Guerrière farouche et princesse des Amazones, Diana a quitté son île pour rejoindre le Monde des Hommes en tant que Wonder Woman ! Mais en sauvant une jeune femme de griffes de monstres mythologiques, elle ne s’attendait pas à lever le voile du mystère de ses origines. Suite à sa découverte, Diana va devoir affronter la colère d’Héra et les machinations des autres dieux de l’Olympe.
Contient les épisodes US Wonder Woman #1-6.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 9 ans

    Brian Azzarello réinvente avec brio tout un pan de la mythologie grecque. Du très bon boulot et une très bonne série. A prendre les yeux fermés.

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 9 ans

    J'ai plusieurs problèmes avec ce titre. Les dessins ne sont vraiment réguliers et virent rapidement vers le crade. Ensuite Azzarello ré-invente avec brio l'amazone mais c'est aussi un changement profond de ce qui la rendait intéressante. Je suis assez mitigé donc malgré tout l'amour que je porte au scénariste.

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 9 ans

    J'ai toujours eu du mal avec Wonder Woman, mais ce que fait Azzarello sur ce titre est vraiment bon, et mérite amplement le passage en caisse. Le titre est rempli de référence mythologique, de dialogues bien trouvés ce qui rend la lecture vraiment agréable.

  • benjaaman
    benjaaman

    il y a 9 ans

    Vraiment du très bon wonder woman !! Enfin depuis le cercle je me fessais ch... . Un côté un peu plus violent que d'habitude qui ramènera peut être un public plus adulte. Quoi que le dernier Arc Odyssée était très violent aussi.

  • oskiki
    oskiki

    il y a 9 ans

    Vraiment superbe !! Je n'avais jamais lu de Wonder Woman et c'est une grande surprise c'est juste a ne surtout pas louper !!!

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 9 ans

    DC relaunch Wonder-Woman sur un scénario du génial Brian Azzarello avec des bons dessins de Cliff Chiang. Le duo nous donne une Diana/Wonder-Woman, princesse des amazones que l'on connaît tout en injectant de nouvelles révélations sur ce personnage charismatique de la Trinité de Dc Comics. Ces révélations font que l'amazone se sent encore plus proche de la jeune femme qu'elle doit protégée. Un très bon bouquin nous replongeant dans la mythologie grecque avec un grand plaisir. En bonus, Urban Comics nous offre les croquis préparatoires des personnages en plus des diverses couv' US. 4/5

  • Shadeo
    Shadeo

    il y a 7 ans

    Avis mitigé sur ce tome, le scénario n'est pas mauvais du tout avec un univers un peu plus "adulte" que je ne l'imaginais. Par contre les dessins sont tantôt très corrects tantôt juste mauvais et manque cruellement de profondeur (Tower Bridge est juste immonde). Un tome pour ma part qui fut une grande surprise malheureusement aussi bonne (scénario) que mauvaise (graphiquement). J’achèterai quand même le tome 2 pour savoir la suite.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 3 ans

    Excellente série qui nous conte les aventures de WW avec une présence très forte et interressante de la mythologie grecque

  • A Peter
    A Peter

    il y a 1 an

    Un relaunch de Wonder Woman violent et avec du caractère. Des dessins plutôt biens réalisés sur les premiers nuémros mais qui se détériorent dans la suite du tome. Le scénario est plutôt intérssant.

The Visitation

Wonder Woman (2011-2016)

Home

Wonder Woman (2011-2016)

Clay

Wonder Woman (2011-2016)

Blood

Wonder Woman (2011-2016)

Lourdes

Wonder Woman (2011-2016)

Thrones

Wonder Woman (2011-2016)

