presente-batman-t-1.html]ici[/url] et [url=http://www.mdcu-comics.fr/news-008633-urban-comics-vf-grant-morrison-presente-batman-t-2.html]ici[/url]. [titre]Critique.[/titre] Avant d’entamer la critique de l’histoire en elle-même, j’aimerais souligner encore une fois l’effort porté par Urban à cette collection : outre l’édition et la cover prestigieuse (je suis fan des éditions cartonnés personnellement, ça rend super bien dans une bibliothèque), on peut une nouvelle fois saluer le contenu éditorial avec une introduction, une présentation des personnages et plusieurs pages extraites de Final Crisis qui permettent de mieux saisir l’histoire.
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1351721788.jpg[/img]
L’histoire, nous y voilà et qu’en dire à part qu’elle s’avère être une véritable tuerie. Dans ces pages, vous pouvez découvrir les neuf premiers chapitres de la nouvelle série de Grant Morrison : «Batman And Robin». Une série qui s’est dès lors imposée comme la principale de la Batverse et même l’une des meilleures du moment de par sa qualité d’écriture, son traitement innovant des personnages et ses dessins de qualité. Après un «Batman : RIP» des plus déconcertant, Grant Morrison revient ici à des histoires plus directes et moins prises de têtes. Il nous livre, dans cette nouvelle série, la naissance d’un nouveau Dynamique Duo qui est cette fois-ci incarné par Dick Grayson (Batman) et Damian Wayne, le fils de Bruce et de Talia, qui devient un Robin bien plus impitoyable et violent que ses prédécesseurs. Au fil de ces neufs numéros, les deux hommes vont devoir apprendre à se supporter, se faire confiance et travailler ensemble. Ils feront également face à d’anciennes mais aussi de nouvelles menaces. Un ouvrage qui est donc clairement moins prise de tête que le précédent. On est bien loin de la masturbation intellectuelle de RIP et on revient à une histoire plus basique mais qui n’en reste pas moins soignée. D’abord, l’intrigue principale de Morrison continue dans ses pages : il donne quelques réponses tout en faisant intervenir des tas de nouvelles questions. Certes, cela peut paraitre fouillis et brouillon mais ne vous inquiétez pas, tout a été calculé, tout a été prévu et ces pages donnent déjà un aperçu du résultat final. Morrison montre donc qu’il reste l’un des plus grands en la matière de scénario et offre une belle leçon à certains de ses contemporains. Le puzzle continue d’être dévoilé et les pièces s’assemblent au fur et à mesure que l’histoire progresse. Les trois arcs présents dans l’ouvrage s’enchainent à merveille. Le premier est clairement le meilleur (peut-être même le meilleur de la série tout entière) des trois tandis que le second est en dessous du lot. Il sert plus de transitions et permet d’amener de nouveaux éléments dans l’intrigue mais malheureusement, il peine à captiver et tombe dans le classique et le linéaire, ce qui est rare avec Morrison.
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1351721890.jpg[/img]
Grant Morrison continue donc de révolutionner son héros mais cette fois-ci, il s’attaque plus à une histoire de «couple». En effet, le cœur de la série est centré sur les relations entre Dick et Damian, entre ce nouveau Batman et ce nouveau Robin. D’abord, chacun essaye de s’approprier le rôle et Morrison met parfaitement en scènes les doutes et les craintes d’un Dick qui ne se sent pas à la hauteur de son illustre mentor. Mais surtout, comme Alfred le souligne si bien, les rôles sont désormais inversés : c’est Batman qui est maintenant relativement joyeux tandis que Robin est bien plus sombre qu’à l’accoutumé. Morrison ouvre donc de nouvelles perspectives, de nouveaux enjeux et continue de creuser son bébé, Damian et de le faire interagir avec la Batverse. Ainsi, le pauvre Dick a bien du mal à gérer ce sale gosse qui lui donne beaucoup de fil à retordre tout en offrant au lecteur des passages bien fun et plein d’humour. Au final, Morrison montre l’étendue de son amour pour la Batverse et prouve qu’elle ne se résume pas à Bruce Wayne. On se prend d’affection pour ses personnages et on suit avec intérêts leurs nouvelles aventures. Dernier aspect de l’intrigue : son petit vent de fraicheur. Vent de fraicheur de par le contexte, les