[Review VF] Les chroniques de Corum Tome 2

[Review VF] Les chroniques de Corum Tome 2

La review du jour est un titre proposé par Delcourt. Il s'agit de Les chroniques de Corum tome 2 : la reine des épées. Le numéro est écrit par Mike Baron et est dessiné par Mike Mignola et Jackson Guice sur une histoire originale de Michael Moorcock. Il est sorti le 9 octobre pour 15.95€.

Après sa défaite contre le seigneur Arioch, Corum a peu de temps pour se reposer. Il a provoqué la colère de la soeur d’Arioch, surnommée la Reine des épées. La prince à la robe écarlate doit poursuivre son combat contre les armées de Mabden et affronter la puissance de la Reine des épées ellemême. Confronté à d’immenses pouvoirs diaboliques de tous les côtés, Corum doit atteindre la Cité de la pyramide.

Les chroniques de Corum est l'adaptation en comics de l'oeuvre Les livres de Corum de Michael Moorcock et publié entre 1971 et 1974. Nous y retrouvons absolument toutes les caractéristiques de l'Heroic-Fantastic : des grands classiques combats à l'épée aux créatures en tout genre en passant par les châteaux et autres lanceurs de sorts. Il s'agit d'une très bonne série que nous ne pouvons que conseiller aux amateurs du genre. Notons par contre que les dessins (et la colorisation) peuvent nécessiter un petit temps d'adaptation. Mais pour ceux qui parviendront à apprivoiser le style de Mignola, le plaisir devrait largement être au rendez-vous tant le récit et l'édition de Delcourt sont bons.

Tant que Corum vivra, notre cause sera en péril. Je vous le dis, ô mon roi...

Après un premier tome riche en rebondissments (et qui était déjà de qualité) qui s'est achevé par la défaite d'Arioch, nous retrouvons Corum pour la suite de ses aventures. Cette fois, c'est face à Xiombarg qu'il se retrouve. L'occasion pour les auteurs d'en remettre une couche avec tout ce qui avait fait le succès du premier tome. Si vous avez aimé le premier ou si vous aimez tout simplement le genre, sachez que la qualité est donc toujours au rendez-vous. La dimension épique est toujours omniprésente mais sans mettre de côté l'intrigue principale et encore moins les retournements de situation qui continuent de ponctuer le récit de manière assez efficace. Enfin, et comme souvent dans ce genre d'oeuvre, un réel parallèle peut-être fait avec notre société, notre passé, nos erreurs. Bref, il y a pas mal de raisons de laisser sa chance à Corum.

Vous êtes à moi ! Je ne vous permettrai pas de partir ! 

Pour ce qui est de la partie graphique, nous retrouvons l'incontournable Mike Mignola. Le dessinateur est l'un des chouchous de Delcourt depuis un bon moment maintenant. Son trait, reconnaissable entre mille, colle parfaitement à l'univers Moorcock. Pourtant, ce n'est pas pour cela que le dessinateur ne surprend pas. On peut même dire qu'à plusieurs reprises, il sort de sa zone de confort, tant au niveau du trait que de la mise en scène, quitte à s'éloigner d'un style pourtant propre au comics. Enfin, les covers sont également très bonnes et parfaitement représentatives de l'histoire avec une très bonne dose d'épique notamment. 

Pour finir, on soulignera également le travail de l'éditeur sur l'objet en lui-même. Il s'agit d'un bel ouvrage, complet et qui joue à fond la carte "récit médiéval".

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Heroic Fantasy forever
- Un univers intéressant
- Une belle édition

LES POINTS FAIBLES

- Des dessins qui nécessitent un temps d'adaptation

 

4

Bonne lecture

Conclusion

Il s'agit d'une excellente lecture pour les amateurs du genre.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Jenny Finn

[Review VF] Jenny Finn

14 Décembre 2019

Edité par Delcourt

[Review VF] Spawn - Renaissance 5

[Review VF] Spawn - Renaissance 5

26 Novembre 2019

Changement de dessinateur !

[Review VF] Oblivion Song 2

[Review VF] Oblivion Song 2

17 Novembre 2019

Suite de la série de Kirkman

Pas d'avis pour le moment.