[Review VF] Hawkeye Tome 2

[Review VF] Hawkeye Tome 2

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics : Hawkeye Tome 2. Il est sorti le 16 août pour 16 euros. Il est écrit par Kelly Thompson et est dessiné par Leonardo Romero. L'album contient Hawkeye (2017) 7 à 12.

Hawkeye est sur une piste qui pourrait lui permettre de résoudre l’enquête qui l'a conduite à Los Angeles, mais ce qu’elle découvre dépasse tout ce qu’elle imaginait. Kate va devoir affronter les démons de son passé. Elle peut pour cela compter sur le soutien de ses amis. Parmi eux ? Wolverine ! 

Lorsque le nom de Hawkeye est évoqué, il est systématiquement associé à celui de Clint Barton. C'est d'autant plus vrai depuis que l'acteur américain Jeremy Renner l'incarne au cinéma. Créé par Stan Lee et Don Heck, deux noms incontournables de l'industrie de la BD américaine, le personnage apparaît pour la première fois en septembre 1964 dans Tales of Suspense #57. Et si Barton tient le rôle du méchant et affronte Iron Man dans cette histoire, il reste surtout connu pour être un super-héros. En effet, celui qui décoche des flèches avec une incroyable précision rejoint l'équipe la plus célèbre de Marvel dans The Avengers #16 soit dès 1965 (à l'époque, Stan Lee est également scénariste sur cette série tandis que Jack Kirby en est le dessinateur). D'ailleurs, il sera présent dans une très grande partie des différentes compositions des Avengers. En 2005, sous l'impulsion d'Allan Heinberg et Jim Cheung, Hawkeye rejoint les Young Avengers. Cette fois, nous retrouvons Kate Bishop sous le masque du célèbre archer. Il s'agit d'une jeune femme, forte, déterminée et pleine de ressources. Le personnage a du succès et apparaît dans de grosses histoires telles que Civil War ou encore Secret Invasion. En 2012, et après plusieurs tentatives, une série portant le nom de Hawkeye trouve enfin son public. Lancée par Matt Fraction et David Aja, ce nouveau titre met en avant Clint... mais également Kate ! Les deux personnages font équipe pour combattre le crime dans une relation qui s'apparente à une relation maître/élève. Malheureusement, tout ceci n'empêche pas le super-héros de faire des choix pour le moins discutables. Suite aux évènements survenus lors de Civil War II, Clint Barton et Kate Bishop  se séparent. La jeune femme n'est pas d'accord avec une décision prise par son Ancien mentor et partenaire. L'ancienne membre des Young Avengers part alors pour Los Angeles pour recommencer à zéro et voler de ses propres ailes.

 

Laquais de Madame Masque alias Chair à canon

Kelly Thompson continue son histoire en reprenant ce qui a fait le succès du premier volume : une histoire intéressante à suivre avec un ton léger et de l'humour bien dosé. Ici, le récit prend tout de même une autre tournure avec l'histoire du collier/médaillon. Sans changer le ton de l'histoire de manière drastique, le collier permet tout de même d'apporter une nouvelle dimension à l'intrigue. Tout ceci est possible grâce à la fameuse carte du membre de la famille qui est ici jouée de très bonne manière. Souvent, l'intrigue familiale tombe à plat du fait que l'on ait déjà vu cette approche 100 fois (tel personnage est en réalité ton frère, ton père etc). Ici, l'approche est différente. C'est bien ficelé et, finalement, assez intriguant. Les retournements de situation ne sont pas mirobolants, mais c'est sans doute ce qui fait la force de l'oeuvre et ce, depuis le tout premier numéro. On a ici quelque chose de bon, sans prétention. Rien n'est pris au sérieux et cela passe très bien. La fin de l'oeuvre est assez représentative de cet état d'esprit. Le twist est bon sans être exceptionnel et il est amené de manière assez détachée. 

Pour le reste, les scènes de combats sont très bonnes grâce à une mise en scène au top. Les dialogues sont également plutôt bons. 

Notons que le dernier chapitre met en avec Laura/Wolverine.

  

Je suis Hawkeye . Et j'ai toujours un oeil sur la sortie.

Côté dessins, Leonardo Romero est au top avec une approche très particulière. C'est simple et efficace. On peut penser aux visages des personnags (même celui de Hawkeye ) qui ont cet aspect épuré, c'est-à-dire qu'ils sont uniquement composés de quelques traits et pourtant, cela passe très bien. A l'inverse, les scènes de combat, assez détaillées et mettant en avant de nombreux personnages, ont dû prendre beaucoup de temps. Le principe de mettre en avant ce que voit le personnage (un peu comme scanner) est une excellente idée. Les annotations qui accompagnent ces cibles (objectifs; trop tentant, lustre super cher, lieu de repos ?) sont également très drôles et permettent de souffler sans sortir du récit pour autant. La colorisation est également à saluer. L'utilisation du violet pour les flashbacks est une bonne idée. Les covers sont bonnes, la principale en tête.

En bonus, vous trouverez les biographies des auteurs et plusieurs pages mettant en avant les études des personnages par Romero. C'est toujours bon à prendre.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Lecture agréable et sans prise de tête
- La carte de la famille, jouée avec intelligence
- Les dessins
- La colorisation

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

4

Sans prise de tête

Conclusion

Thompson nous propose une lecture agréable et sans prise de tête. Le récit est accessible et surtout narré avec intelligence.
Une bonne petite série.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Plus d'infos sur Hit-Girl par Kevin Smith

Plus d'infos sur Hit-Girl par Kevin Smith

13 Décembre 2018

Toujours pour février

Netflix garde les droits des séries Marvel encore 2 ans

Netflix garde les droits des séries Marvel encore 2 ans

13 Décembre 2018

Après... on ne sait pas !

The Punisher saison 2 dès janvier !

The Punisher saison 2 dès janvier !

13 Décembre 2018

Cela devient bon !

Pas d'avis pour le moment.