L'ultime séance ! La honte du Chevalier Noir

|LA DERNIERE SEANCE] Batman & Robin

L'ultime séance ! La honte du Chevalier Noir

C'est l'heure de la Dernière Séance !

Tous les 15 jours, la rédaction vous propose un film résumé et illustré ainsi que les commentaires de l'équipe. Les chroniques sont à retrouver dans la section Films. N'oubliez pas que vous pouvez déposer vos critiques sur les films, avant la publication, en allant sur le forum.

Aujourd'hui, semaine spéciale The Dark Knight Rises oblige, c'est l'heure de massacrer... enfin... de faire la review de :


BATMAN & ROBIN




CASTING



BATMAN & ROBIN est un film américain réalisé par Joël Schumacher sorti en 1997, avec :
George Clooney (VF : Patrick Noérie ; VQ : Daniel Picard) : Bruce Wayne / Batman ; Chris O'Donnell (VF : Pierre Tessier ; VQ : Gilbert Lachance) : Dick Grayson / Robin ; Arnold Schwarzenegger (VF : Daniel Beretta ; VQ : Yves Corbeil) : Dr Victor Fries / Mister Freeze ; Uma Thurman (VF : Laurence Crouzet ; VQ : Élise Bertrand) : Dr Pamela Isley / Poison Ivy ; Alicia Silverstone (VF : Claire Guyot ; VQ : Aline Pinsonneault) : Barbara Wilson / Batgirl ; Michael Gough (VF : Jacques Ciron ; VQ : Michel Maillot) : Alfred Pennyworth ; Pat Hingle (VF : Yves Barsacq ; VQ : Yves Massicotte) : Commissaire James Gordon ; Elle Macpherson (VF : Ivana Coppola et VQ : Anne Dorval) : Julie Madison ; John Glover (VF : Gilles Guillot) : Dr Jason Woodrue ; Vivica A. Fox (VF : Magali Berdy ; VQ : Hélène Mondoux) : Mlle B. Haven
Vendela Kirsebom : Nora Fries ; Elizabeth Sanders (VF : Monique Thierry ; VQ : ) : Gossip Gerty ; Jeep Swenson : Antonio Diego / Bane

RESUME





Gotham City.
Batman et Robin prennent la route pour le musée où M. Freeze, un tout nouveau super-vilain, tente de voler des diamants. Il est armé d'un canon réfrigérant et est à la recherche de diamant. La bagarre se termine en hockey sur glace (heureusement que nos héros sont équipés de bat-patins).



A bord de son tank, Freeze parvient à s'échapper via une fusée. Mais Batman et Robin réussissent à s'accrocher à l'engin. Dans les airs, Freeze s'échappe grâce à un jet pack. Robin libère Batman qui a été gelé aux parois et les deux héros s'en sortent en utilisant les portes de la fusée comme surf.



La poursuite se termine quand Freeze gèle Robin sur place et récupère le diamant géant. Batman a 11 minutes pour le sauver. Grâce à un bain d'eau chaude, il le dégèle mais laisse s'enfuir Freeze.



Dans une foret tropicale, la biologiste Pamela Isley tente de croiser des animaux avec des plantes. Son collègue, le docteur Woodrue lui vole ses échantillons pour sa propre expérience. Il a conçu un sérum de super-soldat. Antonio Degio, un meurtrier, est gavé du sérum et se transforme en un monstre de foire. Woodrue nomme sa créature Bane. Mais le monstre se déchaîne et détruit le labo.
Woodroo demande à Evy de se joindre à lui. Devant son refus, il la tue en la balançant dans ses produits chimiques.



Dans la Batcave, Bruce regarde les archives de l'université de Gotham. Victor Fries était un savant reconnu. Quand sa femme est tombée malade, le syndrome de McGregor, il a consacré ses recherches au traitement qui pourrait l'a sauver. Il a tenté de la cryogéniser. Mais un accident a fait de lui un mutant. Il a besoin de diamant pour faire fonctionner son armure qui le maintient à zéro degrés. Bruce fait des reproches à Dick qu'il qualifie de tête brulée.



