Scénario: Azzarello Brian – Dessin: Chiang

Après avoir appris la vérité sur son ascendance, Diana part à la recherche de Zola, enceinte de Zeus ! Pour la sauver, elle ne devra pas hésiter à affronter les méfaits d'Apollon et Héra et à visiter les Enfers pour y être fiancée à Hadès ! (contient Wonder Woman # 7-12 et 0)

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 9 ans

    Un second tome du même niveau que le premier. Cette série est très constante niveau qualité et c'est toujours un plaisir d'admirer comment les artistes revisitent le panthéon grec.

  • Doc'
    Doc'

    il y a 9 ans

    Série intéressante, les idées fusent mais Azzarello peine à imposer un climax à sa série. Ca avance doucement, c'est d'une qualité certaine mais on peine à être accroché ou à attendre la suite impatiemment.

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 9 ans

    Si vous avez aimé le premier volume, je ne peux que vous recommander la lecture de celui-ci, la qualité étant la même à mon avis. Graphiquement c'est en plus toujours aussi agréable.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 9 ans

    Un volume avec un peu moins de découverte mais voir Wonder Woman prête à être mariée à Hadès vaut vraiment le détour. Le numéro 0 revient en plus sur la jeunesse de l'héroïne dans un style bien particulier. Un bel achat.

  • bowser
    bowser

    il y a 9 ans

    Dans ce 2eme tome on continue là ou on s'était arrêté, et on suis Wonder-woman jusqu'au enfers pour sauver Zola. Cette partie est plutôt bien foutue, et c'est l'occasion de découvrir de nouveaux dieux bien connus dans leur version DC. L'histoire est bien menée et son dénouement logique, c'est ma partie préféré du bouquin. On part ensuite sur cette pauvre Zola (encore) à qui les dieux en veulent car selon une prophétie son enfant pourrait être celui qui détruira les dieux, et si ça reste toujours pas mal il y as quelques petite choses qui m'ont gêné la lecture. Déjà ça va assez vite (ce qui est pas forcement mauvais selon les gouts) et puis surtout il y as le combat avec Artemis ou l'auteur utilise le ressort scénaristique le plus naze du monde à savoir : Tien regarde en fait j'ai aussi ce pouvoir super fumé que personne connaissait et que j'utiliserai sans doute plus jamais mais là ça arrangeait l'auteur que je le révèle pour ce combat. Donc au final toujours du bon Wonder woman dans la ligne directe du premier mais avec quelque bémol malgré tout. A noter aussi qu'il y as plusieurs dessinateurs mais au style tellement proche que ça ne gêne en rien la lecture. Enfin le clif de fin annonce des choses très sympa, reste plus qu'à espérer que l'auteur continue comme ça et les exploitent bien.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 9 ans

    Poursuite des aventures de la jeune guerrière amazone Diana alias Wonder Woman qui fait tout son possible pour sauver la mortelle Zola et le bébé qu’elle porte, fruit de l’infidélité récurrente du Dieu des dieux, Zeus. Ce dernier a mystérieusement laissé son trône vacant une guerre de succession entre les différents héritiers prend place. Zola et son enfant sont directement visés dans cette guerre. Azzarello toujours aux manettes d’une mythologie grecque modernisée avec de l’action et de l’humour (cf. Eris et Lennox). Les différents dessinateurs font du très bon travail depuis le début du New 52 sur la princesse des amazones. On sait désormais que ces aventures se passent bien avant Justice League New 52 car Diana acquiert tous ses pouvoirs au fur et à mesure des ses aventures solo.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 3 ans

    Excellente série qui nous conte les aventures de WW avec une présence très forte et interressante de la mythologie grecque

Il Gangster Dell'Amore

Wonder Woman (2011-2016)

Casting Shadows

Wonder Woman (2011-2016)

The Dearly Beloved

Wonder Woman (2011-2016)

Vows

Wonder Woman (2011-2016)

