[Review VF] Evil Dead 2 HS 1 - Merry Deadmas

[Review VF] Evil Dead 2 HS 1 - Merry Deadmas

En marge des comics liés au film Evil Dead 2, l’éditeur Vestron nous propose les hors-séries nous présentant des aventures inédites de Ash se déroulant en parallèle. Ce premier tome se déroule durant les fêtes de Noël et contient deux histoires : Winter Horrorland de Georgia Ball, Vincenzo Riccardi et Chris Summers, et Ash Vs Krampus de Ian Edington, Dave Youkovitch et Carrie Strachan.

La première histoire est très classique, Ash et Annie doivent affronter des Deadites qui ont pris possession de divers personnages et objets liés au folklore de Noël : Lutin, peluches, biscuit de Noël et friandises en tout genre. C’est décalé et plutôt fun mais très conventionnel et sans surprise. Même l’ajout de deux enfants aux côtés de nos personnages principaux ne relève pas forcément le niveau. C’est toujours plaisant de voir Annie en action cela dit et les dialogues, notamment les blagues d’Ash, sont toujours croustillants à souhait. Le point fort reste clairement les dessins de Riccardi qui offrent une belle mise en scène de l’action, avec un encrage assez appuyé et des couleurs dans le thème de Noël qui rendent le tout très “pop”. Tous les jouets et objets animés transformés en démons sont parfaitement dessinés et terrifiants à souhait.

Le second numéro est un peu plus original, mettant en scène le démon Krampus. L’histoire permet à la fois de rappeler qu’il s’agit d’une copie de Ash et non de l’original, et de vraiment jouer avec cet élément, et d’approfondir aussi un peu le passé d’Ash et notamment sa jeunesse (même si c’est fait rapidement). Krampus est un personnage intéressant, aux différentes facettes et dont le rôle très décalé apporte beaucoup d’humour. On pensera forcément à Monstre & Cie, qui est plutôt une belle référence. La relation développée avec Ash en quelques pages seulement est impressionnante et fonctionne très bien. On a même le droit à un joli petit twist final qui résume assez bien toute l’ironie du numéro. Au dessin, on est paradoxalement en dessous de la première partie, avec une ambiance trop sobre, des traits beaucoup plus fins et moins de travail sur les décors et arrière-plans. Les couleurs moins variées et dans des tons beaucoup plus pastel ne mettent pas assez en valeur les dessins et ne laissent pas un souvenir impérissable.

Une petite galerie de couverture très sympas en référence aux grands classiques du cinéma fantastique est offerte en bonus à la fin du numéro. On apprécie aussi toujours les jeux de mots débiles sur les couvertures et les textes éditoriaux très décalés pour coller à l'univers, un vrai plus de la part de l'éditeur.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les dialogues
- L'humour
- Les dessins de la 1ère partie
- Le personnage de Krampus

LES POINTS FAIBLES

- Une histoire de Noël trop classique
- Les dessins de la 2ème partie

 

3.5

Le père Noël est un Deadite !

Conclusion

Un double numéro spécial Noël qui délivre juste ce qu’il faut et pas grand chose de plus. Du Evil Dead classique qui fonctionne toujours par ses dialogues pimentés, ses personnages déjantés et ses situations loufoques.

 

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] The Terminator 2029-1984 Tome 1

[Review VF] The Terminator 2029-1984 Tome 1

12 Aout 2021

Edité par Vestron

[Review VF] Godzilla : Rage across time

[Review VF] Godzilla : Rage across time

10 Aout 2021

Edité par Vestron

  • mmat1986
    mmat1986

    il y a 1 an

    Oui c'est vrai que cette série de comics ne risque pas de récolté un prix un de ces quattres mais comme de toute façon c'est le genre de lecture utilisée juste pour rire (j'ai adoré le coup de la poupée charlotte! XD ) qui justement mise à fond sur l'immoralité de Ash et l'humour douteux et joyeusement limite sur tout les sujets (encore plus vrai quand tu vois les 4 sous boss que Ash affronte dans "Ash vs Evil Ed".....pas original mais tellement jouissif 3:) ) ça fait du bien ce genre de titre décomplexé surtout à une époque où tu devrais être sensé avoir honte à chaque fois que tu ris spontanément.