[Review VF] Walking Dead Tome 28 : Vainqueurs

[Review VF] Walking Dead Tome 28 : Vainqueurs

Le précédent tome avait réussi à faire son petit effet. Il fallait dire que la mort d'une personnalité importante de la série avait de quoi marquer les esprits, tout cela à cause de la « réponse » de Bêta à la mort d'Alpha causée par Negan. Et dans ce tome ? Et bien … Il faut dire ce qu'il en est : c'est moche ! Pas dans le sens graphique mais bel et bien dans l'histoire. Les zombies ne défilent pas dizaines, ni par centaines, non, c'est plus d'un millier, et encore, qui se présente aux portes d'Alexandria. Des portes qui ne tiendront pas très longtemps, et cela malgré les fosses et autres moyens pour bloquer l'avancée des zombies.

 

Ce tome se démarque principalement par l'absence totale des Chuchoteurs. Oui, ces derniers, malgré qu'ils soient responsables de l'arrivée des zombies aux portes d'Alexandria, ne se présentent pas dans ce tome. Un fait assez étrange mais en même temps, il est vrai que nos héros ont déjà beaucoup à faire avec la déferlante qui leur tombe dessus. Pour autant, comme il était visible dans le précédent tome, l'ennemi ne vient pas seulement de « l'extérieur » mais aussi de l'intérieur et donc, ce fil scénaristique se présente lui aussi dans ce volume.

Outre le fait que ça faisait quand même quelques temps « concrètement » que nous n'avions pas eut une véritable bataille contre les zombies, les Chuchoteurs ayant pris le devant de la scène pendant de nombreux volumes, le retour de nos morts-vivants n'est pas sans conséquences. Des conséquences terribles et horribles. Après tout ce temps passé à le suivre, voilà qu'une personne principale décède dans ce volume, nous rappelant que toutes les morts ne sont pas forcément héroïques … et que la moindre morsure d'un zombie peut emmener à la perte de ceux qui se sont vaillamment battus pendant toutes ces années

C'est triste, cela fait son effet et on a ce petit pincement au coeur. Beaucoup diront que la mort et la mise en scène pour un tel personnage ne sont pas à la hauteur … et pourtant … Tout ça est là pour nous rappeler que face à la mort, tout le monde est logé à la même enseigne. Outre cette mort marquante, l'arrivée du groupe de survivants qui s'est « rebellé » dans le précédent tome signe donc une nouvelle confrontation mais interne. Dans ce volume, concrètement, le personnage le plus mis en valeur est celui de Negan. Comme bien souvent avec lui, on ne sait jamais sur quel pied il faut danser.

Pour autant, depuis la mort du précédent volume, on se demande s'il n'a pas changé … pour le meilleur ? Pour le pire ? Alors qu'on a un Rick qui commence à se faire de plus en plus petit, on en est presque en droit de se demander si Negan ne deviendrait pas peu à peu la vedette de la série. Il a la tête sur les épaules, il est pragmatique et plus ou moins manipulateur. Difficile de nier que sa présence fait du bien dans le comics, et cela depuis déjà plusieurs tomes. Niveau encrage et décors, ce tome 28 reste dans la moyenne habituelle. Après quatorze ans (et oui, déjà quatorze) à suivre les aventures de Rick et ses compagnons, on s'installe dans une zone de confort visuelle et de ce côté-là, on n'a rien à craindre.

Maintenant que la menace des zombies est écartée (pour combien de temps ?), on peut se demander si le prochain volume va inciter nos survivants à aller régler leur compte à Bêta et à son groupe mais surtout, on peut se demander comment certains personnages vont maintenant vivre au quotidien avec cette nouvelle mort. En conclusion, ce vingt-huitième volume de Walking Dead marquera les esprits de nombreux fans. En mal ? En bien ? Chacun est libre de réagir en conséquence à cela. Pour l'occasion, ce volume fait encore monter un peu plus la qualité de la série qui est déjà bonne la majorité du temps.

En Résumé

LES POINTS FORTS

- Negan, encore et toujours
- Une mort bien marquante
- Les zombies restent un vrai danger

LES POINTS FAIBLES

- Une mort qui pose problème
- Rick qui perd de plus en plus de sa superbe
- Le problème de l'autre groupe "vite réglé"

 

4

Paix à ton âme

 

Conclusion

Un bon tome, pour ne pas changer.
Quatorze ans et le comics continue de ne pas manquer de souffle.
On ne peut pas en dire autant de Rick qui accumule le poids de son histoire.
Peut-être est-il temps de laisser quelqu'un d'autre prendre la relève ?

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
La fin de The Walking Dead sera bien adaptée à la TV

La fin de The Walking Dead sera bien adaptée à la TV

15 Octobre 2019

Mais pas sans quelques défis

Saison 11 officialisée pour The Walking Dead

Saison 11 officialisée pour The Walking Dead

05 Octobre 2019

Les zombies ont encore de l'appétit

Teaser pour la saison 10 de The Walking Dead

Teaser pour la saison 10 de The Walking Dead

30 Aout 2019

Faire taire les chuchotements

Pas d'avis pour le moment.