Urban Comics

1 / 6 (2021)

Les dieux marchent parmi nous. Pour eux, nos vies sont des jouets. Seule une femme oserait protéger l'humanité de la colère de ces forces étranges et puissantes. Mais est-elle un d'entre nous - ou l'un d'eux?

  • Brimstone
    Brimstone

    il y a 10 ans

    9/10 Alors là c'est génial! Wonder Woman est presque un "prétexte" dans cette histoire qui jette les bases d'une mythologie revue et corrigée façon Azzarello avec des dieux cruels et des humains réduits à des pièces d'échecs insignifiantes. Ici pas de longue intro sur les origines, on entre directement dans le vif du sujet en se prenant à essayer de deviner "qui est qui". Franchement le débat sur le pantalon de l'amazone... Après la lecture de ce numéro on se dit qu'elle aurait pu porter une combi de mecano qu'on s'en foutrait! Chiang a vraiment une patte à lui, on accroche ou pas, mais vraiment l'histoire vaut la note à elle seule. On a vraiment envie d'en savoir plus.Du très bon travail!

  • DarkChap
    DarkChap

    il y a 10 ans

    Vu qu’habituellement Azzarello n’est pas particulièrement respectueux de l’univers DC, j’avais un peu peur mais fort heureusement, il n’en fut rien et bien au contraire, c’est très fidèle à l’ambiance mythologique dans un contexte moderne, au ton et à la compréhension des personnages que j’attends d’un comic book Wonder-Woman.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 10 ans

    La grosse surprise de la semaine. Je n'attendais pas grand chose de ce titre car je n'ai jamais accroché à la série précédente mais là j'ai vraiment aimé. Le scénario est bon et surtout on a envie de revenir. La mythologie, c'est toujours sympa. Les dessins sont vraiment beaux et j'adhère totalement. En résumé, le titre incontournable de la semaine.

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 10 ans

    Normalement, je n'accroche pas à Wonder Woman. La sensibilité féminine que les auteurs tentent de lui donner en le mixant avec la sauvagerie de l'amazone n'a jamais collé pour moi. Mais là, c'est différent. Tout est cohérent. Les dieux, la gentillesse de Diana et sa force surhumaine. Je ne sais pas qui chorégraphie les scènes d'action entre Azzarello et Chiang mais ce sont les plus efficaces du relaunch pour le moment: lisible et épique. Le seul point noir est le dessin de Chiang qui me déçoit un peu car il est très différent dans les pages intérieurs que sur la couverture. Cependant, il est très bon et correspond au récit qui met en scène des monstres mythologiques. Enfin une vraie bonne Wonder Woman! Et qui n'a pas besoin de se montrer nue pour exister (cf Catwoman et Starfire).

  • thombuilder
    thombuilder

    il y a 10 ans

    Scénario Relativement déçu à ce niveau. Il y a un potentiel, cela ne fait aucun doute mais ce premier numéro peine à convaincre tant l'enchainement des péripéties paraît incohérent et brutal. De plus j'ai eu du mal à comprendre ce qui se passait. De même pour les personnages présent, qui sont-ils ? Pour un néophyte comme moi c'est une vraie galère. Dessin Des dessins originaux et qui semble correspondre assez bien à l'univers mythologique mais j'ai tout de même du mal à accrocher. Le manque de contraste et certains traits grossiers étant assez gênant. Mais avec une peu plus d'applications cela pourrait s'avérer très honnête. Conclusion Un titre qui n'a pour le moment que du potentiel que ce soit au niveau du scénario ou du dessin, mais qui intrigue pas mal. Malgré ma déception j'ai envie d'en savoir plus. Le gros point noir finalement reste l'accessibilité qui pour cette série est nulle. En tant que néophyte j'ai vraiment eu du mal à suivre (malgré un texte assez peu conséquent) et j'ai de toute façon pas la compréhension des personnages. Quelques petites explications auraient été les bienvenues. C'est le titre où je me suis le plus retrouvé perdu. J'en profite donc pour pousser un petit coup de gueule ici sur ce relaunch. Je savais que selon les séries il serait plus ou moins facile de comprendre le récit, mais c'est tout de même sensé être un point d'entrée pour le nouveau lecteur. On l'a vu même sur certains titres ultra connus, quelques lignes pour poser les personnages font du bien et n'alourdissent en rien le récit pour les habitués (cf The Flash, Green Lantern Corps, Red Lanterns, Aquaman). C'est donc pour moi un gros défaut les titres qui ne font pas cet effort.

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 9 ans

    Wonder Woman n'a jamais été un personnage que j'apprécie particulièrement mais ce numéro reste agréable pour un simple "amateur". Diana est rapidement mise en scène, et on entre vite fans le vif du sujet de ce numéro. On a le droit à la mythologie habituelle à WW et ça marche bien. Petit hic cependant sur le dessin de Chiang qui sont agréable mais ne rendent pas toute la superbe de Diana.