[Review VF] Horizons obliques

[Review VF] Horizons obliques

La review du jour est un titre proposé par Urban Comics. Il s'agit de Horizons obliques écrit et dessiné par Richard Blake . Il sortira le 26 avril pour 21 euros. Il contiendra les titres US Hexagon Bridge #1-5.

Il y a plusieurs années, Jacob et Elena Armlen, un couple d'explorateurs, se sont retrouvés piégés dans une étrange dimension parallèle aux paysages insaisissables, à l'architecture changeante, peuplée d'entités malicieuses, laissant derrière eux leur fille en bas âge, Adley. Bien des années plus tard, Adley a grandi mais n'a jamais oublié ses parents. Dotée d'un pouvoir de clairvoyance et accompagnée de Staden, un robot à la sensibilité très humaine, elle se lance à leur recherche.

Adley, ces créatures... Sont-elles humaines ?

Horizons obliques est un titre de science fiction différent. Nous y retrouvons la plupart des codes de la science fiction mais sans pour autant avoir un scénario tourné vers l'action. Il s'agirait presque d'un récit qui vous fait une visite guidée de la science fiction. Comme pour un Indiana Jones, on étudie, on explore, on a l'âme d'un aventurier mais les explosions et les nombreux rebondissements en moins. Même les concepts développés tout au fil de l'oeuvre semblent plus être des pistes de réflexion que de véritables points qui permettraient d'approfondir, d'appréhender l'univers d'Horizons obliques. Bref, il s'agit d'un comics concept qui trouvera sans doute plus une place chez ceux qui privilégient l'aspect graphique que le récit en lui-même (ce qui explique également les dimensions de l'ouvrage)

- De quel modèle et de quel type sont vos amis manquants à l'appel ?

- Ce sont des humains.

Pour ce qui est de la partie graphique, elle est sublime et assez atypique. Pour le coup, les codes tendent plus vers le franco-belge que le comics et ce, que cela soit au niveau du trait ou du découpage. La colorisation est discrète, terne et renforce le côté crayonné tandis que le découpage est extrêmement rigide. Cette approche, différente, marquera à n'en pas douter les différents lecteurs tout en accompagnant de manière efficace le scénario. Plusieurs planches ont une dimension "Docteur Strange" soit une dimension psychédélique (le futurisme en plus). Mention spéciale au travail architecturale qui est juste dingue. Un travail qu'il voudrait mieux que vous embrassiez car les planches sont aucune ligne de dialogue sont monnaie courante.

En bonus, vous trouverez un entretien croisé entre Richard Blake et François Schuiten, la galerie des covers, un cahier graphique ainsi qu'une étude des personnages, des designs ainsi que quelques storyboards et crayonnés.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une partie graphique remarquable qui mériterait d'être étudiée
- Un mélange de codes des comics et du franco-belge
- Une belle édition proposée par Urban Comics

LES POINTS FAIBLES

- Un concept plus qu'un récit à proprement parler
- Un titre difficile à appréhender

 

4

Une claque visuelle

Conclusion

Un comics concept remarquable visuellement mais qui divisera sans doute un peu plus du point de vue du scénario.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Batman White Knight : Generation Joker

[Review VF] Batman White Knight : Generation Joker

16 Mai 2024

Edité par Urban Comics

[Review VF] Sacrifice Tome 1

[Review VF] Sacrifice Tome 1

13 Mai 2024

Edité par Urban Comics

[Review VF] Briar, la rebelle au bois dormant, tome 1

[Review VF] Briar, la rebelle au bois dormant, tome 1

07 Mai 2024

Edité par Urban Comics

Pas d'avis pour le moment.