[Review VF] Moon Knight - Revenu d'entre les Morts

[Review VF] Moon Knight - Revenu d'entre les Morts
Moon Knight n’est pas forcément le personnage Marvel le plus connu, malgré qu’il fête ses 40 ans d’existence cette année. A l’origine tueur de loup-garou, il a bien évolué depuis, malgré une publication de sa série assez erratique. Il sert souvent de personnage secondaire dans d’autres séries. La précédente tentative de relance d’une série principale date de 2011, par Brian Bendis et Alex Maleev, dans la lignée de ce qu’ils avaient fait sur Daredevil, tout en tentant de renouveler le personnage. Elle fut stoppée en 2012. Nous arrivons maintenant à la série qui nous intéresse, lancée en 2014 pendant la période d’All-New Marvel NOW!, avec un certain Warren Ellis au scénario et  Declan Shalvey au dessin.
 

Est-il besoin de présenter Warren Ellis ? Il suffit de citer certaines de ses séries peut-être : Transmetropolitan, Planetary, The Authority, Iron Man : Extremis… Bref, l’auteur s’est fait une bonne réputation de scénariste, mais aussi de personne engagée qui n’hésite pas à partager sa vision du monde. Il a déjà pas mal travaillé avec Marvel, et son run sur Moon Knight est très intéressant. En effet, au lieu de proposer une intrigue sur la longueur, chaque numéro propose une histoire. Ainsi dans ce premier tome, nous avons six histoires courtes des aventures du héros. Si la manière peut sembler être une vision régressive du comics, tant c’était la norme à l’origine du média, elle prouve au contraire qu’elle peut encore très bien fonctionner aujourd’hui avec des auteurs de talent. Même si cela empêche malheureusement d’avoir de gros enjeux scénaristiques. Le ton du récit est assez différent aussi de ce qui a pu être fait sur le personnage. Il est épuré et va droit à l’essentiel.
 
 
Ce genre de récit est exploité par Marvel depuis quelque temps sur ses séries secondaires. Ça rappelle beaucoup par exemple le Hawkeye de Matt Fraction, ou même le Daredevil de Mark Waid. Pas besoin de bien connaitre le héros, ni de connaitre son histoire. De toute façon, Panini la résume très bien dans l’introduction du bouquin. Mais même sans ce texte, pas trop de souci. En effet, dans la première histoire, on a deux pages qui contextualise le récit dans la nouvelle vie du héros, et c’est suffisant. On a bien quelques flashbacks de temps en temps pour mieux comprendre le personnage, mais si vous n’avez jamais lu de Moon Knight, non seulement vous ne serez pas perdu, mais vous risquez d’apprécier énormément la lecture !
 
 
Pour le contenu en tant que tel, rien ne vaut la surprise. Mais voici quelques pistes intéressantes. Déjà, le costume du héros change radicalement, car il est souvent en costard-cravate blanc, avec un masque moulant sur toute la tête et un croissant de lune sur le front. Il porte parfois un costume plus classique avec la cape, mais aussi des parties noires en plus du blanc. Moon Knight a dans cette série une classe incroyable ! Il a aussi de nouveaux véhicules : un drone et une limousine sans chauffeur. Il collabore avec une branche de la police, notamment un inspecteur Flint. Alors forcément, on pense beaucoup à Batman. Mais ici, on a un Batman libéré de toute contrainte, et qui devient finalement son opposé : il ne se cache pas dans l’ombre, mais s’habille en blanc et fonce dans le tas.
 
 
La qualité de la série vient beaucoup de l’originalité de ses récits. Les six histoires ne se répètent pas du tout, et lorsqu’on en finit une, on a hâte de découvrir la petite trouvaille de la suivante. Mais tous les scénarios de qualité ne seraient rien sans un bon dessin, et Declan Shalvey assure à ce niveau. Pourtant, l’artiste n’est pas forcément connu, c’est un irlandais qui a dessiné quelques trucs, et qui a déjà fait des numéros de Thunderbolts et Deadpool pour Marvel. Ses planches pour Moon Knight sont magnifiques, et permettent de mettre en valeur le scénario d’Ellis. Lorsqu’il dessine des combats, on n’a pas de parole, mais tout reste parfaitement lisible. Il se fait aussi plaisir en dessinant un épisode dans un rêve, ou en stylisant la cape du héros. Bref, ça fait du bien aux yeux. Et puis comme c’est colorisé par l’excellente Jordie Bellaire, c’est un bonheur total !
 
