Panini Comics

Panini Comics

1 / 6 (2019)

Panini Comics

1 / 6 (2019)

Panini Comics

1 / 2 (2019)

Panini Comics

1 / 1 (2019)

Panini Comics

1 / 1 (2019)

Panini Comics

1 / 1 (2019)

Le monde des superhéros est divisé face au vote de la loi d'enregistrement des surhumains, qui verra l'identité de ceux-ci dévoilée, les deux camps se font face avec à leur tête d'un côté Iron Man, partisan de la loi et rongé par le remord depuis l'accident de Stamford et de l'autre Captain America, protecteur de la liberté qui y voit un danger de main mise sur la communautée. Chacun devra faire un choix et en payer les conséquences.

  • Doc'
    Doc'

    il y a 9 ans

    Un excellent numéro, la tension se fait clairement ressentir et Mark Millar arrive à introduire une atmosphère anxiogène à son récit, tous les éléments sont prêts pour la suite, les arguments des uns et des autres sont parfaitement légitimés, il évite de ce fait de nous faire prendre parti et rejette une tentation de manichéisme qui aurait pu être dangeureuse. Les dialogues sont limpides, d’une rapidité et d’une justesse qui ne font qu’apporter plus de crédit au récit. Le scénario est bien servi par le dessin aérien de McNiven, qui répond parfaitement aux attentes ; héros fort bien respectés, fluidité des combats et tout cela sans la tentation d’exagérer un Captain America ou un Luke Cage qui prennent souvent des proportions physiquement improbables. Néanmoins, le trait propret de celui-ci peut déplaire, surtout si la noirceur est au rendez-vous du côté du scénario.

  • Guillaume
    Guillaume

    il y a 9 ans

    Un bon début pour une saga qui s'annonce déjà culte. Même pour le lecteur, il est difficile de choisir son camp tellement Millar se plait à justifier chacune des deux causes. Du coté graphique, rien à redire, c'est du bon bon boulot.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 8 ans

    Mais quel début de crossover : intense, dramatique, virvoltant, renversant et déjà culte de part ses répercussions... Millar transpose véritablement l'univers Marvel dans un contexte politico-social moderne comme il l'a fait avec ultimates et mets en place une tension incroyable. Sa force est qu'il décrit magnifiquement bien chacun des personnages et le camps entre opposants et partisants et chaque argument se tient très bien. La force est que Millar humanise véritablement les héros Marvel : on les voit douter, se faire agresser et enfin, dans le cas de Cap, tourner le dos au gouvernement qu'il soutient pour continuer à défendre ses propres valeurs et ses amis. Enfin, terminons par parler des dessins et du coloristes : bah là, je dirais juste que c'est excellent ! Les proportions sont respectés et le tout est très soigné 10/10

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 6 ans

    Une catastrophe liée aux super héros et à leurs ennemis fait prendre conscience au gouvernement et au SHIELD qu’il faut que les temps changent. Une loi d’enregistrement va donc éclore et diviser deux les membres fondateurs des Avengers, Tony Stark, l’invincible Iron Man, et Steve Rogers, le super soldat Captain America. Le premier est favorable à la loi alors que le second créée une résistance opposée à la Loi. La confrontation est inévitable jusqu’au sang versé. Un event très bien dessiné avec des belles scènes et de belles planches mais qui ne restera pas le meilleur pour ma part.