[Review VF] Spawn Tome 18 Résolution

[Review VF] Spawn Tome 18 Résolution

La review du jour est un titre proposé par Delcourt. Il s'agit de Spawn Résolution Tome 18. Il est écrit par Robert Kirkman, Johnathan David Goff et Todd McFarlane et est dessiné par un collectif d'artistes. Il est sorti le 1er juillet 2020 pour 27.95 euros.

Alors que les aventures du suppôt de l’Enfer créé par Todd MacFarlane en 1992 viennent d’atteindre leur 300e numéro aux USA, ce recueil réédite les épisodes menant au 200e, qui était d’ores et déjà un numéro anniversaire, marqué par le retour au dessin de son créateur.
Jim Downing est le nouvel hôte du Hellspawn. Il s’est réveillé dans une chambre d’hôpital après un très long coma. Et il doit dorénavant tenter de démêler les fils d’un passé confus, tout en apprenant comment contrôler les pouvoirs qui sont désormais les siens. Et cela peut devenir d’autant plus pressant que de vieux ennemis de Spawn se montrent à nouveau !

... Parce que tu vois, entre nous, ça va devenir carrément sérieux dans une minute...

Un récit à la construction atypique mais à la finalité sans équivoque. Les scénaristes mettent en place plusieurs pièces qui finissent par s'emboîter parfaitement afin de nous donner une histoire sombre, efficace, digne de Spawn et, finalement, assez originale. Les personnages sont travaillés, intéressants à suivre et font passer le lecteur par un joli panel d'émotions. On peut notamment penser au Violator dont les interventions sont tout bonnement horribles et donc, par extension, mémorables. Il arrive que ce dernier soit un petit peu ridiculisé mais il s'agit, malgré les apparences, d'une casquette que le super-vilain porte bien (surtout lorsqu'il prend les devants pour rabattre le caquet des mauvaises langues).

Les révélations faites tout au long de l'opus ne sont pas forcément à la hauteur du tome précédent mais on reste tout de même sur la partie haute en terme de qualité. Une fois n'est pas coutume, on notera qu'il y a énormément à lire dans ce volume. Parfois, il s'agit d'échanges nécessaires et parfois, un petit peu moins. Une reletcure voire une épuration n'aurait pas été de trop, surtout lorsque certains échanges s'avèrent, finalement, assez convenus. A côté de cela, vous avez également une sacrée dose de violence. Ceux qui apprécient le côté action du titre Spawn en auront clairement pour leur argent. On démembre, on décapite, on fait couler des litres de sang... Il y en a pour tous les goûts.

Il n'a plus besoin de me chercher. C'est moi qui le trouverai.

Pour ce qui est de la partie graphique, le travail proposé est très bon. Particulier, mais très bon. En fait, c'est noir et surtout horriblement... crade. Chaque personnage/créature a un côté dégueulasse qui colle parfaitement à l'univers de Spawn. Ajoutez à cela une très bonne colorisation, un sens du détail, une excellente mise en scène et de la démesure pour les personnages de Spawn et du Violator et vous avez un opus qui tient clairement la route du point de vue visuel. Les amateurs du personnage devraient largement y trouver leur compte. Les covers sont également de qualité notamment celles proposées par la team Greg Capullo / Todd McFarlane.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La violence quasi permanente
- Un récit construit
- La partie graphique
- Les covers de la team Capullo / McFarlane

LES POINTS FAIBLES

- Des dialogues assez convenus parfois

 

4

Bonne lecture

Conclusion

Un titre qui n'est pas sans défaut mais qui devrait néanmoins plaire au plus grand nombre avec, en tête, les fans du personnage.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Sonata Tome 1 : La vallée des Dieux

[Review VF] Sonata Tome 1 : La vallée des Dieux

16 Septembre 2020

Edité par Delcourt

[Review VF] Murder Falcon

[Review VF] Murder Falcon

14 Septembre 2020

Edité par Delcourt

[Review VF] Farmhand Tome 2

[Review VF] Farmhand Tome 2

27 Aout 2020

Edité par Delcourt

Pas d'avis pour le moment.