Alfred suggère à Bruce de faire confiance à Dick. Il ajoute qu'il ne sera pas là éternellement. Bruce se souvient de son enfance avec Alfred et n'imagine pas sa vie sans lui.



Woodrue a trouvé un acheteur pour son super-soldat. Mais Evy refait surface, complètement tranformée par les poisons du labo. Elle l'embrasse mais ses lèvres sont maintenant empoisonnées. Elle prend Bane comme homme de main et décide de partir pour Gotham se venger de Wayne Enterprise qui pollue trop.



Dans la planque de Freeze, le méchant fait chanter ses hommes de mains. Il retourne auprès de sa femme, il y a besoin d'un seul diamant supplémentaire pour son super canon. Il compte menacer la ville d'un hiver éternel si on ne finance pas ses recherches pour sauver sa femme.

Au Wayne Manor, Barbara Wilson vient voir son oncle Alfred. Elle est la fille de Margaret, la sœur d'Alfred. Ses parent sont morts quand elle était petite. Elle vient de Oxbridge et étudie l'informatique. Bruce l'invite à rester quelques jours.



Le soir, Alfred recherche encore son frère Wilfried sans succès. Barbara s'éclipse et vole une moto. Pamela et Bane se rendent à l'observatoire de Gotham où Bruce inaugure le nouveau télescope qui fonctionne sur tous les points du globe. Il est accompagné de Julie Madison, avec qui il vit une histoire depuis quelques temps. Pamela Isley demande à Bruce de recentrer ses activités vers l'écologie. Bruce est d'accord avec ses idées, mais si l'on trouve d'abord le moyen de compenser les énergies fossiles. La conversation dévie sur Batman. Elle décide de se débarrasser d'eux avant de détruire Gotham.



Pour tendre un piège à Freeze, Bruce décide d'exposer sa collection de diamants. Une grande fête est organisée avec tout le gratin de Gotham. Pétula Potin mène la soirée. Elle est accompagnée par Batman, Robin et le commissaire Gordon. Une vente aux enchères à lieu pour élir la plus belle femme de la soirée. Déguisée en singe rose géant, Pamela (transformée) fait son entrée. Personne ne la reconnaît et se présente comme Poison Ivy. Elle diffuse des phéromones et tous les hommes tombent sous le charme. Les enchères grimpent vite, mais Batman et Robin envoûtés s'en mêlent et Batman finit par sortir sa mastercard...





Freeze fait son entrée et gèle une partie du public. Batman et Robin s'interposent. Freeze rattrape Ivy et récupère les diamants, puis s'échappe à bord de son tank. Ivy décide de le retrouver pour lui
proposer une alliance.

Dans les rues de Gotham, Batman et Robin pourchassent le tank, mais la glace qu'il laisse derrière lui les empêchent de le rattrapper. Batman finit par bloquer la moto de Robin. La Batmobile est détruite mais le chevalier noir finit par arrêter Freeze.



De retour dans la Batcave (après avoir fait réparer la Batmobile apparemment), les deux hommes se disputent au sujet de l'autorité de Bruce.
Alfred envoie un ultime message à son frère introuvable. Bruce se pose des questions sur les reproches de Dick. Alfred parvient à le rassurer.

Dans le garage, Dick découvre que Barbara a emprunté une moto. Il commence à se méfier d'elle...

A Arkham, Freeze a été enfermé. Il est condamné à rester dans une zone réfrigérée.



Poison Ivy est déçu que sa poudre d'amour est si peu d'effets sur Batman et Robin. Elle se trouve un repère où Bane « installe » un QG en chassant les loubards du coin.



Bruce dîne avec Julie. Elle lui fait une déclaration d'amour mais il ne veut pas s'engager et refuse de lui révèler son secret. Bruce pense à Ivy encore...
Barbara reprend une moto. Elle accepte une course suicidaire mais est distancée par un mystérieux pilote portant un casque avec un rouge-gorge. Il finit par la sauver d'une chute mortelle : il s'agit de Dick.

De retour au Manoir, elle lui avoue la vérité sur ses activités nocturnes. Son objectif est de gagner de l'argent pour éloigner Alfred de Bruce. Elle annonce à Dick qu'Alfred est malade et s'enfuit. Bruce arrive et annonce qu'Alfred est mourant.



