Après avoir enlevé le Psycho-Pirate de la prison de Santa Prisca, Batman apparaît plus que jamais comme l'homme à abattre pour son ennemi juré, Bane.
Bien décidé à briser le héros une fois pour toutes, Bane l'attaque sur son point faible : sa famille recomposée, Nightwing, Red Hood et Robin !
Contenu vo : Batman Vol.3: I am Bane (Batman #16-20 + #23-24 + Batman Annual #1)

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Fin de la trilogie plus que moyenne de Tom King sur Batman. Après cela, l'auteur se réveille et se remet à écrire des scénarios plus intéressants. Ici, on a la confrontation avec Bane qui arrive à Gotham. L'action est assez lente, et le chronométrage n'aide pas. Heureusement, c'est beau à regarder.

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Probablement le travail le plus faible de Tom King, alors qu'encore une fois l'histoire avait du potentiel. Tout est à jeter mais le dernier épisode est important pour la suite, donc... Bon courage, comme le dit l'ami Bart, la suite sera meilleure...

  • Manhattan
    Manhattan

    il y a 3 ans

    Mouais... Ca tire en longueur pour la partie sur Bane. Après, je trouve la discussion intéressante entre Batman et l'autre héroïne. La fin du volume se termine de manière sympathique mais voilà... Comme déjà dit, c'est beau à regarder d'où la note de 3/5.

  • Docfred
    Docfred

    il y a 2 ans

    Décidément cette série Rebirth est très étrange... Ce tome est divisé en 2; une première partie avec le débarquement de Bane à Gothma qui est plutôt bon. Et une deuxième partie dont on se demande vraiment ce qu'elle fait là. Urban essaye de remplir les tomes pour vendre beaucoup de tomes???? Dans la série du grand n'importe quoi on a un épisode avec un chien??? La créature du marais??? Quel rapport avec le run???  Si il y avait eu juste la partie sur Bane j'aurai mis 4 mais vu que la fin mérite un zéro ça fait 2....  Je vais me forcer à lire le prochain tome avant d'arrêter et des les revendre si ça reste toujours aussi mauvais.... Grosse grosse déception surout qu'il y a bien mieux à lire sur Batman et qu'avec 11 tomes déjà sortis ça commence à chiffrer en terme de dépenses pour ça....

La review du jour concerne un titre d'Urban Comics. Il s'agit de Batman Rebirth Tome 3 : Mon nom est Bane. Il est sorti le 2 février pour 17.50 euros.

Après avoir enlevé le Psycho-Pirate de la prison de Santa Prisca, Batman apparaît plus que jamais comme l'homme à abattre pour son ennemi juré, Bane.
Bien décidé à briser le héros une fois pour toutes, Bane l'attaque sur son point faible : sa famille recomposée, Nightwing, Red Hood et Robin ! 
Contenu vo : Batman Vol.3: I am Bane (Batman #16-20 + #23-24 + Batman Annual #1)

Comme l'annonce le synopsis, ce volume est donc la suite du deuxième volume. De manière générale, il est d'ailleurs à noter que les trois premiers tomes forment le premier arc de ce rebirth avec le Psycho-Pirate comme salut potentiel pour Bane. Ce n'est qu'après ce tome 4 que l'on partira sur une autre chose. D'ailleurs, l'arc suivant est annoncé par un des ennemis de Batman dans le volume. Un clin d'oeil qui ne peut être perçu par ceux qui n'ont pas au moins le noms des arcs à venir en tête, mais qui reste tout de même très sympa.

Ce tome se divise en deux parties : une première assez calme et durant laquelle les pièces sont mises en place et une deuxième bien plus bourrine avec Bane qui enchaîne les combats violents contre pas mal d'adversaires.

Notons aussi un retour en grâce de quelques scènes plus décalées, plus drôles dans ce volume avec la scène dans le Batburger et les frites jokerisées ou encore le très bon annual dans lequel nous voyons Alfred qui dresse Ace. C'est léger et drôle. Les dialogues sont plutôt bons et plusieurs phrases sont très bien placées (Epouvantail : Raconte moi tes cauchemars. Bane : Je suis Bane. Je ne fais pas de cauchemars. J'en donne.). Quelques idées soulevées méritent réflexion (sans que cela soit aussi poussé que dans le tome 2) et plusieurs scènes sortent réellement du lot notamment le combat Batman/Bane qui alterne affrontement et flashback qui fait un parallèle entre la jeunesse de Bruce et celle de Bane. Une comparaison qui allège un peu le combat tout en continuant d'opposer les deux personnages notamment sur la façon de gérer un drame.

Enfin, il est à noter une fin très particulière dans ce volume 3 (pour ceux qui ont lu, ne pas spoiler please). Et si elle a le mérite de bouleverser l'univers du Chevalier Noir, il reste évident qu'elle ne va pas plaire à tout le monde et qu'elle va soulever de sacrés débats. Par contre, malgré le fait que cela n'ait pas été réellement introduit, l'écriture de la scène en elle-même reste belle et peut donner lieu à de nombreux rebondissements.

Pour ce qui est des dessins, le travail effectué par David Finch est de qualité. Chaque personnage a son lot de détails et Bane est clairement maîtrisé. Mention spéciale aux scènes de combat. A noter un numéro 24 très particulier car il a le mérite de mêler deux styles, deux types de colorisation différents. C'était un numéro intéressant à plus d'un égard visuellement. La colorisation est également un atout, fréquemment mise en avant par un découpage efficace (jeu enchaînement cases noires puis arrivée d'une case lumineuse sur une page pleine notamment). D'ailleurs, les couleurs ont tendance à être assez ternes, assez assombries. Cela rend le rouge de la moitié du visage de Double Face particulièrement agressif et donc, le visage du personnage d'autant plus horrible. C'est un procédé intéressant et qui sera répété à quelques reprises. Superbe cover principale.

A noter que vous trouverez en bonus l'incontournable galerie de couvertures (qui comporte quelques pépites) ainsi que des crayonnés qui permettent de savourer d'autant plus les dessins de Finch.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Le parallèle entre Batman et Bane
- Les combats
- Les dessins
- Les bonus
- La fin qui a le mérite de lancer le débat

LES POINTS FAIBLES

- Quelques idées maladroitement introduites ou pas assez travaillées

 

4

Un arc qui s'achève sur une bonne note

Conclusion

Un arc qui s'achève sur une bonne note avec un tome 3 clairement maîtrisé par son scénariste Tom King. Un volume un peu plus violent que ce que l'on a pu voir jusque là mais qui n'en reste pas moins de qualité. Très bons dessins de David Finch.