 
Je ne dirai pas plus de détails sur les histoires, tant le plaisir de la découverte d’un récit qui regorge de trouvailles est présent. Moon Knight met de côté sa folie, et ses personnalités multiples, et ce n’est pas plus mal. Nous avons un personnage nouveau très classe et plutôt malin, dans des récits qui peuvent être parfois violents. Ce qui est nouveau aussi, c’est le format du 100% Marvel (admirez la transition), puisqu’il s’agit des nouvelles versions cartonnées. Nous avons exactement la même chose que pour la collection Marvel NOW!, ce qui permet une certaine harmonie dans la bibliothèque. Pour ceux qui s’inquiètent, oui les chapitres sont bien marqués. Les couvertures alternatives sont aussi présentes. Et la traduction est correcte malgré une ou deux coquilles.
 

En Résumé

 

LES POINT FORTS

- Les dessins
- les trouvailles scénaristiques
- La classe du personnage

LES POINT FAIBLES

- Pas de gros enjeux

 

4.5

Une réussite !

Conclusion

Un album contenant six récits variés, avec des histoires intéressantes et des dessins en total adéquation avec les idées du scénariste. Moon Knight a la classe, et le personnage se trouve une nouvelle santé. Un comics très agréable à lire, sans prise de tête, très stylisé. Une réussite !

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] House of X / Powers of X 1/4

[Review VF] House of X / Powers of X 1/4

06 Juin 2020

Edité par Panini Comics

Panini France veut quitter Presstalis

Panini France veut quitter Presstalis

1er Mai 2020

Retour des fascicules ?

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Je suis en train de le lire et effectivement c'est très très bon ! Moon Knight a une classe folle, vivement une adaptation (en smoking, svp !)

  • Spic
    Spic

    il y a 6 ans

    Histoire sympatoche mais qui ne va pas plus loin. Vite lu, vite oublié. Le format du récit y est pour beaucoup et je me demande qu'est-ce qui est le plus difficile. Faire 20 pages ou une histoire construite et cohérente avec de l'enjeu sur plusieurs singles. Ellis est toujours une déception dans ses histories de super-héros. Le bonhomme est capable de plus mais aucune de ses histoires de SH n'est mémorable. Il ne force pas son talent. Il aurait pu nous manipuler en distillant des indices dans chaque histoire pour arriver à créer une toile de fond pour un final plus relevé et nous laisser sur le cul en nous obligeant à relire. (un peu comme une saison de doctor who de l'ère RTD) Par contre, j'ai pas trouvé très classe la façon dont il a de casser les précédents auteurs en faisant dire à la psychiatre qu'ils n'ont jamais rien compris au trouble de la personnalité et qu'en somme, leurs histoires étaient ridicule.

  • Deadfox
    Deadfox

    il y a 6 ans

    Merde, ce tome m'attirait mais...''Moon Knight met de côté sa folie, et ses personnalités multiples, et ce n’est pas plus mal'' : ...sérieusement ?! C'est pas, au hasard, la grosse originalité du personnage?! D'accord Deadpool est dans ce genre là aussi mais merde; je pensais que c'était justement le truc qui différenciait Moon Knight de Batman ! (enfin, je me comprend) Le bouquin vaut-il quand même le coup quand bien même il n'y a plus cet élément?

  • Bubl
    Bubl

    il y a 6 ans

    Présent dans ma bibliothèque et j'ai adoré ! ! !

  • Citizen974
    Citizen974

    il y a 6 ans

    C'est cool, ça me donne envie de le lire parce que même s'il est un peu bancale niveau succès, j'aime bien ce personnage, il mérite d'être mis en avant. Le faire changer un peu de costume, pourquoi pas? le smoking blanc et juste le masque à symbole lunaire c'est pas si mal (là au moins certains se plaindront pas que c'est une copie de Batman ^^") -ça me rappelle que dans Secret Avengers quand il s'était infiltré quelque part, il avait un smoking et plus tard il enfilait juste son masque- mais en plus il retrouve son costume classique à un moment donc c'est bien. Si j'en ai la possibilité, je me ferais un plaisir de le prendre et de lire ça.

  • Thez
    Thez

    il y a 6 ans

    J'ai adoré. Soyons clair, c'est super difficile de faire un récit complet par épisode. Ellis l'avait déja fait avec les premiers épisodes de Planetary. Son look est très classe et les histoires se tiennent. Je fais confiance à Ellis pour faire évoluer le perso et pour nous surprendre au final en liant les histoires à un moment donné. Je trouve que c'est de loin le meilleurs Moon Knight de puis celui de Bill Sienkiewicz.

    • Julien
      Julien Staff MDCU

      En réponse à Thez

      il y a 6 ans

      Malheureusement Ellis n'est resté sur la série que pour ces 6 numéros, c'est Brian Wood qui a pris la suite et qui livre un travail tout aussi bon, on remarque à peine le changement.

  • X
    X

    il y a 3 ans

    Il est dommage que la collection "Je suis" de Marvel ne comporte pas de numéros sur Moon Knight, Deathstroke, le premier Hyperion, et autres faux jumeaux de personnages DC (http://hitek.fr/actualite/marvel-dc-superheros-equivalents_8554).

    Car il yaurait matière à faire, avec une telle base.