Dans sa cellule, Freeze pense à sa femme. Poison Ivy vient le libérer à condition qu'il détruise la ville. Freeze a besoin de diamants. Il charge Ivy de retrouver sa femme.



Bruce discute avec Alfred de son état. Mais l'annonce de l'évasion de Freeze met fin à leur conversation. Les caméras montrent que Freeze, Ivy et Bane font équipe.

Batman et Robin découvrent Nora Fries. Sous leurs pieds, Ivy et Freeze observent la citerne. Mais Freeze n'est pas assez puissant, Ivy prend donc les chose en mains.



Freeze récupère ses diamants. Batman et Robin se retrouvent face à Bane et Ivy. Dominés, ils réussissent tant bien que mal à s'échapper. Ivy sème la zizanie entre eux et les deux héros commencent à se battre. Elle en profite pour débrancher Nora Fries...

De retour dans son antre, Ivy découvre que Freeze a déjà installé une zone réfrigérée. Elle lui annonce que Batman a tué sa femme et lui donne le médaillon qu'elle portait. Fou de rage, Freeze décide de détruire Gotham, puis le monde. Ivy est ravie car elle pourra développer ses nouvelles plantes pour reconquérir la Terre.



Le médecin diagnostique le 1er stade du syndrome de McGregor à Alfred. Il est condamné. Mais Bruce sait que Freeze a réussi à guérir un cas similaire. Il décide de retourver les deux super-vilains. Il refuse que Dick l'aide parce qu'Ivy les oppose. Dick décide de faire cavalier seul dorénavant.

Barbara est au chevet d'Alfred qui lui demande de retrouver Wilfried pour qu'il prenne sa place auprès de Bruce et Dick (afin qu'ils poursuivent leur mission).



Mme Potin accueille (encore) la bourgeoisie de Gotham. Bruce est bien sûr l'invité d'honneur. Ivy envoûte Gordon pour qu'il la conduise au Bat-signal. Bruce reconnaît le parfum et comprend qui est Pamela Isley.



Freeze va lancer son attaque. Bane et Ivy détruise le Bat-signal.

Bruce est de retour au Manoir. Au chevet d'Alfred, il est désolé de ne pouvoir le sauver. Barbara ouvre le fichier destiné à Wilfried après avoir trouvé le mot de passe. Elle comprend que Bruce est Batman et le rôle de son oncle dans l'équipe.



Freeze décide d'utiliser le télescope pour geler la ville. Dans le ciel, un robin signal apparaît, Bruce tente de convaincre Robin qu'il s'agit d'un piège de Poison Ivy.



Freeze s'empare des cristaux de l'observatoire et installe son super canon.

Dans la Batcave, Barbara déclenche le système d'alarme. Programmé par son oncle, il reconnaît la jeune fille et lui propose un costume fait pour elle.

Robin rejoint le signal et trouve Ivy. Il lui fait la cour et rentre dans son jeu. Elle lui annonce le plan de Freeze puis l'embrasse. Alors qu'elle croit qu'il va mourir, Robin retire ses lèvres en latex, le poison n'est pas passé.



Batman fait son entrée, Robin a accepté l'aide de son partenaire. Mais les plantes ont le dessus sur les héros. Batgirl fait son entrée et met une raclée à Ivy qui finit bouffer par se propres plantes. Elle libère Batman et Robin et leur avoue son identité (parce que c'était vachement dur... oulala j'en peux plus!! Allez un dernier effort)



Freeze commence à geler la ville et ses habitants. Batman, Robin et Batgirl sont allés chercher leurs véhicules spéciaux neige (qui sortent d'on ne sait pas où) ainsi que des nouveaux costumes certainement fait pour la neige. Ils ont 11 minutes pour tout décongeler.



Ils grimpent en haut du labo et décident d'utiliser le télescope pour faire venir le soleil sur Gotham. Freeze s'en mèle et désactive le processus. Robin et Batgirl tombent dans le vide mais parviennent à s'en sortir. De retour au labo, ils tombent sur Bane qui les étrangle. Freeze et Batman sont au corps à corps. Robin parvient à arracher le tuyau et Bane redevient ridiculement petit.



