[Review VF] Hexed Omnibus

[Review VF] Hexed Omnibus

Malgré peut-être un certain ralentissement, Glénat continue d'enrichir son catalogue comics. En fin d’année dernière, l’éditeur a sorti une intégrale venue d’un peu nulle part, et nommée Hexed. Découvrons cette série ensemble.

L’histoire se focalise sur Lucifer, une jeune femme voleuse d’objets un peu spéciaux. Val Brisendine est une collectionneuse et galeriste. Elle est aussi l’employeur de Lucifer qu’elle envoie récupérer des objets mystiques et ésotériques. Le récit peine un peu à se mettre en place, mais promet une certaine richesse. Le précédent employeur de Lucifer la retrouve et lui demande de voler le Carasinth, un puissant objet, en la menaçant. Nous apercevons des personnages et des créatures plutôt sympas, et le background se montre progressivement, et s’annonce assez prometteur.

Les quatre premiers chapitres sont en fait une première mini-série, avec plusieurs éléments présentés, mais pas ou peu exploités, donnant une impression d’univers riche. L’histoire de Michael Alan Nelson est plutôt agréable à lire, avec quelques bonnes idées, mais, malgré son efficacité, elle n’est pas follement originale. La référence principale semble être Hellblazer, avec une Lucifer proche de Constantine dans sa relation avec le mystique. Le récit incorpore même un événement passé traumatisant, s’étant déroulé dans le Massachussetts, rappelant furieusement « l’accident de Newcastle » de Hellblazer.

Au niveau graphisme, le dessin de cette première partie est géré par Emma Rios. On retrouve son style souple, même s’il semble ici un peu plus hésitant. Certains décors ou objets sont notamment assez bâclés, ce qui est assez décevant.

 

A partir du chapitre 5 et jusqu’au 16, c’était une nouvelle série aux Etats-Unis, mais elle prend directement la suite de la mini précédente. Le scénario est toujours de Nelson, mais cette fois les dessins sont de Dan Mora. Le trait de ce dernier est bien plus précis et fin, même si moins original. La partie graphique présente néanmoins une amélioration, et le récit est plus intéressant à lire. Bien qu’on soit dans la même série, des arcs sont distingués avec différentes histoires. Il y a cependant deux fils rouges, l’un sur la grande méchante Mme Cymbaline, et l’autre sur la malédiction de Lucifer.

Le récit s'enchaîne aisément avec des rebondissements plutôt bien trouvés. La mythologie se met en place de manière plus convaincante, et le récit semble mieux maîtrisé par son auteur. En revanche, si l’on découvrait beaucoup de choses dans les premiers chapitres, le scénariste a fait le choix d’exploiter tous ces éléments à fond plutôt que de continuer à rajouter de nouvelles choses. C’est dommage, un équilibre aurait pu être trouvé.

Hexed Omnibus

Le style du récit évolue aussi tout au cours de son avancée. Les nombreuses bulles de pensées laissent place à quelque chose de plus graphique, de mieux construit. Bref, on prend beaucoup de plaisir à la lecture, et même si certaines idées restent excellentes, le récit a un peu de mal à vraiment se démarquer pour devenir un incontournable.

Au niveau de l’édition en elle-même, avoir toute la série en un seul bel album est très satisfaisant. On constatera tout de même un gros problème au niveau du lettrage, avec des lettres aux tailles parfois très différentes, donnant l’impression de chuchotement des personnages, alors que non.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Histoire complète
- Amélioration en cours d'album
- De bonnes idées

LES POINTS FAIBLES

- Rios peu en forme
- Pas très original

 

3.5

Sympa

Conclusion

Ce bel album de Hexed nous présente une histoire complète plutôt agréable à lire, avec de bonnes idées. Il lui manque juste un brin d'originalité pour se démarquer un peu plus des autres.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] The Old Guard tome 1

[Review VF] The Old Guard tome 1

10 Octobre 2019

Une nouvelle série chez Glénat

[Review VF] The Disciples

[Review VF] The Disciples

18 Septembre 2019

Edité par Glénat Comics

Rééditions d'Archie et Riverdale au format cartonné

Rééditions d'Archie et Riverdale au format cartonné

15 Juillet 2019

Les couvertures dévoilées

Pas d'avis pour le moment.