Panini Comics

Panini Comics

1 / 1 (2021)

Panini Comics

1 / 1 (2021)

Panini Comics

1 / 1 (2021)

C'est le moment du grand final ! Les Avengers contre l'armée du Serpent avec en jeu le sort des mondes !


  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 ans

    Un final décevant pour un event qui, s’il a eu d’excellents moments et quelques bons numéros, n’aura que très rarement été à la hauteur de son rang et s’avère au final assez brouillant. Le gros problème de Fear Itself depuis le début est que la majorité des intrigues liées à l’histoire, et lancées ou abordées dans la série principale, se déroulent ailleurs, dans les tie-ins annexes, que l’on ne lit pas forcément. Du coup en lisant FI on a l’impression ne n’avoir que des bribes de l’histoire et de ne pas tout suivre, ce qui est quand un gros défaut pour un event censé pouvoir s’auto-contenir en sept numéros. Et malheureusement, c’est encore le cas ici pour ce dernier numéro. Il y a tellement de personnages engagés qu’on ne sait plus où donner de la tête, et Fraction non plus. Alors on les voit tous plus ou moins, mais c’est brouillon, et on se concentre surtout sur le combat principal qui en plus de ça est expédié trop vite et trop facilement. Je ne reviens pas sur une des retombées du combat, ça ne m’a pas touché et j’ai trouvé ça encore une fois facile et gratuit, il faudra attendre la suite pour voir où ça nous mène, ce qui nous fait retomber encore une fois dans les travers de Fear Itself, faudra aller voir ailleurs pour la suite de l’histoire... et c’est là le gros problème de numéro, on a quasiment rien de conclu, l’après bataille est expédié et on nous offre (impose) quinze pages ( !!) d’épilogues qui sont en fait des promos pour les séries à venir, contenant la suite de l’histoire. Et ouais, vous pensiez avoir une bonne histoire complète en 7 numéros ? Vous rêviez. Marvel tire sur la ficelle Fear Itself au maximum et cet event semble ne jamais se terminer, à tel point que ça va gaver beaucoup de monde, moi le premier. Les dessins de Stuart Immonen sauvent un peu la mise encore une fois. S’il y a un point positif à retenir de cet event, c’est bien celui-ci, malgré quelques baisses de qualité par moments (mais il faut dire il a eu beaucoup de pages à avaler le pauvre), il a assuré du début à la fin et a donné une vraie identité à ce Fear Itself. Au final, je reste sur ma première impression concernant ce Fear Itself, qui était surement une histoire de Fraction prévue pour un arc de Thor à la base, mais qui a été forcée en un mega giga event de la mort par Marvel. De ce fait Fear Itself n’est pas à la hauteur de ses ambitions et en devant modifier et étirer son histoire à une plus grande échelle, j’ai bien l’impression que Fraction s’est un peu perdu, d’où l’aspect un peu brouillon et inachevé de l’ensemble et les quelques numéros qui tournent à vide et n’ont rien à raconter. Quand on revoit les premiers teasers, les interviews des auteurs, les bonnes bases installées par le premier numéro mais pas du tout suivies ensuite, on se dit que le constat est évident. Parce que moi un élément me reste en travers de la gorge, qu’en est-il de la peur au final ? Voilà un élément qui a quand même bien été zappé, et là où on avait quelques promesses d’une histoire originale et intéressante, on est vite retombé dans le schéma classique du gros vilain tout pas beau qui débarque et veut tout détruire, super-héros tout grands tout beaux qui font tout pour l’arrêter, en nous rappelant bien que c’est la plus grande menace de l’histoire des menaces… depuis celle d’avant. Bref, je n’ai rien contre ce genre d’histoires mais j’avais l’espoir qu’on ait quelque chose de différent ici. Si je pensais me prendre le TP de Fear Itself à sa sortie, quand je vois comme l’histoire est éparpillée à travers pleins d’autres séries et même pas conclue correctement, j’en suis beaucoup moins sûr maintenant.

  • the sentry
    the sentry

    il y a 10 ans

    Le point final d'un arc baclé . Une conclusion à la limite du ridicule avec un combat final qui n'en est pas un. On à l'impression que cet arc a été conçu à la va vite. Des super héros sont morts mais aucune émotion ne s'en dégage,le suspens est très mal dosé et certains personnage(captain américa , spiderman...) arbore un comportement à la limite du ridicule (allez les gars on prend ses carabines et on va buter du dieux maléfique...!!!). Bref, 7 mois a vite oublier...

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 8 ans

    Synopsis C'est le moment du grand final ! Les Avengers contre l'armée du Serpent avec en jeu le sort des mondes ! Mon avis Conclusion bâclée de l'event qui a commencé bien trop lentement et se fini à vrai dire trop facilement. Fraction a joué de trop de simplicité malgré le partenariat de l'excellent Immonen. L'event reste assez décevant.