nouveaux personnages et nouvelles perspectives abordées mais vent de fraicheur grâce à l’ambiance générale qui se dégage du récit. C’est violent, c’est fun, c’est trash et c’est même ultra-décalé. Certains moments sont très drôles et Morrison s’inspire une nouvelle fois directement des situations de l’âge d’argent. Le récit devient même malsain lors de certains passages et peut mettre mal à l’aise et on ne peut qu’applaudir la façon dont Morrison arrive à jouer avec tous ses éléments sans jamais trahir l’esprit de la Batverse. Enfin, les dessinateurs : les trois arcs en voient défiler trois. On pourra d’abord regretter que le run n’aura pu se trouver un dessinateur attitré et que les crayons changent aux fils des arcs mais le résultat reste tout de même globalement positif : - Le premier est assuré par Quitely. Certains auront forcément du mal mais je le trouve juste parfait pour retranscrire la narration de Morrison. Il colle parfaitement à l’ambiance noire, trash et glauque de la série et arrive parfaitement à donner vie à des personnages grotesques tels que le Professeur Pyg ou Scarlet. Quitely arrive à capter un air malsain et grotesque dans ses dessins et cet air est, à mon sens, en totale adéquation avec le style de Morrison. Le dessinateur retravaille aussi totalement les expressions du jeune Damian et il arrive à faire ressortir toute la noirceur et la colère bouillonnante du personnage. Quitely offre donc une très belle performance (sauf sur les covers que je trouve assez vide personnellement) et permet ainsi à ce premier arc de démarrer sur des chapeaux de roues et de figurer parmi les meilleurs de la série et même du Batverse en général. - Le deuxième revient à Philip Tan. Il est très difficile de passer derrière Quitely (quel dommage qu’il ne soit pas resté tout le long du run) mais le dessinateur ne s’en sort pas si mal. Malgré cela, je trouve son style bien trop classique. Ça ne colle pas véritablement avec l’ambiance décalé et malsaine qu’a instauré Morrison et cela déçoit donc en un sens. Même si il n’a pas fait du mauvais travail, je trouve que Tan est le moins bon des trois ici. - Le dernier est géré par Cameron Stewart. Retour ici à une ambiance décalé avec un style très cartoon. Ça ne vaut pas du Quitely mais il s’en sort avec les honneurs et offrent de très beaux passages tout en soignant les expressions des personnages. [b]En guise de conclusion, nous sommes donc une nouvelle fois face à un excellent ouvrage. Morrison réalise pour l’instant un sans-faute et livre une nouvelle série au top qui ne déçoit pas grâce à un excellent agencement entre l’action et l’intrigue toujours aussi solide. Comme d’habitude, celle-ci ne laisse rien paraitre mais les pièces du puzzle commencent à se regrouper et cela n’annonce que du lourd. Notons tout de même que le second arc est bien en dessous des deux précédents mais qu’il ne faut pas le laisser de côté car il apporte bon nombre d’éléments importants pour la suite.[/b] [titre]Et après ?[/titre] Cette partie sera brève puisque la suite sera rééditée par Urban Comics ! De ce fait, il vous suffira d’acquérir les autres tomes pour lire la suite du run de Morrison. Huit tomes au total ont été annoncés par l’éditeur et trois sont déjà sortis. Il en reste donc 5 et le prochain est prévu pour le 18 Janvier 2013. Intitulé «Le Dossier Noir», ce tome vous permettra notamment de découvrir ce qui est arrivé à Bruce Wayne à l’issu de son combat face à Darkseid mais aussi lire l’histoire qui sert d’intermédiaire entre «Batman : RIP» et «Final Crisis» ou encore plusieurs pages de l’ouvrage «The Black Casebook» qui compile les multiples références dont s’est servi Grant Morrison pour son histoire.
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1351721843.jpg[/img]
[conclusion=4,5][/conclusion] [onaime]- La prestigieuse édition d’Urban Comics. - Un nouveau titre efficace de la Batverse. - Un traitement des personnages innovant et surprenant. - Les dessins de Quitely sur le premier arc. - Une véritable maîtrise scénaristique de Grant Morrison. [/onaime][onaimepas]- Le second arc en dessous des autres. - Quel dommage que Quitely ne soit pas resté tout le long du run… - Euh, cela se termine trop vite et on veut vite la suite.[/onaimepas]