Son Rise

Wonder Woman (2011-2016)

Birth Right

Wonder Woman (2011-2016)

The Lair of the Minotaur

Wonder Woman (2011-2016)

Urban publie le deuxième tome des aventures de Wonder Woman. On retrouve toujours la même équipe créative, à savoir Brian Azzarello au scénario et les dessins sont de Cliff Chiang pour les épisodes 7, 8, 11 et 12 et Tony Akins pour les épisodes 9 et 10. Avant toute chose, soulignons une promesse non tenue : Urban avait annoncé les numéros 7 à 12, ainsi que le numéro 0, mais ce dernier ne figure pas dans le tome. [center][gallery]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1357479826.jpg[/gallery][/center] Premier point, niveau dessin, le tout est plutôt homogène, le passage de Chiang à Akins se faisant d’un numéro à l’autre, il n’y a pas de changement brutal. De plus, leur style est assez similaire et en lisant le tome d'une traite, on ne voit pas forcément la différence. En tout cas, le niveau global est le même que dans le tome précédent, donc si vous aviez aimé le premier, vous aimerez celui-là. [center][/center] L’histoire est la suite directe du tome précédent qui se terminait par l’enlèvement de Zola par Hadès. On retrouve donc Diana, toujours accompagnée d’Hermès et Lennox. On découvre bien entendu de nouveaux dieux introduits par Azzarello, notamment Héphaïstos, Déméter et Eros. On retrouve aussi les parsonnages du tome précédent, notamment Arès qui ne prend toujours pas position, Eris qui s'avère être assez proche d'Hadès, mais aussi Apollon et Héra. Wonder Woman décide d’aller en Enfer pour récupérer Zola contre l’avis de ses alliés. J’ai trouvé cet arc un peu moins bon que le précédent car une fois la surprise de la réintroduction d’un grand nombre de divinités passée, on s’attend à en voir d’autres et, pour ma part, l’histoire en elle-même, notamment en Enfer ne m’a pas spécialement attiré. Même si en lecture par numéro c’est extrêmement bon, le fait de lire la suite directement casse un peu le suspense des cliffhangers. Reste que la deuxième partie du tome est un arc en deux parties relatant la lutte pour prendre le pouvoir sur l’Olympe. On termine le tome par une trahison qu’on ne voit pas venir et qui surprend et surtout le retour de Dieux qui en étonneront plus d’un. Au final, on a l’impression de lire des histoires sur les dieux et leur guerre mais pas spécialement du Wonder Woman. Si elle disparaissait, je pense que le titre serait tout aussi bon, et c’est un peu ça le problème, Wonder Woman est en retrait dans ce second tome, mais cela ira mieux avec le tome suivant qui la remettra plus au centre de l’histoire. [center][/center] Même si l’histoire en elle-même n‘est pas énorme, à savoir les fiançailles de Wonder Woman avec Hadès, Azzarello approfondit l’univers de l’Amazone. On apprend, par exemple, ce que devienne les hommes Amazones. L’auteur apporte des réponses crédibles et bien amenées, elles servent l’histoire et c’est ce qui rend cette série vraiment bonne. De même, on en apprend plus sur l’Enfer, sur ses règles et son fonctionnement. On découvre notamment ce que deviennent les âmes. Niveau éditorial, Urban propose les crayonnés de toutes les covers du tomes, ainsi qu'un résumé du tome précédent et nous aide à replacer les personnages importants. [center][/center] [b]Ce tome vaut le détour pour toutes les réinterprétations de la mythologie. On a là un petit guide illustré de la mythologie parfait pour entrer de plain-pied dans la mythologie grecque. Les dessins sont bons sans être exceptionnels[/b] [conclusion=4][/conclusion] [onaime]- Les explications sur la mythologie. -Le final qui fera plaisir à certains. -La plus grande cohérence graphique entre les dessinateurs.[/onaime][onaimepas]- Où est le numéro 0 ?[/onaimepas]