Hartigan, vieux flic brisé par le sénateur Roark, est libéré après huit ans de prison et se bat jusqu’à la mort pour sauver Nancy Callahan des griffes d’un violeur et tueur en série, qui n’est rien d’autre que le fils du tout puissant Roark. Corruption, dépravation mais aussi exaltation du sacrifice, sont au centre de Cet enfant de salaud, où Miller revient aux registres narratifs de The Hard Goodbye tout en déployant un effort particulier dans la construction de la psychologie du personnage. Pour la première fois, l’auteur utilise la couleur dans une série jusqu’là rigoureusement en noir en blanc.

À l’occasion du vingtième anniversaire de la publication du premier épisode de Sin City, Rackham réédite l’intégralité de la série dans un nouveau format et avec de nouvelles couvertures, spécialement dessinées par Frank Miller. Couverture cartonné, dos rond, tranche-fil rouge… tout pour en faire un collector.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 8 ans

    La quatrième et dernière histoire de Sin City qui soit une réussite. Frank Miller arrive encore à nous surprendre visuellement, sans parler de son utilisation parcimonieuse mais ô combien efficace de la couleur. L'histoire est classique mais on appréciera un traitement sans concession.

  • L'idiot
    L'idiot

    il y a 2 ans

    A lire.