Batman finit par coller un bloc chauffant sur le corps de Freeze et l'expédie hors de la zone de commande. Le télescope est réaligner et commence à dégeler la ville.
Mais Freeze a placé des bombes et les active. Le télescope s'effondre. Alors que la partie semble perdue, Batman décide de braquer directement les miroirs des satellites sur la ville. Grâce à Batgirl, le procédé fonctionne et Gotham est sauvée.



Batman retrouve Freeze dans les décombres. Il lui annonce que c'est Ivy qui a débranché sa femme mais qu'il l'a sauvé. Il lui propose de continuer ses recherches si il l'aide à sauver Alfred. Victor accepte et lui donne le remède (qu'il a sur lui!!!!!). Batman s'engage à transférer sa femme à Arkham pour qu'il continue à tenter de la soigner.



Ivy a été internée à Arkham, Freeze pénètre dans sa cellule et la congèle.

Dès le lendemain, Alfred pète la forme. Tout le monde est content (il manque juste une petite chanson – punaise j'en peux plus). Batgirl devient membre à part entière de l'équipe. Les trois héros repartent dans la nuit affronter le crime... blablabla...




COMMENTAIRE



La réalisation
Aïe aïe aïe... que c'est mauvais.
On enlève les bonnes choses de Forever et ça vous donne Batman & Robin. Joël Schumacher a expliqué à l'époque vouloir filmer une BD donc, il fallait que ça soit très coloré, limite kitsch, drôle, destiné aux tous petits... Bref, il n'avait pas dut lire de comics depuis une plombe.
Donc on a le droit à nouveau aux plans débullés à outrance, dès qu'on change de lieu c'est via une jolie vue aérienne plongeante. Beaucoup de chorégraphies bidons où Batman et Robin secouent leurs capes... Et pas un plan du sombre Gotham.
Le montage est une horreur !!!!! La capture de Freeze est un exemple. Batman s'éjecte de sa Batmobile frigorifiée, et se jette sur le tank de Freeze. Le plan suivant, il pose avec un pied sur le vilain et on voit les manches pour qu'il tienne sa cape droite... Je ne vais pas refaire toutes les scènes, le film complet est comme ça.
Un autre exemple tout de même... Batman prouve que c'est Ivy qui a tenté de tuer Nora... MAIS IL LUI MONTRE LE FILM, QUE NOUS, ON A VU... Punaise, elle était où la caméra pour qu'Ivy la voit pas alors qu'elle est filmée en gros plan !!!!
Nanar, quand tu nous tiens !

Le scénario
Comme le dit Spielberg : If it's not on the page, it's not on the stage. Traduction, sans bonne histoire, on ne peut pas avoir un bon film.
En revanche, un mauvais film avec une bonne histoire, c'est possible. Et il y a avait pourtant de bonnes idées dans ce script.
Freeze tout d'abord, il s'agit de la vision de Bruce Timm et Paul Dini. Le savant fou d'amour pour sa femme devenu meurtrier terroriste. Et bah, c'est complètement gâché par les gags bidons et les répliques.
La relation entre Bruce et Dick qui passent leur temps à s'engueuler, la mort d'Alfred... Voilà des bonnes pistes, légèrement exploitées dans le film. Mais bon sang, les dialogues sont tellement bidons que ça ne fonctionne pas.
Poison Ivy... bon pourquoi pas, mais ça fait too much vu les autres thématique.

Et là, arrive le massacre : Bane !!!! Oh mon Dieu ! Mais c'est juste pas possible d'avoir fait ça. Un gros un peu vert qui répète les trois derniers mots de chaque phrases de ses patrons...
Batgirl... Mais punaise, pourquoi tout changé. Et puis, il n'y avait pas assez d'histoire comme ça? Allo la Warner ? Il n'y a pas assez de filles dans la salle de ciné ? Pas de problème, on va mettre Batgirl... C'est juste honteux...
Bruce est heureux... Bruce fait des blagues ! HEIN ? Citation de Joël (authentique!) : Bruce Wayne a plein d'argent, une super voiture et toutes les filles qu'il veut. Pourquoi serait-il malheureux ?
Mais c'est pas possible !! Et la bataille finale où Batman est sous le télescope et se met en position... chauve-souris... mon cœur a failli lâcher à ce moment...



