[Review VF] Thor : La guerre de l'Indigne Tome 1

[Review VF] Thor : La guerre de l'Indigne Tome 1

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Thor : La guerre de l'Indigne Tome 1. Le numéro est écrit par Jason Aaron et est dessiné par Olivier Coipel. Sorti le 13 février pour 18 euros, il contient Unworthy Thor #1 - #5.

Le fils d'Odin n'est plus digne de soulever Mjolnir. Mais lorsqu'il apprend qu'un autre marteau enchanté est apparu de nulle part, le héros part à sa recherche. Malheureusement, il n'est pas le seul sur la piste de l'arme et il va devoir affronter les forces du Collectionneur et de Thanos.

 

 

Thor est au fond du gouffre. Bon, il est vrai que c'est un petit peu la base lorsque l'on est un super-héros Marvel. Le principe de l'humanisation des super-héros veut dire ce qu'il veut dire. Un super-héros, oui, mais des problèmes "de la vie de tous les jours" aussi. Et ce n'est pas parce que l'on est un Dieu de la mythologie nordique que l'on est pas touché par cette humanisation des personnages. Ici, le résultat est assez impressionnant. Il est rare de voir le Dieu du Tonnerre tomber si bas. Il n'est plus digne et entre dans une dépression plus que palpable. Les passages drôles sont rares et les passages narratifs sont omniprésents. Il s'agit bien évidemment d'une excellente idée puisque cela reste le moyen le plus efficace pour connaître l'état d'esprit d'un personnage (le discours rapporté, cela va 5 minutes, et c'est encore plus vrai lorsque l'on doit connaître les pensées du personnage principal). C'est grâce à eux (et aux dessins de Coipel) que l'on devine où le personnage en est. Les pensées du personnage sont très nombreuses et les lamentations monnaie courante. C'est une autre facette du personnage que l'on voit assez rarement. C'est très intéressant à suivre.

De manière générale, on notera que les idées sont peu nombreuses mais plutôt bonnes. La disparition d'Asgard, la mention d'un autre Mjolnir ponctuent le récit et offrent de sacrés coups de fouets au récit. Le résultat est assez simple, l'histoire fait son petit bonhomme de chemin et on ne s'ennuie pas. Le tout est accompagné de dialogues travaillés qui ne laissent pas de glace. Un point important dans le sens où, à l'inverse, les punchlines sont assez rares.

 

Je suis indigne... pas mort.

 

 

  

Plusieurs planches sortent du lot, tout comme certaines scènes au sens large. La scène avec Jane Foster vaut vraiment le détour. Le jeu des couleurs change, les échanges entre elle et Thor sont magnifiques, le sujet est très bien exploité... Tout est très bien géré. Le tout sort d'autant plus du lot dans le sens où il s'agit de la seule réelle scène d'espoir du livre. 

Enfin, le thème de la dignité est omniprésent et au centre de déclarations très intéressantes. On aurait sans doute pu aller plus loin (surtout avec un personnage comme Thor ) mais on ne peut pas dire non plus que le scénariste survole la chose.

 

 

Autrefois, j'aurais fait brûler cet endroit. J'aurais balayé ces imbéciles de quelques coups de marteau. Ce temps reviendra. Je le jure sur l'oeil de mon père.

 

Pour ce qui est du dessin, le travail effectué est plutôt bon malgré une légère baisse de niveau dans la deuxième moitié de l'opus. Par contre, la colorisation est irréprochable. L'utilisation de couleurs ternes et la présence du gris donnent une sensation assez particulière à l'ensemble de l'oeuvre. Neutre, effacé, presque déprimant, cela colle très bien à l'état d'esprit de Thor . Les covers sont bonnes. Par contre, le choix de Panini concernant la cover principale est assez discutable. Après tout, pourquoi mettre en avant la cover avec Thanos alors qu'il est ultra secondaire dans l'oeuvre ? Bien sûr, il ne s'agit pas d'un point négatif. Juste d'un choix qui mérite débat.

En bonus, vous trouverez les variant covers. Des variant covers dans lesquelles on trouvera du bon et du moins bon. 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un principe attendu et intéressant
- Des réponses
- De bonnes idées
- Les thèmes de la dignité et de la dépression, bien exploités

LES POINTS FAIBLES

- La partie graphique de la deuxième moitié du livre

 

4

Bonne lecture

Conclusion

Une approche intéressante du sujet et un changement de taille pour le personnage de Thor . Le Dieu nordique sombre dans un gouffre qui semble insurmontable. Une bonne lecture.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

18 Juillet 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 60

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 60

16 Juillet 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Doctor Strange : Damnation

[Review VF] Doctor Strange : Damnation

18 Juin 2019

Edité par Panini Comics

Pas d'avis pour le moment.