[Review VF] Ranger Slayer - Drakkon New Dawn

[Review VF] Ranger Slayer - Drakkon New Dawn

Vestron continue de publier la licence Power Rangers dans l'héxagone et on vous propose aujourd'hui de découvrir le one-shot Ranger Slayer - Drakkon New Dawn. Le tome est sorti le 25 mars au prix de 18€95. Il contient deux récits consacrés à la Ranger Slayer, c'est à dire la Ranger rose de l'univers de Drakkon, apparu dans le tome 0 de Mighty Morphin Power Rangers. On a en premier lieu le one-shot Ranger Slayer, accompagné du FCBD 2020 de Boom, écrit par Ryan Parrott et dessiné par Dan Mora et Raul Angulo. On a ensuite la suite de ce one-shot avec la mini-série Drakkon New Dawn, toujours écrite par Ryan Parrott et dessinée cette fois par Simone Ragazzoni.

 

Le premier récit revient sur plusieurs points concernant la Ranger Slayer. On découvre les origines de sa transformation, ce qu’elle a fait pour Drakkon et ensuite son retour dans son univers après être passé dans celui des Rangers que l’on suit dans les autres séries. Elle découvre en même temps que le lecteur les changements qui ont eu lieu et c’est bien trouvé. Ainsi, on voit que la lutte entre les sans-médaillons et les Sentinelles n’est pas finie mais que personne n’a réellement pris la place de Drakkon. Elle va réussir à faire s’unir les sans-médaillons et les Sentinelles pour lutter contre une menace plus grande. Pour parler de la suite, il va falloir spoiler mais ce combat va permettre de mettre la Ranger Slayer sur le trône. 

 

On poursuit donc le tome avec la mini-série Drakkon New Dawn qui nous montre le début du règne de Kimberly. En plus de faire cesser la guerre qui ravage la ville, elle décide de réunir Scorpina, Trini et Zack ainsi que leurs armées autour d’elle pour aller vider une prison. Dans cette prison, il y a un prisonnier particulier à récupérer et qui sera une part importante de l’intrigue. On voit notamment les tortures qu’il a subi de la part de Drakkon, comment il a été cloisonné dans une armure. Sa libération va aussi déclencher une alerte galactique qui va amener Eclipta sur Terre pour en prendre le contrôle. Ça va mener à une lutte énorme avec notamment beaucoup de discussions autour des médaillons. 

 

Ces deux aventures sont vraiment intéressantes pour quiconque apprécie l’univers des Rangers. L’auteur prend le temps de re-présenter l’univers de Drakkon et comment se passent les rapports de force entre les Sentinelles et les Sans-Médaillons. Le one-shot permet d’amener une situation rapidement et sans perdre de temps, mais on a tout de même le temps d’avoir un combat assez incroyable. La mini-série se concentre plus sur les conséquences de la libération de la prison et des conséquences avec des questionnements pour revenir au status quo habituel, à savoir des rangers avec des médaillons en pleine possession de leurs pouvoirs. Le seul point qui dérange est le changement assez rapide d’un personnage qui sonne très bizarrement. La conclusion est satisfaisante et se permet une ouverture pour une suite. On appréciera que Ryan Parrott utilise à fond la mythologie des Rangers entre Eclipta (au lieu d’Ecliptor), la mention d’un ranger bien connu et de Dark Specter.  

Graphiquement, on a un one-shot de qualité avecl a présence de Dan Mora, très associé à la franchise qui signe encore de belles pages ici. Pour la mini-série Drakkon New Dawn, on découvre Simone Ragazzoni qui a un style différent mais qui fonctionne assez bien pour les Rangers. On retrouve d'ailleurs l'artiste sur la mini-série Power Rangers Universe qui vient de se terminer aux Etats-Unis.  

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Deux bons récits
- Le retour de l'univers de Drakkon
- Dan Mora !
- Utilisation de l'univers étendu des Power Rangers

LES POINTS FAIBLES

- Un changement trop rapide pour un personnage
- Quelques passages rushés

 

4

Go Go Power Rangers

Conclusion

Un petit one-shot qui peut se lire indépendamment des séries Power Rangers. On a les rappels qui sont nécessaires pour apprécier le tome. La partie graphique aussi est sympathique, notamment celle dessinée par Dan Mora. On retrouve des affrontements tels qu'on les aime avec des monstres et un peu de mégazord. Laissez-vous tenter pour renouer avec la franchise.

 

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Power Rangers Tome 1

[Review VF] Power Rangers Tome 1

23 Aout 2022

Les Oméga Rangers dans l'espace

[Review VF] The Crow : Memento Mori

[Review VF] The Crow : Memento Mori

21 Juillet 2022

Edité par Vestron

[Review VF] Les Tortues Ninja : Soul's Winter

[Review VF] Les Tortues Ninja : Soul's Winter

17 Juin 2022

Edité par Vestron

Pas d'avis pour le moment.