Des costumes qui changent tout le temps. Batman et Robin qui s'exposent, Bruce qui fait des blagues et très heureux dans sa vie, des fêtes de bourgeois toutes les 15 mn, des pseudo gangs avec pour signes distinctifs des perruques de couleurs différentes, des véhicules qui sortent d'on ne sait pas où, des méchants qui répètent pendant 1H30 qu'ils vont tout casser pour se vautrer lamentablement en 20mn... Aaaaaaaaah je sature !!!!

En fait, ce film doit être tiré de la série des années 60. Et encore, il est raté même dans cette optique (regardez celui d'Adam West qui est génial).

Le casting

On retrouve encore une fois Pat Hingle et Michael Gough. Toujours correct tous les deux, Alfred a le droit à une intrigue centrale ici. Une petite scène sympa tout de même quand Bruce et Alfred s'avouent leur amour, tel un père à son fils.

Et dans le rôle de Bruce, arrive Georges Clooney, qui se punie quotidiennement depuis pour avoir tuer Batman. Il a accepté le rôle pour rigoler et porter du latex. Il était alors au début de sa vraie carrière cinématographique. Heureusement pour cet immense acteur (et encore meilleur réalisateur) que cette chose n'a laissé qu'une trace ironique.
Chris O'Donnell est de retour et fait de son mieux. En tant que seul rescapé des têtes d'affiches, il tente d'apporter du sérieux et du rythme mais... voilà... Perso, j'aime bien son interprétation et il fait avec ce qu'il a. Il ne trahit pas le perso en tout cas.

Côté méchant, c'est Schwarzy qui endosse le costume de Freeze. La moitié du budget à mon avis est passée entre son cachet, son maquillage et les effets spéciaux de son arme (c'est pour ça qu'il n'y avait plus de sous pour embaucher des scénaristes ^^). Il fait son numéro de caricature de méchant et récupère les dialogues les plus nazes...
Poison Ivy est interprétée par Uma Thurman qui joue, elle aussi, la carte de la caricature. Le personnage est mauvais sur le papier, il est mauvais à l'écran. Et puis, je ne la trouve pas super belle non plus... (avis perso, m'insultez pas!)
Alicia Silverstone... mais c'est qui ? La plus mauvaise du cast. Le personnage n'a rien à faire là et l'actrice non plus.
Elle McPherson dans le rôle de Julie Madison... Mais c'est quoi ça ? A quoi il sert ce rôle à part ridiculiser Bruce Wayne ? Rôle de potiche par excellence, The Body fait acte de présence et est vite oubliée.

Aspects Techniques, musique...
Même conception que pour Forever, les décors sont toujours plus grands et délirants. Mais Gotham devient une décharge de statues géantes où de temps à autre il y a des apparts. Les poursuites sur les statues sont ridicules !!!! A Gotham, il y a des milliardaires et des loubards fluos... c'est tout. L'univers est bidon, la vision de Burton morte définitivement.

Côté effets, il y a le canon de Freeze. Tout le reste est moche. Les personnages donnent l'impression de voler ou plutôt planer... mais en moche. La scène d'intro de Robin par exemple est minable, sa moto se pose délicatement alors qu'il arrive à fond la caisse.
Ça explose dans tout les sens dans le final mais comme c'est mal filmé, ça rend pas bien. Les véhicules vont à deux à l'heure et leur design sort d'un vieux dessin animé des années 60. Il fallait vendre des jouets, mais grandeur nature, c'est pas si simple.

La musique est la même que dans Forever en gros. L'ensemble ne marche pas, mais on perd en plus un titre marquant. Le single, c'est Freeze qui fait chanter M. Snow à ses hommes...

LE SAVIEZ-VOUS ?



- Tim Burton ne participe pas à la production de ce volet.

- C'est Michelle Pfeiffer qui a conseillé Georges Clooney aux studios pour le rôle de Bruce Wayne.

