[Review VF] Spawn - Scorched - L'escouade Infernale tome 2

[Review VF] Spawn - Scorched - L'escouade Infernale tome 2

Dernière arrivée des nouvelles séries Spawn, Scorched a désormais un tome 2 qui vient tout juste de sortir chez Delcourt. L’équipe artistique est la même, c’est-à-dire Sean Lewis au scénario et Stephen Segovia au dessin, le tout supervisé par Todd McFarlane.

La série Scorched avait de quoi inquiéter dans son postulat de départ, puisque l’idée est de raconter l’histoire d’une équipe de Spawn (personnage très solitaire), inspirée donc des Avengers ou de la Justice League. Pourtant, le premier tome s’était avéré très réussi, malgré un début un peu difficile. Ce tome 2 prend donc la suite, et nous raconte la recherche de K, la personne derrière les dévoreurs de péchés, par l’Escouade Infernale. Dès les premières pages, nous retrouvons la richesse de la série au niveau des personnages, et de leurs motivations.

Plusieurs trames scénaristiques se déroulent en parallèle, et se croisent par moment. Il y a notamment une intrigue sur Curse, dont l’objectif est de capturer l’escouade pour la retourner contre Al Simmons. Ou encore l’affrontement entre le Spawn Médiéval et Peste, dont l’origine est lointaine. Sans oublier l’histoire du Briseur d’Âme et Natasha, ou l’infection de Haunt. Le tout est parsemé de scènes d’action qui fait que l’on ne s’ennuie pas. La narration a gagné en fluidité, et la lecture est agréable, malgré le nombre de personnages, et de texte descriptif.

Encore une fois, le travail d’équipe est un sujet important de l’album. Bien que nous ne savons pas précisément où veut nous emmener les différentes intrigues, quelques éléments sont intégrés à l’histoire, comme des traîtres ou un avenir funeste pour l’équipe. Les doutes des personnages est plutôt bien retranscrits, et permet de travailler les personnages et leurs caractères. Chacun d’entre eux veut une chose en particulier, et la cohésion d’équipe est fragile.

Du coup, le scénario est réussi, même si ça reste du Spawn, et une série d’action, mais les dessins le sont peut-être encore plus. Dans la pure tradition Spawn, Segovia nous propose des planches qui en jettent ! Le trait est plutôt fin et précis, avec parfois quelques expressions de manga, ce qui réussit bien aux scènes d’action. Certaines planches sont magnifiques, et il m’est arrivé régulièrement d’arrêter la lecture pour admirer une pleine page, avec de belles poses de personnages. Ajoutez quelques bonus, des bios de personnages, des couvertures (dont la magnifique couverture inédite de Paul Renaud), et vous obtenez un bon album dont on a envie de lire la suite.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les dessins
- Les différentes intrigues
- L'idée d'équipe bien exploitée

LES POINTS FAIBLES

- Parfois un peu bavard

 

4

 

Conclusion

L'idée de faire une équipe de Spawn prêtait à sourire, mais la série est une réussite, sublimée par un superbe dessin.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Arrowsmith tome 2

[Review VF] Arrowsmith tome 2

13 Avril 2024

La suite de l'excellent comics de Busiek et Pacheco

[Review VF] Hellboy & BPRD tome 8

[Review VF] Hellboy & BPRD tome 8

30 Mars 2024

Avec Olivier Vatine

[Review VF] Dark Ride tome 1

[Review VF] Dark Ride tome 1

20 Mars 2024

Parc d'attraction et horreur

Pas d'avis pour le moment.