Urban Comics continue de publier la Renaissance DC et inaugure les héroïnes féminines avec Wonder Woman. [titre]Wonder Woman Tome 1 : Liens de Sang[/titre] [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1338293466.jpg[/img][/center] [b]Collection:[/b] DC RENAISSANCE [b]Date de sortie:[/b] 1 juin 2012 [b]Pagination:[/b] 160 pages [b]Format:[/b] 717 x 264mm [b]Prix:[/b] 15 € [titre]Contexte[/titre] Wonder Woman est une Amazone qui a choisit de vivre dans le monde des hommes, plutôt que de rester sur l'île du Paradis (Paradise Island en VO) au côté des autres Amazones et de sa mère Hippolyte. Etant donné que les Amazones proviennent de la mythologie grecque, il y aura bien entendu l'incursion de quelques autres personnages issus de cette même mythologie. [titre]L'équipe créative[/titre] Brian Azzarello est un auteur américain connu pour être l'auteur de la série 100 Bullets dessinée par Eduardo Risso. On lui doit aussi les mini-séries Lex Luthor : Man of Steel et Joker, où il était associé à Lee Bermejo. Il a aussi mis en place First Wave (publié chez Ankama en France) qui regroupe un jeune Batman, Spirit et Doc Savage. En ce moment, on peut le retrouver aussi sur les mini-séries Before Watchmen : Comedian (avec J.G. Jones) et Rorschach (avec Lee Bermejo). Cliff Chiang est un artiste assez récent dans le monde des comics. Il a officié sur la mini-série Infinite Crisis Aftermath : The Spectre. Il a aussi dessiné les premiers numéros de la série Green Arrow/Black Canary. Il a réalisé quelques covers de Justice League : Generation Lost, suite à Blackest Night et celles de la mini-série Flashpoint : Deadman & the Flying Grayson. [titre]Critique[/titre] Le premier épisode peut choquer car il est plutôt violent car on y voit des têtes se faire trancher. Cependant, le reste des épisodes est beaucoup plus soft. Point plutôt positif, on est plongé directement dans une histoire et on ne passe pas les dix premières pages à présenter l'héroïne qui n'apparaît d'ailleurs que vers le milieu du premier épisode. Brian Azzarello nous montre qu'elle est là mais que ce n'est pas elle qui est au centre de son histoire pour l'instant mais plutôt Zola. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1338293498.jpg[/img][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1338293543.jpg[/img][/center] Zola qui vit dans une cabane cachée au milieu de nulle part est poursuivi par Héra, reconnaissable à sa cape en plume de paon, pour les amateurs de mythologie. On apprendra plus tard pourquoi. Elle est aidée par Hermès qui lui offre de quoi aller chercher du secours. Ce premier épisode permet de présenter les nouveaux personnages que l'on apercevra régulièrement dans la série même si d'autres se joindront au fur et à mesure de l'arc. Ce qui est très plaisant aussi c'est qu'Azzarello nous ammène un ou deux personnages mythologiques par épisode et cela est vraiment sympa, on trouvera Apollon, Arès, Hadès, Poséidon, Zeus (en flash back), Eris en plus des divinités déjà citées mais il y a aussi des bêtes comme les centaures ou Cerbère. Et cela ne concerne que les six premiers épisodes. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1338293595.jpg[/img] [/center] Comme la Renaissance DC est passée par là, on a aussi le droit à un épisode où on apprend les origines de Wonder Woman et de ce côté là, il y a du changement. Cela fera criser les fans de l'Amazone car elles sont assez différentes. Par contre, un côté négatif accompagne cette découverte et nous est montrée dans le numéro suivant, ce qui pourrait amener une bonne chose pour Wonder Woman mais qui, pour ma part, semble peu utile. Les dessins de Cliff Chiang m'ont assez choqué au premier abord, mais à la lecture, j'ai trouvé que le style des dessins collait bien au ton de la série. Cliff Chiang est remplacé par Tony Akins pour quelques numéros mais son style est assez proche de celui de Chiang et la transition se fait en douceur. Enfin, parlons de l'édition d'Urban. L'édition est soignée avec la couverture rigide qui a p'air plutôt résistante. Par contre, on a plus la frise chronologique de DC comme on avait sur les parutions pré-Renaissance. On retrouve cependant les bonus de l'édition américaine, à savoir quelques dessins préparatoires de Cliff Chiang. [conclusion=4,5][/conclusion] [onaime]- La mythologie bien utilisée. - Les nouveaux alliés de Wonder Woman. - Les nouvelles origines de l'héroïne. [/onaime][onaimepas]- Wonder Woman, dernière Amazone - Trop peu de bonus[/onaimepas]