- Val Kilmer n'a pas repris le rôle, déjà occupé avec le tournage du « Saint ». Il n'a pas regretté son choix.

- Barbara est ici la nièce d'Alfred et non la fille de Gordon.

- Le costume de Robin s'inspire de celui de Nightwing (pour le logo, pas les tétons).

- Jack Betts, qui joue le principal enchérisseur, interprète Henry Balkan (l'un des dirigeants d'Oscorp) dans Spiderman de Sam Raimi



- Coolio fait un caméo dans le rôle d'un organisateur de courses clandestines (mais savez-vous au moins qui est Coolio bande de jeunots ^^).



- Parmi les gangs (hormis les cheveux oranges, rouges, perruques style XVIIIe... que c'est stupide...) on en trouve un déguisé comme dans Orange Mécanique.

- Le costume de Freeze pèse plus de 30 kilos.

- Dans la scène où Bane récupère l'armure de Freeze, on peut voir le costume du Sphinx et celui de Double-Face (qui est sensé avoir disparu dans le film précédent... alors mort, pas mort... on s'en fout, c'est Batman & Robin. Pas besoin de logique !)



- John Glover (Woodrue) interprète Lionel Luthor dans Smallville.

- La musique du film, composée par Elliot Goldenthal, n'a jamais été éditée en CD.

- L'un des principaux problèmes pour les costumes a été la question des tétons pour Batgirl... Après des négociations houleuses, elle n'en porte finalement pas (au grand dam de Joël)

- Une suite était prévue pour 1999, intitulée Batman Triumphant. On a parlé à l'époque de Nicolas Cage dans le rôle de l'Epouvantail ou d'un retour du Joker et l'introduction d'Harley Quinn.

- Le film a été accompagné du jeu vidéo tout aussi naze, moche et injouable. Je ne résiste pas au plaisir de vous faire découvrir le test du Joueur du Grenier.




BILAN



Ah l'été de mes 14 ans... le soleil, la plage, les filles, et le ciné à gogo parce que je connaissais l'ouvreuse ! Et BATMAN & ROBIN... J'ai le souvenir de ma première déception cinématographique (et pourtant je n'avais pas payé). En sortant de la séance, on passe par la phase mort de rire à celle de la remise en question.
Bon sang, on a eu le droit à 3 bon films dans l'ensemble, une merveilleuse série animée... et on nous sert cette chose...
Ce film, ça n'est pas Batman. C'est un furoncle, une insulte au 7e art en général. Les pires dialogues, un montage pourri, des méchants idiots. J'ai cru, en le revoyant, que j'allais au moins rigoler... mais même pas. Plus je le vois, plus c'est laid.
Pourtant Chris O'Donnell fait de son mieux. Clooney a compris que c'était bidon. Schwarzy joue la carte du 2nd degrés à fond... Une production mal préparée, des acteurs qui ne sont pas sur la même ligne, un scénario aux multiples pistes sous/mal exploitées, une réalisation d'un amateurisme affligeant... Rien à sauver dans ce film au final.
A voir pour noter toutes les co##€§!€$ que contient ce film. C'est pas compliqué, il y a en une par minute (sans exagérer...).
Si vous voulez vraiment rigoler, je vous invite à découvrir les bonus du Blu-Ray où Joël donne sa vision du perso et de son film. Un nanar a 140 millions de dollars, qui va couler la franchise. Batman reviendra 8 ANS plus tard avec Batman Begins et rendre au Chevalier Noir son honneur perdu.


Pour les anglophones... et ceux qui ont un peu de temps libre ^^







TO BE CONTINUED...



Dans le prochain numéro de la DERNIERE SEANCE, nous continuerons évidemment à parler de Batman. Pour nous remettre de nos émotions, retour vers des choses plus intéressantes avec LA MYSTERIEUSE BATWOMAN où Batman découvrira une nouvelle justicière et affrontera BANE. Vous pouvez déposer vos avis sur ce film sur le forum.

Tchao tout le monde !


[conclusion=0,5][/conclusion]
[onaime]- quand ça se termine...
[/onaime][onaimepas]- le film
[/onaimepas]